Pulsarx

Member
  • Content count

    367
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    Sweden

Pulsarx last won the day on September 28 2019

Pulsarx had the most liked content!

Community Reputation

709 Excellent

1 Follower

About Pulsarx

  • Rank
    Active Member
  1. Bon je sais pas où mettre ça, et je sais pas si ça a déjà été posté dans un autre sujet. Dans le doute, et je supprimerai si doublon: https://www.journaldugeek.com/2022/05/20/iss-la-nasa-suspend-les-sorties-spatiales-pour-une-raison-tres-inquietante/ "La NASA a du se résigner à suspendre toutes les sorties de routine de ses astronautes jusqu'à nouvel ordre, en attendant d'en savoir plus sur nouvelle fuite de liquide survenue en pleine sortie en mars dernier." L'article "original" et plus complet, en anglais: https://www.space.com/nasa-suspends-spacewalks-spacesuit-water-leak-investigation
  2. Si seulement il pouvait se tenir à ça, ça serait bien car elle est vachement intéressante cette vidéo. Pour les non anglophones et en résumé (je sais pas ce que la génération automatique de sous-titre français donne): * la "plus grosse" amélioration faite au booster est l'utilisation d'une partie des ergols liquides, ramenés à l'état gazeux, pour pressuriser le booster et assurer un apport continu d'ergols aux moteurs. Une fois le lancement achevé, le booster sera quasi vide, mais encore très pressurisé. L'idée est d'utiliser une partie de ces gaz chauds pour contrôler le retour du booster, et ceci à la place des "propulseurs à gaz froid" comme sur la Falcon 9 par exemple. D'après ses dires, gros gain de masse. * addition d'espèce de profils aérodynamique placé à 120° l'un de l'autre pour apporter plus de trainée pendant la rentrée atmosphérique, placés je suppose vers le bas du booster.. Et oui, avec ses 30 et quelques moteurs et du quasi vide au dessus d'eux (une fois le lancement effectué), la répartition de la masse est très déséquilibrée, et le booster a juste envie de rentrer les fesses en premier donc il fallait quelque-chose pour compenser un peu. Ils s'attendent à faire beaucoup de modifications sur ces bidules. * Les grids fins (les machins en forme de nid d'abeille sur la F9) ont toujours la priorité sur d'autres technos (comme des ailettes ou ailerons), en raison d'un meilleur comportement au moment des transitions supersoniques/subsoniques. Il est tout à fait possible qu'ils dégagent en version finale cependant. * Apparemment ça fera "bizarre" de regarder Starship décoller car il devrait partir assez vite, au regard de la taille de la fusée. * La manière d'attraper le vaisseau Starship avec les bras de la tour de lancement n'est pas encore bien définie, en partie à cause de la couverture en tuile thermique qui doit couvrir ... ben toute la face exposée au vent. Voila c'est a peu près tout, et c'est certainement déjà obsolète . Hâte de voir ça voler !
  3. Question aux sachants. Il me semblait qu'en parallèle de la 1ere récolte ayant donné les résultats que l'on connait pour M87, les scientifiques avaient également tourné leur regard vers notre trou noir à nous. Mais j'en suis pas sûr sûr. Du coup quelqu'un sait si c'est des résultats issus de données acquises en 2018/19 ou si c'est une fournée "toute chaude" ?
  4. Pour faire rapide parceque il n'y a rien d'explosif ces temps-ci: *Booster 4 et ship 20 ne voleront pas car booster 4 était construit avec Raptor 1 au niveau compatibilité des moteurs *Booster 7 qui est son successeur (et fait pour Raptor 2) a fait des tests de pression ambiante et cryogénique récemment. Sauf que ... eeeeh il semblerait que quelque-chose se soit pas passé tip top: Depuis les "observateurs" disent avoir vu les mécanos à pied d'œuvre à l'intérieur du booster, suggérant un remplacement du tuyau pour une reprise des tests on ne sait quand. *Si booster 7 survit, il devrait être appairé au ship 24. Sinon booster 8 est dans les starting block. Ci-dessous l'état des lieux au 20 avril. Donc voilà, pas de boom en vue avant quelques semaines au moins.
  5. Musk moi il y a deux facettes. Le côté Tesla/SpaceX/.... bref l'innovation (même si il y a une part de vieux dans le neuf), j'apprécie beaucoup. Il a une idée et il la mène au bout et ça secoue bien les secteurs concernés. Par contre il y a la facette Twitter/connaissance de la portée de ses paroles et annonces qui pue la manipulation de marché. Et pas qu'une fois. Il est excellent dans le fait de vivre avec son temps, de connaitre et d'utiliser les moyens de communication actuels pour atteindre ses buts ... parfois à la limite de la légalité. Et justement, j'ai entendu une "analyse" intéressante ce matin sur France Info sur la (possible) raison du rachat de Twitter. Officiellement on a des arguments avancés de "rendre la liberté d'expression totale" blablabla. Par contre derrière, on aurait Musk qui, via l'acquisition de Twitter (réseau quasi omniprésent dans les sphère politiques et sphères d'influence), essayerait d'influer sur certains aspects légaux lui permettant de mener à bien sa vision pour son entreprise Neuralink. Le cadre réglementaire actuel ne serait pas propice à ses ambitions (aucune idée des détails). Ca vaut ce que ça vaut mais je trouve la remarque pertinente. Encore une fois, si c'est vraiment la raison, c'est vachement bien joué de sa part, mais ça rend le gars un peu beaucoup trop puissant et ça c'est jamais bon.
  6. Une mission vers Uranus et Neptune ?

    On dit qu'il n'y a pas de question bête donc je demande: Ca couterait combien à la méga louche (des millions, des 10aines de millions, des 100aine, ...) de lancer des petits satellites dont le seul but est de se mettre en orbite et de photographier en haute résolution tout un paquet de cibles peu explorées (Uranus etc). Vraiment, juste un machin, suffisamment robuste pour survivre dans l'espace, mais avec juste une belle caméra dedans et de quoi faire quelques correction de trajectoire. Pas d'autre instrument ultra compliqué qui demande 10 ans de mise au point. Je me dis que ça aurait déjà du être fait depuis longtemps mais comme ça ne l'est pas ou peu, je suppose que le coût reste rédhibitoire. J'ai du mal à appréhender ce coût. Merci à ceux qui sauront m'éclairer
  7. Actualités de Curiosity - 2013

    Question du jour au patron du fil: Dans les choses "pas top" qui se passent sur Mars et qui influent sur la durée de vie des rovers, j'ai pour l'instant: * la surface de Mars qui n'a pas l'air d'être tendre avec les roues (mais je suppose qu'à contrainte de poids nulle, ça ne serait plus un problème ?) * La poussière/sable qui peut venir diminuer l'efficacité des panneaux (d'ailleurs les roulements aussi ?) Du coup, a t-on "découvert" d'autres choses (prévues ou non) qui mettent à mal les rovers ? Et là je balance bien naïvement des idées pour dire que: vent solaire plus méchant qu'attendu sur l'électronique / émanation de je ne sais quel composé qui grignoterait doucement certains matériaux / etc etc.
  8. Je l'ai vu aujourd'hui. Pas vraiment de révolution, étant visiblement adressé au grand public. Le docu se concentre (la ligne directrice) sur la mission Demo-2, premier vol habité d'une capsule Crew Dragon propulsé par une Falcon 9, et dernière étape avant l'homologation par la Nasa de la capsule Dragon. Plus globalement, le docu se met dans le cadre de l'acceptation par le secteur spatial d'avoir une entreprise privée qui prend le relais de ce que la Nasa faisait. On voit un peu d'historique de Space X et de la Falcon 9, de la Crew Dragon, et il y a un peu de mention de la concurrence. On nous rappelle les risques du vol spatial habité (on échappe donc pas à Challenger et Columbia). Et le docu saute de personne en personne liées à cette "aventure" en fonction de là où on est dans le temps. Personnellement j'ai pas forcément appris grand-chose mais il y a quand même pas mal de vidéos que je n'avais pas vues (angle de lancements, vue de l'intérieur de Dragon à différentes phases du lancement/ré-entrée, vue dans le centre de lancement avec la tension bien naturelle, etc ...) Certains ici apprécieront qu'ici et là, on voit Musk parler de son but de rendre l'humanité multi-planétaire . Plutôt agréablement surpris de ne pas avoir été matraqué de USA USA USA, on est les meilleurs. Je dirais que le docu laisse l'impression que Space X / Musk ont eu (pardonnez l'expression ) les couilles de tenter de secouer le cocotier du spatial habité existant et léthargique et que ça a marché avec brio, malgré les réticences initiales du secteur. Et puis allez, je trouve que ça fait du bien de voir les madames&messieurs qui y ont cru et se sont impliqués pour que ça marche ...et beeen .... réussir (ca vaut pas que pour ce docu hein). En résumé: sympa, personnalités "attachants", apprend pas forcément de nouvelles choses, belles images, Mars nous voilà
  9. Et la vidéo du lancement (atterr/merrissage de la F9 en continu, c'est pas souvent !!!)
  10. Joli lancement hier de la mission Transporter-4 ! Avec une trajectoire pas si commune que ça par rapport à mes souvenir des vols de la F9. On longe les Bahamas et c'est tout beau tout bleu . Deux petites images extraites de la vidéo en dessous ce celles-ci. La vidéo:
  11. Mini parhélie

    Après le halo lunaire et le pilier solaire, voici un nouveau jeu de lumière, toujours en Suède ! Avec irisation . Ca a bien duré 30min
  12. Je ne me souviens plus si ça a été mentionné ici. Mais il se pourrait qu'il y ai plus que des survols de Boca Chica en alphajet pour le pilote Isaacman. Il a déjà volé sur la Dragon, a déjà dit (je crois) qu'il aimerait bien travailler sur le Starship, et il y a eu une x-ieme levée de fond il n'y a pas longtemps pour Spacex (et comme il en a plein des écus ...). Bref, ça ne m'étonnerait pas que son nom apparaisse à nouveau dans le futur.
  13. Belle petite vidéo sur les premiers photons de Webb ! Comme souvent, anglais avec génération auto de sous-titre possible.
  14. C'est parce-que c'est le cas, en plus de la "pratique" d'assembler Starship avec son booster. Là ils ont certainement tout mis en place à cause de la présentation de Musk ce soir/demain, pour rendre beau, comme ils l'avaient fait avec Starship en 2019. Car il faut bien noter que SN20 et B4 ne sont jamais amenés à voler. Outre le fait que les 2 sont déjà "obsolètes" (il y a déjà des pièces de B8 qui ont été repérées), il reste beauuucoup de choses à faire là-bas. * Il me semble avoir lu que l'étude environnementale n'en était qu'à l'étape 2/5 * Idem je crois que quelque-chose cloche au niveau des réservoirs d'ergol (les gros, dehors, pas ceux de la fusée) * Un paquet de gens sont toujours perplexes quant à l'absence de structure de déviation des flammes ou de déluge d'eau * etc etc ... Mais au moins, ils ont montré que la tour semble être en capacité de faire l'une de ses tâches !
  15. La seule solution que je vois pour contrer ce genre de problème serait une constellation de satellites à altitude plus élevée pour faire écran. Un petit milliard devrait suffire. Je l'appelle Staraday.