Lampe

Member
  • Content count

    14
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Belgium

Community Reputation

10 Neutral

About Lampe

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Bretagne, histoire, exobiologie, randonnées, biologie, astronomie...
  • Adress
    Belgique
  • Instruments
    Mak 180 SW
  1. mars 2020 rover

    @jackbauer 2 ah, ça fait longtemps que je l'avais pas entendu celle la .... Avec un nom comme le mien, j'assume
  2. mars 2020 rover

    Ce serait bien aussi qu'il ne le fasse pas atterrir trop près du rover (si il arrive à décoller (l'hélicoptère, hein, pas le rover)). En cas de problème, ce sera dommage que l'hélicoptère s'écrase sur le rover.
  3. problème de débutant Plossl 9 mm

    Merci Bruno, j''eu pu ou dû le préciser. Mes 15 et 8 sont de la même formule et même la, une mise au point s'impose.
  4. problème de débutant Plossl 9 mm

    Hello Je n'ai pas l'expérience de toutes les personnes qui te conseillent ici (je "re-débute") mais pour avoir testé récemment, sur une optique différente, je passe du 31 au 15 et du 15 au 8, à chaque fois tu peux refaire la MAP, et pas qu'un peu. J'ai pas osé passer direct du 31 au 8 . Tu fais le grand saut en passant de 30 à 9. Personne autour de toi ne pourrait te prêter un oculaire intermédiaire (20 - 15) pour pouvoir y aller progressivement sur la MAP ?
  5. Conseil SW achro ou semi apo ?

    Bonjour tout le monde. @Meade45 : j'ai un peu la même approche. Avec le ciel pourrave qu'on a ici, au plus vite on regarde et au mieux c'est. Mais pourtant, je dois dire que mes premiers pas avec le mak 180 et la monture az eq6, ça ne se déroule pas trop mal. On vient de loin aussi. Mon ancien télescope, offert par mes parents et acheté chez un opticien du coin... un musée en voudrait peut-être ? C'est un newton et Il y a encore le viseur connecté directement au tube (on vise via l'optique principale, avec un switch sur le viseur). La monture... tu serres une vis, une autre bouge. Rock & Roll... Donc ici... le Mak 180 et la monture, c'est un nouvel univers.... La première tentative de MES a été foireuse. Après réglages en journée et surtout diminution du retro éclairage, nouvelle tentative... hop... voila Polaris. En suivant les conseils d'astronotes, la MES a été vraiment simple. J'ai laissé la monture une bonne partie de la nuit, uniquement suivre la polaire, elle est bien restée sur le cercle.... pour la suite, je ne suis évidemment pas totalement "débutant", j'avais bien pris soin, comme je regarde de chez moi, de "noter" la position de la monture. Jusque là, je ne testais que la monture et la MES. La suite, le set complet avec le Mak180. Mise en température. Mise en route. Polaris direct dans le VP. 5 minutes pour la mise en station. On passe au calibrage go to sur 2 étoiles.... J'ai un peu ramé pour la première. Pas vraiment exact. La deuxième a été plus facile... Et on y va.... les premières lumières du Mak, toujours un moment émouvant (je ne lui ai pas lancé une bouteille de champ dessus, hein ). J'en étais encore en phase de test, mais je n'allais pas tout remballer, même si je devais me lever tôt.... On vise Mars.. direct dessus, mais un peu bas sur l'horizon, au dessus du village, en plein dans les méchantes lumières, un peu de vent... bcp de turbulences, assez logique... de chez moi, on ne doit pas en attendre plus. Pour la lune, trop tôt.... pas d'autres planètes... je prends un oculaire grand champs.... et j'ai passé un merveilleux moment à regarder M44 et M35 (ce dernier étant plus adapté au Mak). En résumé, "phase I", OK. Le redémarrage s'est bien passé. On va maintenant passer à explorer toutes les capacités du tube. De chez moi et ensuite en nomade. Step by step.... Un grand merci à tous encore pour vos conseils
  6. Conseil SW achro ou semi apo ?

    @xavier2 : OK, merci des conseils. Impressionnante, l'image. C'est sans Barlow ? J'imagine que deux heures minimum pour la mise en température, c'est bien ! Ou même plus ? J'ai déjà mon atlas de la Lune... et celui du ciel et même un pour le CP (avec le luminos, oculaire grand champs à 31 mm.... il y a moyen de voir un peu de CP). Bien cordialement Xavier
  7. Conseil SW achro ou semi apo ?

    Bonjour tout le monde ! J'espère d'abord que tout le monde va bien ! La période est compliquée, mais le beau temps reviendra, il revient toujours. Un des aspects positifs du confinement, c'est qu'on économise plus vite. Résultats, j'ai cassé le petit cochon pour investir début janvier dans mon renouvellement astronomique. Il a fallu un certain temps pour la livraison, rien d'anormal. La monture est arrivée rapidement, il a fallu quelques semaines pour l'optique. Je voulais vous faire ce premier retour car finalement, c'est grâce à vos conseils que mon choix s'est fait. J'ai acheté la monture comme prévu : un SW AZ EQ6 GT... Et pour le tube, je me suis laissé convaincre par un Mak SW 180 Complémenté par (les oculaires, c'est le père Noël ) deux Artesky 8 et 15 et un Luminos Célestron 31/82. Je sais qu'il y a mieux que les Artesky pour le planétaire, mais c'est un début. Je me remets maintenant à l'affut des bonnes annonces pour des oculaires d'occasion. Peu pas encore vous dire ce que ça donne. Je suis en avance sur mon planning. Je n'envisageais pas d'achat avant le printemps. Je découvre la monture à mon aise, sa mécanique, le viseur polaire (réglage OK), et je m'attaque à la synscan maintenant... et je découvre qu'on peut même piloter avec un ordi et des "stellarium"... C'est bien ça le but finalement, approchant les 50 ans, redécouvrir une nouvelle passion. Lorsque je regarde mon (très ancien) télescope... OK, on a vraiment changé d'époque... C'est évident, mais quand même, toujours bien de savoir d'où l'on vient.....Mon ancienne monture, je la soulève avec deux doigts et si tu serres une vis, une autre se dérègle Quand j'ai tout monté pour la première fois, monture SW et Mak, je lui ai directement donné son petit nom... "la bête"... Bientôt (à mon aise), mes premiers feedbacks des premières observations... Keep Safe ! Xavier
  8. Conseil SW achro ou semi apo ?

    Je suis parfaitement convaincu que ce sont deux disciplines très différentes. Pas de doutes à ce sujet. Si j'imagine facilement le fait d'avoir deux instruments spécialisés, la liste de Frankastro64 est éloquente à ce sujet et montre qu'il est même possible d'en avoir plusieurs si pas beaucoup. Merci pour vos conseils Xavier
  9. Conseil SW achro ou semi apo ?

    @FRANKASTRO64 Merci pour ces informations, c'est bien mon intention. Un télescope c'est comme une chaîne hi-fi. Tous les éléments doivent tenir la route. Pas la peine d'acheter un ampli très haut de gamme pour lui coller des enceintes minables. Ici, la solution du MAK me laisse du budget pour investir dans qq oculaires de bonne ou très bonne qualité.
  10. Conseil SW achro ou semi apo ?

    A ce stade, mes yeux. Je ne compte pas faire de la photo immédiatement. Il faut d'abord que je récupère les bases en recommençant le visuel.
  11. Conseil SW achro ou semi apo ?

    Merci ça me donne faim tout ça ...
  12. Conseil SW achro ou semi apo ?

    Hello Merci encore pour vos réponses et apports sur le sujet. En tous cas, c'est productif. Mes idées de base sont challengées, c'est le but. L'important, je le retiens, est de se lancer. L'appétit viendra en mangeant et la variété culinaire aussi... Je retiens l'idée d'un Mak 180 SW. Il a des qualités. Sa mobilité, son diamètre un peu plus ouvert et son coût plus abordable n'en sont pas les moindres. Certes avec une focale de 2700, des objets CP seront plus difficilement accessibles, mais il faut bien commencer quelque part et j'ai le souvenir avec mon vieux télescope d'avoir eu beaucoup de plaisir à observer la lune et les planètes. En outre, le coût abordable du Mak m'autorise à investir dans, par exemple, de bons oculaires, (très) grand champ, qui permettront d'aborder un peu le CP. Je pense que c'est un compromis intéressant pour (re)commencer.
  13. Conseil SW achro ou semi apo ?

    Bonjour à toutes et à tous Tout d'abord, merci pour vos réponses. C'est vraiment gentil de m'avoir répondu aussi vite. Même si je ne peux répondre à tout le monde en détail, je note bien vos commentaires. Quelques réflexions de ma part. @N Desprez : effectivement, je dois devenir paresseux avec l'âge. Je le faisais bien "à la main" bien avant les systèmes go-to... @Louis : c'est un peu mon dilemme. Commencer avec un instrument très basique (mais pas non plus une optique en carton), pour un coût très raisonnable et investir ensuite dans un instrument plus haut de gamme (lorsque j'aurai refait mes gammes) ou pariez sur un instrument comme l'ED, plus cher mais qui m'offrira déjà un champ d'action plus étendu, si comme tu le dis, je veux aller plus loin. C'est une déformation professionnelle. Quand tu as dû utiliser des microscopes Nikon dont le prix te permettrait d'acheter quelques dizaines de Takahashi, tu prends goût à la qualité. Mais bon, ici c'est mon portefeuille .. @FRANKASTRO64 Oui, c'est une option. Je surveille les annonces. Mais pas évident, il faut être rapide, j'ai l'impression et faire gaffe aux arnaques ? @FRANKASTRO64 là, c'est vraiment la question stratégique. Au début de ma réflexion, j'avais pensé directement à du Celestron SC 200 ou 235, et puis est arrivé la question de la collimation. Ce n'est pas que je n'y arriverai pas, même si j'ai galéré avec mon ancien Newton (j'étais jeune aussi), c'est plus une question de facilité pour un premier usage (et non, cette fois de paresse) afin de ne pas courir le risque de me décourager (je ne me décourage pas facilement, mais collimation, plus ciel pas top, plus météo belge = risque de se lasser). J'avais totalement écarté l'achat d'une lunette (j'en avais vu au salon astro de Villigen-Schwenningen en 2019, donc je visualise bien l'encombrement). De mon point de vue limité les lunettes sont chères pour un petit diamètre et une focale souvent réduite, donc utilisation photo only. Et puis un pote, qui a passé quelques années a étudier les étoiles de Wolf Rayet et en parallèle faisait de l'astro amateur, m'a "choqué" lorsqu'il m'a dit "j'en avais marre, j'ai bazardé mon SC, mon Newton, je perdais trop de temps à fignoler la collimation, j'ai acheté une petite lunette SW et ça me suffit. Je passe mon temps à regarder, pas à régler". OK, il était un peu énervé ce jour là, mais sur le coup, je me suis intéressé aux lunettes. Et j'ai pu lire qq post ici même où on retrouve cette dualité. "Ah oui, mon SC est à une focale de 2000 et un diamètre de 200 mais le gars à côté de moi avec sa lunette observait le ciel déjà depuis une heure quand j'ai pu commencer à regarder...". Désolé d'être long, mais ainsi vous comprenez ma "reflexion" et ce qui m'amène à me diriger vers une lunettes. Mais peut-être que je me trompe. Je ne me suis pas intéressé au Mak. Je sais que la Mak requière de la collimation mais j'ai cru lire que la demande en collimation est moins fréquente que sur d'autres optiques (sauf si on le promène partout régulièrement). En d'autres mots, le Mak est-il une solution intermédiaire entre la lunette et un SC par exemple. @Bruno- Très intéressant, merci. Intuitivement, j'aurai aussi pensé le contraire. Évidement qu'un diamètre plus conséquent va gober plus de lumière, mais j'aurai cru que la pollution lumineuse allait prendre le pas sur le signal faible. @Bruno- c'est bien mon dilemme. Comme je l'expliquais un peu au dessus, c'est pas vraiment une boutade, j'ai été formaté à utilisé du matériel de qualité. Mais vos commentaires commencent à me pousser dans le sens de choisir un ration prix/facilité faible afin de vraiment voir ce que je veux vraiment et ce qui est possible de faire. Plutôt un achro ou un maksutov (ou de l'occasion) et de voir ensuite vers quoi évoluer si j'évolue. @Loup Lunaire Ton commentaire va dans ce sens là. A part que je n'achèterai pas immédiatement deux optiques Encore un grand merci pour vos réponses, j'ai besoin de maturer un peu tout ça et de réfléchir. Je me donne de toutes façons encore quelques mois pour me décider.
  14. Bonjour à toutes et à tous. Je me présente : pas vraiment un débutant, disons plutôt un revenant. J'ai eu mon premier, et seul, télescope à 14 ans (là j'en ai 48). Un newton genre marque blanche. J'ai pas mal bourlingué avec cet instrument, une bonne dizaine d'années. J'ai fréquenté le milieu de l'astronomie amateure. Plus que l'observation du ciel, je me suis un peu plus focalisé sur l'astronomie et l'astrophysique en dilettante. En tant que docteur en biologie, j'ai donné à la demande, et en amateur (ce n'est pas mon domaine de recherche) il y a qq années des séminaires sur l'exobiologie. J'ai maintenant bien envie de me remettre à l’observation du ciel avec un instrument (autre que mes yeux et jumelles). Après discussion avec des amis et collègues (dont certains ont fait leur thèse en astrophysique, et on pu manipuler de TRES gros télescopes, les veinards), ils m'ont conseillé de m'orienter plutôt vers une lunette que vers un SC ou autres (Dobson, Newton). J'habite la Belgique, dans une région entre la ville et la campagne, mais donc avec une pollution lumineuse non négligeable. Vu le climat belge qui ne nous laisse pas régulièrement un beau ciel sans nuage, ils me conseillent des lunettes parce que que la mise en station est plus rapide qu'un SC qu'il faut quasi systématiquement colimater. Ma stratégie ici est de pouvoir profiter de cette mise en station (un peu) plus rapide pour observer plus régulièrement mais sur des périodes plus courtes. Et tant mieux si la chance me permet d'observer toute une nuit... Il me sera possible à l'occasion, mais rarement, de bouger vers des cieux plus sombres (j'ai un grand coffre). C'est le visuel qui m'intéresse pour le moment. Je ne compte pas me mettre à l'astrophotographie, en tous cas pas sans avoir d'abord pu faire "mes preuves" en observation visuelle. Planètes ou CP ? Un peu des deux (je sais, on ne peut pas tout avoir), donc un F/D 8 est une option. Mon envie initiale est d'élargir mes expériences d'observation avant de peut-être plus tard me spécialiser en fonction du plaisir pris vers un domaine ou l'autre et de voir à ce moment là si un autre instrument est à choisir. Après cette longue introduction, la question : je lorgne vers des lunettes sky watcher 120 ou 150. Il y a des modèles achromatiques 150/1200, par exemple, et des semi-apo 150ED/1200 "Evostar". Les semi-apo sont bien évidemment plus chères. En observation visuelle, ces semi-apo apportent-ils une différence significative et une qualité supérieure ? Il y a peut-être aussi des questions de qualité de fabrication, de rigidité qui peuvent intervenir ? Pour la monture, je ne vais pas hésiter, ce sera la AZ EQ6 de SW également. Elle me semble assez évolutive et le mode AZ rejoins ma stratégie de diminuer le temps de préparation à l'observation pour m'adapter aux conditions belges.... Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Je vous remercie, toutes et tous, d'avoir pris le temps de me lire. Etoilement vôtre, Xavier