jbgir

Member
  • Content count

    1
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0 Neutral

About jbgir

  • Rank
    Inactive member
  1. Bonjour à tous, Je me suis toujours dit qu’un jour, j’aurais un télescope pour essayer de voir un peu mieux notre ciel et ses étoiles. L’année dernière, je pensais que ça allait être l’année du grand saut ; du coup j’ai commencé à aller sur les forums pour me documenter un peu sur les différents type de matériels, et ma première surprise a été de découvrir, que ce que l’on voyait à travers l’oculaire ne correspondait pas vraiment aux photos postées ou vues dans divers magasines… Devant les quelques recherches faites sur l’Astrophoto, la complexité technique, et le temps à passer aux traitements des photos, je me suis dit que finalement l’observation était plutôt ce que je voulais faire. Je suis allé cet été au plateau des Glières (74) dans le cadre d’une soirée astronomie, pour découvrir les instruments d’observation, et surtout voir réellement ce qu’on pouvait percevoir à l’œil. Il y avait un Dobson 200mm et un 354mm motorisé. La première surprise est arrivée avec Saturne ou j’ai eu cette impression qu’on avait collé une image sur le miroir du télescope. Finalement en habituant l’œil à regarder, les détails ont commencé à apparaitre. Mais en étant 5 observateurs novices, le temps n’était pas non plus très important sur chaque objet. Mars, Saturne, le Amas des Pléiades , la Galaxie d’Andromède et finalement la Lune qui reste le meilleur souvenir tant les détails étaient nets. Suite à cette soirée d’initiation, mon intérêt était intact, mais mon projet d’achat de Dobson 250mm ne s’est pas concrétisé par crainte de ne pas utiliser le matériel, de ne pas arriver à trouver les objets et finalement de laisser ce télescope au placard après quelques utilisations. J’ai la chance de pouvoir travailler sur Val d’Isère et d’avoir à proximité le Col de l’Iseran (2770m) qui semblerait être l’un des plus beaux ciels du coin. En étant monté de nuit l’an passé pour observer à l’œil nu, le nombre d’étoiles est assez impressionnant, même s’il m’a semblé voir un peu de pollution lumineuse provenant de Turin. Le Col de l’Iseran est actuellement sous quelques mètres de neige, et il sera déneigé pour la mi-Juin environ ; il ferme aux alentours de fin Septembre / Octobre selon les conditions météo. Je souhaiterais organiser 1 cession d’observation au Col de l’Iseran au cours de cet été (peu importe la date mais il faut bien être conscient qu’à cette altitude il fait froid même en Juillet/Aout). La destination étant éloignée, je propose l’hébergement sur Val d’Isère (à environ 20min de route du Col) pour 4/5 personnes ayant des instruments, pendant 1, 2 ou 3 nuits, et « en échange » de pouvoir me joindre à vous lors de ces cessions nocturnes pour découvrir notre ciel. Je peux aussi fournir le garage privé pour mettre vos véhicules et le matériel « en sureté ». Que pensez-vous de cette proposition ?