Phil49

Member
  • Content count

    55
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Phil49

  1. Bonjour à tous, Suite à ma replongée dans l'astronomie, j'ai pu effectuer des observations en fin d'été avec mon tube SkyWatcher 200/1000 et ma nouvelle monture AZ-EQ6 GT. J'ai passé beaucoup de temps à maîtriser la MES, je pense avoir bien compris le principe. J'ai pu, en début octobre, avant que le tunnel de dépressions ne nous couvre de pluies et de ciels gris (merci quand même pour la nature qui en avait grand besoin !) faire une séance de photos, M13, mon premier objet que j'ai pu découvrir en visuel et qui me servait aussi d'étalon pour mon Goto après MES, et ma fois, après un gros travail de prise en main avec Siril et l'aide de certains astrams j'ai pu obtenir un résultat pas trop mal compte tenu des conditions ! Hélas, mauvaise nouvelle pour moi, en voulant tenter une sortie de mon tube en mi-octobre pour une nouvelle séance photos, le dernier week-end où il devait faire beau (en fait après 15/20mn de MES les nuages ont anéanti tout espoir), je me suis rendu compte qu'une tâche était apparue sur le miroir principal et avait progressé depuis que je l'avais aperçue en fin Août ! J'ai découvert au passage, en cherchant une boutique astronomie sur internet, une entreprise (Natura Ouest) qui travaille étroitement avec une association d'astronomie de ma ville (Angers 49) et qui va démonter complètement, et analyser au microscope le dit miroir pour me donner un avis. Le coût d'un bon miroir étant non négligeable, j'ai décidé de peut-être profiter de l'occasion pour renouveler mon tube. Parallèlement, j'avais commencé une liste d'achats sur le site de Pierro-Astro pour compléter mon équipement. La météo peu clémente aura au moins eu l'avantage de découvrir diverses techniques (lucky imaging, Lacerta MGEN, puis ASIair, puis l'OAG, etc) et après d'abondantes lectures, je pense arrêter ma liste aux choix suivants : - Tube : SkyWatcher 250/1000 (en attente examen tube actuel) - camera autoguidage : ZWO ASi 290 MC - camera imaging : Zwo ASI 183 Pro, mais pour le moment mon D7000 (APS-C non défiltré), le prix me fait reporter cet achat à l'année prochaine je pense... - autoguidage : boitier ASIair + SkySafari (ma tablette en Wifi sera le substitut du portable, j'ai été totalement bluffé par le concept ASiair, son nomadisme et sa prise en main intuitive et efficace) - autoguidage (suite) : j'avais acheté cet été un chercheur TS Vario 1060 avec réticule rétroéclairé et retour 45°, mais je me dis que l'OAG serait une bonne chose, je pense donc ajouter le Zwo OAG pour le fixer au porte-oculaire par contre, avec la camera d'autoguidage dessus, l'APN à l'arrière en attendant la ASI 183 ! Mais pour le moment avec l'APN à sa place... Mais je me pose justement des questions sur tout ce petit monde au bout du porte-oculaire... - Correcteur de coma : en cours de réflexion, encore un budget lourd de plus ou moins 250/300 euros, qui va dépendre du tube final si j'opte pour le 250/1000 avec un F/D de 4 ! Skywatcher pour Newton F/4 ? - Filtre antipollution : j'hésite entre un Optolong L-Pro conseillé par l'association et le filtre IDAS LPS-D2 sur Pierro-Astro, mais cette fois placé après l'OAG et plus tard un autre au niveau oculaire 2" pour le visuel - Filtre IR-Cut : sera probablement nécessaire en plus d'autres par la suite... - Masque de Bahtinov : j'ai trop galéré cet été avec la MAP sur mon APS ! - Alimentation : ah, bah là, grosse réflexion : actuellement j'utilise un "vieux" booster de Norauto, le 900 qui me permet de tenir pendant les 2 ou 3 heures dont j'avais besoin, mais avec le matériel cité au-dessus, c'est a minima trois connexions nécessaires et il faut ajouter la connectique qui est un vrai casse-tête entre les prises allume cigare, les classiques... Ma question est : cette configuration vous semble t'elle cohérente pour de l'astrophoto en ciel profond essentiellement, je verrai plus tard pour le planétaire. Un mot sur le site : j'ai pu tout l'été profiter de mon jardin dans un lotissement à 10 km d'Angers, mais ensuite, j'ai eu droit à deux magnifiques lampadaires LED à 50 m a gauche et à droite de mon télescope que j’avais planqué derrière une haie qui protégeait partiellement ! :-( J'ai pu trouver un autre spot en discutant avec une personne qui possède des champs cette fois-ci hors de toute lumière urbaine à 10km plus loin en plein en rase campagne. Merci d'avance pour vos conseils avant achat... Bien amicalement, Philippe
  2. Configuration astrophoto

    Bonsoir, Pas grave, c'est surtout la parafocalisation où je cherche un peu des billes mais bon, peut-être que comme le backfocus, ce sera gérable sans trop de prise de tête... L'avantage c'est que je ne souhaite utiliser que des produits Zwo (à la base pour la compatibilité avec le boitier Zwo ASIair), les cameras, l'OAG, donc normalement j'ai pu voir que pas mal de schémas disponibles sur le site Zwo prévoient d'emblée les diverses bagues et adaptateurs. Déjà, avec ton explication, je vois clairement tout ce qui suit l'OAG ! J'en avais tellement bavé pour essayer de savoir quelles bagues étaient nécessaires, sans trouver vraiment de réponses avant l'achat pour connecter à ma lunette guide la camera d'autoguidage, que finalement, j'en suis venu à me dire que l'OAG serait le plus simple dans mon cas ! Peut-être pas indispensable mais finalement pas inutile dans le cas de mon setup... Je vais récupérer, enfin, mon télescope jeudi soir qui finalement s'avère être opérationnel. La couche d'aluminure n'était pas à priori endommagée, mais à nécessité une dizaine de lavages (présence d'un dépôt blanchâtre dont j'attends d'avoir plus d'explication) et idem pour le secondaire pas mal sali pour je ne sais quelle raison, sans compter l’araignée qui avait bougé parait-il de 5 mm !!! J'attends le détail des explications, mais les deux miroirs sont parait il maintenant plus neufs que du neuf ! Alléluia, j'ai hâte de constater de visu la renaissance et de pouvoir enfin commander le matériel envisagé, maintenant que je sais que je ne dois pas immédiatement changer de tube ! Bien amicalement et merci pour la réponse en tout cas ! ;-) Philippe
  3. Configuration astrophoto

    Bonsoir FLJB, Eh bien écoute, on ne peut pas faire plus clair ! C'est la première fois que je vois une réponse avec des illustrations qui ôtent tout doute ! Bravo et merci ! C'est sûr quand on y est passé c'est évident, mais quand on essaye d'anticiper pour ne pas avoir à acheter sur "x" semaines la bague "trucmuche" de "3.78mm " pour s'apercevoir qu'il fallait l'adaptateur "machinchouette de 14,59mm " qui n'était pas nécessaire à Jean dans l'explication fournie par Marie Jeanne pour avoir un backfocus de 53,86mm ! Il me reste juste à te poser la question, tu ne sembles pas en avoir eu besoin, mais comme tu peux le constater dans la liste que je cite, je pense passer par un OAG, mais cela entraîne là aussi des réflexions sur les éventuels adaptateurs avant l'OAG ! As tu déjà pratiqué !? Le hic, dans beaucoup de vidéos sur Youtube, ou sur des sites, c'est que 95% des gens ont des lunettes donc le positionnement n'a rien à voir (l'ordre, si, plus ou moins) et certains aspects sont complètement différents d'un tube Newton "standard" !! C'est nettement plus galère d'avoir des explications sur le backfocus, les éventuels correcteurs de coma et les filtres anti-pollution dans ce cas ! Là avec un OAG, pas le choix, c'est devant la camera mais pas avant, mais est-on amené à cumuler anti-pollution et IR cut, dans ce cas où le mettre ? Encore merci pour cette réponse qui finit en beauté cette journée ! ;-) Bien amicalement, Philippe
  4. Configuration astrophoto

    Bonjour Hervé, Oui, donc pas embêté par les problèmes de connectiques non plus ! ;-) C'est peu comme le power tank dont Pierro Astro m'avait parlé et dont j'ai mis le lien plus haut ! Il me reste juste qu'à faire le bon choix et régler la question de la connectique avant de reprendre mon activité dès le retour de mon tube, selon ce qui va être diagnostiqué et en espérant quelques ouvertures météo... Il me reste aussi à avancer sur la question des filtres, notamment l'antipollution... Peut-être partir sur l'Optolong mais placé où ? devant la camera et avant l'OAG en 31,75mm donc... Ce qui me fait peur c'est le backfocus de tout ce petit monde, je n'ai pas encore été confronté à cela et je préférerai ne pas me trouver dans une impasse suite à un mauvis choix d'où mes questions qui peuvent paraitre tous azimuts... Philippe
  5. Configuration astrophoto

    Xavier, Pour la camera CCD tu dis que tu alimentes en 12V, mais justement, si tu as ta batterie, que tu utilises des prises d'allume cigare femelles, ta camera CCD a besoin d'un boitier d'alim qui normalement se termine par une prise standard mâle 2 broches. Donc est-ce que tu as un câble qui sors avec les deux broches rondes en mâle qui s'enfichent dans le bloc d'alim et de l'autre un embout allume cigare mâle vers la batterie ? Pour l'ordi oui avec ça c'est plus simple, mais ce que je ne comprends pas là aussi ou les photos ne sont pas complètes : tu branches l'adaptateur mâle pour ton PC, je suppose que de l'autre tu branches la double prise ronde mâle dans le boitier, mais à l'autre bout du boitier, le câble est coupé sur la photo, il finit avec quoi ? Une prise allume cigare mâle en toute logique ? Philippe
  6. Configuration astrophoto

    Ah ok je vois ! D'ailleurs le power tank proposé par Pierro Astro est doté de pas mal de connectiques mais 149 euros, cela a un prix... Oui donc c'est quelque chose de "propre", j'entends, pas du fils torsadé ou un truc de ce genre ! ;-) Mais comment branches tu l'alim qui va ta camera CCD ? Tu as une camera refroidie avec boitier alim ? Donc quel câble as-tu pour sortir du boitier alim pour finir en prise allume cigare mâle ? Idem pour le PC, tu as dû adopter le même principe ? Philippe
  7. Configuration astrophoto

    Xavier, C'est possible, le métier qui veut cela peut-être ! ;-) Tu utilises quoi à l'autre bout de tes pinces croco alors ? J'ai besoin de relier mon AZ-EQ6 GT et la sortie du boitier alim du Zwo donc comment ferais tu si l'on prend le problème sous un autre angle ? Je ne parle pas de la batterie, mais bien de la connectique ! ;-) Qu'as tu de relié à ta batterie ? Bien amicalement, Philippe
  8. Configuration astrophoto

    un dobson est un newton! Bonjour Xavier, Tu as raison, j'avoue que dans mon esprit, Newton = tube droit fermé avec un primaire à un bout et un secondaire à l'autre ! Merci pour cette précision car pour moi le Dobson était une formule bien distincte avec bien entendu toujours le duo primaire/secondaire, mais avec un espace libre, les tiges reliant les deux miroirs... Comme quoi il faut se méfier des "categorisations faciles"... Pouf l'alim, j'avoue que je suis plutôt pour du power tank, du moins un booster car je n'aime pas trop les cosses et fils bricolés, justement pour des questions d'humidité... Mon vieux booster Norauto 900 fait bien le job du moins pour le moment... Il me faudra l'utiliser en complément car quand les beaux jours reviendront il me faudra plus d'autonomie et je pense partir sur un booster mais après se pose al question de la quincaillerie pour brancher la prise allume cigare, la prise standard du boitier Zwo et je suppose la seconde prise allume cigare pour le pare-buée si d'aventure j'en avais besoin... Donc j'avais bien vu un truc de ce genre qui permettrait de brancher plusieurs choses ou sur le site Pierro Astro, ce power tank assez complet. Ca fait plusieurs fois que Pierro Astro me parle de cet article mais je ne vois absolument pas en quoi cela facilitera les connexions !! Certes en termes de sécurité cela semble optimal (en termes de tension et intensité) mais pour le reste beaucoup de filasses, mon objectif étant de la limité au maximum, je n'en vois pas l'intérêt !!!? Tu t'y connais un peu Xavier en termes de connectiques électriques de ce genre ? Bien amicalement, Philippe
  9. Configuration astrophoto

    Bonjour Franck, En parlant des résistances chauffantes, il semble que cela soit surtout nécessaire sur les Dobson et Celestron, mais je ne sais pas si c'est indispensable sur Newton ? Et si oui, cela se place où? Vers l'arrière près du miroir primaire? Sinon, pour le Canada, je parlais de personnes qui témoignent sur l'usage du boîtier Zwo ASIair sur ce compte dédié créé par Zwo. Et parmi ces témoignages et questions il y a des personnes du monde entier dont le Canada! Un gars expliquait que grâce au Wifi et au boîtier ASIair il n'avait plus à être dehors ou presque par dss temperatures polaires car il avait aussi je crois installé le nouveau boîtier de mise au point assistée (un moteur très fin en gros, piloté par le boitier Zwo). Or à cette époque on est bien loin du 10 degrés chez nous! ;-) J'en profite pur te demander : qu'utilises tu pour alimenter ton petit monde ? J'avoue que j'ai prévu d'acheter de boîtier Zwo car c'est une vraie révolution à bien des égards, même si bien entendu, rien n'étant parfait dans ce monde, il y a certainement des petits bémols comme pour tout, mais côté alimentation cela permet d'enlever une source gourmande ! Bien amicalement Philippe
  10. Configuration astrophoto

    Bonjour Franck, Oui, et pour le moment je n'ai toujours pas récupéré mon tube, pas de nouvelles, je vais être obligé de relancer la boite... Ça devient long... Enfin, je en sais pas si en France, depuis de semaines quelqu’un a pu faire des observations et/ou photos !! Pluie, pluie, pluie et nuages ! Je n'avais jamais porté autant d'attention à la météo sous cet angle ! je suis motard, je sors même quand il pleut enfin un peu moins maintenant car habillé en costume,mais là, purée, pas un seule ouverture... Est-ce- que tu utilises ton télescope en hiver, du moins quand les températures sont négatives !? Est ce que cela ne joue pas avec l’humidité au niveau de la condensation et au niveau de l'électronique ? Je vois sur le Facebook de Zwo que je suis en ce moment sur le boitier ASIair des gens au Canada avec leur setup dans la neige, donc à des températures sous le zéro, mais l'humidité doit être un peu moins importante, mais pas nulle forcément... Bien amicalement, Philippe
  11. Configuration astrophoto

    Jean-Marc, Merci, je vais creuser avec ta doc et ce que je trouverai sur le Net, mais c'est déjà un très bon début ! ;-) Bien amicalement, Philippe
  12. Configuration astrophoto

    Bonjour Jean-Marc, Il va falloir que je creuse cette notion "d'échantillonnage" qui ne me parle pas vraiment j'avoue pour le moment ! Je vais chercher sur le Net mais, à tout hasard, tu as des sources qui abordent "simplement", dans un premier temps, cette notion ? Je commence toujours par une explication simple et ensuite je creuse, si c'est hyper technique dès le départ cela me semble rébarbatif et quand je vois certaines discussions, on finit par ne plus savoir quel était le point de départ... Pourtant je suis une éponge, car ma passion c'est comprendre, aller au fonds des choses selon mes capacités intellectuelles ! Encore une fois QI moyen, je ne suis pas un thésard, et aller jusqu'au bout des choses a ses limites aussi quand même, l'essentiel pour moi étant d'avoir bien compris les tenants et les aboutissants et comprendre les implications, surtout si j'ai des choix à faire ! ;-) Bien amicalement, Philippe
  13. Configuration astrophoto

    Bonjour Franck, Je me doutais que ce point allait faire réagir, tant mieux d'ailleurs, car je n'ai qu'un son de cloche ! ;-) La boite qui me donnait les explications n'est pas une boite de marketing, bien loin de là, après avoir discuté pendant près de 3 heures avec cette personne qui intervient également au sein de l'association astronomie où il est également membre, son discours était à l'opposée du discours formaté marketing ! Je dirais même qu'il était contre les systèmes d'automatisation à outrance, j'entends par là les systèmes tels que le nouveau Zwo EAF (qui pourtant me plait bien), les lasers de collimation (comme beaucoup il préfère le bon vieux Chechire,perso c'est un laser que j'utilise...) , les soit-disant optiques ultra haute qualité de certaines lunettes qui finissent avec une sale note car ne tenant pas leurs promesses, les Dobson qui en mettent plein la vue à des prix disons... Aliexpress, etc... Venant du monde de la photo, c'est le même principe, on a vu et on verra encore passer des optiques "haut de gamme" affublées de défauts non pas rédhibitoires, mais qui remettent en cause la légitimité de leur prix, et on voit aussi des optiques qui se disent haut de gamme par leurs performances théoriques à des prix au ras des pâquerettes et qui sont de vrais culs de bouteille... Encore une fois, bien loin de moi l'idée de porter un jugement, je n'ai pas le bagage technique en optique ni les moyens de tester par moi-même la planéité d'un miroir, l'épaisseur, la porosité, le lambda, la parabolisation, et la tenue dans le temps de la couche réflective, mais je me dis qu'une entreprise qui conçoit, monte des télescopes sur demande, et revend également des articles en astronomie dont SkyWatcher, qui refuse d'en revendre d'autres parce qu'après tests (c'est leur façon de faire, pour ajouter ou non un nouvel article à leur catalogue) ils ne tiennent pas leurs promesses (et là je ne parle pas du miroir GSO), ce ne peut pas être une boutique qui n'est là que pour le chiffre d'affaires... Si d'autres personnes ont des arguments factuels, je les écouterai, je ne me fie pour l'instant qu'aux seuls arguments exposés dont je dispose... Pour être objectif, il faut aussi se dire que si les miroirs étaient vraiment si nuls (ce que la personne ne m'a à aucun moment dit), la boite n'existerait plus ou du moins, son image aurait pris un sacré coup remettant en cause sa crédibilité auprès de la plupart des connaisseurs... Pas blanc ni noir mais peut-être gris ! ;-) Mais d'ici là, j'attends avec impatience le verdict ! ;-) Pour le 250/1000 là par contre, vous êtes tous presque unanimes ! Étonnant de ce dire qu'il y ait autant de différence entre deux télescopes qui sur le papier sont relativement proches en termes d'encombrement ! Je me serais attendu à cette mise en garde pour un diamètre bien plus conséquent, pour les tubes du type 250/1250 ou plus en longueur et poids ! Merci pour ton retour ! :-) Bien amicalement, Philippe
  14. Configuration astrophoto

    Jean-Marc, C'est donc bien ce que j'avais compris pour tous les points. Pour la roue à filtres, maintenant que tu me confirmes ces points c'est évident, encore que, on pourrait imaginer en utiliser une pour un nombre plus limité, par exemple un filtre antipollution, un IR-Cut dans certains cas et pourquoi pas un opaque pour les darks comme certains le font d'après ce que j'ai pu lire, mais économiquement, pas sûr effectivement que ce soit rentable... Pour les filtres IDAS et Optolong je verrai, ce sont deux références de base pour mon choix. Pour l'ASI 294 MC Pro, pas surprenant c'est d'ailleurs celle que l'on voit dans la plupart des vidéos Youtube sur l'astrophotographie de nos confrères américains... avec la 1600... Merci pour toutes ces ces précisions Bien amicalement, Philippe
  15. Configuration astrophoto

    Jean Marc, Merci pour ces explications détaillées et les illustrations très didactiques ! ;-) Donc, si j'ai bien compris, lorsque tu parlais de SHO dans ta première réponse, tu es bien obligé de faire ce que je demandais dans mon post précédent, c'est à dire utiliser une roue à filtres, avoir ces 3 filtres et faire un cliché avec chacun pour chacune des 3 couleurs !!!!?? De même, ce que je demandais à Xavier : ces filtres sont inopérants sur une camera couleur comme la 183 et on ne peut utiliser que d'autres filtres ? Dès lors, est-ce qu'un filtre comme l'Optolong L-Pro que me conseillait Natura Ouest ou un IDAS LPS D2 comme celui dont je parlais peuvent faire la même chose ? D'ailleurs si on se fie au descriptif sur le site de Pierro-Astro il semble indiquer pour ce dernier que : "Cette version est optimisée pour les ciels pollués par les lampadaires à LED..."... Je suis concerné, car dans mon jardin, depuis cet été ce sont bien deux de ces horreurs (d'un point de vue astronomique s'entend) qui m'entourent... Pour le filtre tri bandes, waouh, délire le prix !!! Pour en revenir aux cameras oui, j'ai lu le même fil de discussion où tu participais et qui traitait tout particulièrement de la 183... ;-) C'est de là que je me suis mis à suivre les explicitations et que je me suis dit que cela pourrait être un choix intéressant ! Il reste aussi l'ASI 294 MC Pro qui est un poil plus cher et qui pourrait correspondre à mes critères je pense, et du coup les pixels sont pus destinés à du CP... Bien amicalement, Philippe
  16. Configuration astrophoto

    Xavier, Tout d'abord, merci de prendre le temps de m'éclairer ! ;-) Pour le miroir, la boite dont je parle, Natura Ouest est l'une des 4 ou 5 dernières en France à fabriquer des télescopes su commande, par conséquent, ils placent la barre un peu plus haut concernant la rigueur des critères pour l'optique ! Alors, certes, cela vaut ce que cela vaut, mais d'après les explications de la personne avec qui j'ai longuement échangé en remettant mon tube, GSO serait l'équivalent de ce que disons un oculaire Omegon à 45 euros serait face à un Nagler concernant l'homogénéité de leur production, la planéité du miroir et la qualité du traitement ! Entendons nous bien, pour eux, pas besoin de mettre 1 000 euros bien sûr, mais un miroir qui tient la route ce n'est pas du GSO... Je ne remettrai pas en doute cette explication n'étant pas opticien, mais cela me semble cohérent... Maintenant, on pourrait me rétorquer, avec raison, que je ne suis qu'un débutant et que par conséquent, je ne verrai peut-être pas la différence à mon niveau d'usage, c'est également vrai ! ;-) Bref, attendons... Pour le correcteur de coma, oui, je savais, j'ai vu qu'il est fabriqué sur la même conception de Pal Gyulai, mais badgé selon le fabricant !? Je suppose que Skywatcher, ou toute autre marque, la qualité est proche ? Pour en revenir aux filtres, ta phrase m'interpelle (dans le bon sens du terme) : Est-ce à dire que si l'on opte pour une camera couleurs, impossibilité d'utiliser ces filtres car la camera est supposée dès lors tirer le maximum de ses possibilités "couleur" quelle que soit la longueur d'onde observée et que seule une mono pourra exploiter de par son monochromatisme les couleurs primaires avec les filtres mentionnés ? Cela veut-il dire que ceux qui dans ce cas ont une roue à filtres font une pose Rouge avec filtre S, une pose Rouge avec filtre S, une pose Rouge avec filtre O et rebelote pour les autres couleurs ? Tu ne m’avais pas répondu sur ce point si tu me permets de te relancer : les filtres SHO dans votre esprit et d'après ce que j'ai lu sont bien des filtres pour des longueurs d'ondes précises, plus ou moins larges au niveau de leur bande, mais PAS des filtres antipollution ? Il faut bien le rajouter à un endroit je présume si l'on est concerné, que ce soit après l'OAG, sur une roue à filtres ou devant la camera ou l'APN ? Pour la camera refroidie, c'est en lisant plusieurs explications sur l'ASI 183 vs l'ASI 1600 que j'ai pu constater que contrairement à l'usage habituel, elle pouvait être utilisée en ciel profond mais avec quelques petits bémols et que comparée à une ASI 1600 elle tenait relativement bien la route... Mais encore une fois, il n'y a pas pléthore de cameras refroidies proches de la barre des 1000 euros max, et qui plus est... Zwo, puisque usage souhaité du boitier ASIair, il n'est compatible QUE avec des cameras... Zwo ! :-( Pour l'occase, faut pas rêver, cela ne se trouve pas à la pelle, et les rares qui passent sont de toute façon dans les mêmes prix qu'une ASI 183 neuve... Bien amicalement, Philippe
  17. Configuration astrophoto

    Bonjour Xavier, C'est probablement vrai pour la priorité si le miroir n'est pas trop H.S, sachant, comme je le disais, que l'entreprise m'a indiqué qu'en cas de changement, hors les basiques GSO, c'est mini 300/350 euros pour un miroir de 200mm... Donc certes, un 250/1000 on est aux environs de 700 euros chez Pierro Astro, c'est plus un calcul d'investissement à moyen/long terme... Il y a encore le coup de feutre noir s'il s'agit bien d'une attaque de la couche d'aluminure et que cela reste circonscrit, comme ils me l'expliquaient... Pour en revenir à la camera, oulah, 1600, non, là oui c'est le loto qu'il faut, même si dans l'absolu il n'y a "que" 300 ou 400 euros de plus... Une ASI 183 et couleur, est ce qu'il y a de plus abordable pour moi en refroidi en l'état actuel de mes finances, et encore, pas pour cette année ! Pour le correcteur de coma, bah justement, tout dépend du retour du tube ! Si on reste sur le 200/1000 un correcteur de coma SkyWatcher pour Newton comme celui-ci devrait faire l'affaire !? Sinon pour le 250/1000, celui-ci devrait également faire l'affaire ? Dans ce cas, tu me confirmes qu'il est peut-être plus judicieux de placer un antipollution en 2'' au correcteur de coma en visuel, et un 1 1/4 devant la camera ou l'APN en mode imagerie ? Quand Jean-Marc parlait de "SHO" vous incluez le filtre anti-pollution dans le lot ou il est en plus ? Bien amicalement, Philippe
  18. Configuration astrophoto

    Bonjour à tous les deux, Xavier, non, hélas, j'aurais bien amé, j'aurais eu moins à me torturer l'esprit pour savoir comment financer au plus près tout ce petit monde ! Quand on fait le total, hormis un ou deux articles, le montant n'est pas si élevé que cela, en tout cas moins qu'un bon oculaire... Le plus onéreux c'est toujours la "verroterie" (humour) et les capteurs... Pour les filtres, oui, je vais voir avec l'entreprise Natura Ouest, ce sont eux qui m'ont parlé de l'Optolong et j'avais posé la question à Pierro Astro pour les IDAS. Quant au tube, Jean-Marc, je ne comprends pas pourquoi il serait plus sensible au vent que le 200/1000 qui est encore plus léger et donc encore plus sensible !? Certes, on a 50% de lumière en plus et un gain qui oblige à plus de précision je suppose, mais je pense que c'est de cela que tu veux parler, car à vent égal, cela devrait en partie compenser ? A moins d'avoir un vent d e 50 à 70km/h, dans ce cas, j'éviterai de sortir... Peux tu me donner plus de détails sur ce que tu entends par ta dernière phrase ? Quand tu parles de "SHO" tu parles des filtre S, H et O je suppose, il sont je présume très opaques et cela diminue considérablement la luminosité et augmente donc proportionnellement la durée de pose ? Comment les utilises tu, devant les éventuels correcteur de coma, OAG, camera ou APN, ou juste devant l'APN, ensemble, séparément ? C'est là que je connais un peu moins les effets de ceux-ci, et c'est néanmoins important pour le résultat final. Lesquels sont véritablement indispensables au début ? Je disais IR-Cut et antipollution devant la camera dans certains usages, planétaires, je crois, mais il y a surement d'autres cas... Bien amicalement, Philippe
  19. Bonsoir, Waouh ! C'st bon, j'ai refait une observation ce soir, et j'ai dû recaler la polaire pour la première fois un peu plus. Malgré les conditions déplorables, j'ai pu accrocher Vega dans le chercheur, et calibrer celui-ci et le viseur réticulé pour avoir l'étoile en pleine mire rétroéclairée toutes les deux ! J'ai eu du mal à trouver Vega dans l'oculaire, j'ai interverti celui-ci avec mon 32mm et j'ai pu la trouver facilement, j'ai remis l'oculaire réticulé et là, waouh, super brillante, Vega illuminait le cercle, defocalisée certes, mais une fois la mise au point faite, plus rien à voir avec les autres soirs, elle était clairement visible ! Pour ma deuxième étoile, j'ai pris cette fois-ci Alkaid, et là aussi, quasiment du premier coup elle était légèrement en bas du champ, je l'ai recentrée et ensuite j'ai pu voir que M13 était mieux calée, j'ai ensuite tenté ma chance avec M92, et là j'ai enfin pu distinguer un autre amas que M13 ! j'ai fini par la Lune puisqu'elle était là aussi, et quel spectacle ! J'avais l'impression d'être dans Apollo 13 en train de survoler celle-ci ! Une soirée qui fait oublier toutes les autres et un pas de plus dans le bon sens ! Bien amicalement, Philippe
  20. Bonjour à tous, J'ai fait l'acquisition d'une AZ-EQ6 GT Pro il y a un mois de cela maintenant comme je l'expliquais dans un post à cette époque sur ce forum, pour finir de comprendre la MES avec une NEQ5 et un tube Sky-Watcher 200/1000. Depuis, les premières galères avec cette excellente monture ont été récemment solutionnées en comprenant après lecture et relecture des docs que les mouvements incohérents avec le Goto étaient tout simplement dus au fait que je n'avais pas complètement serré... le frein de l'axe d'ascension droite !! C'était il y a une semaine, depuis, le ciel voilé m'avait empêché d'observer les étoiles. Hier soir, première ouverture, je pointe, je galère un peu pour arriver à placer Vega en tant que 1ère étoile du système de pointage Goto et Arcturus ou Dubhé en seconde, comme pour les deux ou trois autres fois précédentes, car, par manque d'habitude peut-être, j'ai du mal à trouver celles-ci en m'aidant des flèches du fait de l'éloignement par rapport au pointage initial du Goto et ce malgré une MES à mon sens très précise ! Pourtant ma MES est très bonne car (je n'aurai pas la prétention d dire "parfaite"), du fait que je suis chez moi, je ne bouge plus le trépied et à chaque observation j'ai l'étoile polaire pile poil sur la nouvelle mire à l'endroit attendu ! Je m'aide de l'excellent Synscaninit qui me fournit toutes les infos chaque soir. J'ai fait l'acquisition cette semaine d'un chercheur TS Optics avec mire éclairée Vario B1060, coudé-redressé pour m'aider à pointer le plus précisément possible les étoiles lors de la phase d'étalonnage à deux étoiles (choix de ma part) ainsi que d'un oculaire réticulé et éclairé également, le tout sur le site de Pierro-astro. C'est très fébrile qu'hier soir j'ai utilisé tout ce petit monde pensant que cela me permettrait un meilleur pointage dans ma phase de découverte actuelle des objets du ciel profond, du moins les plus lumineux pour le moment... Mais c'était sans compter sur le bon sang d'éclairage public qui vient d'être mis en fonction début septembre et 2 magnifiques lampadaires à LED je pense, encadrent de leur magnifique torrent de lumière mon télescope derrière la haie pourtant haute et épaisse... Je peux voir le ciel bien entendu, mais vous imaginez le résultat ! D'ailleurs, arriver à encadrer les étoiles guides n'a pas été une partie de plaisir malgré mes nouvelles acquisitions... D'ailleurs je suis vraiment déçu de la qualité optique de l'oculaire réticulé, je le trouve flou ou du moins d'une définition très faible, c'est bizarre, à tel point que j'ai dû reprendre un oculaire de 32mm pour chercher Vega, puis le remettre pour finaliser le pointage !!! Cependant, j'aurais une question : est-ce que l'éclairage public est la raison pour laquelle je peux voir M13 mais pas les autres amas que j'ai essayé de distinguer hier soir tels que M39, M31, M52 ? Je ne peux pas voir Andromède car je suis dans un quartier résidentiel et les arbres et haies me coupent tout ce qui est en dessous de la Grande Ourse ou de Cassiopée, à l'est le pignon de ma maison me bloque toute vue et au Sud j'ai un magnifique cerisier qui me bloque une grande partie de l'horizon... J'avais pointé ceux-ci, cherché dans l'oculaire (le 32mm Omegon Ploessel non réticulé), essayé d'explorer avec la raquette autour au cas d'un vraiment mauvais pointage, mais rien ! J'ai trouvé un spot dans un champ d'une agricultrice de l'AMAP où je suis, totalement à l'écart de la ville et bien dégagé, donc question éclairage je devrais être dans de bonnes conditions, mais avant de me lancer, je finis de prendre en main ma monture histoire d'être suffisamment autonome une fois sur place. Merci d'avance pour vos conseils ! Bien astronomiquement, Philippe
  21. Bonsoir, Maïcé : Pas faux pour la Lune, c'est vrai qu'avec les deux lampadaires qui crachent leur torrent de lumière et la Lune, cela fait quand même beaucoup ! La Lune est cachée par un cerisier, mais les lampadaires hier soir donnaient l'impression d'un show avec leurs projections bloquées vers le haut mais hélas pointées vers le bas et le télescope par la même occasion... Franck_77 : j'ai regardé cet ustensile et je pensais qu'il se substituait au chercheur, cela dit, sans chercheur, pas de camera d'autoguidage sauf à faire cohabiter les deux, chercheur et Telrad ! Du coup cela devient l'usine à gaz ! LOL ! ;-) Mais ce système émet un faisceau lumineux ? Den_b : Oui j'y pense, mais faut trouver le bon, pas de bons souvenirs de ma première inscription il y a 3 ans, les gens étaient plutôt acharnés à suivre à la semaine la promotion du club pour faire rentrer l'argent, et mettaient tout le monde sur le pont, pas vraiment mon trip... Je verrai avec un autre si vraiment je n'avance pas... Bien amicalement, Philippe
  22. Bonsoir, Bon, cela me donne déjà une petite idée de départ pour voir ce qui se fait dans ces focales ! Je viens de finir l'observation ce soir, bah pas de chance, même avec le Baader Hypérion 8/24mm, rien vu de plus ! :-( J'ai essayé M27 et 57, rien... Déprimant... Même l'oculaire réticulé de 12.5mm est tellement sombre pour la recherche des étoiles guides que c'est galère... Merci en tout cas pour les conseils ! ;-) Philippe
  23. Re, Effectivement, c'est une façon de voir/gérer les choses ! ;-) Personnellement j'essaie de trouver un juste équilibre, cela reste une passion, mais raisonnée, par conséquent je ne me jette pas sur un premier prix, mais je ne suis pas prêt non plus à m'endetter pour ! ;-) Bon, si on laisse la marque et le modèle, si nous devions ne retenir que 2 ou 3 oculaires, pour l’observation, quels seraient-ils, et plus précisément pour du ciel profond, même si pour la planétaire je suppose qu'il doit y avoir des contraintes plus spécifiques ? Un 24 ou un 32mm pour le plus large, puis... ? Merci d'avance, Bien amicalement Philippe
  24. Re, Pour les étoiles guides, si j'en choisis deux, selon toi, quel serait dans un premier temps le meilleur "couple" pour les distinguer avec suffisamment de certitude et affiner le pointage du Goto, sachant que si j'ai bien lu, il faut assez d'écart pour que cela soit efficace ? Pour la qualité d'observation, il est vrai qu'avec ce bon sang d'éclairage public, comme tu peux le voir sur les photos, je suis handicapé pour le moment ! Hier soir je suis parti du principe qu'il valait mieux prendre un oculaire lumineux, un Omegon 32mm Ploessel, certes pas ce qui se fait de mieux, mais il faisait partie du "package" quand j'ai acheté d'occase ma première monture NEQ5 et le tube 200/1000 ! J'ai aussi une malette Omegon avec des oculaires plus puissants et une Barlow (pareil, fournis par le vendeur) , mais bon, même remarque pour la qualité ! :-( Il y a 3 ans j'avais acquis un oculaire zoom Baeder Hypérion 8/24mm Mark IV qui me permettait d'avoir une vision relativement confortable. Selon toi cela serait-il plus aisé de distinguer ces amas avec ? Je ferai l'essai ce soir si la météo le permet, bien sûr. Sinon, quel oculaire puis-je acquérir qui soit d'un bon rapport qualité/prix pour observer ces amas avec assez de netteté et de confort pendant cette phase de découverte pur moi ? Bien amicalement Philippe
  25. Bonjour Maïcé, Pour M31, oui pardon, c'est une erreur, effectivement, elle est derrière un arbre, normal, mais M52 non ! M13 , comme je ke disais, je le vois très bien, à tel point que je m'en sers de premier test pour voir la précision du Goto avec mes manips précédentes ! Pour le pointage de Vega, non, elle est tellement lumineuse dans cette partie du ciel qu'il est vraiment difficile de la confondre avec une autre, quant à Dubhe hier soir (les autres fois je choisissais Arcturus), la direction était cohérente et c'était la seule dans le champ de l'oculaire réticulé juste au dessus de ma haie avec la lumière de la tête des lampadaires qui encadraient.. Est ce que tu sous entendais une erreur de repérage de ces étoiles ou un manque de précision ? Voici deux photos prises en plein jour pour montrer les lieux et les fameux lampadaires... Pour l'orientation, on voit la monture orientée au Nord bien sûr et l'ouest et l'est et sud s'en déduisent... Sur la droite de la photo 2, le pignon de la maison que l'on ne voit pas ici qui me masque l'est. Vega est tout au dessus de la photo 1,à peu près dans l'axe vertical du lampadaire. Quant au jour et l'heure, non, effectivement, j'ai lu tellement de choses à ce sujet que j'ai même rebascule la langue du Goto en anglais pour me forcer à bien faire attention ! Quant à l'heure, je reprends stricto sensu toutes les infos de Syscaninit ! Est ce que l'heure qu'il mentionne ne serait pas la bonne ? Philippe