Cay2

Member
  • Content count

    13
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Cay2 last won the day on January 25

Cay2 had the most liked content!

Community Reputation

37 Neutral

About Cay2

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie, Aviation, Plongée, Escalade
  • Adress
    Courances
  • Instruments
    TS-Optics Imaging Star 130 mm f/5
    C8 Orange
    C8
    TMB 80
    TS-Optics APO PhotoLine 60mm f/6
    Moravian G2 4000
    EOS 600D
    Tokina 11-20 f2.8
    EQ6 Archi bidouillée
    CGE5

Recent Profile Visitors

178 profile views
  1. Ce qui est peu plus dingue c'est que tous les miroirs sont collés :-D
  2. JMarc ce document date un peu... Pendant la phase B le M2 était actif genre M1 VLT avec une belle foret d'actuateurs. On a simplifié cela depuis. Mais oui tu avais la réponse :-)
  3. JMarc qu'une optique pointe vers le haut ou vers le bas le problème reste le même... La gravité déforme le miroir... Pour les astams le 18 pts 'pousse ' pour contrer la gravité, dans le cas présent il 'tire', donc le support est collé au miroir. L'amplitude de la déformation est la même, mais 'inversée' quand l'optique regarde vers le bas...
  4. Non, je ne vise personne en particulier. Il est vrai que le projet est avec rebondissements :-) Comme beaucoup :-) Et que cela peut generer pas mal d'interrogations... Pour le test du M2: interferometrie phase shitf avec optique compensatrice, (stitching avec matrice de Fizeau). Hihihi
  5. Donc en gros une hyperbole convexe agrémentée d'un terme de puissance 4 (aspherique generalisé)
  6. Pour les opticiens, les prescriptions optiques sont les suivantes :
  7. Alors quelques mots sur ce secondaire: • Diametre mecanique : 4250 mm • Trou central : 800 mm • Epaisseur : 100mm • f/1.1 convexe, aspherique • Support axial 18 points (Passif + warping harness provision) • Support lateral 12 points • Systeme de positionnement : hexapode. • Masse du miroir: 3.5 t • Masse de la cellule : 8.5 t La cellule c'est la structure en noir sur l'image. Elle set reliée à la monture du télescope par les 6 actuateurs installés en périphérie. Ceux-ci permettent de compenser les dérives d'alignement dues aux variations d’élévation du télescope et aux changements thermiques. Leur précision est sub-micronique. Le support axial à 18 points est un 'whiffletree' typique, similaire à ceux qu'on retrouve sur les grands miroirs d'astro amateur. : des triangles empilés. Bon c'est un peu plus chiadé car il inclut une déformation active (warping harness) et des limiteurs d'efforts. Sur l'image ce support est visible sous forme de tripodes sous le miroir. Le support latéral est réalisé via des barres tangentes, visibles en périphérie du miroir . Elles sont elles aussi équipées de limiteurs d'effort. En cas de tremblement de terre important, les limiteurs d'effort entrent en jeu : le miroir se met a 'flotter', retenu pas des 'pinces' de securité (les machins en rouge au bord du miroir). Ainsi pas de casse du miroir ou endommagement de la mécanique. Voila, c'est un peu résumé mais une introduction.
  8. Bonjour Serge, C'est quoi ce nom? C'est mon diminutif aux Arts et Métiers. :-) Lire (Cay) au carré. Cela vient de Marc Cayrel, mon vrai patronyme. :-) Vous pouvez m'appeler Marc, c'est plus simple ;-) -------- Je viens de finir de lire l'ensemble des posts sur ce fil. Très intéressant de voir comment notre projet suscite engouements, déchirements, et frustrations. Un peu de positivisme que diable ! On peut causer des éléments, choix, techniques, pourquoi, comment et de l'age de la capitaine, à la condition pour moi, vous le comprendrez, de ne pas divulguer d'informations sensibles ou non publiques. Mes excuses par avance.
  9. Oui, le dome fait environ 85 m de haut, et environ 100 m de large avec les salles auxiliaires. Le M2 a 100 mm d'épaisseur. Son support 18 points inclut une provision pour correction active de forme, mais elle n'est pas nécessairement utilisée ;-) Le M2 travaille très peu dans le champ, ou dit autrement est proche de la pupille. Ainsi les déformations du M2 sont corrigées par le M1. https://www.eso.org/public/france/images/ELT-M2-Render-CC/?lang
  10. Salut Huittzilopochtli (c'est quoi ce nom???), Rassure-toi: Je suis le plus malfaisant des clients et en même temps le plus boute-en train :-) J'aime la vie, les gens, les projets fous, la techno, les fous rires :-) J'aime aussi le sérieux, le boulot bien fait, la précision. Concilier les deux fait de moi l'homme étrange parfois. Mais au moins avec moi on rigole :-)
  11. Oui :-) Merci Le plus petit sur la gauche, en rouge (les gens de Schott sont en bleu) lunettes en mains, c'est moi :-) Depuis le M2 a fait un bout de chemin. Il a été livré à REOSC cette semaine :-) Pour ceux qui ne réalisent pas: le bout de verre est un miroir secondaire convexe qui sera perché à 70m de hauteur. C'est un 4m ouvert à F/1.1. Son asphéricité est proche de 2 mm !!!! Soit en gros 6 millions de franges ;-)
  12. Il n'y a pas de pénalités de retard, à l'ESO. Tous les contrats passés par l'ESO vers l'industrie ont des pénalités de retard, c'est la règle. Donc tout le monde travaille dans un fauteuil... électrique. Tout le staff ESO et l'industrie bossent à fond.
  13. Bonjour à tous. Avant de répondre je me présente un poil, cela me semble poli. Je baigne dans l'astronomie depuis tout petit. Mes parents avaient l'encyclopédie Tout l'Univers, et j'y avais découvert avec passion la fabrication de miroir de télescope. J'avais réalisé le mien à l'âge de 14 ans. Cette passion ne m'a pas lâchée. Après mes études d'ingénieur (Arts et Métiers) je n'ai postulé que vers une seule société: REOSC. Sous la pression et peut être la curiosité, au bout d'un an et demi, ils m'ont proposé un CDD. J'ai depuis exercé tous les métiers à REOSC: ingénierie, fabrication, process, projet, programme, et même directeur. J'ai été chef de projet pour la fabrication des miroirs primaires 8-m et secondaires 1.2-m du VLT, des primaires 8-m Gemini, du primaire 10-m Grantecan, et un tas d'autres optiques spatiales ou au sol. Je suis parti à l'ESO fin 2007, pour être chef de projet des optiques du futur télescope géant ELT de 39-m. J'y suis toujours :-) Je continue à pratiquer l'astronomie amateur quand le temps me le permet, pas facile car ma famille et mon boulot me prennent tout mon temps. J'ai quelques instruments et bidouille un peu... Je suis loin du niveau d'excellence de beaucoup sur ce site. Je peux néanmoins apporter un peu de mon expérience de ci de là.