Magellan_Team

Member
  • Content count

    29
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

103 Good

About Magellan_Team

  • Rank
    Inactive member
  1. M74 au CTA320+ASI2600mc

    Elle est vraiment jolie cette spirale ;-)
  2. NGC 891 "version 2020"

    J'aime beaucoup le "grand champ" ! Belle image PS : penses à refaire tes flats tu as des donuts résiduels ;-)
  3. NGC6357 en SHO-SHO

    Bravo pour cette belle image ++ Marian
  4. Nébuleuse Guerre et Paix NGC 6357

    Joli shoot, félicitations ! Marian
  5. Très belle série, bravo ! un bien beau bilan ;-) ++
  6. Merci à tous ! et la version HOO-RVB et son lien vers la full : https://www.astrobin.com/full/00zwqa/0/ Marian, JeanMi, Dave et Lolo
  7. @ Zilgo, fljb67, Marc684, polo0258, XavS, santacana, Edmond : merci pour vos retours. Ravis qu'elle vous plaise ! Le temps de pose est imposant effectivement mais globalement : le nombre de nuits claires au Chili le permet, l'automatisation de la prise de vue avec SGP ne nuit pas à la vie professionnelle, le traitement de l'image, notamment du bruit, devient très facile, et cela permet de détecter de faibles objets comme la bulle Wolf Rayet PCG11... alors, pourquoi s'en priver ? Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave
  8. Salut les astrams ! Nous vous présentons une très jolie région du ciel austral, les Dragons et l’Œuf Cosmique, située dans la constellation de l’Autel. Il s’agit d’une image SHO pour les nébulosités et RVB pour la couleur des étoiles. La luminance est essentiellement du Ha, avec inclusion du OIII pour les nébulosités qui entourent l’Œuf. Comme d’habitude le prétraitement a été réalisé sous Pixinsight et le traitement sous Pixinsight également avec ensuite assemblage LRVB dans Photoshop. Il y a près de 180 heures de pose, mais ce champ les méritait franchement. Nous vous posterons par la suite le HOO-RVB et une petite version Starless assez intéressante. Deux petits objets sympathiques se trouvaient également dans le champ, WRAY15-1508 et PCG11, dont les descriptifs sont plus bas dans le texte. Comme d’habitude, une visite de la full est assez indispensable compte-tenu de la richesse du champ ! ça se passe là : https://www.astrobin.com/full/43i76u/0/?real=&mod= En espérant qu’elle vous plaira autant qu’à nous 😉 Marian, Jean-Michel, Laurent et David Descriptif Champ : · Centre AD : 16h 37m 44.434s · Centre DEC : -48 ° 31 '59.827 " · Taille : 2,77 x 1,73 deg · Échelle de pixel (acquisition) : 1,57 arcsec / pixel Les formes sombres aux contours brillants qui traversent la poussière de NGC 6188 s'étendent sur des dizaines d'années-lumière. La nébuleuse par émission se trouve près du bord d'un grand nuage moléculaire, par ailleurs sombre, dans la constellation australe de l'Autel, à environ 4.000 années-lumière de distance. Nées dans cette région il y a juste quelques millions d'années, les jeunes étoiles massives du groupe Ara OB1 sculptent des formes fantastiques et alimentent la lueur nébulaire par leurs vents stellaires et leur rayonnement ultraviolet intense. La récente formation d'étoiles elle-même a probablement été déclenchée par les vents et les explosions de supernovae, nées des générations précédentes d'étoiles massives, qui ont balayé et comprimé le gaz moléculaire. Cette toile cosmique comporte vers le bas à droite, une forme rare de nébuleuse à émission, NGC 6164, également créée par l'une des étoiles massives de type O de la région. Semblable en apparence à de nombreuses nébuleuses planétaires, l’étonnant linceul gazeux symétrique de NGC 6164 et son léger halo entourent son étoile centrale. On retrouve également en bas à gauche une petite nébuleuse planétaire, WRAY 15-1508, ainsi qu’une délicate bulle Wolf-Rayet, PCG11. Ce large champ de vision s'étend sur plus de 3 degrés (six pleines lunes) et correspondant à plus de 200 années-lumière à la distance estimée de NGC 6188. Une composition en couleurs naturelles pour les étoiles a été inclue dans la palette en fausses couleurs de type Hubble, montrant les émissions des atomes de soufre, d'hydrogène et d'oxygène dans des teintes rouges, vertes et bleues. Quelques données acquises sur le site du CDS : https://cds.u-strasbg.fr/ L’Œuf Cosmique · NGC6164 et 6165 : étoile centrale HD148937, V (mag) = 6,71, type binaire spectroscopique O6f?p, pourrait être composée de deux étoiles de type O avec des masses d'environ 34 et 49 M⊙, en orbite excentrique (e = 0,75 ) à longue période orbitale (P orb ∼ 26 ans). · PK336-00.1 a été longtemps mal classée dans les PN : il s’agit d’un éjecta Amas ouvert NGC6193 · Étoile principale : HD150136, V (mag) = 5,65, type binaire spectroscopique O3,5-4III (f *) + O6IV C · AD : 16 h 41 min 20 s · DEC : -48 ° 45 ’48’’ Amas ouvert NGC6167 · AD : 16 h 34 min 34 s · DEC : -49 ° 46 ’18’’ · V (mag) = 6,7 Nébuleuse planétaire WRAY 15-1508 · AD : 16 h 34 min 13 h 50 · DEC : -49 ° 21 ’12,3’’ · V (mag) = 17 PCG11 : Etoile Wolf-Rayet de Population I, type WN7h, avec étoile compagnon et nébuleuse annulaire Étoile principale : V (mag) = 15,8 Nébuleuse annulaire : · Centre nébulaire AD (J2000) : 16h 33m 48,6s · Centre nébulaire DEC (J2000) : −49 ° 28 ’43’’ · Rayon de la coque : 0,71 pc · Distance : 4,1 ± 0,4 kpc
  9. Salut les amis ! Voici notre nouvelle photo de l’hémisphère sud depuis DeepSkyChile : Omega du Centaure ! L'amas globulaire Omega du Centaure, ou NGC5139, est distant d’environ 15 800 années-lumière. Il regroupe une dizaine de millions d'étoiles beaucoup plus anciennes que le Soleil dans un volume d'environ 150 années-lumière de diamètre. C'est le plus grand et le plus brillant des quelques 200 amas globulaires connus qui parcourent le halo de la Voie lactée. Il est âgé d’environ 12 milliards d’années. Bien que la plupart des amas stellaires soient constitués d'étoiles du même âge et de la même composition, Omega Centauri possède différentes populations stellaires différentes en âge et en metallicité. En fait, Omega Centauri, qui possède un trou noir central de masse intermédiaire (12000 masses solaires), pourrait être le noyau résiduel d'une galaxie naine qui a fusionné il y a bien longtemps avec la Voie lactée. En espérant que la photo vous plaira ! Marian, Lolo, Dave et Jean-Mi Le lien vers la full : https://www.astrobin.com/full/w93ola/0/
  10. Mars c'est quoi ?

    Très jolie Mars ! bravo
  11. NGC3576 - La Statue de la Liberté

    Merci à tous ! c'est vrai que c'est super confort de traiter des images qui ont autant de temps de pose, le bruit devient quasi nul ! ++
  12. Salut les astrams Voici un grand classique du ciel austral : la Statue de la Liberté (NGC576). Un peu moins de 200 heures de pose en SHO-RVB shootées en 1 mois et ½ (et oui y’a beaucoup de nuits claires au Chili !) avec notre setup installé chez Deep Sky Chile : Lunette AstroPhysics 155 Starfire EDF sur une EQ8, CCD Moravian G4 16000. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. Pour visualiser la full, ce que nous recommandons bien évidemment : https://www.astrobin.com/full/g1neck/0/ En espérant qu’elle vous plaira ! Bon ciel à tous !! Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave
  13. M42 - Orion Nebula

    Merci à tous pour vos commentaires ! oui, traitement un peu inhabituel avec le Ha utilisé comme luminance, ça donne une répartition du signal un peu différente... ++
  14. M42 - Orion Nebula

    Salut les astrams Ça faisait longtemps qu’on n’avait rien publié, il est temps d’écouler le stock ! Nous avons tourné notre setup chilien vers Grand classique d’hiver, la Nébuleuse d’Orion. Une cinquantaine d’heures de pose recueillies juste avant Noël sur une semaine (les nuits sont courtes à cette période dans l’hémisphère sud !). Il s’agit d’une composition Ha -RHaVB prétraitée dans Pixinsight et traitée partiellement dans Pix puis dans Photoshop. La luminance ayant été faite en Ha, nous n’avons pas fait de poses courtes pour « décramer » le cœur par un assemblage HDR. C’était peut-être prétentieux car au final le traitement a été difficile même si rien n’était saturé. La facilité d’acquisition de cet objet brillant cache de réelles difficultés de traitement en raison de l’étendue de sa dynamique très élevée dans le cœur, et très faible pour toutes les volutes au pourtour. Il n’y a quasiment pas de zone sans signal dans cette région. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous. Pour visualiser la full, ce que nous recommandons bien évidemment : https://www.astrobin.com/full/270irp/0/ En espérant qu’elle vous plaira ! Bon ciel à tous !! Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave
  15. Salut les astrams On ne peut imager le ciel austral sans passer par cette magnifique galaxie : NGC253, la galaxie du Sculpteur. C’est l'une des galaxies spirales les plus brillantes visibles. On l’appelle aussi la galaxie du dollar d'argent. Découverte en 1783 par Caroline Herschel, elle se situe à environ 10 millions d'années-lumière de la Terre. Mesurant 70 000 années-lumière, NGC253 est le plus grand représentant du groupe de galaxies du Sculpteur, le plus proche de notre propre groupe local. Des vrilles de poussière soulignent un disque galactique où se situent de jeunes amas stellaires et de larges régions gazeuses. Cette teneur élevée en poussière permet un rythme élevé de formation d'étoiles. NGC253 est également connue pour être une forte source de rayons X de haute énergie et de rayons gamma, probablement en raison de trous noirs massifs localisés dans sa région centrale. Sur le plan technique, le plus difficile a été de retrouver l’équilibre naturel des couleurs. Les Process de calibration photométrique ou classique de Pixinsight donnaient de très mauvais résultats, mais heureusement le script SHO-AIP développé par Laurent Bourgon nous a sauvé la mise ! Merci à lui !! Les détails d’acquisition sont détaillés dans le tableau d’acquisition. La full est absolument à visiter pour se rendre compte du fourmillement de galaxies lointaines dans la région : https://www.astrobin.com/full/k3hgsj/0/ En espérant qu’elle vous plaira, Marian, David, Laurent et Jean-Michel