jpmiss

Member
  • Content count

    48
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by jpmiss

  1. Pour qu'il y ait de la poussière sur les réflecteurs faudrait qu'il y'ait du vent non?
  2. Lors de ma première sortie pour shooter la comète C/2020 F3 (NEOWISE) je suis monté sur le Mont Vial (1550m) dans le proche arrière pays niçois. A cette période la comète ne se faisait voir qu'en fin de nuit vers 03:30. Je suis monté au sommet en milieu de soirée prévoyant de dormir un peu dans ma voiture avant que la comète se montre. En arrivant sur place j'ai remarqué que des nuages bas bloquaient avantageusement la pollution lumineuse du littoral pourtant proche et que la voie lactée était visible à l'oeil nu. J'ai rapidement installé mon trépied (non motorisé) pour une série de shoot. J'ai bien fait de me dépêcher, mois de 5 minutes plus tard j'étais noyé dans une intense purée de pois. Canon 6D + Canon 16-35mm f/2.8 à f/3,5 16 mm ISO 6400 Cloud Inversion by jean-paul mission, sur Flickr
  3. Bon ben j'arrive un peu après la batille mais j'ai pas eu le temps de poster mes photos avant de partir en vacances. Première tentative: à 04:40 du matin après avoir "dormi" dans ma voiture au sommet du mont Vial à 1 heure de route de chez moi. J'ai mis le réveil à 04:00 (vaguement endormi à 01:00...) je me réveille en plein brouillard... Prêt a essayer de me rendormir je me dis que c'est dommage et que je vais préparer le matos au cas où. Je peste en pensant que toute la semaine précédente à été super dégagée mais que quand on bosse c'est pas facile de shooter à 4 du mat. Bref, à 04:40 un trou dans les nuages juste dans la bonne direction. Il ne dure que quelques minutes et en plus la lumière de l'aube comme à tout noyer. Juste le temps de faire cette image avant que le jour se lève: The Shy Comet by jean-paul mission, sur Flickr Deuxième tentative: a partir du 14/07 la comète devient visible en soirée vers 23:00. C'est quand même plus cool que 4 du mat. Je remonte au mont Vial. Purée de poix au sommet comme la première fois mais il est encore tôt (21:30). Je mange mon sandwich en attendant. Un peu avant 23:00 le ciel se dégage et j'assiste au spectacle magnifique de nuages en contrebas qui s'écoulent par dessus un col comme une cascade. La lumière du jour a bien diminué et sa majesté Néowise apparait. Elle est énorme. Environ 10 fois le diamètre de la pleine lune: Comet NEOWISE at Dusk by jean-paul mission, sur Flickr Un peu plus tard la nuit est bien tombée. Entre quelques passages nuageux la comète fait sont show au dessus des vallées couvertes par la brume. Je suis trempé d'humidité mais je ne suis pas venu pour rien: Neowise from above cloud layers by jean-paul mission, sur Flickr Troisième tentative: avant de partir en vacances je décide de ré-immortaliser la belle. La météo est encore incertaine mais on voit pas ça tous les jours. Je décide donc de monter sur le plateau de Calern au dessus de Grasse où se trouve un observatoire astronomique que je connais bien. j'ai déjà ma composition en tête. Sur la route je traverse des bancs de brouillard mais passé une certaine altitude le ciel se dégage et je vois déjà très bien Jupiter et Saturne malgré la lumière des phares. Arrivé sur le parking de l'observatoire je constate une affluence jamais vue. La comète bénéficie de la pub des réseaux sociaux. Je me dirige vers le spot que j'avais planifié et j'attend que la comète soit dans la bonne position. Elle est déjà moins lumineuse que la dernière fois que je l'ai vue mais elle est encore plus grande dans le ciel. Après s'être acclimaté à l'obscurité sa taille apparente fait pas loin de 20 fois la pleine lune! Je profite du moment allongé dans les lavandes sauvages au son des grillons. Le moment venu je shoote. Il est presque une heure du matin. A Visitor from Outer Space by jean-paul mission, sur Flickr
  4. C/2020F3 (NEOWISE) dans le 06

    Merci beaucoup.
  5. C/2020F3 (NEOWISE) dans le 06

    Désolé j’ai oublié de donner les infos de prise de vue mais elles sont disponibles sur Flickr dans les Exif. En gros Canon 6D. trépied standard sans suivit. Accumulation sous Stary Landscape Stacker sauf la première (pas eu le temps de faire plusieurs poses) Objectif Canon 16-35mm f/2.8 sauf la dernière Sigma 50mm f/1.4 Planification Stellarium et PhotoPills Meteo: meteoblue. Edition: LR et PS
  6. Magnifique! J’adore !
  7. Merci beaucoup
  8. A 2170 m d'altitude quelques heures après une averse qui m'a fait monter ma tente plus vite que jamais: Billion Stars Hotel by jean-paul mission, sur Flickr
  9. Oui en effet il est discret mais bien présent. Merci
  10. Merci. Le reflet n'est pas très spectaculaire mais j'aime bien le fait qu'on distingue quelques détails des cailloux sous l'eau
  11. Toute le monde peut voir un bout de la voie lactée toute l'année seul le coeur est saisonnier et personne ne peut le voir toute l'année pour la bonne raison que vers les mois de novembre à février il est de l'autre coté du soleil par rapport à la Terre. En gros il y a le soleil devant. Et ça fait un peut trop de lumière pour le voir...
  12. C’est effectivement la symétrie qui était recherchée. Elle n’est d’ailleurs pas parfaite puisqu’il y y’a un peu plus de ciel que de reflet
  13. Merci. c’est un empilement de 10 images avec Starry Landscape Stacker.
  14. Merci beaucoup
  15. Astro en confinement

    Merci beaucoup pour ces retours. Pour répondre à astrogatel le boitier est un Canon 6 D. Pour la premiere image j'ai utilisé un Sigma 50mm f/1.4 à f/2.8, 5 secondes pose à 1600 ISO. J'ai accumulé 9 images + 9 darks dans Starry Landscape Stacker pour réduire le bruit. J'ai également pris 4 photos supplémenatre à ISO 800, 400, 200 et 100 pour récupérer les hautes lumière sur l'éclairage du chateau comme expliqué dans cette video. Pour la seconde image j'ai utilisé un Canon 70-300mm f/4-5.6 à 84 mm f/5.6, 2 secondes de pose à 1600 ISO. Pas de stacking pour celle-ci. Pour ceux qui se poseraient la question, sur la seconde Mercure c'est le petit point au centre de l'image et Venus le petit point en bas a droite dans les nuages magenta.
  16. Pendant le confinement j'ai utilisé le château de Crémat à 200 m de chez moi sur les collines ouest de Nice comme premier plan pour capturer le passage de Venus dans les Pléiades et la conjonction (large) de Venus, Mercure et un fin croissant de lune. Venus Meets the Seven Sisters by jean-paul mission, sur Flickr Moon, Mercury and Venus by jean-paul mission, sur Flickr
  17. Salut a tous voici 2 photo de la VL prises dans le massif de l'Esterel entre Cannes et Fréjus.. L'avantage de ce site c'est qu'il n'y a pas de pollution lumineuse vers le sud. Par contre il faut quand même luter avec la PL venant du littoral des Alpes-Maritimes à l'est et un peu du Var à l'ouest d'autant plus que cette PL est quand même pas mal diffusée par l'humidité de l'air. Néanmoins cette PL a l'avantage d'éclairer un peu le paysage ce qui est plutôt un atout pour ce type de photo. Canon 6D +16-35mm. Lightroom, Starry Landscape Stacker et Photoshop Jupiter Rises by jean-paul mission, sur Flickr Summer Night by jean-paul mission, sur Flickr
  18. Voie lactée dans l'Esterel

    J'ai aussi fait un petit selfie à côté du parking avant de rentrer The Way To The Stars by jean-paul mission, sur Flickr