stevethibout

Member
  • Content count

    130
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

9 Neutral

1 Follower

About stevethibout

  • Rank
    Member
  1. Merci encore à vous pour vos éclaircissements Je vais essayer de mesurer le backfocus dès que la météo voudra bien
  2. Bonsoir ! Dans la situation initiale, je disais que c'était flou, tout en étant dans la bonne fourchette de backfocus (et donc pas en butée de mise au point) Mais je viens de lire sur un autre forum qu'il était parfois possible de confondre le "vrai" soleil, avec un reflet "ghost" Peut-être qu'en fait je pensais être dans la "fourchette" de backfocus pour le vrai soleil, alors qu'en fait j'étais peut-être en train d'effectuer une mise au point impossible sur le "ghost" ... Je crois donc que je vais investir dans une glasspath pour en avoir le cœur net
  3. Bonjour, En observant sans la binoculaire, avec un seul oculaire, le soleil n'est pas flou du tout. Il est même très net. Hors, si c'était un problème avec le BF, ça devrait être flou également dans cette situation non ? Je ne rencontre le problème de soleil flou, qu'en utilisant la bino et je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi
  4. Bonjour à tous, Ce midi, j'ai fait quelques observations visuelles du soleil avec ma lunette LUNT LS 80 T Ha. En observant "classiquement" avec un oculaire quelconque, j'ai pu très bien voir les protubérances (j'ai utilisé entres autres un Coronado Cemax 25mm, un Televue Panoptic 19mm ou encore un Explore Scientific 9mm 120°) Par la suite, j'ai également tenté d'observer ces mêmes protubérances avec ma binoculaire Baader Planetarium Maxbright Mark V équipée de deux oculaires Televue Panoptic 19mm. Et là ... impossible d'observer les protubérances ?! Pourtant, en jouant avec la mise au point motorisée je me rends compte que je suis dans la bonne distance pour le focus, mais rien à faire, même en fignolant la mise au point, l'image du soleil reste légèrement floue dans le meilleur des cas (et impossible donc de pouvoir observer les protubérances avec la binoculaire 😭) Sauriez-vous quelle peut en être la raison ? Si jamais ça peut aider, ma lunette solaire est équipée d'un module double filtration (double stack) interne Lunt avec Pressure Tuner, d'un filtre Lunt anti-réflexion, d'un filtre bloquant Lunt BF3400, d'un dispositif électronique de commande de Pressure Tuner Lunt et d'un système de mise au point motorisé Feather Touch. Steve
  5. Bonsoir à tous, et tout d'abord merci pour vos retours @ Matthieu, apricot, bruno, alain, merci pour vos liens qui me seront certainement très utiles pour mon mémoire @ arnaud, oui Jérémie Vaubaillon m'avait également communique cet article qui est très intéressant, je pense justement m'en inspirais et en faire une sorte de mise à jour, car je pense qu'il y a pas mal de choses qui ont évolué cette dernière dizaine d'années @ chris, je partage le même point de vue que toi, je pense en effet que la communauté astro amateur n'est pas assez au courant des collaborations qui existent. Un problème de communication en quelque sorte. Je pense qu'il y a un gros travail à faire là-dessus car les professionnels sont très preneurs des données qui peuvent être collectées par les amateurs. Et je suis persuadé que les amateurs sont très friands de faire progresser la science !
  6. Bonjour à tous, L'année passée j'ai obtenu un diplôme d'université à l'observatoire de Paris, et cette année au même endroit, je vise le second diplôme d'université "Structuration de l'univers". J'ai choisi comme sujet de mémoire et de soutenance "L'astronomie collaborative, entre professionnels et amateurs". De nombreuses collaborations existent d'ores et déjà, et initialement je souhaitais faire un tour d'horizon de celles-ci, dont les plus connues sont notamment consultables sur le site https://proam-gemini.fr/, ou sinon pourquoi pas me concentrer seulement sur certaines d'entre elles, voir une seule si j'ai assez de matière. Et vous, de votre côté, avez-vous déjà collaborer avec le milieu de l'astronomie professionnelle, en vue de faire avancer la science ? Avez-vous déjà participer à des missions scientifiques en tant qu'amateur, et qui ont apporté ou contribuer à de nouvelles découvertes ? Que votre réponse soit oui ou non, n'hésitez pas à me dire ce que pensez de ce sujet, à me raconter votre expérience dans le domaine ou à me dire ce que je devrai mettre particulièrement en avant Je suis preneur de tout ce que vous avez à partager pour en faire un mémoire intéressant, et éviter que ma soutenance soit soporifique ! Au plaisir de vous lire ! Steve
  7. Oui c'est tout bon, encore merci à vous tous
  8. Merci à tous pour vos réponses
  9. Bonjour à tous, Je ne connaissais pas du tout cet arrêté, mais à ta place voici comment je procéderai afin de faire les choses le plus intelligemment possible. 1.Contacter le responsable de l'éclairage, l'informer de l'existence de cet arrêté (textes du Journal Officiel ou de Legifrance à l'appui), et lui demander poliment de se mettre en conformité. S'il refuse, l'informer qu'il est passible d'une amende de 750 euros par installation irrégulière. S'il refuse toujours ... 2.Contacter la mairie du lieu de l'installation afin de les informer de la problématique et de l'existence de cet arrêté et leur demander de faire le nécessaire (si tu t'estimes lésé par la situation, n'hésite à leur faire part). Si la mairie ou sa police municipale n'est pas trop overbookée, elle se chargera de constater les faits. Mais cela ne veux pas forcément dire que tu auras gain de cause, que l'installation sera mise en conformité et/ou que le responsable de cette installation devra s'acquitter d'une amende (en effet, peut-être qu'il y a des dérogations pour certaines installations ?). Si au bout du compte, tu estimes que la réponse pénale n'est pas appliquée comme il se doit ... 3.Et si tu t'estimes lésé par la situation, rien ne t'empêche de te rendre dans une gendarmerie ou un commissariat afin de déposer plainte "de manière générale" pour non respect d'un arrêté ministériel. Il est probable que la personne qui recueille ton dépôt de plainte ne connaisse pas l'existence de l'arrêté dont il est question. Pense donc à amener les textes du Journal Officiel ou de Legifrance. Et lors de ton audition de victime, pense à préciser toutes les démarches précédemment entreprises. Si par malchance, tu tombes sur un agent qui refuse de prendre ta plainte (cela peut malheureusement arriver), rappelle lui qu'il est dans l'obligation de recevoir ta plainte (même s'il estime que l'infraction est insuffisamment caractérisée, ou qu'il n'y a pas d'infraction) car ce n'est pas à lui de décider de cela. S'il refuse toujours, informe le que dans ce cas tu déposeras plainte directement auprès du Procureur de la République. Si malgré cela, l'agent refuse toujours de recevoir ta plainte ... 4.Et si tu t'estimes lésé par la situation, tu peux porter plainte directement auprès du Procureur de la République territorialement compétent sur le lieu de l'infraction. Pour cela, tu peux lui adresser directement une lettre en lui expliquant précisément les faits, les textes réglementaires et les démarches entreprises. C'est le Procureur qui décidera, ou non, de l'opportunité des poursuites. Peut-être que l'infraction est insuffisamment caractérisé ou qu'il n'y pas infraction (par exemple s'il y a une dérogation). Ou peut-être qu'il portera l'affaire auprès d'une juridiction plus compétente que lui (tribunal administratif par exemple ?) Passé cette étape, je ne vois pas ce que tu pourrais faire d'autre ... 5.A part peut-être porter l'affaire toi même auprès d'autres juridictions (Tribunal Civil ? Cour Européenne des Droits de l'Homme ?). Mais là je dois, t'avouer que je ne suis pas du tout compétent Essaye peut-être de voir avec l'ANPCEN si tu en arrives à ce point là. Cordialement, Steve
  10. Bonjour à tous, Dernièrement, j'ai nettoyer mes oculaires, et forcément, sur l'un d'entre eux, ce qui devait arriver arriva ... Je n'ai pas réussi à me souvenir comment étaient positionnées ses lentilles. Pourriez-vous donc m'éclairer afin d'être certain de remettre les lentilles dans le bon sens s'il vous plait ? Est ce que les 2 lentilles doivent être tournées face concave contre face concave ? Face convexe contre face convexe ? Ou face concave contre face convexe ? Bonne journée à vous ! Steve
  11. Bords de lune flous avec C14 edge HD

    Bonjour, merci pour ces précieuses informations. Il semblerait en effet que mes soucis viennent de mon manque de rigueur concernant ce backfocus ... Je vais tâcher d'améliorer ce point en achetant un T-adapter dédié Encore merci ! Steve
  12. Bonjour à tous, Je possède actuellement un C14 edge HD et je débute totalement l'astro-photo. On pourrait même dire que je (re)débute l'astronomie, après une quinzaine d'années d'inactivité Durant ma première session d'astrophoto, j'ai voulu m'exercer sur la Lune. Voici la première photo que j'en ai ressorti (voir ci-dessous) Matériel utilisé : Celestron C14 edge HD + Réducteur de focale Celestron 0,74x + Adaptateur d'origine pour passer du filetage 3" au filetage 2" + Renvoi coudé Celestron Mirror Star Diagonal 2" + Adaptateur photo pour passer du coulant 2" au M48 + Bague Canon Eos M48 + Canon Eos 5d MarkII Exifs : ISO 100, 1/60s, 70 photos brutes avec 70 darks et 70 flats. Empilées et traitées successivement avec PIPP, Autostakkert, Registax, Photoshop et Lightroom Comme vous pouvez le constater sur le résultat final, le centre de la Lune est relativement nette, tandis que les bords sont légèrement flous. Je pensais au début que cela pourrait être dû aux turbulences atmosphériques, mais après en avoir discuté sur différents groupes de conversations sur Facebook, il semblerait que cela soit probablement dû à la coma. Vous confirmez ? Pourtant je pensais qu'un C14 Edge HD avec un reducteur de focale 0,74x serait exempt de coma ... Ce n'est pas le cas ? Est-ce que cela pourrait être la conséquence d'un "mauvais backfocus" lié au réducteur de focale, au renvoi coudé et différents adaptateurs que j'ai utilisé ? Si non, quelle pourrait être la cause de ces bords de Lune flous ? Dans l'hypothèse, où cela serait lié à un mauvais backfocus, j'ai regardé la notice du réducteur de focale que j'utilise : https://www.pierro-astro.com/images/fichiers/edgehd1400reduc.pdf Il y est préconisé d'utiliser un T-adapter Celestron #93646. Hors la sortie de celui-ci est au format M42. Disposant d'un capteur plein format, j'aurai donc préféré une sortie au format M48. Pierro Astro vend un adaptateur avec ce format de sortie (format d'entrée en 3") : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/accessoires-sct/adaptateur-t-m48-pour-celestron-edge-hd-9-11-et-14_detail J'ai également vu que La Clef des Etoiles vendait un autre adaptateur avec un format de sortie en M48 (format d'entrée en 2") https://laclefdesetoiles.com/bagues-d-adaptation/6337-adaptateur-celestron-t48-mm-pour-edge-hd-925-11-et-14.html Est-ce que ces adapateurs conviendraient à mon installation ? Et si oui, lequel serait le plus adapté ? (vu que pour celui avec un format d'entrée en 2", je serai obligé d'y joindre l'adaptateur d'origine 2"/3", cela ne risque-t-il pas de modifier le backfocus ?) Enfin, sur un groupe de discussion Facebook, on m'a également dit que mon réducteur de focale ne corrigeait pas efficacement la coma car il ne réduit la focale que par 0.73x. Ce qui me semble tout de même étrange pour un réducteur de focale dédié spécialement à mon instrument, et coûtant + de 1000 euros ... Qu'en pensez-vous ? J'ai vu que la marque Optec, vendait un réducteur de focale pour le C14 Edge HD, et celui-ci réduit la focale par 0.62x. Pensez-vous qu'il serait plus efficace que celui que je possède actuellement ? Voilà, voilà, merci d'avance pour vos éclaircissements Et désolé pour mes questions de néophytes qui peuvent certainement vous parraitre bêtes, je dois avouer que, quelques jours auparavant je ne savais même pas ce qu'était le backfocus, et là je commence à peine à comprendre de quoi il s'agit ... Steve