ProfessorX

Member
  • Content count

    31
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

4 Neutral

About ProfessorX

  • Rank
    Inactive member
  1. Hello M81 et M82 !

    Là c'est décidé j'achète une caméra astro grâce à un petit bonus reçu ce mois. Probablement une ASI183MM pro mais ça sera sur un autre fil de discussion 😉
  2. Salut à tous, j'ai une question candide : j'ai une longue vue d'observation nature Vanguard Endeavor HD82A sur laquelle le peux installer un adaptateur pour prendre des photos. Même si ca me parait discutable en photo, je me dis que ca a peut-être un intérêt en tant que scope de guidage, vu que le grossissement est entre 20 et 60x de grossissement : 20-60x magnification, 82mm objective Extra-low dispersion glass elements, BaK4 prisms Fully multicoated optics 2.1-1.0° angle of view Est-ce que ca vaut le coup d'essayer ? SI j'achète juste une caméra de guidage et que j'arrive à assembler l'ensemble ? Comment choisit-on une un scope de guidage en fonction de la focale de l'instrument principal ? Merci !
  3. Hello M81 et M82 !

    Salut à tous. Pas mal d'évolutions depuis 10 jours. Tout d'abord, visite chez Equinoxe à Lyon, dont je suis ressorti avec un correcteur de coma Baader MPCC III comme suggéré par @Olivier31 Je lui ai ajouté un oculaire Hyperion 31mm pour une raison simple : pouvoir visser dessus le bridge de ma femme (un RX10). N'ayant pas de DSLR, pour l'instant je fais avec les moyens du bord avec une tentative de photo en projection. Il a fallu que je trouve un déclencheur (le modèle RX10 est ancien et n'a pas d'intervallomètre), et les bagues d'adaptation du M62 vers le M54 (il me semble). Le jeu de Lego a pu commencer et ca fonctionne Bonne nouvelle, il y a deux jours j'ai pu faire ma première photo, et c'est un sentiment très chouette de voir la galaxie M81 apparaitre sur le capteur. Bon, c'est du bricolage, faire le focus en jouant avec le focus manuel de l'appareil et celui du porte oculaire, c'est compliqué. J'ai une sacrée obstruction du miroir secondaire. Mais à la fin j'ai pu faire mes premières photos jeudi soir, et c'est top, même si ca ne ressemble à rien EN tout cas j'ai cassé Twitter avec ma photo ! https://twitter.com/ProfessorX18/status/1266636074476019714
  4. C'est quoi ce truc au milieu de l'oculaire ?

    Hier soir j'ai fait une observation, et effectivement ca ne se voyait plus du tout. En revanche, je n'ai rien vu du tout tout court : je dois louper un truc dans ma mise en station, impossible de trouver aucun objet. M81 que j'avais trouvé il y a quelques jours, impossible. Il faut que je reprenne les basiques de la mise en station car je dois oublier quelquechose : entre mon viseur polaire qui n'est pas vertical lorsque ma monture est en position neutre, et le fait que je n'ai pas de repère précis qui me permette de dire que cette position "neutre" que j'utilise comme position parking... J'ai fait l'hypothèse qu'en position parking je devrais voir la polaire dans le tube. Mais je n'y arrive pas. J'en arrive à me demander si c'est bien la polaire que je vise, ou que je ne me trompe pas d'étoile... Bref, c'est pas encore gagné
  5. C'est quoi ce truc au milieu de l'oculaire ?

    Très intéressant. Oui, même plein soleil... Merci ! J'ai hésité entre un 27 et un 31, mais comme j'ai un 28, j'ai voulu pouvoir serrer le champ sur quelques 8bjets. Bon même si cela risque de rester présent cela veut dire que ça sera atténué la nuit. Et puis pour faire de la photo ça ne devrait donc pas gêner puisque l'iris de l'objectif sera plutôt ouvert
  6. J'en peux plus de poser des tas de questions Hier je suis allé chez Equinoxe à Lyon et j'ai acheté un correcteur de coma et un oculaire Hyperion 31mm. Je m'équipe en vue de faire un peu de photo, probablement avec de la photo en projection, puis au foyer. Bon bref, c'est pas le sujet Je sors mon tube, je fais la collimation, je mets mon nouvel oculaire, et je pointe sur une montagne à une quinzaine de kilomètre. Bon, c'est clair que le Hyperion est plus défini que l'oculaire qui était livré avec le tube (SkyWatcher LET 28mm). Pas non plus dément comme différence, mais ce sont les petits améliorations qui bout à bout permettront un bon résultat. Alors ma question : c'est quoi cette tache sombre au milieu de l'oculaire ? En fait, je sais ce que c'est, c'est le miroir secondaire et l'obstruction qu'il forme. Mais ca me tarabuste : là je le vois parce que c'est en plein jour. Mais la nuit, est-ce que cette tache est aussi présente ? J'imagine que oui ? Est-ce que ca veut dire qu'il faut regarder en excentrant la cible pour mieux la voir ? J'imagine qu'en photo, c'est quelquechose qui disparait avec les flats en posttraitement. https://share.icloud.com/photos/0KCXE1y6IgoDUIev9BOr2ZNcA https://share.icloud.com/photos/0jp3KgX9PDi9TB-GmJQEpwdqQ Bref, je suis surpris qu'il soit aussi présent à l'observation.
  7. Première caméra pour ciel profond

    Merci à tous. J'ai fait une grosse erreur aujourd'hui : j'ai voulu ressusciter un vieux D70 pour mes premières photos. Il me manquait le chargeur donc je vais xhez un photographe pour en acheter un et on discute. Bon le D70 est mort, il ne démarre même plus, donc on oublie. Mais par contre j'ai fait l'erreur de regarder les appareils actuels, et arrggg ça me démange à nouveau. J'ai pu jouer avec le Nikon Z7 et ouah, c'est superbe. Bref j'ai le doute: soit une caméra dédiée, soit un appareil photo classique qui me servira aussi pour la vraie vie. Que c'est compliqué... Demain je vais chez Equinoxe à Lyon pour prendre des conseils
  8. Hello M81 et M82 !

    Pour le porte ocupaire, oui je me doute, même si celui d'origine semble bien solide, c'est un PO 2 pouces avec un réglage 1/10. J'ai malgré tout déjà mis sur ma liste de Noël un PO motorisable genre Baader Diamond SteelTrack. Après, est-ce que le tub ne se déforme pas trop sous le poids du total ? Je vois déjà que le poids de l'oculaire actuel fait déjà tirer le tube vers le bas. Ce qui m'interroge aussi c'est la focale du bignou : 1000mm alors que je faire du ciel profond et de la nébuleuse, ca parait un peu trop long, je pense. Est-ce qu'un réducteur de focale aiderait ? Mais je n'aime pas empiler du verre devant le capteur, ai-je tort ? Cela me pousse forcément vers un grand capteur comme le ASI1600MM, alors qu'une ASI183 aurait été un peu plus abordable...
  9. Hello M81 et M82 !

    Merci. J'ai conscience du workflow plus complexe en N&B. C'est plus l'utilisation de la caméra que j'appréhende avec les questions de réglage de gain, de sensibilité en fonction des couleurs, les différents filtres,etc. Rien qui me paraisse insurmontable mais il ne faudrait pas que je me décourage non plus...
  10. Hello M81 et M82 !

    Juste pour partager ma joie : nous avions reçu notre téléscope ce weekend (SW 200/1000 sur EQ6R-Pro), et passé le weekend à comprendre le bestiau, régler l'alignement du viseur polaire, à installer la plateforme ASCOM, configurer un peu tout ce que j'ai pu (un grand meric aux fiches pratiques Pierro Astro), connecter à Cartes du Ciel. Dimanche soir, première mise en station, mais entre une étoile polaire qui se cachait, et un problème de goutière (oui oui : là où je pensais installer le téléscope sur ma terrasse, une goutière est pile dans l'alignement du viseur polaire ), un téléscope probablement monté à l'envers (genre au premier GoTo il me met le miroir en direction de l'objet plutôt que l'ouverture du tube, ), bref c'était pas une réussite. Hier soir, deuxième tentative, je décide de changer d'endroit et de me concentrer sur le viseur polaire. ET là, paf, j'y arrive Très content de mon alignement, je tente le GoTo et après quelques tentatives, ajustements, etc. v'la t-y pas que nous arrivons à trouver M81 et M82 dans le ciel. Alors oui, ce sont des taches laiteuses, mais on discerne très nettement que ce ne sont pas des étoiles, ou autre, ce sont très nettement des galaxies. On a essayé quelques autres objets, mais rien de facile à chopper : magnitude trop faible probablement, plus encore un manque de précision de mon alignement. Donc HOURRA ! Première observation réussite qui en appelle beaucoup d'autres. Je suis content, surtout qu'on a fait ça ensemble avec mes enfants, donc c'est chouette. Bon, faut pas non plus s'endormir, le but pour moi c'est la photo. Alors bonne nouvelle, là où je pensais avoir un budget réduit, j'ai eu la chance de recevoir un joli petit bonus ce weekend, et du coup, il faut que je choisisse comment le dépenser : caméra monochrome ? couleur ? DSLR ? J'ai pas trop envie d'un appareil photo. Mais est-ce qu'une caméra n'est pas trop compliquée à apprivoiser ? Je suis un gros geek, donc même pas peur. Je suis tenté par une ASI1600MM Pro. Mais est-ce adapté pour un débutant ? Quels accessoires prévoir lors de l'achat ? Il faut une roue à filtre, bien sur, mais dans ce cas, faut-il prendre la caméra ASI1600GT qui intègre déjà la roue ? SI je prends une roue séparée, quel diamètre les filtres ? Si vous pensez que c'est une mauvaise idèe, quelle recommandation du coup ? Bref, ca démange : un succès en appelle d'autres Au fait, ca fait vraiment mal au c*l et au dos cet alignement polaire. Je pense qu'un PoleMaster ou équivalent va vite devenir indispensable...
  11. Première caméra pour ciel profond

    J'ai trouvé ce site en Australie qui m'a aidé à mieux percevoir les possibilités https://www.bintel.com.au/tools/astronomy-calculator/?v=322b26af01d5 Another question: ma femme a un appareil que je pourrais éventuellement utiliser, un Sony RX10. C'est un bridge, avec un filetage sur l'objectif. Mais comment ça marche ces empilement d'adaptateurs pour aller de ce filetage M62 vers un coulant 50.8 ? Il faut probablement acheter un adaptateur M62 vers quelque-chose puis de ce quelque-chose vers un coulant 50.8cm. Mais y a-t-il une sorte de standard en astrophoto sur ce fameux quelque-chose, une sorte de filetage standard sur lequel viennent se fixer des filtres, des bagues d'adaptation, des accessoires optiques en tout genre ?
  12. Première caméra pour ciel profond

    Merci pour les indications. C'est avec Stellarium que tu fais ces simulation du champ photographié ? Oui, pour les oculaires, j'avais imaginé que ca puisse aider, mais j'imagine que ca mange de la luminosité, crée de la distorsion, etc. Question candide : je vois chez Pierro-astro des petites caméras plutôt orientées guidage (ZWO ASI290MM par exemple), résolution supérieure, taille de capteur supérieur. Est-ce que c'est jouable ? Je comprends que c'est monochrome, mais pour démarrer...
  13. Première caméra pour ciel profond

    Non, pas vraiment. J'ai bien compris que l'astrophoto c'est très couteux, mais de là à me donner un budget, c'est compliqué : ca va dépendre des disponibilités du moment. En ce moment, l'achat de la monture (EQ6R Pro) pèse lourd, donc je ne peux pas engager le même montant tout de suite... Merci pour la feuille Excel. Je l'avais repérée et essayée un peu, mais il me manque des données pour avoir un premier résultat pertinent.
  14. Première caméra pour ciel profond

    QUelques centaines d'euros. 200 à 300 L'idée étant de me familiariser avec le workflow, le stacking, etc. avec cette caméra, puis de la passer en caméra de guidage le jour où j'ai le budget pour une caméra plus adaptée.
  15. Première caméra pour ciel profond

    Donc il faut plusieurs caméras en fonction des objets ?