aubriot

Member
  • Content count

    1100
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by aubriot

  1. si je t'ai tres bien compris mais aujourd'hui ce que tu n'as pas compris c'est que vendre une monture neuve qui se limite à un bon suivi et à un port de charge important ne suffit plus à l'astram. il lui faut : le WIFI le HUB (la chose qui manque à la 10 micron ) le mini pc (la chose qui manque à la 10 micron ) la réfraction atmosphérique l'équilibrage logiciels le modèle de pointage et de suivi le dithering la compensation logiciel de l'erreur ortho , de suivi , de MES la mise en station sans chercheur la correction de l'erreur d'ortho alors vendre une monture qui ne fournit pas les choses suivantes ne vaut pas ces 2000€ et les astra ne si trompent pas . dans le bas de gamme pour son rapport qualite /prix les EQ rafle la mise même si il y a du bon et du mauvais . dans le haut de gamme c'est les AP et les 10 micron et plus le temps passe et plus les concurrents prennent de la distance pour rafler le marché et évoluer. SBIG en est le contre exemple type ! adoré dans les année 2000 boudé en 2020 apres mettre 15 mn ou 30mn n'a que peut d'importance vu le tube à besoin de ce temps pour etre à température (si c'est pas plus ) et en ce moment c'est pas ce qui manque comme temps de nuit. quand je fais de l'observation visuelle sur mon spot en plein jour je ne peux faire de mise en station et pourtant je la dépose tous les soirs . pour cela je fais des marquages au sol et sur la monture et je conserve la MES . je ne fais même plus d'équilibrage . la MES est correcte et les corrections à la raquette sont très rares. j'échangerais pour rien ma monture pour une taka
  2. dans la gamme des portes oculaires on trouve une référence dans ce domaine : Starlight Instruments. lien du site : starlight certains le considèrent comme le meilleur d'autres étant le plus élevé dans le rapport qualité/prix je vais surtout vous parler du porte oculaire Feather Touch Starlight 2" que j'ai acheté pour mon mak zen 250 FTF2 ce qu'il faut comprendre c'est que le début de la référence vous donne le diamètre du PO . FTF20 : 2 pouces (50,8 mm) FTF25 : 2,5 pouces FTF30 : 3 pouces (76,2 mm) FTF32 : 3 pouces (76 mm) FTF35 : 3,5 pouces (89 mm) trois gammes ou les différences se font sur le systemes de mise au point , le poids de charge : BCR , HD et B-A celui que nous intéresse a à ma connaissance quatre modèles de débattement FTF200 X BCR - le Porte-oculaire Feather Touch Starlight instruments 2" - FTF2008BCR avec un débattement de 0,8" : course 0.8" (20,3 mm) - le Porte-oculaire Feather Touch Starlight instruments 2" FTF2015BCR avec un débattement de 1,5" - course 1.5" (38,1 mm) - le Porte-oculaire Feather Touch Starlight instruments 2" - FTF2020BCR avec un débattement de 2" - course 2" (50,8 mm) - le Porte-oculaire Feather Touch Starlight instruments 2" - FTF2025BCR avec un débattement de 2.5" - course 2.5" (63,5 mm) les premières impressions qui s'en dégagent en le recevant : qualité et légèreté . il est est assez petit , sobre et le poids est contenu : environs 453gr la finition est parfaite et la friction du tube coulissant est très très légère.... pour ainsi dire inexistante. le mise au point est démultipliée 1/10 ; silencieuse et très souple au touché. il a une capacité de port de 3,6 kg à 4,5 kg . c'est très largement suffisant pour le matériels que nous possédons tous et son serrage est annulaireavec le système de blocage (Aka Shorty) . on fait mieux aujourd'hui. le débattement de mon PO est de 20,3 mm (0.8") soit un tirage minimal est de 35,69 mm et maximal de 56 mm . Je ne pouvais pas mettre plus car le baffle interdisait sa rétractation totale Il a tout pour plaire mais il comporte plusieurs points négatifs : - le premier et il n’est pas des moindres : son prix . plus de 450€ sans la bague de fixation - il ne faut pas oublier que si vous désirez y mettre un moteur sur ce PO l'achat de clés américaines sera obligatoire ! . impossible de démonter la molette avec une clé européenne . si vous désirez y mettre le moteur de mise au point EAF ,il vous faudra acheter la fixation dédiée . https://www.loisirsplaisirs.com/accessoires-cameras-zwo/4495-platine-adaptation-eaf-zwo-feather-touch.html pour ma part , j'ai utilisé le filetage de la vis de serrage du débattement pour y fixer la plaque de EAF - le deuxième point gênant dans mon achat : le Réducteur Starlight Instruments Convertisseur coulant 50,8 mm vers 31,75 mm version "Low Profile" . je ne vous le recommande pas !. il permet l'utilisation d'oculaires au coulant 31,75 mm (1.25") dans un accessoire au coulant 50,8 mm (2"). le système est maintenu dans son logement par la vis de serrage annulaire du PO : pas très pratique dans le noir pour bien le positionner et le maintenir . - le point il faut être très attentif c'est la bague qui vous permettra de fixer ce PO sur votre SC et maksutov . sans cette bague il vous sera impossible de fixer ce PO le prix de ces bagues sont souvent chers sur certains modèles .gare aux mauvaise surprises au moment de payer ! l'avantage c'est qu'on en trouve une multitude (pour la plus part des tubes mis en ventes dans le commerce). même mon mak qui se trouve être une fabrication artisanale pouvait recevoir cette bague normalisée . j'ai choisi le modèle A20-295 Adaptateur court Starlight Instruments pour porte-oculaire Feather Touch FTF2008 pour SC Celestron et Meade . https://starlightinstruments.com/store/index.php?route=product/product&product_id=141 très simple à installer et une hauteur assez réduite Conclusion : c'est l'un des meilleurs des portes oculaires que j'ai pu avoir dans mes mains dans cette gamme . c'est celui que je trouve le mieux fini pour le prix qui en est demandé . bon ciel Christophe
  3. aucune usine à gaz sur la monture HPS1000 un seul câble de liaison entre la monture HPS1000 / le boitier de commande et un câble d'alimentation . le reste c'est soit RS232 ou Ethernet et la raquette . encore tu peux le faire par WIFI (aucun câble ) qui est compris de base dans les dernieres l'usine à gaz et c'est identique aux autres c'est tout le bazar des caméras, des focuseurs et de la gestion des résistances franchement il doit vraiment s 'y prendre très mal pour obtenir un tel résultat ( ou alors il a un socuis technique ) j'arrive facilement a tenir les 5 mn sans autoguidage avec 25 étoiles et a la raquette ! (20mn pour la mise en station. bientôt les 15 mn en test avec le Ha. t'es un rapide moi je mets 20 mn pour la modélisation par raquette et 1heure max par prims mais la c’est 40 champs sur 5000 etoiles
  4. iOptron iPolar quelqu'un connait?

    ça me rappelle furieusement la polemaster
  5. tu prends l'autre fabriquant. pour moins de 3800 € tu as le haut de gamme de cette marque et pour moins de 2000 tu as celle d'en dessous neuve et quand je vois le prix de EM400 je préfère largement la 10 microns de base après pas étonnant de voir cette marque arrêter cette fabrication..... celui qui n 'innove pas finit par mourir .
  6. là tu parles du haut de gamme
  7. les deux chinoises et italiennes sont celles qu'on voit sur les différents forums que se soit dans le bas ou le haut de gamme.
  8. si il n'y avait que les normes dans laquelle elle est dépassée . les concurrents font mieux dans tous les domaines et même aux states les AP sont délaissées petit à petit pour celles qu'on connait tous.
  9. Qui ne connait pas cette galaxie spirale M101 aussi appelée NGC 5457 ou galaxie du Moulinet ! elle est située dans la constellation de la grande Ourse à plus de 22, 8 millions d'années lumières et fait parti du catalogue Messier caractéristique : Désignations : M101, NGC 5457ou galaxie du Moulinet type : Galaxie spirale Le diamètre de cette galaxie (170 000 années-lumière) est 70 % plus grand que celui de la Voie Lactée (100 000 années-lumière) pour une masse stellaire de l'ordre de 1 000 milliards de masses solaires, environ dix fois la masse de notre galaxie. dans la Constellation de la Grande Ourse Magnitude apparente : 7,9 Dimensions app.22 minutes d'arc Distance à la terre : environ 7 Mpc soit 22,8 millions d'années lumière Ascension droite : 14h 03m 12s Déclinaison : 54° 20′ 53″ elle très connue et appréciée des astrams . c'est une incontournable en cette période . se trouvant très haute pendant la période d'été elle est très accessible pour les tubes de petits diamètres. on peut obtenir de bons résultats même si on se trouve dans une zone polluée comme c'est mon cas. je l'ai prise au même moment que M13 avec mon ASA10N , son correcteur wynnes 3 pouces et la caméra ASI 1600 mm pro à -17°C 115x30s sur la couche de luminance 20x30s sur les couches R, V et B 100 prises d'offset même si pour certains c'est inutile avec la 1600 30 Flats sur chaque couche et 60x30s de poses en Dark à -17°C autant le traitement de la luminance fut assez simple (et pourtant c'était une étape que je redoutais) autant j'ai eu beaucoup de mal à traiter l'étape de la couleur . il a été difficile de restituer cette couleur jaune/vert que j'ai pu voir couramment. j'avais souvent cette dominance de bleu ; un gradian bien présent sur le coté en haut à gauche et des halos sur certaines étoiles qui après traitement ressortaient plutôt mal c'est donc ma première galaxie que j'arrive à traiter avec un rendu à peu prés correct mais le chemin est encore long pour arriver à la cheville de certains. on voit parfaitement NGC 5477 sur le coté droit de l'image et le détails des bras spiraux de cette galaxie. par contre je n'ai pas réussi à faire apparaitre dans les bras les amas de gaz rosée que l'on peu voir sur certaines photos d'astrams.pour cela il faudra rajouter une couche Ha. pour avoir le nom des étoiles et des galaxies présentes sur l'image , il vous suffit de suivre la procédure suivante : utilisez le script 'imagesolver" dans "Image analysis". cliquer sur "search" ; mettez le nom de la galaxie désirée ici M101 puis rechercher par la loupe , sélectionner et faire Ok le logiciel va identifier toutes les étoiles se trouvant dans l'image par rapport à la base de donnée que vous aurez sélectionnée il suffit ensuite de lancer script "Annotate Image" dans le menu Script/Render. lancer le script et votre image se retrouve alors avec toutes les annotations que vous avez désiré vous obtenez ainsi l'image finale avec les noms des étoiles et des galaxies apparaissant sur l'image bon ciel Christophe
  10. apres avoir traité chaque couche R V B et L , on se doit de les assembler . j'ai pris l'exemple de M92 ou le temps d'expositions était très courts. cela m'a provoqué un soucis dans la gestions du gradian . j'ai été obligé de cropper les images par le module "dynamic crop" le but dans un premier temps va être de créer la couche RVB pour enfin l'appliquer sur la couche L les tutos de ZLOCH TEAM ASTRO sont toujours très bien fait et je les recommande PixInsight TRT 01.5 Combinaison des couches RVB & RHaVB traitement couche RVB PixInsight TRT 03 Assemblage Lum et RVB assemblage LRVB dans le premier traitement on va passer par les étapes suivantes : il n'est pas nécessaire de respecter toutes les étapes si vos captures sont idéales pour ma part et dans le cadre du traitement de M92 , je n'avais pas de halos sur les grosses étoiles . 1 - aligner les différentes couches 2 - enlever le gradian 3 - retirer les halos des grosses étoiles 4 - faire une égalisation des couches 5 - ré-aligner et assembler les couches 6 - refaire un retrait du gradian et une réduction de bruit 7 - faire un fond du ciel global et le neutraliser 8- passage en linéaire et jouer sur les couches RVB . c'est une étape que j'ai encore un peu de mal à gérer. il faut comprendre que l'on va jouer sur chaque couche pour faire ressortir telle ou telle couleur . c'est un peu subjectif car chacun va le faire à ça sauce . j'essaye de garde l'ensemble cohérent le résultat n'est pas l'image finale que vous allez publier mais seulement la couche couleur que vous allez appliquer sur la couche Luminance dans le deuxième tuto , nous allons appliquer cette couche RVB sur la couche luminance celui ci est très qimple vu que les différents traitements ont été réalisés on procédera à : 1 - un assemblage de la couche RVB sur la couche L . Nota : le script a été élaboré par l'AIP site Astro Images Processing ATTENTION : pour l'assemblage de la couche RVB avec la couche L , il faut avoir passé ces deux photos en linéaires et les avoir travailler avec "l'histogrammetransformation" l'addition ne peut se faire entre une image linéaire et non linéaire ! 2 - une désaturation du fond de ciel 3 - à une augmentation du contraste des faibles structures je vous ai mis les process icons pour les deux traitements en mettant le maximum d'explications. traitement RVB.xpsm traitement LRVB.xpsm
  11. Pour commencer mon apprentissage dans la photographie du CP , j'ai décidé d'imager le célèbre amas M13 connu de tout le monde après 1 AN d'acquisition de ce tube pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? pour tout vous dire , il m'a fallu 3 mois pour obtenir le TCF Leo , 3 mois pour bien apprendre à collimater le tube , autant pour effectuer de bon réglages et environs 3mois pour ma technique de prise de vue (temps de pose , Gain ,BF ,offset, gradian...) certes c'est long mais je préférais prendre mon temps pour peaufiner les réglages sachez qu'il faut du temps et pas mal d'erreurs pour apprendre . se précipiter ne sert à rien sauf à vous dégouter de l'astronomie photo . En cette période d'Aout , M13 se trouve très haut dans le ciel ce qui est parfait : peu de turbulence et ciel assez noir au zenith j'avais un peu peur d'avoir un résultat déplorable car ces brutes ont été prises lorsque la T° avoisinait les 26°C à 00h00 et le tout depuis un balcon. j'avais par précaution "isolé" le scope de la dalle en béton par une surélévation en réalisant une terrasse en bois exotique. ce bois est résistant ; esthétique (vu le prix) ; se déforme peu et supporte assez facilement le poids des 100kg du setup. par contre il est clair que marcher dessus provoque irrémédiablement des vibrations . ... donc toute la gestion sera fait depuis l'intérieur ! mon point d’observation n'est pas pour le moment le coin le plus approprié pour réaliser de la photo astro : - pollution lumineuse provoquées par 4 lampadaires - ciel de niveau 5 sur l’échelle de borthe échelle de borthe - mur blanc à côté qui m'a provoqué pas mal de gradian sur les images - mouvement convectif en début de soirée provoqué par le différentiel de T° entre le bas et le haut de la colline. - une partie du ciel au Nord indisponible j'ai appris à force d’essais et de ténacité à respecter certains points : - la mise en température du tube est un point à ne pas négliger même si il ne faut que 30mn pour le faire. - le par buée est essentiel pour éliminer les parasites lumineux et l'humidité . surtout avec ce type de tube très ouvert . - la collimation doit être revue régulièrement et être très précise. - Le Back focus doit être respecté pour avoir des étoiles bien nettes - une mise en station de la monture doit être fait au petits oignons même si c'est une 10 micron.25 étoiles suffisent pour avoir un bon suivi. après avoir respecté ces différents éléments , il était temps de passer aux poses sur Messier 13. mais pourquoi M13 et pas une galaxie ou un autre amas ? - il est lumineux - sa taille est assez grande - les étoiles sont assez brillantes - il est très haut à cette époque : +58°09'20.8" - comme ce n'est qu'un amas , le traitement sera assez simple à effectuer caractéristique : Information du catalogue: SAC Saguaro Astronomy Club Database Magnitude: 5.80 Nom: NGC 6205 Luminosité de surface: 12.00 Dimension: 23.2 x 23.2 ' Angle de position: 90 Classe: V Distance de la Terre : 22 180 années-lumière Rayon : 72,502 années-lumière Distance : environ 6,8 kpc (∼22 200 a.l.) Constellation : Hercule Coordonnées : Ascension droite 16h 41m 41s | Déclinaison +36° 27′ 35″ Type d'objet : Amas globulaire lorsque je commence à poser , j'effectue au préalable plusieurs essais pour déterminer le temps de pose , le gain , l'offset , la position de la caméra par rapport à l'objet. vu que ces étoiles sont lumineuses et que le tube est très ouvert , il ne fallait pas cramer le cœur . après avoir fait des pauses de 10 , 20 et 30s , il s'est avéré que les 10s de poses suffisaient largement. quand au réglage du gain et de l'offset , j'ai préféré opter pour le réglage Optimal SNR : Gain 75/Offset 15. poser trop longtemps ou augmenter le gain aurait provoquer des étoiles sur-exposées , baveuses et le cœur aurait été cramé...tout ce que je ne voulais pas avoir. je vérifie ces tests d'images sous pixinsight avant de lancer la séquence : cela me permet de m'assurer que la pose est bonne et qu'elle est bien cadrée. pour chaque couche je fais pour le moment une focalisation manuelle et non par automatisation du focuser : ainsi la focalisation est correcte et je m'assure ainsi que la séquence s'est bien passée. j'avais un peu peur que les étoiles HD150998 et HD150679 ne ressortent avec de beaux halos provoqués par les micro lentilles de la 1600mm pro et je ne devais pas négliger la galaxie NGC6207 même si sa taille était assez petite. pour l'acquisition j'ai utilisé le logiciel Prism V10 et pour le traitement pixinshight voici les temps de poses à -15°C avec un différentiel de 40°C sans atteindre les 100% de puissance de refroidissement de la caméra: 60x10s sur la couche de luminance 30x10s sur les couches R, V et B 100 prises d'offset même si pour certains c'est inutile avec la 1600 30 Flats sur chaque couche et 60x10s de poses en Dark sur ASA 10N , correcteur wynne 3 pouces , ASI 1600mm pro, RAF 7 positions et filtre ZWO Au final je suis assez content du résultat même si j'ai peut être un peu forcé sur le traitement des halos des étoiles brillantes. sur les conseils de certains astrams , je n'ai rien modifié pour la laisser tel quelle Alors est il possible de faire du CP en ville et avec une pollution lumineuse : la réponse est oui! bon ciel Christophe
  12. Quel ordi de bureau pour le traitement ?

    tu as le choix des puissances et de la modularité : seasonic et antec sont de très bons fabricants d'alimentations Seasonic CORE GC-500 80PLUS Gold Corsair TX550M 80PLUS Gold Corsair CV550 80PLUS Bronze après tu as corsairs et enermax qui suivent de peu Antec EA550G PRO Enermax MaxPro II EMP500AGT-C 80PLUS pour moi c'est l'élément principal (apres la carte mère) : stabilité et protections assurées
  13. Quel ordi de bureau pour le traitement ?

    1 Bonne config meme si les ryzen de la génération 3 et les nouveaux ryzen 5000 xt font mieux. C est un bon proc. 2 une carte mere un peu vieille mais suffisante pour ce que tu veux en faire. Tu pourras la faire evoluer si besoin est. Le chipset est performant; peu gourmand et silencieux. 3 un peu leger en memoire surtout avec prism qui charge les images en memoire.tu pourras éventuellement en rajouter. Elles sont rapides et de bonnes factures.gskill est réputé dans ce domaine. 4 la CG n est pas une foudre de guerre mais c est largement suffisant pour ce que tu veux en faire. 5 samsung tres bon Disque dur. Fiable et rapide. 6 par contre l alim est bas de gamme.
  14. Quel ordi de bureau pour le traitement ?

    Avec quel logiciel?
  15. 250mm - Grossissement Max Utile

    Et dire que lorsque j atteinds 380x sur mon 250mm je trouve ça trop faible.😂🤣
  16. Réglage USB Limit sur les ASI

    ce curseur permet de dire au chipset du Portable d'affecter toute la bande passante à cette caméra mais c'est au détriment des autres ports USB
  17. sauf si tu prend la raf 7x et tous les filtres tu dépasses allégrement son budget alors que là c'est tout compris 2150 cam 1600 + Raf+filtres
  18. Rien que la cam mono est a 1750€. Reste plus que 150€ pour la raf et les filtres.
  19. le focuser TCF léo low profile

    dans le monde des focusers , le TCF leo s'est fait une place parmi les astrographes. certes il n'est pas donné mais c'est ce qui se fait de mieux à ce jour . il y a bien le ESATTO mais a ce jour il n'y a pas encore beaucoup de retour sur celui ci pour faire la comparaison et lui faire de l'ombre. le TCF leo est fabriqué par la société Optec https://www.optecinc.com/astronomy/catalog/tcf/19740.htm sa forme est atypique et il permet d'y loger des correcteurs de coma de 3 pouces Spécifications du TCF-Leo : Épaisseur totale: 31,8 mm à 40,6 mm Déplacement de la mise au point: 8,9 mm Point médian de la mise au point: 36,2 mm Voyage total en étapes: 112 000 étapes Résolution de l'étape: 0,08 microns Poids: 0,85 kg Capacité de charge utile: 9 kg Montage côté télescope: queue d'aronde OPTEC-3600 Montage côté caméra: OPTEC-3000, tube de traction de 3 pouces Système de contrôle: contrôleur FocusLynx (inclus) j'ai choisi le modèle Split-Clamp sur recommandation de "florent poiget" en faite c'est un serrage annulaire et non avec 3 vis comme on peut le voir sur les autres focusers : très pratique pour serrer le correcteur de coma il est fournit avec deux clés dont l'une est utilisée pour ce serrage (clé jaune) et l'autre plus spécifique pour fixer le focuser à la base par trois vis (clé rouge) il est fournit avec un boitier de contrôle Focuslynx qui permet de gérer l'ensemble des éléments : sonde thermique , raquette , 2 focusers , liaison avec PC les points négatifs ou pouvant être gênants : - le premier défaut étant que ce module de gestion n'a pas été intégré au focuser et il faut bien l'installer quelque part. moi je l'ai pour le moment installé sur ma demi colonne mais j'envisage de le pose en fixe au dessus de mon newton. - le deuxième point noir c'est que le fonction Wifi est en option là ou il est intégré sur le ESATTO. pour le moment je le gère avec le câble USB et cela me suffit largement.donc pas vraiment une contrainte - la course est très faible de 8,9mm par pas de 0,08 microns là ou le sestosenso et ESATTO font mieux il faut donc bien calculer sa position pour être au bon backfocus. la bague adaptative a été réalisée par la société skyméca : solide , finition impeccable pour un prix contenu - la quatrième point noir c'est sa sonde qui faut bien positionner quelque part (idem aux autres focusers) et sa connectique est spécifique et pas des plus pratiques. je les bloqué sur la fixation d'un des anneaux - le dernier points noir c’est pour régler le Tilt de la caméra . étant large il est difficile de passer une clé allen pour régler le tilt si le backfocus est faible entre le correcteur de coma et la caméra ( dans mon cas de 57mm). j'ai donc préféré raccourcir la bague pour laisser plus de mou sur la fixation du correcteur. Spécifications fonctionnelles: Commande de moteur pas à pas: moteurs pas à pas bipolaires et unipolaires, Résolution: contrôleur 16 bits avec une plage de 65 535 pas par focaliseur, Connectivité PC: USB / série, Ethernet ou WiFi 802.11 en option, Commande manuelle: 2 boutons en option avec lecture numérique, Connexion WiFi: compatible 802.11b / g en option, Deuxième pas: carte fille enfichable en option, Puissance d'entrée: alimentation universelle 12VDC (entrée 110 à 230VAC) Connexions du port FocusLynx: Focuser 1: prise RJ45 pour Cat-5e / Cat-6 standard vers focuser, Focuser 2: deuxième carte pas à pas en option pour prise RJ45, Alimentation: entrée 12VDC, fiche 2,5 x 5,5 mm, broche centrale positive, Réseau: prise Ethernet RJ45 standard, Contrôleur manuel: prise RJ22 pour cordon téléphonique standard, Série: prise RJ12 pour câble USB / série Optec (inclus). voulant faire aussi de l'observation bien que ce ne soit pas vraiment approprié pour ce tube , j'ai acheté la bague adaptative en sortie 2 pouces. elle est aussi utile pour y mettre le collimateur cateyes. https://www.optecinc.com/astronomy/catalog/adapters/optec-3000/17804.htm passons à ces avantages : - il est compact et ne prend pas de place en épaisseur - le poids est contenu - la finition du focuser est indéniable - il supporte un poids de 9kg test du TCF leo - le serrage annulaire (option) est sensationnel pour ne pas dire fantastique - et le must : au démarrage de celui ci il se rétracte au point zéro pour reprendre sa position home (celle décidé par vous lors de l'arret ) c'est ce que je reprochais au système sestosenso de primaluce : en cas de plantage ou d’arrêt brutal il faut refaire l'initialisation , et a chaque arrêt il fallait le rétracter j'ai dernièrement décidé d'acheter la raquette de commande pour me passer du PC lorsque je fais du visuel . il existe deux raquettes #17680 - TCF Hand Controller with IN and OUT buttons : https://optecinc.com/astronomy/catalog/tcf/17680.htm #19695 - Hand Control with Digital Read-Out https://www.optecinc.com/astronomy/catalog/focuslynx/19695.htm j'ai choisi la plus complète pour installer le logiciel de gestion sur le PC , il vous faudra passer par ce lien pour télécharger les drivers et le software https://www.optecinc.com/astronomy/downloads/focuslynx.htm ce logiciel est simple d'utilisation et comporte tous les options nécessaire pour bien le gérer. il est très bien reconnu par le logiciel Prism V10 et le déplacement se fait non pas en pas mais en mm. la température à l'air d'être conforme mais j'ai constaté un décalage avec le système du pégasus. c'est un point que je vérifierais plus tard le constructeur vous permet de choisir deux options mais il faut pour cela que le firmware FocusLynx Hub soit à la version v2.2.1 : Avec les moteurs pas à pas, la vitesse et le couple fonctionnent généralement inversement. Autrement dit, des vitesses plus élevées entraîneront généralement un couple plus faible. 1- L'option TCF-Leo Hi-Torque Focuser Type peut gérer de manière fiable des charges utiles jusqu'à 9 kg 2- Si vous préférez un mouvement plus rapide de votre porte-oculaire, sélectionnez plutôt le type d'appareil de mise au point TCF-Leo Hi-Speed. Il y aura une réduction du couple disponible, mais le porte-oculaire rentrera généralement en moins d'une minute. La charge utile maximale recommandée pour le type d'appareil haute vitesse TCF-Leo est d'environ 5 kg. les mouvements de ce focuser sont très rapides mais aussi audibles . conclusion : il transpire la qualité et je suis contant de son acquisition. il est fiable ; performant et répond à toutes exigences même si il m'a fallu attendre 6 mois pour l'avoir. Test de la température : il fallait bien trouver un défaut à ce porte oculaire . le décalage est minime mais bien présent (1°C ). le câble de la sonde est bien embêtant : ni trop grande ni trop petite . on ne sait pas trop ou la fixer ! la compensation en T° : cela fonctionne normalement avec prims V10 mais j'ai constaté une chose très étrange. - une chute des températures puis une remontée de celle ci pour ensuite redescendre..... chose que je ne pourrais expliquer le backslash : il existe bien mais il est tellement minime qu'il est inutile de le prendre en compte . 19740_TCF-Leo Installation_rev1.pdf
  20. en pack tout complet https://www.loisirsplaisirs.com/pack-camera-zwo-refroidie/4065-camera-refroidie-asi-1600-monochrome-roue-a-filtres-efw-8-positions-7-filtres-3175-mm.html tu auras même le droit à une reduc sur la prochaine commande si il la pratique encore
  21. En effet il fonctionne a merveille. J en suis entièrement satisfait.
  22. Focuser TOA150

    on peut supputer que c'est le poids du moteur de mise au point qui doit provoquer ce porte à faux . par contre ne le prend pas mal mais je trouve que pour un tube de cette qualité c'est un peu léger .
  23. Vu ta focale je n hésiterais même pas. Nouvelle camera cmos en 3,76 microns voir en 2,4 micron. J ai un 250/900 et mon asi1600mm pro va a merveille dessus.
  24. Focuser TOA150

    Cette patte c est d origine ?.
  25. 250mm - Grossissement Max Utile

    Tout a fait et pour eviter de gaspiller... l occasion est la solution. Le dernier que j ai revendu ne m a coute que 15€ par contre j y ai gagné énormément sur un lot d oculaires orthoscopiques de qualité et difficilement trouvables.