Lighty

Member
  • Content count

    12
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Lighty last won the day on April 8

Lighty had the most liked content!

Community Reputation

24 Neutral

1 Follower

About Lighty

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Photographie, Astronomie, Musique, Cinema...
  • Adress
    Tours
  • Personal website
  • Instruments
    // Astrophoto
    2 Nikon D750 dont 1 Astrodon par Richard Galli
    4 optiques Samyang (14mm f/2.4 XP, 20mm f/1.8, 35mm f/1.4, 135mm f/2)
    Tête panoramique Nodal Ninja VI RD-16 II
    Astrotrac TT320X AG (complète)
    Lunette TS Imaging Star 71/347 f/4.9 Quadruplet ED
    Filtres LPR Nisi Natural Night et Hoya Red Intensifier
    Filtre Astronomik CLS 2"
    Trépied Berlebach UNI 4 Astro "Custom" (avec options)

    // Visuel
    Lunette achromatique Meade 395 90/1000 de 1993 (import USA, légère restauration)
    Baader Hyperion 8-24mm Mk III

Recent Profile Visitors

213 profile views
  1. Très belle prise ! Gros boulot et belle gestion des couleurs !
  2. Winter is leaving - V2

    Ah oui, c'est superbe ! J'aime beaucoup les couleurs et la finesse pour 135mm de focale !
  3. Merci @Dav78 ! Oui c'était un peu long à faire entre 23h et 4h30 du matin, on s'ennuie un peu entre les poses (et encore le ciel était fou rien qu'à l'oeil nu) mais étrangement j'ai eu de la visite pendant cette nuit : un couple qui souhaitait voir le ciel nocturne depuis cet endroit... et un "influenceur" sur Instagram, qui m'a pas mal saoulé à montrer ces photos du tour du monde sur son smartphone (rétro éclairage à fond bien sûr). Super projet que tu as avec des tuiles de 2h sur un a7s, ça va déménager sévère ! Tu as un lien pour ta mosaïque d'Orion que je puisse la voir ? Pour le NiSi c'est clairement pas révolutionnaire mais il n'est pas sans intérêt, loin de là; en CP, il retire une petite partie du voile atmosphérique teinté de PL, ce qui donne sur les images un peu plus de contrastes. Et pour son efficacité vis-à-vis des CLS ou des IDAS oui on est pas du tout sur le même type de produit; les clips/filtres astro on un spectre bien plus performant que les filtres comme le Natural Night, qui se contente de filtrer sur une bande étroite proche de la raie d'émission du sodium basse pression (et il existe le haute pression, le mercure...) Une image plus concrète pour expliquer tout ça, extrait de mon intervention aux RCE 2018 au sujet des filtres de réduction de la PL (les filtres comme le NiSi ont une courbe de transmission comme le RA54, qui est le Hoya Red Intensifier alias le Didymium Filter) :
  4. Je suis d'accord avec @Toulao et @Colmic, la SA est une super monture capable de très belles prouesses, mais il faut la ménager ou ne pas être trop gourmand. L'ayant eu pendant 2 ans en parallèle d'une autre SA du club, je l'utilisait avec un Sigma 70-200mm f/2.8 et un Nikon D750. A 200mm les poses sur les 2 SA étaient, à 200mm avec une alimentation correcte, MeS et équilibrage au poil : - de 120s avec quasiment 0% de déchets - de 180s avec environ 10 à 33% de déchets selon la position de la cible (plus proche du pôle ou de l'équateur céleste) Je vois beaucoup de monde utiliser la SA avec des focales plus longues et ça marche assez souvent, nous avons même pas mal de monde qui tente de tirer le meilleur parti de la monture en la modifiant un peu... et même quelques fous qui utilisent des gros cailloux comme https://www.star-watcher.ch/ (mais y de l'autoguidage) Il y a cependant aussi pas mal de monde qui évoque, comme @Toulao et moi-même, sa grande sensibilité au réglages et a sa manipulation qui nécessite presque de refaire la MeS à chaque changement de cible (pour des focales qui commencent à chiffrer j'entends) et éviter le plus possible une petite dérive. Avec une FS60 ou n'importe quel instrument qui va proposer de la focale de plus de 300mm, c'est clairement possible oui, mais il faut être prêt à réduire son temps de pose et/ou à accepter le fait d'avoir un peu de tri à faire dans les images. Et effectivement, avec un Samyang 135mm f/2, c'est un duo redoutable ! Les 180s de temps de pose sont atteint sans soucis, 0% de déchets.
  5. Merci ! Deux images "backstage" de l'assemblage sous AutoPano Giga; le maillage est visible sur celle présentant les liens entre les images (avec l'indication du nombre de points communs, entre autre) A noter un RMS à 1.77 (grossièrement un indice de qualité d'assemblage), qui est une valeur exceptionnelle pour ce projet, je ne pensais pas pouvoir atteindre une telle valeur. D'habitude avec des paysages nocturnes panoramique ont est à 2.50 en moyenne. Pour référence, tout ce qui est en deçà de 3.00 est considéré par le logiciel comme excellent.
  6. Bon alors c'est mission réussie pour la présentation Merci pour vos retours encore ! La suite du panoramique devrait arriver cette année, enfin j'espère.
  7. Merci pour vos retours et votre accueil ! @Chris74 oui tu as maintenant le module PRIME, l'excellent algorithme de réduction du bruit. C'est l'un des plus puissants existant sur les logiciels "grand public"/photo (hors logiciels astro) et il ne cesse de s'améliorer avec les mises à jour. En revanche, il est très long à faire tourner sur un ordinateur, il faut presque 1h de calcul pour traiter 80 RAW de D750 (c'est 24MPix, c'est pas énorme non plus) sur une station de travail de 2014 lancée à plein régime. Je n'ai pas installé Photolab, la nouvelle version DxO Optics Pro mais ils ont de nouvelles fonctions encore. à zieuter ! Héhé, additionner une tête panoramique sur une monture motorisée, c'est sympa ! @astroman72
  8. Superbe (le mot n'est pas assez fort) travail pour tirer le portrait des 2 nuages ! A la fois impressionnant mais aussi très intéressant du point de vue "astronomique pur", ça pullule là-dedans ! Comme dit juste au-dessus, préférence également pour la version HaRVB. La SHO est assez pétillante, très colorée, la dynamique DSO vs FdC (l'écart perceptif) est en revanche un peu trop grand, il semble plus naturel sur l'autre version. Une question de débutant en même temps pour l'autre version : il y a également présence d'une couche "O" ? C'est bien le OIII ? Quel est l'avantage de l'ajouter sur cette image ?
  9. La Tarentule sans étoiles

    Très joli starless, on se rend bien compte du "volume" des gaz. La méthode semble être très efficace, on a juste des restes ci et là de "fantômes" d'étoiles mais ce n'est pas vraiment gênant pour apprécier l'ensemble
  10. Bonjour à toutes et à tous, première publication sur Astrosurf (il était temps ! ), mais ce n'est peut-être pas le bon endroit pour envoyer son premier message (il y a une section de bienvenue ou de présentation ?). Bref, voici une publication d'une image réalisée en août 2018. Il s'agit d'une "balade" dans la Voie Lactée entre l'Aigle et le Scorpion, une sorte de portrait d'une partie du bulbe galactique (depuis l'hémisphère nord en tout cas). La prise de vue s'est déroulée en une seule nuit, juste après le crépuscule astronomique, et s'est terminée peu avant les premières lueurs du jour. Le lieu de la prise de vue est la route entourant la Cime de la Bonette (à côté du Col de Restefond), à 2800m d'altitude. Plus de 5h passé à déplacer légèrement l'appareil sur la tête panoramique montée sur l'Astrotrac toutes les 3 minutes, sans aucune interruption. Je n'ai pas pu capturer la Voie Lactée jusqu'au Cygne (et les nébuleuses présentes dans cette zone) à cause du soleil qui se levait. Idem pour la région du Sagittaire, trop basse à l'horizon et noyée dans la pollution lumineuse de la côte méditerranéenne. Ceci étant dit, le ciel avait beaucoup d’airglow, c’est pour cela que certaines zones du ciel sont plus « opaques » que d’autres. Pour une fois que l’airglow n’est pas du tout le bienvenu… ! Côté technique, cette image est assez complexe. Elle est composée de plus de 60 photos prises dans un angle différent pour recomposer ce champ extrêmement large, mais néanmoins particulièrement défini : j'ai utilisé le Samyang 135mm f/2 pour avoir le compromis idéal entre définition d'image et côté pratique. Vous pouvez zoomer dans l'image, je vous y invite fortement à le faire ! ;) Aucune empilement, aucun dark, flat ou offset ici. Seulement 3 minutes de poses suffisent pour chaque zone... mais la qualité du ciel a aidé, associé à un gros travail d'optimisation des RAW. Environ 8h de traitement, assemblage, retouche et calibration (temps de calcul pour la génération des TIFF et du panoramique inclus sur la station de travail). Certains objets ou étoiles sont trop saturés ou cramés, cela mériterai un peu plus de finesse dans le traitement pour pousser la qualité un peu plus haut. Elle n'est donc, dans l'absolu, pas terminée ! L’image pleine résolution est ici (plus de 10 000 pixels de côté) : https://www.astrobin.com/386059 Données techniques et matérielles : Nikon D750 Astrodon Samyang 135mm f/2 AS UMC Filtre NiSi Natural Night Tête panoramique Nodal Ninja IV RD-16 Monture Astrotrac TT320X AG Trépied Berlebach UNI 4 Astro Custom 88 images prises sur site Le panoramique représente le champ de 60 images (environ), projection Mercator Pour chaque image, 180s de pose à 1600ISO, f/3.5, 135mm Traitement des RAW sur DxO Optics Pro 11 Elite Assemblage du panoramique sur AutoPano Giga 4.4 Retouches et calibration finale sur Photoshop CC 2017 Image traitée sur un moniteur Samsung F2380M calibré