RichardC

Member
  • Content count

    184
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

305 Excellent

About RichardC

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astrophoto, ciel profond, solaire
  • Adress
    Orléans
  • Personal website
  • Instruments
    Maksutov 152/1900 F/D:12,5, Lunt LS80THa 80/560 F/D:7, Sol'Exe sur 72ED
  1. Soleil Ha du 5 mai et Soleil OIII du 5 août

    Waaahhh....toujours aussi impressionnant ! Richard
  2. Avant de commettre l'irréparable

    Bonsoir Kds, J'ai beaucoup de mal à croire que c'est une bonne idée de laisser une portion (même petite) de réflecteur dans le trajet optique... même si je comprends l’intérêt pour la collimation par laser... Personnellement avec un camarade nous colimatons les Newton avec une caméra et un petit objectif sans utiliser de laser en filmant l’intérieur du tube. Une sorte de version faite maison de l'OCAL : http://www.ocalworld.com/en/Ocal2-en.html On est plutôt content des résultats, mais c'est une activité de jour. En l'absence de reflet, je ne sais pas si c'est transposable à votre futur instrument démoniaque ! Il est probable que poser un marqueur au centre après désaluminure soit bien utile. Si vous voulez protéger votre miroir, je peux vous indiquer ce que nous utilisons en électronique pour graver des circuits (historiquement avec du perchlorure de fer sur des plaque de cuivre) : On utilise un verni qui est déjà présent sur des plaques dites pré-sensibilisé, mais "dans le temps", on pouvait en vaporiser soit même sur le cuivre nu. Ensuite recouvrir les zones à préserver avec un film transparent positif (noir sur les pistes), on pouvait aussi utiliser un stylo "encreur" directement sur le film. Ensuite insoler aux UV pendant 3/4 minutes pour fragiliser le verni là où ça n'est pas masqué, passage au révélateur et rinçage à l'eau. Il existait aussi des vernis négatif, qui eux vont durcir au UV et partir sur ce qui n'est pas insolé. Ensuite direction la machine à "graver" dans le bain chimique de gravure, Le tout est de savoir si ce genre de verni peut résister à vos agent de gravure. Après il existe des vernis de tropicalisation pour la protection des cartes électronique (il faut bien viser pour le mettre), et il est possible que cela résiste à vos acides. ça se nettoie probablement à l’acétone. Sinon, peut être des pistes du coté des "artistes" qui gravent des pièces en les protégeant partiellement : http://www.les-instants-essentiels.fr/les-gravures-chimiques-du-cuivre/ Bon courage, Richard
  3. La big protubérance 26 aout 2022 Lunette 150 mm

    Super image de ce drôle d’animal magnétique ! Richard!
  4. Bonjour à tous, Mercredi dernier, je faisais des essais mécanique avec mon Maksutov, mais le groupe avait l'air tellement sympa que j'ai fini par appuyer sur enregistrement... ! - Régions AR13078 et AR13083 en Lumière Banche. Maksutov 152/1900 F/D:12,5, ALTAIR178M3 au foyer, Astrosolar BDSF + Filtre Rouge Photosphère : Gain 200, 1 séquence de 2ms x 30s (1725 images, 138 images retenues), 57 FPS à 42.7°C Capture: FireCapture 2.7, Empilement: AutoStakker, Prétraitements: AstroSurface Titania 4, Traitements: Photoshop Richard
  5. Protubérances en visu avec Lunt 50. Possible ou pas ?

    Pas de panic ! Je l'ai fait il y a 2 heures... 30 secondes de manip sur le simple stack.... et 5 minutes sur le @%#§! de double stack qui ne voulait pas se remettre en place... il faut être patient et ne pas s'agacer... Alors avec le pressure tuner il faut reprendre la pression au point d'observation sinon on n'a pas la bonne plage de variation pour l'écartement du Fabry-perot. Vous êtes largement dans les spec de chez LUNT : Pour ce qui est de vos variations importantes d'altitude, je laisserai le PT à la pression de votre site d'observation en temps normal. Par contre si vous stockez la lunette un certain temps en plaine, je remettrai le PT à la pression courante avant le stockage. Lunt semble conseiller de mettre carrément à l'air libre en libérant presque complétement le piston : Je n'ai pas beaucoup d'expérience sur vos variations d’altitude, mais je pense que vous aller devoir faire la manip plus souvent pour être dans les conditions optimal du PT. Je sais que certaines personnes sur les forum US le font avant chaque observation. Ça me semble un peu excessif ! Ça me semble un peu haut pour des PT, mais c'est intéressant à tester.... vous nous raconterez ! Personnellement en hiver, j'ai plus été embêté par la température, car j'avais perdu tout le contraste de l’instrument. Et pas la peine de tourner la molette comme un fou ! La variation n'est pas directe comme sur un PO et il faut qq secondes pour que ça ce stabilise. Il faut aussi que la lunette monte un peu en température, donc affiner le réglage un quart d’heure après le début d'observation. Dans l'ordre : la MAP, le PT, revenir sur la MAP. Personnellement je visse à font et je desserre progressivement jusqu’à ce que je tombe sur les détails qui m'intéresse (protu ou surface). Et il faut être patient, il m'a bien fallu 3 mois pour apprécier visuellement les différents réglages et découvrir ce qu'il y a à voir ! ... parfois ça ce joue à 1 tour pour être au bon endroit... Richard
  6. Protubérances en visu avec Lunt 50. Possible ou pas ?

    Bienvenu au club... bonne réception et bon ciel ! A la première utilisation, vous penserez à dévisser complétement le Pressure Tuner pour lui faire prendre votre pression atmosphérique.. Et à bien prendre votre temps pour le remettre en place... leurs pas de vis ricain sont tout moisi et c'est un peu pénible. Prenez votre temps pour remettre le piston et surtout ne forcez pas ! Quand on arrive avec le bon angle ça fini par se remettre en place. A faire à peu près tous les mois, ou quand la météo change... Richard
  7. Soleil du 10 août 2022

    Merci pour vos commentaires.... je vais revoir ma recette et mettre un peu moins de piments ! Richard
  8. Soleil du 10 août 2022

    Je suis assez d'accord avec vous, j'ai pas mal hésité. C'est une combinaison que j'ai utilisé de façon satisfaisante sur Jupiter et saturne (suite à vidéo JLD), je voulais voir ce que ça donnait sur le soleil. Weiner + Wavelets+Deconvolution à gauche, Wavelets+Deconvolution seul à droite Le problème c'est peut être Richardson-Lucy qui est trop fort après Wiener. Pas facile à maitriser tous ces traitements ! Richard
  9. Bonjour à tous, Je vous propose une image de mercredi dernier. J'ai commencé à changer mon process de traitement pour utiliser la déconvolution Weiner avant les ondelettes sur AstroSurface. Matériel utilisé : Lunt LS80THa/DSII 80/560 F/D:7, Neptune 178-M au foyer Chromosphère : Gain 110, 2 séquences de 4ms x 30s (2x1908 images, 8% retenues), 62 FPS à 46.6°C Protubérances : Gain 160, 2 séquences de 10ms x 30s (2x1921 images, 8% retenues), 62 FPS à 42.1°C Capture: FireCapture 2.7, Empilement: AutoStakker, Prétraitements: AstroSurface Titania 4, Mosaïque: Image Composite Editor, Traitements: Photoshop Richard
  10. Aspect du soleil du 15-16 Aout

    C'est plus de la granulation... c'est des pavés ! Richard
  11. Soleil du 12 août en LB

    Et puis un "petit" panoramique pour finir. - Régions AR13071, AR13074, AR13077 en Lumière Banche. Photosphère : Gain 100, 3 séquences de 1,7ms x 30s (3x1700 images, 3x119 images retenues), 56 FPS à 45.5°C Maksutov 152/1900 F/D:12,5, ALTAIR178M3 au foyer, Astrosolar BDSF + Filtre Vert Capture: FireCapture 2.7, Empilement: AutoStakker, Prétraitements: AstroSurface Titania 4, Traitements: Photoshop Richard
  12. Bonjour à tous, Je vous propose quelques images de vendredi dernier. Le seing était moyen. J'ai commencé à changer mon process de traitement pour utiliser la déconvolution Weiner avant les ondelettes sur AstroSurface. Je pense que c'est un peu mieux, on verra si ça apporte quelque chose avec des meilleurs images. - Région non numéroté AR1307x en Lumière Banche. Photosphère : Gain 100, 1 séquence de 1,5ms x 30s (1354 images, 95 images retenues), 45 FPS à 46.5°C - Région AR13076 en Lumière Banche. Photosphère : Gain 100, 1 séquence de 1,8ms x 30s (1642 images, 115 images retenues), 54 FPS à 46.1°C - Région AR13078 en Lumière Banche. Photosphère : Gain 100, 1 séquence de 1,8ms x 30s (1667 images, 117 images retenues), 55 FPS à 45.8°C Maksutov 152/1900 F/D:12,5, ALTAIR178M3 au foyer, Astrosolar BDSF + Filtre Vert Capture: FireCapture 2.7, Empilement: AutoStakker, Prétraitements: AstroSurface Titania 4, Traitements: Photoshop Richard
  13. Protubérances en visu avec Lunt 50. Possible ou pas ?

    Votre setup à l'air d'une efficacité redoutable en rapport qualité/légèreté... vos images sont excellentes aussi. Et vous avez des super T-shirt à votre club !!! Richard
  14. Protubérances en visu avec Lunt 50. Possible ou pas ?

    Merci pour la vidéo c'est super ! Ça permet de capter un peu l’ambiance des rencontres. J’espère pouvoir participer l’année prochaine ! Richard
  15. Protubérances en visu avec Lunt 50. Possible ou pas ?

    Bonjour, Je ne vais pas pouvoir vous répondre directement car je n'ai pas de Lunt 50. Par contre j'ai une Lunt 80 et je connais quelqu’un avec une Lunt 60. La différence entre les deux en visuel c'est principalement une question de lumière plus importante en 80mm. Les Lunt sont des instruments très facile d'utilisation et hyper safe pour le solaire. Le pressure tuner réagit immédiatement et c'est très agréable pour les réglages. Pour les Lunt 50 si je me réfère aux belles images de @JeromeMiroux ça semble dépoter autant que les autres modèles et je pense qu'il n'y a pas de difficulté à voir les protubérances en visuel. Les Fabry Pérot et les BF sont de qualité égale chez Lunt quelque soit les modèles. Pour ce qui est des tarifs, je vous conseille de surveiller le distributeur européen Lunt (www.bresser.de). Ils proposent régulièrement du matériel d'expo ou des retours client reconditionné avec la garantie usine à de très bon tarif ! Je vous envoie quelque liens en MP pour ne pas polluer le forum. Richard