chantepierre

Member
  • Content count

    43
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 85825

Community Reputation

50 Neutral

About chantepierre

  • Rank
    Inactive member
  1. SEVUN et son télescope modulaire

    Marrant, ce sont les métiers de pas mal de connaissances, qui les exercent habituellement pour en vivre. Développement durable, économie circulaire, et extraction de talents sans compensation, un beau mélange.
  2. SEVUN et son télescope modulaire

    Ça s'entend aussi, effectivement. D'après la dernière réponse de Sevun, il ne s'agit finalement plus de ce dont on discutait. Dans l'article de C&E cité plus haut, il y avait un montant forfaitaire en début de loc, que je pointais comme plus élevé qu'un matériel équivalent pour débuter, ce qui me semblait à rebours. Il semble que ce montant soit plutôt la caution restituée en fin de location. Sur un matériel à ce prix, ça change entièrement la donne. Peut-être que reformuler un poil l'article évitera à d'autres de réagir comme moi en tombant dessus.
  3. SEVUN et son télescope modulaire

    Bonjour @Sevun, c'est très différent de ce que j'avais lu dans l'article de C&E. Le ticket d'entrée de 300€ à 500€ en début de loc mentionné dans l'article en question devait être la caution dans votre dernier post. Ça paraît déjà bien plus logique, merci d'avoir clarifié !
  4. SEVUN et son télescope modulaire

    Justement, c'est ce que tu pointes qui me dérange - mais ça touche à un point de vue moral chez moi, et je peux concéder que c'est un peu hors sujet - Je ne vois pas sous quel angle, ni avec quelles lunettes roses, à notre époque, il peut être considéré comme viable ou positif de vivre au-dessus de ses moyens en consommant via des crédits ou des abonnements. Ok, c'est fréquent, mais c'est l'inverse d'une émancipation. Tous ces abonnements pour le dernier gadget bouffent le revenu disponible des personnes à faibles revenus et sont présentés comme un accès facile à une meilleure vie. Le petit dob bresser dont je parlais oscille autour de 250 à 300€. C'est le "premier versement" dont tu parlais. Certes il n'y a pas le support, mais il n'y a pas non plus une ponction de 30€ par mois pendant un an. Et si je n'en veux plus, il part sur leboncoin, à 150€ il part dans la demie-heure, à 180€ dans la semaine. Donc mon expérience avec un petit dob m'aura coûté du temps et ~150€. Certes l'abonnement avec son support est différent d'un achat d'entrée de gamme que je mets en avant. Mais n'avançons pas qu'il est plus abordable, c'est simplement faux. Le billet d'entrée est identique, et tu paies ensuite. Au fil des discussions je me dis que le plus gros avantage (pour moi) proposé par Sevun est d'avoir un scope clef en main avec une bonne transportabilité. Si je ne bricolais pas, un 200/800 vendu empaqueté dans un sac à dos, j'aurais certainement été ravi de l'acheter. Et sur ce point, ils n'ont pas de concurrence à ma connaissance !
  5. SEVUN et son télescope modulaire

    Sur le modèle commercial, je lis cela dans l'article de Ciel et Espace : On aurait donc un forfait de base (mettons 300€, je prends le bas de la fourchette donnée pour le 150mm), plus 30€ par mois pour 6 mois minimum. Ça veut dire 480€ pour louer un 150/750 pendant 6 mois, donc 660€ pour l'avoir une année entière. Je suis vraiment largué après avoir lu ça. Je suis prêt à entendre les arguments de la transportabilité, de la fabrication française (à voir en quelle proportion), du look aussi (personnellement, il me plaît), et à passer volontiers sur les craintes de flexions (comme plusieurs personnes l'ont rappelé, on imagine bien qu'ils ne vont pas sortir une poutre qui fléchit). Mais en quoi un tel abonnement démocratise la pratique ? À la limite, j'entendrais l'aspect "location" si un kit complet d'oculaires adaptés étaient fournis. Ok, on essaie l'astro un an, pour ~600€, avec tout ce qu'il faut, et si on n'aime pas, on rend tout. (corrigé, je vois qu'il y a des oculaires). Mais il faut déjà avoir 600€ à perdre, ce qui est loin de l'idée que je me fais de rendre l'astro accessible. Là, le coût de location d'un 150/750 explose très rapidement celui de l'instrument le plus proche du commerce (mettons le petit 150/750 de table bresser), qui, si on ne l'aime pas, se revend.. Edit : il est aussi possible que je n'ai rien compris au passage que j'ai cité - auquel cas je l'admettrai avec plaisir.
  6. Parabolisation primaire SC12’’

    De ma très brève expérience, une sphère courte se "verrouille" à la sphère plus facilement qu'une sphère plus longue... mais il semble qu'il y ait autant d'expériences à ce sujet que d'amateurs.
  7. SEVUN et son télescope modulaire

    Là, je trouve que c'est aussi à "nous" en tant que communauté de se modérer sur nos souhaits. On ne peut pas vraiment demander à une boîte française qui se lance (coûts de R&D pas encore épongés) de nous sortir un miracle avec des miroirs non-chinois à des prix tels qu'on peut les imaginer (ceux du kickstarter étant certainement assez inférieurs aux prix réels qui suivront, mais quand même), surtout en sachant qu'ils dépensent beaucoup de leur "budget différenciation" sur la structure et la monture. On peut avoir beaucoup à redire sur les miroirs chinois, mais de notre point de vue de consommateurs européens, la démocratisation de la possession du matériel astro y est extrêmement liée. Il n'y a qu'à voir les coûts d'un miroir chinois neuf VS une réaluminure en europe. Et puis ceux que je teste (amis, club, occasions que je rachète, dons...) sont plutôt corrects pour l'usage qui en est fait. On est autour de 0.8 de strehl, souvent un peu au-dessus, avec la bouse occasionnelle à 0.1 Personnellement, ce que je commencerais par souhaiter d'une boîte qui propose du matériel en loc, c'est simplement de s'assurer de la qualité des miroirs chinois mis à disposition pour son entrée de gamme. C'est économiquement réalisable en écartant les mauvais, ne relève pas du miracle, et déjà un beau progrès par rapport à de l'aléatoire :-) .
  8. SEVUN et son télescope modulaire

    Je ne leur prête pas d'intention déceptive. Je trouve que ça prête à confusion, c'est différent. Comme tu le dis, tout est écrit, il suffit de lire.. d'un autre côté dans les clubs on voit masse de nouveaux acheter sans lire. Charge à chacun d'être informé, j'imagine.
  9. SEVUN et son télescope modulaire

    Je connais très bien la différence, merci. Des fois on souhaiterait justement voir le curseur positionné différemment, y compris dans de la promotion commerciale. Un point sur lequel je bute, la "longueur focale ajustable". C'est très bien, ici on comprend ce que ça veut dire. Regarde sur les forums le nombre de posts de débutants qui ont l'idée de "couper le tube pour raccourcir la focale" et avoir un plus grand champ (j'en étais un) ? Comment des petites vidéos montrant une extension douce du "tube" du Sevun, légendés "une longueur focale qui s'adapte à tous vos besoins", ne vont pas induire des débutants en erreur ? Alors oui, il y a des petits "pour s'adapter aux miroirs" écrits un peu partout, à force. Mais "un instrument extensible en longueur pour s'adapter à des miroirs de focales différentes".. Ça claque moins, bien sûr. En voyant le public visé, je me rappelle ma découverte de l'astro il y a quelques années : cet instrument transportable (j'étais 100% vélo) et ajustable (je planifiais de couper mon tube en tronçons amovibles pour ajuster sa focale.. avant qu'un peu de lecture sur ce forum me refroidisse et m'envoie vers les miroirs courts) m'aurait séduit. À cette promesse de focale ajustable, j'aurais foncé. À raison ? Évidemment, ils ne promettent pas un tube qui courbe les lois de la physique, et en ayant quelques bases, on comprend de quoi il s'agit. Tout le monde comprend ? Je ne pense pas. Ce n'est pas de la malveillance de ma part. Je souhaite que leur projet donne lieu à un instrument final.
  10. SEVUN et son télescope modulaire

    "Le débutant, par définition, ne sait rien", Effectivement. Pour ma part, je trouve dommage de voir un nouvel acteur arriver et viser le débutant avec un rédactionnel marketing aussi exagéré. Ce n'est pas comme ça que le débutant cessera de l'être. Une approche plus factuelle (et peut-être promettant quelque chose de plus simple à réaliser qu'une révolution) aurait peut-être été souhaitable. Malgré ça, très curieux de voir le modèle final et avec quelle ingéniosité les problématiques mécaniques auront été résolues.
  11. Platine XY en impression 3D

    Merci, c'est rare d'en trouver en prêt à l'emploi avec uniquement de la quincaillerie courante !
  12. Bonjour, Je me permets de partager ici le projet de mon ami @EleusisT, un réducteur 1:10 à train épicycloïdal imprimable en 3D. https://www.printables.com/fr/model/501591-crayford-focuser-reducer-110 Je l'avais installé sur mon petit dobson il y a quelques semaines déjà mais ai pu profiter des nuits du causse noir pour vraiment l'essayer (et le faire essayer). La technicité repose sur l'impression des deux roulements planétaires à denture en chevrons, qui bénéficient beaucoup d'une buse fine (0.2mm, ou 0.3mm), et d'un assemblage (détaillé sous forme de texte explicatif sur Printables.com) rigoureux. Les légers défauts d'assemblage, dans mon cas, sont compensés par une patte de liaison souple à ma cage secondaire, visible sur cette image. Une fois cette patte proposant un peu d'absorption des défauts mécaniques installée, nous trouvons la mise au point manuelle extrêmement douce. Un autre prototype était installé sur le strock 300 d'un ami non loin de nous aux nuits du causse noir, assemblé par mes soins avec plus de difficulté, et quelques personnes ont pu constater à quel point la qualité d'assemblage influait sur la sensation. Nous avons fini par sortir les limes et autres outils et sommes parvenus à l'ajuster, mais un assemblage initial correct semble essentiel. Voilà pour ce partage initial : notre objectif est l'accessibilité (financière) de ce genre d'accessoires bien pratique. Ce réducteur pour crayford, à notre sens adapté à l'observation visuelle, coûte environ 1€ à réaliser sous réserve d'accès à une imprimante 3D bien réglée. Nul doute que vous aurez des idées pour l'améliorer : la licence choisie par @EleusisT vous autorise à le faire et à publier vos modifications. (Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License (CC BY-NC-SA 4.0)). Serge Vieillard nous a déjà proposé une piste d'amélioration avec ressort conique poussant une bille acier pour supprimer le jeu dû à l'impression 3D, qui ne gêne pas l'usage mais fait que le petit bouton "bloblote" un peu. Bonne journée, Lucas
  13. [Brico] La table sinus

    Bonjour, je me permets un petit déterrage pour remercier les personnes m'ayant poussé à creuser ( :-) ) du côté des machines. J'ai racheté un vieux tour de potier sur un solide cadre acier soudé, lui ai fait un plateau de 540*40mm, des supports, un petit réducteur, mis un variateur de fréquence, et ça me fait une table permettant de travailler de 6,6 à 25rpm à la main actuellement. Le travail sur les miroirs reprend donc. Côté lentilles, l'expérience de la conversion du tour de potier m'a fait comprendre qu'un petit tour ne devait pas être si compliqué à réaliser, j'ai donc bricolé avec des matériaux qui trainaient dont un motoréducteur 12V un petit plateau tournant pour pièces jusqu'à 120mm. La semaine prochaine, j'y ajoute de quoi positionner un outil pour faire du spin grinding. Bref, vous m'avez bien eu, ça a été beaucoup d'information à digérer, mais merci pour les impulsions.
  14. On arrête vraiment pas la connerie...

    En prenant juste la surface en compte et en supposant qu'un starlink expose une surface de 1m^2, ça fait quoi, environ 4.5 magnitudes de différence possible ? Puisque c'est sans tenir compte de dizaines d'inconnues... on peut supposer que ce serait bien plus brillant qu'un starlink.
  15. Bonjour, Beaucoup d'entre vous doivent avoir eu vent des travaux du groupe Oregon Scope Werks sur la réalisation d'argentures en spray. Ce même groupe a fait des tests de vieillissement accélérés d'argentures réalisées ainsi que l'on peut lire sur cette page : https://sites.google.com/site/spraysilveringtelescopemirrors/home/life-test-results?authuser=0 Le produit utilisé, "Midas Anti-Tarnish" est non expédiable vers l'Europe, mais il est revendu par la société Angel Gilding en conditionnement plus petits. lien : https://angelgilding.com/angel-guard.html J'ai demandé un devis pour une bouteille, et obtenu un forfait d'expédition autour de 50$. Ils m'ont indiqué pouvoir ajouter encore d'autres objets dans ce même forfait, ou qu'il augmenterait très légèrement. C'est le tarif plancher. Est-ce que certains ou certaines ici aimeraient tester ce procédé et se joindre à une commande groupée ? Pour info, je passerai aux RAAGSO et pourrais apporter ce produit à qui le souhaite (s'il est bien sûr arrivé avant cette date). Bonne journée, Lucas