Pulsar59

Member
  • Content count

    377
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by Pulsar59


  1. C'est tout à fait au Sud de l'Oise. SQM 19,5 au mieux (vers le NE), 18,5 à 35° en direction du Sud (Roissy à 15 km, Paris à 30).

    Ca doit correspondre à un AVEX violet mais rien ne vaut la vraie mesure physique effectuée localement, si on veut comparer des sites.


  2. Merci à tous !

    les aigrettes en pointillés : c'est la signature des araignées doubles. La mienne est une double-carbone, ca tient mieux la collim quand le tube bouge.

    Sinon oui j'en ai encore plein d'autres puisque j'ai toujours 3 mois de retard de post :S

    • Thanks 1

  3. Comme dit précédemment, l'équilibrage astrométrique ne peut pas fonctionner sur du HaRGB puisque le rouge est boosté sur le sujet ( mais pas sur les étoiles).

    Avec une cam monochrome,  on fait d'abord l'équilibrage sur un montage RGB puis on injecte le Ha dans le rouge et la luminance, par exemple sous PS en mode éclaircir.

    Avec un APN + filtre Ha, on est coincé, en effet.

    • Thanks 1

  4. En fait, c'est surtout un problème de backfocus et de tilt.

    Ma bague de liaison EOS-T2 a du jeu --> tilt

    Plus vicieux, s'il y a 1 mm de BF en trop ou en moins, on est obligé de le compenser avec la MAP de l'objectif, hors apparemment la coma n'est optimale (au moins sur les faibles focales) qu'à la position infini "exacte".

    Je m'en suis rendu compte car sur mon EOS qui a pourtant un champ beaucoup plus grand que l'Atik, les coins sont meilleurs avec ce même objectif et la même ouverture, ce qui n'est pas attendu ! (mais par contre sur l'EOS le BF est pile-poil, c'est étudié pour)

    Ensuite ces champs n'étant pas faits pour être regardés en full, pour moi ca passe quand même...


  5. oui, c'est en gros ce que je disais quelques posts plus haut, mais si quelqu'un peut faire une démo convaincante de traitement amélioré grâce à ça, je ne demande pas mieux.

    De mon côté j'avais eu des résultats à peine acceptables mais sous conditions de grands coups de tampons (fastidieux) pour éliminer tous les artefacts.

    • Like 1

  6. C'est pas étonnant que tu rames, starless ou pas (halos, artefacts...), c'est pour ça que j'ai fini par renoncer à ces trucs de starless après avoir essayé plein de méthodes différentes.


  7. Bien sûr que ca marche (je le savais déjà pour l'avoir testé il y a quelques mois), mais le résultat est super-moche avec plein d'artefacts, non ?

    Je ne vois toujours pas quoi faire avec ça !

    Quant aux étoiles isolées, pareil, vraiment pas certain de ce qu'on peut en faire sans que ca génère un tas d'artefacts, halos en particulier.

    Mais bon, je ne demande qu'à être convaincu !

    • Like 1
    • Thanks 1

  8. Perso j'ai toujours pas compris à quoi peut bien servir cette suppression des étoiles même si elle marche très bien.

    Je mets de côté le simple nettoyage des étoiles dans une image finie pour mettre en valeur une neb pour des raisons esthétiques (ce que je trouve fort laid pour ma part mais certains peuvent aimer, soit).

    Ca pourrait être intéressant en cours de traitement pour faire des montées d'histogramme différentes sur les étoiles et sur le reste, par exemple. Ceci dit, vu qu'à la recombinaison des 2 on se retrouve invariablement avec des halos affreux autour des étoiles parce que leur périphérie n'a pas été traitée pareil dans les 2 "sous-images", quel est l'intérêt véritable ? (Ou il y a un truc qui m'échappe)

    Dans le cas de Starnet, en plus, il faut étirer l'image avant si j'ai bien compris, alors que l'intérêt (si intérêt il y a) serait de séparer étoiles et le reste avant d'étirer l'histogramme. Alors...