Olivier C

Member
  • Content count

    18
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

2 Neutral

About Olivier C

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Hobbies
    L'astro évidemment et le jardinage
  1. Débutant en spectro !

    Merci, beaucoup, je pense que ça va beaucoup m'aider
  2. Débutant en spectro !

    Bonjour, Dans ISIS, il existe une fonction de dérougissement des spectres. Comment faites vous pour évaluer le terme E(B-V) ? Est-ce fait par essais successifs ? Merci
  3. Merci Olivier, c'est plus clair pour moi. Je ne passerai donc pas l'étape de RI. Pour les NP, auriez-vous des lectures à me recommander sur le sujet. Merci Une remarque concernant les étoiles très chaudes (O, B). On ne distingue pratiquement aucune raie mais pourquoi ? Une intuition : est-ce que les raies en absorption sont compensées par les raies en émission des mêmes éléments ?
  4. Aaah merci, Je pensais qu'on pouvait lier l'intensité de la raie en émission à la température des gaz autour de l'étoile centrale. C'est plus compliqué que ça en fait. Est-ce qu'on peut quand même déduire la température d'une étoile grâce aux raies visibles ou est-ce que je m'égare. En clair, je me demandais si le type spectral pouvait être déduit juste en étudiant les raies présentes ? Je sais qu'on peut en déduire la température grâce au profil de l'étoile mais je cherchais à me tourner vers une autre voie. Merci
  5. Bonjour, Je suis débutant en spectro (enfin ça fait que 1 an que je me suis lancé) et je m'interroge sur l'intensité des raies. Je n'arrive pas à comprendre physiquement pourquoi les raies en absorption de Halpha sont toujours plus faibles que les raies en émission qui peuvent être très intenses ou du moins, je n'ai jamais trouvé d'étoile présentant une raie Halpha aussi profonde qu'une en émission Pouvez vous m'expliquer le phénomène ? J'ai mis Pleione et 35 Ari, pas de même type spectral mais je ne pense pas que ça change ma question. Merci
  6. Wolf-Rayet

    OK Merci, je ressayerai dès que le temps est plus clément
  7. Wolf-Rayet

    Ah oui chui bête, j'étais parti complètement sur autre chose. Le RMS est de 0.43 Ang. Je n'ai calibré qu'avec la lampe Ar-Ne.
  8. Wolf-Rayet

    Bonjour, Olivier (entre Olivier) Je ne vois pas comment mesurer le RMS de calibration ? Peux tu m'expliquer comment faire ? Et effectivement, le temps de pose est un peu faible mais des bribes de nuages commençaient à poindre et j'ai du stopper la manip. A refaire.
  9. Wolf-Rayet

    Bonsoir à tous, Récemment intéressé par les Wolf-Rayet, je me permet de vous partager mes deux premiers spectres de WR140 et WR136 (Alpy sur C8) Tous commentaires sont les bienvenus (critiques bonnes ou mauvaises) _wr136_20200917_831_ocheurfi.fit _wr140_20200917_784_ocheurfi.fit
  10. Oui on en a un x0.63. ça agrandira le champ.
  11. Bonjour Arnaud et merci pour ta réponse très complète. J'ai regardé la 2ème conférence de la SAF et la remise du prix Gemini. Apparemment, n'importe quel télescope est utilisable avec un diamètre raisonnable (à partir de 6" je dirais). Du coup un C8 avec une caméra 16 bits avec des pixels > 3.5 µm est tout à fait approprié. Je veux bien ton petit tableur, ça m'éclaircira surement les idées. Dans l'idée j'ai repéré la ZWO ASI 1600 MM en 12 bits ou la ATIK 414EX de seulement 9 mm de large par contre mais en 16 bits. elle est un peu hors budget mais je pense pouvoir le négocier. J'ai aussi vu la Altair Hypercam 1600 mais je ne connais pas bien ces caméras. C'est le même capteur que la ZWO ASI1600. Elle est nettement plus lourde par contre (flexion ?) 580 g contre 140 g pour la ZWO. Je vais quand même nous orienter vers un filtre Johnson vert qui pourra servir aux étoiles variables (un préalables aux exoplanètes je pense) et un filtre Johnson-Cousins rouge. En plus ils sont très utiles pour déterminer les caractéristiques stellaires. Si on peut faire d'une pierre deux coup.
  12. En fait je n'ai pas tout dit dans mon message d'origine. Je cherche une caméra pour mon club d'astro situé à Ouzouer sur Loire. L'ATIK 383, c'est la mienne. Je leur ai proposé ce modèle mais beaucoup trop cher pour le club (c'est un petit club). Sinon si je fais de l'exoplanète pour moi, oui pourquoi pas, j'essaierai cet été. ça sera une première et j'espère motiver du monde si j'y arrive.
  13. Merci, je vais déjà regarder la conférence, j'aurais peut-être quelques réponses
  14. Bonjour zatous, Je voudrais me lancer dans la mesures de transits d'exoplanètes. J'ai déjà un peu de matériel : un C8 sur NEQ6 et je cherche une caméra qui pourrait convenir. J'ai déjà une ATIK 383 que je dédie exclusivement à la spectro. Mon budget est limité (1800 €). Je ne connais pas vraiment les critères de sélection. Je me dis : gros pixel, 16 bits (12 bits ?), capteur large (au moins 9 mm de longueur), et forcément refroidie, filtre Bessel ou Johnson rouge ? Qu'en pensez-vous ? Merci
  15. Quasar jumeau en spectro

    Bonjour, Magnifique travail à la portée des amateurs (avec un C11 quand même en poche). je me posais la question d'avoir un décalage mesuré des raies avec les raies théoriques ? Aurait-il pas mieux fallut avoir une étoile de référence proche et se caler dessus ? Ca aurait pu améliorer le résultats de quelques angströms, non ? OlivierC