keymlinux

Member
  • Content count

    50
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 83965

Community Reputation

78 Neutral

1 Follower

About keymlinux

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Informatique, Photographie, Astronomie
  • Adress
    Juvisy-sur-Orge (91)
  • Instruments
    Jumelles Bushnell Legacy 10x50
    SW Equinox 80
    Alkaid 10"
    Nagler 5T6 et 7T6
    ES 14mm et 24mm 82°
    Celestron Zoom 8-24
    Powermate x2

Recent Profile Visitors

3911 profile views
  1. Bonjour Julie, Desolé je n’ai découvert ton post qu’aujourd’hui donc un peu tard pour aider. un APN avec un objectif de 300mm c’ est très bien pour avoir toute la couronne, c’est ce que j’ai utilisé. Avoir plus de focale cela permet d’avoir plus de détails sur les protubérances mais à mon avis lors d’une éclipse il vaut mieux viser de belles images de la couronne. A priori la météo a été bonne du côté de Sherbrooke. N’hésite pas à poster tes photos Cordialement, Stéphane
  2. Eclipse du 8 avril 2024, depuis l'Arkansas

    Bonjour, Merci a tous pour vos encouragements. @ALAING oui c'est un peu en vrac, j'ai fait cela à l'arrache. Sur place pendant l'observation j'ai discuté avec un sympatique couple de retraités américains qui ne voulaient pas me laisser partir tant que je ne leur avait pas envoyé de photos , alors du coup j'en ai profité pour vous les montrer... @Larbucen Pour le HDR, j'ai une vieille version de Ligthroom (avec license permanente, avant que Adobe transforme tout en abonnement...), je selectionne les images, juste un clic et c'est fait... (désolé là cela ne vas pas t'aider...). Je vas aussi tenter une approche plus manuelle avec GIMP pour affiner le résultat, en m'appuyant sur l'article suivant: https://skyandtelescope.org/astronomy-resources/astrophotography-tips/revealing-totality-in-hdr/ Cordialement, Stéphane
  3. Bonjour, Pour faire dans l'originalité en ce jour d'eclipse solaire totale, je viens ici vous poster quelques photographies Après un vol Paris-Houston, j'avais prévu (plan A) de me rendre a Uvalde à environ 500km à l'ouest de Houston. Au vu de la météo au Texas, le plan A a été abandonné et un plan B trouvé à l'arrache par un copain du club, à savoir Conway dans l'Arkansas, à 700 km de Houston Après un long trajet de nuit et en commençant la journée avec un gros deficit de sommeil, la meteo sur Conway est bonne, un léger voile de haute altitude, qui s'est montré très discret, se dissipant un peu avant la totalité. Le matériel: APN Canon 80D, objectif 70-300 utilisé à 300mm, filtre astro solar pour les phases partielles, suivi motorisé avec une StarAdventurer sur trépied photo léger. En vrac, sans traitement (autre que la conversion RAW vers JPEG et la reduction de 600x4000 à 1500x1000 pour réduire le poids des images) Vous noterez un gros lens flare (arc bleuté) sur certaines photos EDIT: ajout des informations sur l'heure de prise de vue et sur les paramètres d'exposition EDIT: ajout en fin de post de 2 nouvelles photos dont une avec détails sur les éruptions UTC 18:50:56 ISO100, f/16, 1/100s UTC 18:51:04 ISO100, f/11, 1/25s UTC 18:51:05 ISO100, f/16, 1/400s UTC 18:51:08 ISO 100, f/8, 1/1600s UTC 18:51:28 ISO400, f/16, 1/2s UTC 18:53:10 ISO100, f/8, 1/15s UTC 18:54:40 ISO100, f/16, 1/4s UTC 18:54:44 ISO100, f16, 1/250s UTC 18:55:07 ISO100, f/16, 1/100s Une dernière photo, avec traitement, composition HDR de 6 poses allant de 1/250s à 1/2s Il y en a d'autres, mais cela attendra mon retour en France, maintenant les vacances commencent, je vais pouvoir rattraper le sommeil en retard... EDIT: ajout de 2 nouvelles photos dont une avec détails sur les éruptions UTC 18:54:58 ISO100, f8, 1/1000s crop de l'image ci dessus pour le détail des protubérances Bon ciel a tous, cordialement, Stéphane
  4. Animation du 8 Avril

    Bonjour, Très belle animation, bravo. J'ai eu la chance d'être dans la zone de totalité en Arkansas (mais j'ai pas emmené mon Solex), la grosse protuberance du bas était visible à l'oeil nu (pas les détails bien sûr, mais on voyait bien qu'il y avait une protuberance inhabituelle à cet endroit) Cordialement, Stéphane
  5. L'éclipse du 8 avril 2024

    @Larbucen Belle prise ! Personellement le plan A Uvalde Texas (500 kms en voiture, plein ouest de Houston) a été abandonné à la dernière minute cause météo, et le plan B a été Conway en Arkansas (700kms plein nord de Houston). Et là, tempête de ciel bleu...éclipse magnifique... Pour ne pas polluer ton sujet je vais aller poster mes photos sur un autre topic dédié. Bon j'en met quand même une... , prise avec un APN canon, objectif 70-300 @300mm la petite virgule bleue au dessus du soleil c'est un reflet interne de l'objectif (lens flare) c'est pas un ovni Cordialement
  6. Bonsoir, Pour ceux que cela intéresse je suis en train de réaliser un Flip Flat en impression 3D avec pilotage via un ESP32 (pilotable via le port Serie, test OK avec Kstars/Ekos/indi, ou via un petit site intranet embarqué sur l'ESP32). Le but c'est de faire un flipflap pour moins de 50 euros... Dès que le code est finalisé je viendrais faire un post complet Pour le teasing, je poste ci dessous quelques captures d'écran en photo note (pour faire suite à la remarque judicieuse de @Malik sur les temps de pose): j'utilise un panneau electroluminescent non dimable, donc avec des filtres sélectifs le temps de pose peut atteindre quelques secondes... Le modèle 3D note: il y a plusieurs pièces couleur jaune pour adapter a des tubes de diamètres différents (je l'utilise sur une SW Equinox 80, le pare buée a un diamètre de 11.5mm si ma memoire ne me trahit pas). La pièce de couleur gris/blanc c'est le servomoteur 270° 25kg/cm alimenté en 5V La fente sur la pièce de couleur rouge c'est pour y faire passer un serflex, pour attacher le tout au tube (le serflex est protégé par une gaine thermoretractable pour ne pas rayer le tube) La version imprimée: L'interface de pilotage avec theme jour/nuit (l'ESP génère son propre réseau wifi ou se connecte a un réseau wifi existant), et hébergé un petit serveur web Cordialement, stéphane note: ci dessous un lien vers le site d'en face où j'ai posté un sujet sur une boite a flat pour mon C8 faite avec le même type de panneau electroluminescent https://www.webastro.net/forums/topic/244302-support-flat-25cm-avec-panneau-électroluminescent/
  7. L'éclipse du 8 avril 2024

    Bonjour, En plus de la table fournie par Fred Espanak, il y a aussi le site de Xavier Jubier qui donne des elements interessants pour les paramètres de poses http://xjubier.free.fr/site_pages/SolarEclipseExposure.html Perso je serais un peu plus au sud, vers Uvalde, et je compte utiliser son logiciel "Solar Eclipse Maestro" pour gérer la séquence de prise de vue en faisant varier les temps de pose (http://xjubier.free.fr/site_pages/solar_eclipses/Solar_Eclipse_Maestro_Photography_Software.html) --> contrainte, cela oblige à emmener un ordi portable, un vieux macbook dans mon cas. Pour ceux qui ont un PC "windows" et pas un mac, un soft equivalent ici (version simple gratuite, version complete payante) http://moonglowtechnologies.com/products/EclipseOrchestrator/index.shtml Cordialement, Stéphane
  8. Bonjour, @pierre_charpentier Tu constates une limitation à 150 fps, l'as tu seulement avec cette camera ou avec d'autres ? et utilises tu Firecapture ou un autre soft ? Il peut à mon avis y avoir d'autres causes de la limitation du FPS que la camera, d'où l'importance de tester une autre cam dans les mêmes conditions (PC/OS/soft capture) ou bien la même cam dans d'autres conditions Par exemple, avec FireCapture il y a un paramètre dans le fichier de config pour limiter le framerate maximum (paramètre "fixedFPSUpperLimit") qui sur certaines versions de FireCapture a eu des valeurs par défaut plutôt basses (si tu utilise FireCapture je te laisse verifier ce paramètre et le changer si besoin), et ce paramètre, contrairement à l'USBTraffic ou a l'option HighSpeed n'est pas modifiable dans l'interface graphique Ensuite bien sûr ton ordi peut brider le débit (impact cpu/ram et débit du disque dur), mais je suppose que tu a déjà vérifié ces points. Mais on peut toujours trouver des causes de bridages exotiques Exemple perso: sur mon macbook, mes captures avec une ASI178mm plafonnaient à 20fps, même avec du ROI --> sur mon vieux macbook et ma vielle version version d'OS, a priori il y a un bug connu : le port USB négocie et reste bloqué sur le débit du 1er périphérique que je connecte après un reboot Si je connecte une clé usb "usb2" et bien j'aurais un debit moche, et si je veux faire du Solex, condamné à rebooter et à connecter la camera usb3 en 1er pour retrouver un fps sérieux (140fps) sur l'asi178mm @cbuilMerci Christian pour le test, Player One (et autres) propose effectivement une gamme de camera permettant une alternative, et puis un peu de concurrence est toujours bonne (pour le Solex j'avais déjà une asi178mm, mais pour la camera "ciel profond" je suis passé récemment chez P.O.) Une question sans rapport avec le test que tu as effectué: l'ASI178mm (ou plutôt son capteur IMX178) était conseillé pour le Solex à cause de la petite taille des photosites de 2.4microns. On voit arriver des capteurs avec des photosites de 2microns (asi678mc) et 1.45microns (asi715mc) , certes seulement en couleur pour le moment, mais si ces capteurs deviennent disponibles en monochrome, cela aurait il un interêt en utilisation avec un Solex ou pas ? (si tu as déjà abordé le sujet ailleurs alors je suis désolé, je suis passé à coté) Cordialement, Stéphane
  9. Que faites vous de tous vos brutes (stockage)

    Je pense que cela dépend de nos pratiques de l'astrophoto - En astrophoto du ciel profond et en pose longue, au final le nombre de brutes à stocker n'est pas gigantesque (même si on y ajoute les DOFs), et on peut globalement tout garder sur "quelques To" pour quelques années de pratique - En astro photo ciel profond courte pose, par contre là le problème se corse, on peut avoir 1000 images et plus pour une soirée, soit globalement 10 fois plus qu'en ciel profond, et là si on veut tout garder on va rapidement exploser en vol (4 heure de pose avec des poses unitaires de 60 secondes ou 4h de pose avec des poses de 5s, on voit bien la différence) - Le problème sera le même en astrophoto planétaire, où l'on fait des vidéos plutôt que des photos lors de la capture, et la problématique de la volumétrie des vidéos va être du même ordre que ceux qui font du CP en pose courte, et donc ici aussi vouloir conserver toutes les vidéos va vite devenir couteux ordre(s) de grandeur - en CP longue pose, ma dernière sortie avec 120x120s sur la rosette + des DOFs, en gros j'ai environ 12Go d'images à traiter - en capture video solaire (avec un Solex), j'ai une video de 2 à 3Go pour 1 seul balayage solaire, et sur une matinée je dois bien en faire une quinzaine Je ne fais pas de "planétaire" (hors solaire et un peu de lunaire mais rarement), donc tout garder n'est pas ingérable pour moi, et je stocke sur un NAS Il n'est pas rare que je tente un retraitement de mes captures lors d'évolutions importantes sur le logiciel de traitement (usage de Siril principalement) Cordialement
  10. Bonjour, Sur un mac il n'y a pas de driver à installer pour les cameras ZWO Quand tu dit que ton mac ne la détecte pas, qu'entend tu pas là ? -->elle en sera pas vue comme une webcam standard, si c'est a quoi tu t'attend Il faudra pour l'utiliser utiliser un soft sachant utiliser des camera ZWO, tu peux par exemple installer ASI Studio, fourni par ZWO, mais aussi un Firecapture ou Kstars/Ekos/indi AsiStudio: https://dl.zwoastro.com/software?app=ASIStudio&platform=macIntel&region=Overseas FireCapture http://www.firecapture.de/download.php?file=FireCapture_v2.7.14.dmg.zip KStars https://www.indilib.org/jdownloads/kstars/kstars-3.6.8.dmg important: il est possible que tu ai un mac avec puce M1/M2 (et pas du X86 intel), et là je ne sais pas si ces outils sont compatibles avec ces processeurs... Pour vérifier si la camera est bien vue au niveau USB, tu peux ouvrir un terminal et lancer la commande suivante: ioreg -p IOUSB ou encore la commande ci dessous pour avoir plus de détails ioreg -p IOUSB -l -w0 Par exemple, sur mon macbook cette commande en version "courte" renvoi le listing suivant: stephane$ ioreg -p IOUSB +-o Root <class IORegistryEntry, id 0x100000100, retain 15> +-o AppleUSBXHCI Root Hub Simulation@14000000 <class AppleUSBRootHubDevice, id 0x100000314, registered, matched, active, busy 0 (5 ms), retain 15> +-o Apple Internal Keyboard / Trackpad@14400000 <class AppleUSBDevice, id 0x1000206c4, registered, matched, active, busy 0 (4 ms), retain 18> +-o Internal Memory Card Reader@14700000 <class AppleUSBDevice, id 0x1000206f1, registered, matched, active, busy 0 (2 ms), retain 14> +-o BRCM20702 Hub@14300000 <class AppleUSBDevice, id 0x10002070b, registered, matched, active, busy 0 (1 ms), retain 15> | +-o Bluetooth USB Host Controller@14330000 <class AppleUSBDevice, id 0x100020747, registered, matched, active, busy 0 (1 ms), retain 17> +-o ASI290MM Mini@14100000 <class AppleUSBDevice, id 0x100020889, registered, matched, active, busy 0 (2 ms), retain 14> Et la version longue renvoi une long listing, parmi lequel apparait le pavé suivant, qui dénote la détection d'une ASI290mm Si tu as un pavé équivalent (pas forcement identique, juste semblable) pour ton ASI678 alors c'est que ton mac la détecte au niveau USB, ensuite pour l'utiliser il faut un des softs cités ci dessus | +-o ASI290MM Mini@14100000 <class AppleUSBDevice, id 0x100020889, registered, matched, active, busy 0 (1 ms), retain 12> { "sessionID" = 423798949178297 "iManufacturer" = 1 "bNumConfigurations" = 1 "idProduct" = 10511 "bcdDevice" = 0 "Bus Power Available" = 250 "USB Address" = 8 "bMaxPacketSize0" = 64 "iProduct" = 2 "iSerialNumber" = 0 "bDeviceClass" = 0 "Built-In" = No "locationID" = 336592896 "bDeviceSubClass" = 0 "bcdUSB" = 512 "USB Product Name" = "ASI290MM Mini" "PortNum" = 1 "non-removable" = "no" "IOCFPlugInTypes" = {"9dc7b780-9ec0-11d4-a54f-000a27052861"="IOUSBFamily.kext/Contents/PlugIns/IOUSBLib.bundle"} "bDeviceProtocol" = 0 "IOUserClientClass" = "IOUSBDeviceUserClientV2" "IOPowerManagement" = {"DevicePowerState"=0,"CurrentPowerState"=3,"CapabilityFlags"=65536,"MaxPowerState"=4,"DriverPowerState"=3} "Device Speed" = 2 "USB Vendor Name" = "ZWO" "idVendor" = 963 "IOGeneralInterest" = "IOCommand is not serializable" "IOClassNameOverride" = "IOUSBDevice" } Cordialement
  11. Trous noirs : bientôt la première image !!

    Bonjour, Mon intervention pour citer cette partie du message peut paraitre incongrue, veuillez m'en excuser par avance, elle ne constitue en rien une critique ou un quelconque jugement de valeur, il s'agit juste d'un petit hors sujet, pour vous présenter une oeuvre de science fiction: pour ceux qui veulent en savoir plus sur Diziet Sma, je les invite à lire l'Usage des armes, de Iain Banks Bonne lecture (et ne vous limitez pas à c volume, toute la série du même auteur sur La Culture est à lire...) Cordialement
  12. Bonjour, Elles sont très sympa les photos en argentique, belle prouesse. Je n'ai à proposer que des versions numériques, je met pour chacune la version traitée et une "raw" (juste un étirement de l'histogramme et export en jpeg) La version du 27/03/2022, avec une lunette SW Equinox 80/500 et une camera ASI178 monochrome non refroidie, la brute unitaire avec 120 secondes de poses, et l'empilement de 30 brutes avec post traitement. Sur la brute unitaire on ne voit pas grand chose, surtout les poussières sur le capteur... La version du 12/02/2023, lunette SW 80/500 et APN Canon 80D non défiltré, poses de 180secondes à 800 ISO. Ci dessous la brute, et l'empilement de 56 brutes avec traitement. Ici aussi une grosse poussière sur le capteur en bas de la brute. note: sur les brutes de 120 ou 180 secondes, j'ai un passage de satellite toutes les 5 à 6 images. A priori dans les années 90 le ciel était moins encombré... Cordialement, Stéphane
  13. Bonjour, Il me semble qu'il faut utiliser une camera baton qui entre dans le système helicoidal. Si tu n'as pas de camera baton et visse une camera sur le filetage T2 en haut du système helicoidal alors effectivement le risque c'est de ne pas atteindre la mise au point. autre piste possible: es tu sûr de ne pas inversé le sens d'une des lentilles ? (il me semble qu'il faut les monter avec leur face la plus bombée en vis à vis) Cordialement
  14. Bonjour, Je vais me permettre quelques généralités sur le stockage pour nos ordi, sur leur performance et leur fiabilité - Tout stockage informatique type hdd ou ssd vera sa durée de vie réduite par les conditions d'utilisations. La temperature (trop haute ou trop basse) réduira la durée de vie, ainsi que la stabilité de l'alimentation électrique (coupures, surtensions, etc...) - Les HDD de par leur conception avec des pièces mécaniques mobiles souffrent en plus de leur fragilité mécanique. - Lors de l'arrivée des SSD pour le grand public, les fournisseurs on beaucoup communiqué sur le fait que le SSD est plus rapide que le HDD, et que n'ayant pas de partie mécanique il était de ce fait beaucoup plus fiable et durable qu'un HDD, mais ils ont peu communiqué sur le fait que les écritures sur un SSD l'usent, et sur le fait qu'il y a pour chaque cellule mémoire un nombre d'écriture maxi avant la mort de celle ci. - D'ailleurs dans un SSD il y a un micro logiciel (firmware) qui prend en charge la reallocation des espaces memoire pour lisser les écritures sur toutes les bonnes mémoires. - De la même manière, sauf à être féru de techno peu de gens savent que sous l'appellation SSD il y a en fait plusieurs type de cellules mémoires: SLC, MLC, TLC, QLC, PLC, et que chaque type offre une durée de vie différente et une performance différente en écriture (et bien sur un prix différent aussi). J'ai cité les acronymes dans l'ordre décroissant de leur durée de vie/perf/prix. Et pour info, les ordres de grandeur de durées de vie des cellules, cela va de 100000 à 1000 écritures supportées pour chaque cellule mémoire...(j'en vois qui semblent effrayés...) - je laisse de coté les NVME qui sont fait du même type de memoire mais qui utilisent un autre type d'interface et de protocole qui les rends plus performants (ils n'en restent pas moins sujets aux mêmes limitation de choix de type de memoire pour leur longévité) Chaque type de stockage répond a un usage. Si vous voulez stocker beaucoup de données et faire peut lecture et écritures, alors choisissez un HDD, et réduisez le risque de perte de données en en mettant plusieurs en RAID, comme cela se fait en standard dans un NAS Si vous voulez de la perf, mettez un SSD, mais choisissez le type de memoire (et donc le prix au GB) en fonction de votre usage. et par usage j'entends de quelle performance en lecture et/ou écriture vous avez besoin, et surtout quelle volumétrie vous écrivez chaque jour/mois/année pour estimer la durée de vie du ssd. Par exemple pour ceux qui font du planétaire (ou solaire), vous collectez beaucoup de données et avec un débit important (des SER de plusieurs GB), mais qui sera limité par l'interface USB3 de la camera, vous pourriez penser que la perf en écriture d'un SSD TLC ou QLC sera suffisante, c'est vrai pour le débit, mais vous allez le tuer rapidement vu le nombre de GB que vous allez écrire à chaque session de capture, il faudra peut être opter pour un SSD avec de la MLC ou de la SLC pour garantir la durée de vie (même si l'augmentation du debit que cela procure ne vous sera pas utile) Bien sûr celui qui conseille n'est pas celui qui paye, mais je pense que beaucoup de personnes lorsque qu'elles passent du HDD au SDD font un mauvais choix de technologie mémoire pour leur SSD (souvent parce que ces details techniques sont peu disponibles). Souvent le choix c'est: pour une même capacité il y a plusieurs prix différents, vu que de toute façon le SSD sera globalement plus performant que le HDD, je vais prendre le SSD le moins cher --> c'est un raisonnement qui semble sain, mais cela va vous faire choisir le SSD qui aura la plus courte durée de vie en terme d'écriture --> mettez ce SSD en disque système d'un PC et c'est le drame (drame encore plus rapide qui en plus vous avez un fichier d'échange (swap) pour compenser un manque de mémoire vive (RAM) A contrario, si vous hébergez une grosse basse de donnée (besoin de forte capacité), et qui doit répondre rapidement avec une forte sollicitation en lecture (mais peu de modifications), alors un SSD capacitif à base de QLC n'est pas forcement un mauvais choix et permettra de faire baisser le coût au GB Pour ceux que j'ai perdu en chemin avec un verbiage d'informaticien, je vais faire une analogie plus proche du matos astro Si je vous dit que je vais acquérir une lunette disons d'environ 100mm d'ouverture et entre 500 et 600 de focale, vous aurez tous compris que les 3 choix suivants ne sont pas equivalent selon mes objectifs (visual/photo) et mes exigences qualitatives: - une lulu Bresser 102/600 (achro) - une Askar FRA 600 - une Taka FSQ106 Et bien pour les SSD c'est pareil, le choix du type de memoire (SLC, MLC, TLC, etc) aura une incidence sur votre usage. Cordialement, Stéphane note: pour les lulus, pour un usage photo, mon choix sur des critères qualitatif est fait (je vous laisse deviner lequel), mais le critère "budget" m'imposera de me contenter d'une Askar. Par contre pour mon neveu debutant l'astro une lulu achro ne sera pas un mouvais choix.
  15. Bonjour, Je viens vous proposer les fichiers nécessaires à la réalisation d'une roue à filtre, manuelle ou motorisée, pilotée par un contrôleur Arduino ou ESP8266 ou ESP32 pour la version motorisée La roue existe en 2 versions (avec 2 variantes pour une des versions 1- RF-42 5x1.25pouces le boitier de la roue RF-42 dispose en entrée et sortie de filetages M42x0.75 la roue peut accueillir 5 filtres 1,25 pouces 2 - RF-54 5x2pouces le boitier de la roue RF-54 dispose en entrée et sortie de filetages M54x0.75 la roue peut accueillir 5 filtres 2 pouces 3 - RF-54 8x1,25pouces même boitier que pour la roue RF-54 5x2 pouces (seul le support des filtres est différent) la roue peut accueillir 8 filtres 1,25 pouces Chapitre 1: Les photos du bricolage Voici des photos de la version RF-42 5x1.25 pouces avec motorisation que j'utilise régulièrement (pilotée via Kstars/Ekos/Indi,la roue implémente le protocole des roues Quantum ou Optec) En version manuelle, avec une petite trappe pour accéder à la roue et la faire tourner Le support moteur (sans capteur Hall) En version motorisée, la trappe est remplacée par le support moteur (sans capteur Hall) En version motorisée avec le boitier de contrôle (1 port 12V DC pour l'alimentation du moteur, un port USB micro pour le pilotage série) Une vue des différents éléments avant montage de la roue Une vue des elements de la motorisation Si vous ajoutez un capteur Hall, seule la pièce "support haut hall" diffère de la pièce "support haut" Avec le capteur Hall Et avec son "capot" de protection Le modèle de capteur KF-035 IMPORTANT: - ce capteur dispose d'une LED rouge, il est important de la masquer pour éviter la lumière parasite dans la roue - lors de son installation sur le support, il faudra légèrement tordre les pattes fixant le composant à sa platine pour l'orienter vers l'aimant à coller sur la roue (aimant neodyme rond, diamètre 5mm épaisseur 1mm) Chapitre 2: Les modèles 3D Il y a 2 modèles, avec 3 déclinaison en tout 1) Le petit modèle, une seule déclinaison pour 5 filtres 1.25 pouces Le boitier dispose de filetages M42x0.75 m sur chaque face 2) Le grand modèle, avec 2 déclinaisons, soit pour 5 filtre de 2 pouces, soit pour 8 filtres de 1.25 pouces Le boitier dispose de filetages M54x0.75 M sur chaque face notez que l'on peut aussi mettre des filtres 1,25 pouces dans la roue pour les filtres 2 pouces (le fichier STL de l'adaptateurs 1,25p vers 2p est fournis) Les fichiers STL pour l'impression 3D sont disponibles ici Roue a filtres RF-42 5x1.25p.zip Roue a filtres RF-54 5x2p.zip Roue a filtres RF-54 8x1.25p.zip ajout des fichiers STL pour les têtes de vis et boulons, pour manipuler les vis sans outils Tete vis et boulons.zip Important: les têtes de vis sont une création originale de Xavier DUPONT pour le projet SOLEX, les têtes de boulons sont une adaptation personnelle des têtes de vis. Chacun des 2 modèles peut être actionné manuellement, ou doté d'une motorisation Pour l'impression en 3D des supports moteurs et du boitier de contrôle, c'est ici Support moteur pour roue a filtres RF-42 v2.zip Support moteur pour roue a filtres RF-54 v2.zip Ces fichiers contiennent aussi le code C à compiler l'avec l'IDE Arduino Chapitre 3: Motorisation, code de programmation et interface de pilotage Pour la motorisation vous aurez besoin d'un microcontroleur Arduino, ESP8266 ou ESP32, d'un moteur 28BYJ-48 et de son stepper UNL2003 (le tout devrais vous couter moins de 20 euros). Vous pouvez aussi si vous le souhaitez ajouter un capteur a effet Hall (type KF-035) (on en trouve sur la Zone pour 8 euros les 3...) La roue est pilotable via le port USB du contrôleur, elle implémente selon votre choix par le protocole des roues à filtres Quantum ou des roues à filtres Optec (nécessaire pour le support de la versions 8 filtres)--> a ce titre la roue a filtres est pilotable via Kstars/Ekos/Indi en utilisant ce driver INDI Avec un microcontroleur ESP8266 ou ESP32 (en lieu et place d'un Arduino tout simple), la roue a filtre génère également son propre réseau Wifi (comme une borne) SSID réseau: : mls-rf password: azerty adresse IP de la roue: 10.42.0.1 joignable en interface web: http://10.42.0.1 ou http://smo-rf.local via le support du protocole mDNS En parallèle du mode "borne" la roue peut aussi se connecter à un réseau wifi existant, vous pouvez modifier dans le code les éléments "reseau1", "password1", "reseau2" et "password2", la roue a filtre se connectera à l'un de ces réseaux, au premier qui accepte la connexion, testés dans l'ordre... Voici quelques copies d'écran du pilotage en mode wifi (désolé j'ai l'habitude de programmer en anglais, comme au boulot, même si mon niveau d'anglais est mauvais ...) On peut permuter à volonté entre les modes "Dark" et "Light" (par défaut on démarre en mode Dark) L'écran principal, on choisi le filtre et on valide (submit), la validation entraine le déclenchement du mouvement pour positionner le filtre choisi (les noms des filtres peut être modifié sur l'écran de config) Ci dessous l'écran de configuration pour nommer les filtres et leur attribuer un décalage (offset), qui sera utilisé par Ekos/Indi pour ajouter la mise au point selon chaque filtre (l(offset de focus est disponible ou pas en fonction du protocole choisi pour l'emulation de la roue à filtre) Ci dessous la page de configuration Détail des paramètres: - nombre de filtres: accepte les valeurs de 1 à 9, mais en fait on utilise soit 5 soit 8 filtres - nombre de "pas par minutes" max lors de la rotation du moteur - nombre de "pas" de décalage lors de la detection de la position initiale avec le capteur Hall (permet de légèrement compenser un mauvais placement de l'aimant) - nombre de "pas" pour le facteur d'acceleration (utilisation de la librairie AccelStepper) - nombre de pas pour faire un tour de moteur (habituellement avec un moteur 28BYJ-48 c'est 64) - nombre de dents de l'engrenage sur l'axe moteur (20) - nombre de dents sur le tour de la roue (100 pour le petit modèle, 120 pour le grand modele) Dans les copies d'écran ci dessus vous voyez les paramètres que j'utilise avec succès. Ci dessous la page pour ajuster la position de la roue (décalage d'ange en degré, pratique en cas de désynchronisation de la position si vous ne disposez pas d'un capteur Hall pour la recherche automatique de la position de départ)) ou recherche de la position HoME (nécessite le capteur Hall) Ci dessous la page pour envoyer manuellement des commandes (celles qui sont habituellement envoyées par le port série, pratique pour tester) Le diagrame de cablage Cordialement, Stéphane