Pyrophorus

Member
  • Content count

    295
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Pyrophorus

  1. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Oui. Je vais tâcher d'optimiser ça en graissant les engrenages et en changeant les piles, etc... De toutes manières, je n'ai guère le choix à part évoluer vers un autre matériel. Bien cordialement,
  2. Bonjour à tous ! TN 200/F5 60 poses de 20 secondes avec APN Nikon 5300 standard. Pas trop vilaine à voir comme ça, mais il y a un truc qui m'exaspère: les étoiles ne sont pas toutes rondes, mais je n'arrive pas à attribuer la déformation à un défaut de réglage ou d'optique précis. Conformément aux bons conseils donnés ici, je me suis procuré un correcteur de coma, mais c'est toujours pas ça. La plupart des étoiles sont aplaties dans le sens de la hauteur ce qui est peut-être un défaut du suivi (ou plutôt de la vitesse du moteur de la monture, car il n'y a pas de suivi à proprement parler). Le Nord est vers le haut de l'image et les marges plus sombres à gauche et en haut donnent une idée de l'imprécision du suivi. Mais en plus, sauf dans le coin en bas à droite, les étoiles sont fortement allongées en bord de champ. J'hésite à dire que c'est le correcteur qui corrige trop parce que ce serait pareil dans le coin droit. Il y a peut-être quelque chose qui cloche dans la mise en station ou la collimation, ou tout à la fois. Si les experts peuvent me donner leur avis, j'en serais très reconnaissant. (Pour info, l'image a été traitée par une déconvolution modérée et calibration/saturation des couleurs, mais les défauts signalés sont déjà présents de manière identique dans les brutes). Bon ciel à tous ! (ça a l'air de se dégager...)
  3. M13 (y a un truc qui me gave...)

    C'est chouette.... C'est toujours excitant d'employer un nouveau matériel ! Cela dit, sur la question du suivi, comme je n'ose même pas faire des poses de 30 secondes, tu comprendras que je ne pense pas avoir quelque chose de pertinent à dire. Bon ciel !
  4. Eclipse Totale observée en Argentine...

    Chapeau ! Les différentes expositions de l'occultation totale sont vraiment très révélatrices.
  5. M13 (y a un truc qui me gave...)

    @fljb67 Bonsoir, Exactement. Je n'ai pas de lunette guide ni de camera auxiliaire. D'ailleurs mon boîtier de commande ne comporte pas de prise ST4 J'ai le même genre d'hésitation souvent, alors je comprends tout à fait la tienne. @PETIT OURS Désolé, mais le message est un peu trop ambigu pour que je tente d'y répondre. @Bobinius Bonsoir. J'ai effectivement à peu près la même analyse que la tienne. Quand j'ai posté, je me doutais qu'il y avait au moins deux défauts combinés, ce qui rendait le diagnostic plus difficile, mais je ne voyais pas lesquels. Maintenant, je me suis peut-être un peu mal expliqué: j'ai repris entièrement la collimation y compris le réglage complet du secondaire, alors que je ne vérifiais régulièrement que l'alignement du primaire. Je pense qu'il y avait un problème de ce côté qui compensait ou accentuait l'imprécision de suivi de la monture selon les portions de l'image. Maintenant que le secondaire est mieux positionné, l'asymétrie disparaît effectivement, et il reste essentiellement les défauts du suivi. Il y a une dérive globale lente de quelques centaines de pixels par heure dont la MES est peut-être en partie responsable, et une autre irrégularité aléatoire de plus courte période qui affecte plus ou moins les images. En gardant seulement le quart des images les moins touchées, j'obtiens le résultat que j'ai publié. Dans les images éliminées, les étoiles sont plus ou moins allongées, mais toutes parallèlement à la même direction, ce qui est beaucoup plus normal. Donc je dirais que c'est le réalignement du secondaire qui a joué et lui seul. Je n'ai d'ailleurs pas touché à la monture et de ce côté le problème reste entier. Sinon, je ne crois pas qu'il y aie de problème associé au correcteur de champ (un Baader). J'espère avoir éclairé un peu ta lanterne et que cela t'aidera à résoudre ton problème. Bien cordialement,
  6. M13 (y a un truc qui me gave...)

    J'ai comme qui dirait l'impression que tu ne lis pas très soigneusement ce que j'écris. Ce n'est pas ça qui a résolu mon problème, mais la reprise du réglage de mon télescope. Ceci fait, l'imprécision du suivi est devenue évidente, même pour un clampin incure dans mon genre car toutes les étoiles étaient allongées dans le même sens sur l'intégralité du champ. C'est la superposition de ce mauvais réglage avec un suivi imprécis qui a donné ces résultats incompréhensibles. Si je m'étais escrimé sur la MAP et la MES comme tu me recommandais, j'aurais pu patauger encore longtemps. Et comme tout le monde peut le constater, cette question du réglage du télescope n'a jamais été évoquée par quiconque. Et c'est comme ça que tu appelles ces bons conseils dégoulinants de paternalisme ? Moi j'appelle ça faire la morale. Merci ! La monture est une EQU5 motorisée sur les deux axes. Il y a donc un boîtier qui assure un suivi à vitesse sidérale, mais pas d'autoguidage. C'est largement suffisant pour le visuel, mais comme le montre la prise de vue ci-dessus, les limites sont vite atteintes en photo: il faut se résigner à diminuer les temps de pose ou à mettre à la poubelle les trois quart des photos, parce que la vitesse de rotation de la monture n'est pas assez régulière. Je peux bricoler sur des cibles lumineuses comme les objets Messier, mais je suis bien conscient que si je vise des objets plus faibles ou que je rajoute une Barlow, ça sera la débandade. Cette monture est d'ailleurs considérée comme insuffisante par les astrophotographes exigeants, et c'est tout à fait justifié. Bien cordialement,
  7. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Bonjour, Je pense avoir finalement identifié sinon résolu mon problème. J'ai pointé hier soir M57 dans la Lyre après avoir refait de fond en comble la collimation de mon TN (je la vérifie à chaque séance, mais dans le doute...) J'ai fait 250 poses de 20 secondes et en les examinant une par une, j'ai constaté que le mouvement de ma monture n'était pas toujours très régulier, même sur un laps de temps aussi court. Naturellement, ce n'est pas vraiment une surprise, car c'est un problème connu, mais je ne savais pas encore très bien où était la limite de mon modeste matériel. J'en ai eu la confirmation au traitement: il y a seulement 70 clichés sur 250 où les étoiles ne sont pas trop déformées. L'empilement (et un traitement vite fait) donne ceci: qui a quand même une meilleure gueule. Merci donc à ceux qui m'ont aidé à débrouiller le problème et bon ciel à tous.
  8. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Bonjour, Je viens effectivement demander de l'aide mais pas n'importe laquelle. Celle de gens qui se conduisent comme mes pairs et non comme des profs, ce qui est le cas de tous ceux qui m'ont fait jusqu'ici l'amitié de s'intéresser à mes modestes réalisations. Comme tu pourras le constater sur ce fil même, ils n'ont pas jugé utile d'évaluer mon niveau de connaissance et ne se sont pas perdus dans des digressions oiseuses sans rapport avec mes questions. Ils ne se sont pas permis non plus de me donner des leçons de savoir-vivre. Le seul reproche que je puisse leur faire est d'en faire un peu trop dans les compliments sur mes images, mais j'y vois seulement une attitude amicale d'encouragement. Curieusement, je n'ai pas vu ce genre de commentaire de ta part. Tu comprends la différence ? Au contraire d'eux, tu te situe immédiatement comme sachant face à l'ignorant que je suis. Tu n'appelles sans doute pas ça me prendre de haut, mais il y a un peu de ça tout de même, non ? Tu estimes peut-être indispensable d'avoir un mentor ou un prof pour progresser dans quelque discipline que ce soit, mais ce n'est pas mon cas. J'ai appris trois métiers en autodidacte pendant ma carrière, que j'ai tous exercé professionnellement à la satisfaction de mes clients ou employeurs. J'ai fait pas mal de formation aussi, et compris que le but du jeu était de répondre aux questions et aux problèmes des gens à qui on affaire et non d'étaler une science dont ils n'ont que faire. Alors, non merci. Même si mes connaissances astronomiques sont incontestablement limitées, je n'ai pas besoin de prof pour apprendre. Et pour ce qui est des sarcasmes, peut-être que tu pourrais éviter de me faire répéter trois fois la même chose. Il y a beaucoup de gens que ça agace, pas seulement moi. Bien cordialement,
  9. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Bonsoir, Oui, mais si tu fais pivoter la photo de M13 de 90° dans le sens horaire, on retrouve à peu près les mêmes aberrations au même endroit. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait: j'ai tourné l'ensemble APN + correcteur dans le porte oculaire d'une photo à l'autre. Sinon, merci de tes appréciations, même si je ne les crois pas vraiment méritées. Tu fais ta MAP sur l'étoile la plus brillante du ciel et t'as plus de soucis. La MAP sur l'aigrette de l'araignée, c'est qu'il y a de mieux. Un fois que ton aigrette n'est plus dédoublée, tu regardes sa longueur, elle doit être la plus longue possible. Après seulement tu vas pointer ton objet. L'imparfait du subjonctif n'étant plus guère en usage, je vais donc répéter pour la troisième fois que je ne vois aucune aigrette sur l'écran intégré de mon APN (c'est peut-être une bouse, mais c'est comme ça). C'est bien clair, cette fois ? Et on pointe comment les objets peu lumineux invisibles dans le chercheur quand on n'a pas de goto et des graduations de monture imprécises ? On mitraille à l'aveugle jusqu'au moment où on a un coup de bol ? ( Au fond, j'avais compris autre chose, mais c'est peut-être ça qu'on appelle le lucky imaging). De toutes manières, aucune défocalisation n'a jamais déformé les proportions d'un objet, donc la MAP (même défectueuse) n'a rien à voir dans le problème qui m'occupe, qui, je le rappelle, est la forme oblongue des étoiles dans certaines parties de l'image, et certaines parties seulement. C'est une question inutile à laquelle je ne répondrai donc pas. Les deux jpeg montrent clairement le défaut et sortent directement de l'APN sans avoir subi la moindre conversion ou traitement par quelque logiciel que ce soit. D'ailleurs la comparaison entre l'image brute et la finale montre que le soft a fait correctement son boulot. Si c'était une sur-correction, le phénomène présenterait une symétrie centrale, sauf si le correcteur lui-même est un mauvais numéro. Comme il est tout neuf, avant de le remettre en cause, j'essaie de vérifier le reste. Oui, je sais, et je connais aussi un certain nombre d'autres trucs qui permettent de cacher les défauts d'une prise de vue. Mais je ne m'interroge pas sur la meilleure manière d'épater ma belle-mère. Alors, merci quand même, mais je serais bien plus reconnaissant si tu n'essayais pas de répondre à des questions que je ne me pose pas. Bien cordialement à tous.
  10. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Bonsoir, Mais merci d'avoir pris le temps d'essayer. Encore faudrait-il que je les visses au liveview.... ce qui n'est pas le cas comme je l'ai écrit plus haut. Devine... Je suis sous Linux et son nom commence par S. (Je souhaite par cette allusion transparente éviter l'intervention inutile de l'auteur qui visiblement scanne régulièrement le forum à la recherche des mentions de son logiciel. Comme il n'y a aucune raison de le mettre en cause, comme l'a prouvé notre ami fljb67, il est inutile de le déranger). Oui, c'est bien mon avis. Comme contribution à l'analyse, voici une autre brute, prise pendant la même soirée (donc avec la même mise en station) et exactement la même configuration. La seule différence est dans l'orientation de l'APN par rapport à l'axe du tube. Il doit y avoir environ 90° d'écart. Je ne vous ferai pas l'injure de vous dire ce qu'il y a dessus. Bien cordialement,
  11. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Oui, la MES n'est pas forcément top. J'ai bien un viseur polaire, mais je me plante régulièrement avec l'angle horaire. Je savais bien que les autres disaient le contraire pour ne pas me faire de peine... Merci de ton intérêt. Je la poste en JPG car une tiff fait 154 Mo... Merci à tous,
  12. M13 (y a un truc qui me gave...)

    Merci de le dire, mais je pense que l'exigence personnelle est nécessaire pour progresser. Mais c'est vrai que j'aurais volontiers mis un like si quelqu'un d'autre avait posté cette image. La MAP... ouais, c'est possible. C'est assez galère sur le petit écran de mon APN. Dès qu'on pousse le grossissement, l'image n'est plus rafraîchie assez vite pour suivre les variations de l'étoile de référence, et si on ne le pousse pas, on n'a plus aucune précision. Merci à tous pour les remarques et le passage.
  13. C'est quoi le problème avec Meteoblue ?

    @brizhell Merci pour ces explications et celles de l'article. Cela explique un certain nombre de choses, en particulier pourquoi les petits instruments peuvent se révéler plus performants que de plus gros dans certaines conditions. Sinon, pour Météoblue, j'ai souvent constaté que leurs cartes météos étaient plus fiables que les prévisions astro en ce qui concerne la couverture nuageuse.
  14. Un Jupiter, trois longueurs d'onde!

    Ah l'hémisphère Sud ! Ça fait rêver en voyant ces images splendides !
  15. Hubble versus Chilescope

    Comparaison instructive ! Un poil de déconvolution en trop non ? (Se comparer à Hubble, c'est vraiment donner des verges pour se faire battre...) Finalement, ce n'est pas plus mal que ces télescopes soient au Chili et pointent des cibles qui nous sont inaccessibles. Sans quoi, i y aurait sans doute une épidémie de suicides chez les astrams métropolitains.
  16. Hubble versus Chilescope

    Rien compris à tout ça, mais c'est vraiment superbe (et c'est l'essentiel). Ça rappelle la chapelle Sixtine...
  17. Je pensais à un truc nettement moins pyramidal Une équipe de personnes qui travaillent sur l'intégration de développements existants et pas un chef de projet qui prescrit des tâches à des esclaves. Ce qui n'est pas forcément faisable ou facile d'ailleurs car ça dépend de la manière dont sont écrits les softs. Pour donner un exemple, j'ai un peu regardé comment on pourrait intégrer le solveur d'astrometry.net dans Siril. Ça ne devrait pas être trop compliqué car il est conçu pour travailler avec différentes procédures de recherche d'étoiles via une interface assez simple. Il n'y a pas besoin non plus d'emmerder les développeurs de Siril pour le faire.
  18. M 101, pas si facile..!

    Non, elle est vraiment réussie cette image. Faut pas écouter les jaloux... Je vais la garder sous le coude pour me fixer comme but de faire un jour aussi bien.
  19. Bonjour, J'ai téléchargé aussi, même si je suis sous Linux. C'est un peu triste de constater que chacun travaille un peu dans son coin alors qu'avec tout ce qui se fait, on pourrait réunir dans un soft unique ce qu'il y a de meilleur en éliminant les points faibles des uns et des autres. J'y songe de temps en temps, mais comme je suis de plus en plus feignant avec l'âge, je ne me lancerai certainement pas là-dedans tout seul.
  20. Un tournesol tout bleu

    Merci pour le tuyau... et le commentaire !
  21. Un tournesol tout bleu

    Bonjour à tous... Un seeing à 0,8, c'est assez exceptionnel pour qu'on tente quelque chose même si le reste n'est pas très favorable. Donc prise encore au crépuscule avant que la lune ne soit trop présente, d'où un fond de ciel encore très lumineux où j'ai eu bien du mal à distinguer M63. Effectivement, à la mise au point on sent la différence avec des conditions plus ordinaires. J'ai un peu honte de montrer cette image techniquement médiocre, mais j'ai eu envie de la partager parce qu'elle est inhabituelle (et ça change un peu de la fièvre jupitérienne du moment). C'est assez surprenant (du moins pour moi) de pouvoir discerner aussi nettement les bras de la galaxie sur un ciel aussi clair et même sa copine à droite qui ne figure pas dans mes atlas. (Note: je n'ai pas truqué les couleurs, c'était juste un peu plus vert dans les brutes). Pour ceux que ça intéresse c'est pris au TN200/F5, APN Nikon5300, 100 poses de 20s sur 150. Je ne me suis pas cassé la tête au traitement car le suivi est trop merdique pour que ça en vaille vraiment la peine. Bon ciel à tous,
  22. Un tournesol tout bleu

    Un grand merci à tous pour votre visite et vos compliments !
  23. coup de gueule

    Mais ils ne pourraient pas monter aussi haut car l'E85 gèlerait dans les réservoirs, Qu'à cela ne tienne, il n'y a qu'à les faire voler à dix mètres au dessus d'autoroutes à eux réservées pour profiter de l'effet de sol. Ou comme on l'a proposé, les munir d'éoliennes qui produiraient du courant qui ferait tourner des hélices. Le mouvement perpétuel en somme... Il est clair que les écolos comptent sur le changement climatique pour nous assurer ces conditions indispensables, car ils n'ont rien prévu d'autre dans leurs énergies alternatives et renouvelables. Nous, on apprécie les nuits sombres et sans vent, mais on est fortement minoritaires.
  24. coup de gueule

    Et pourquoi ne pas lever les restrictions à la liberté d'entreprendre et d'aller et venir des trafiquants de drogue, d'armes et d'êtres humains pendant qu'on y est ? Ce libéralisme sans cesse réaffirmé est d'autant plus absurde qu'on ne cesse par ailleurs de pondre des lois et des règlements tatillons pour nous encadrer.
  25. coup de gueule

    Il faut qu'il fasse assez froid (donc être assez haut) pour que la vapeur d'eau produite par les tuyères se cristallise aussitôt en glace et devienne visible. Ensuite, ces cristaux se subliment d'autant plus vite que l'air est sec, parfois instantanément ou presque et parfois pas du tout quand l'air est saturé d'humidité. Dans ces cas là, on observe aussi le plus souvent des cirrus qui sont des nuages de haute altitude et avec lesquels les traînées finissent par se confondre.