akronyme

Member
  • Content count

    6
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Switzerland

Community Reputation

26 Neutral

About akronyme

  • Rank
    Inactive member
  1. Merci pour vos 2 réponses, j'avais un peu anticipé la partie mécanique et déjà commandé un kit complet SKF, par contre, je n'ai pas pensé aux rondelles, est-ce qu'il y a une "source" à recommander? En ce qui concerne la graisse, j'ai celle-là https://www.skf.com/ch/fr/products/lubrication-management/lubricants/general-purpose-nlgi2 A priori, ça me semble pas trop mal, qu'est-ce que vous en pensez? Pour la partie goto, je vais tester un peu d'abord, mais je suis tout à fait dans l'idée d etrouver ce fameux kit. Merci encore pour vos réponses.
  2. Bonjour tout le monde, j'ai l'occasion de récupérer une monture EQ6 skywatcher de première génération (de couleur noire). Ce sera ma première vraie monture motorisée Selon les dire de l'actuel possesseur, elle ne fonctionne plus, les commandes ne font pas bouger la monture (ce qui peut venir à peut prêt de tout, alimentation, carte de commande, moteur, cablage, et autre boitier de commande). Mais bon, à cheval donné, on regarde pas les dents! J'ai de bonnes connaissance en électronique et en mécanique, je suis relativement bien outillé, j'ai pas de doutes sur le fait que je vais trouver le problème. Je vais commencer par tout démonter, nettoyer et remonter la partie mécanique, à priori, elle n'a pas été entretenue depuis plus de 15 ans. J'ai pas mal potassé l'excellent site baby-astro sur le tuning d'une monture équivalente https://www.astro-baby.com/astrobaby/help/rebuilding-the-skywatcher-eq6orion-atlas-mount/ Par contre, il me manque pas mal de documentation d'époque, en effet, tout ce que je trouve concerne les version plus ou moins récentes de cette monture, pas du tout celle-là. La version que je récupère n'a qu'un boitier basique (vitesse sidérale, RA/Dec et x2 x4 x8) Le but final, dans un terme d'un an, c'est de faire une station plus ou moins autonome à base d'astroberry ou d'un mini PC + NINA, on verra (mais j'ai pas mal de raspberry qui trainent...) Donc j'aurais besoin de : ° Documentation pour cette monture ° Connaitre vos considérations concernant la possibilité d'upgrade de celle ci (si je dois racheter du matos parce qu'il est mort, est-ce c'est possible que je passe à d'autres électroniques, etc. ° Je suis aussi un peu perdu quand à la possibilité de guider et faire du goto et de l'autoguidage via un PC/Raspberry si il n'y a que des commandes de base sur la monture, instinctivement, je me dis que ça doit marcher, mais je sais pas si l'instinct est bon conseiller... Merci à ceux qui ont pris le temps de me lire et merci encore plus à ceux qui me répondront
  3. Ok, je me range à l'avis général, j'ai clairement été un poil violent sur ce mélange! Sinon, je suis assez impressionné de la qualité de cette petite monture, ça ouvre des perspectives très intéressantes en nomade
  4. Merci pour le commentaire! C'est vrai que j'y ai été peut-être un peu fort sur le mélange des 2 couches (avec et sans étoiles). La version avec toutes les informations est très lumineuse sur la droite de l'image et ça mange un peu les délicates nébuleuses (voir fichier joint).
  5. Un petit week-end à la montagne m'a permis de tester cette monture (la star adventurer) que j'avais aquise avec mon Sony a7s il y a 2 ans, j'ai également profité pour tester un boitier acheté d'occasion à un membre (le Sony a7 défiltré posté par stormlv) Ca faisait plus de 25 ans que je n'avais pas utilisé une monture équatoriale, la dernière fois remontait à 1996 avec le club de mon collège (lycée pour les français)... J'avais peu de latitude pour faire le setup et les photos, par contre, j'avais un chouette ciel à la montagne (fond du val d'Herens en Valais). J'ai choisi de shooter M42 parce que c'était la dernière que j'avais fait à l'époque, une sorte de retour aux affaires... La nuit est arrivée assez tard et les montagnes environnantes ne m'ont pas permis de faire plus de 58 poses de 30sec dans un environnement "pas mal" (même s'il restait un peu de lumière parasite). Au final, je suis bien content d'avoir remis le pied à l'étrier et j'apprécie vraiment un setup léger pour le ciel profond. Niveau traitement, j'ai fait avec des outils open sources (bien que la nouvelle version de starnett ne semble plus opensource), ces outils sont méchamment puissants! J'ai beaucoup à apprendre pour le traitement et j'apprécierais beaucoup les retours positifs ou négatifs! Les infos techniques: Boitier Sony alpha 7 défiltré + filtre Astronomik L3 Monture Star adventurer sur pied Gitzo Objectif Samyang 135 f2 à pleine ouverture 58 brutes de 30" , 30 darks, 30 offsets, 30 flats Traitement Siril + starnett + Gimp
  6. Bonjours à vous, Cela fait un petit moment que je vous lis, que je regarde vos clichés et je pense qu'il est temps que je post un petit peu aussi. Je me suis récemment remis à l'astrophotographie (la dernière fois que j'en avais fait, on parlait de tp2415 et d'hypersensibilisation, ce qui ne nous rajeunis pas...) en rachetan à un ami son boitier sony a7s (ainsi qu'une star adventurer que je n'ai pas encore pris le temps d'essayer...). Je me suis équipé d'objectifs Samyang MF (cet appareil ne fera probablement que peu de photo autre qu'astro) en 14mm et 85mm (le 135 est en commande) et j'en profite pour allier ça à ma passion de la montagne (d'où le setup plus ou moins light). Premiers essais tout près du chalet par une nuit brumeuse, posé sur un trepied photo. Je suis assez content du résultat (les logiciels de traitement, darktable en l'occurence, permettent des récupérations incroyables) 20 sec à f2.8 sur le 14mm à 1600 iso, traitement uniquement sous darktable & starnett++ (impressionnant aussi) pour retrouver et coller au plus proche de "ce que je voyais" J'aurai l'occasion de refaire de l'astro depuis là-bas, le ciel est assez exceptionnel, presqu'autant que les montagnes alentours ! Je suis volontiers preneur de conseils pour m'améliorer !