Kristen

Member
  • Content count

    139
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Kristen

  1. Étant dans cette tranche d’âge, je ne peux que confirmer une attirance en augmentation pour les croyances en tout genres. D’ailleurs les plus touchés sont effectivement ceux qui sont le plus accros aux réseaux de ce que j’ai pu constater. Aussi, les professeurs (lycée/IUT) et moi même ont remarqué une différence assez flagrante avant/après confinement. En effet, à partir de la génération 2004, le niveau ne fait que baisser, la concentration une légende, et la politesse un mythe pour certaines classes. Comme ce que nous apprenons à mon BUT, l’erreur la plus grande provient toujours de la méthode !
  2. M42 au T520 : une belle revanche !

    En effet. La collim n'a pas été refaite. Et l'astigmatisme, ça m'étonnerait, mais il y a un problème oui. Il n'y a pas de traitement pour les étoiles, je me suis concentré uniquement sur la nébuleuse au risque de créer des artefacts. Avec des poses de 15sec il faut justement un minimum d'image non ? Pour la mosaïque, j'y pense. J'imagine un panorama au T635 et au 7S entre cette nébuleuse et le cheval depuis quelques mois maintenant Et sinon, oui, c'est bâclé ! Ceux de l'asso le savent, je suis très regardant sur la collimation. Mais c'était un moment de turbulence et j'ai préféré profiter en visuel avec d'autres membres. Le vrai résultat est là :
  3. La grande nébuleuse d'Orion ! Et un traitement très long... Mais imparfait malheureusement... Une nébuleuse si belle. Quand j'ai vu la magnifique image faite par Hubble et l'ESO, j'en ai été stupéfait. L'année dernière je l'avais tenté. Malheureusement, la mise au point était raté... Une erreur de débutant... Je me suis donc promis de la refaire. Et c'est chose faite. Entre deux moment de calme dans la turbulence, entre deux sessions de pose courte, j'en ai profité. Cette turbulence ne permet pas de rendre hommage à la résolution de M104 et de la nébuleuse. Cependant elle n'en reste pas moins belle. Concernant le traitement, sur Siril, retrait du gradient et 5 versions pour le HDR en utilisant les histogrammes classique et hyperbolique. Cela m’a permit une dynamique impossible à avoir même avec une transformation hyperbolique bien réalisé. Ensuite, passage sur AstroSurface avec déconvolution, sharpen, réduction de bruit, saturation des couleurs, contraste et gamma. Et enfin RawTherapee. Qui m'a permit de rattraper en partie les dérives colorimétriques, une réduction de bruit plus poussé, une amélioration du contraste globale, des détails... Le problème est que je suis limité par mon écran, et même si j'ai fais un nombre important d'allés et retour sur mon téléphone pour vérifier, il n'est pour l'instant pas possible pour moi d'aller plus loin en colorimétri sur cette image. Pour finir, je dois dire que pour moi la revanche est totale. C'est assez rare pour le souligner : je suis content de cette image. Je considère qu'elle est la représentation fidèle de toutes les années d'acharnement en astrophotographie, et notamment en traitement. M104 (520/2360) Fuji X-T4 3200 ISO 118*15sec (~30min)
  4. Quelle aventure ! Je suis vraiment heureux de ce résultat. Ce fut un travail de patience et une belle collaboration. Jeff a su faire un traitement à la hauteur des données. C’est fin, naturel, on se croirait presque à travers un télescope tellement les couleurs semblent réels. Merci à lui ! Aussi j’ajoute un remerciement spécial à Yohan qui m’a accompagné durant de froides nuit d’hiver !
  5. M42 au T520 : une belle revanche !

    C’est le nom du télescope ! En effet cela porte à confusion…
  6. M42 au T520 : une belle revanche !

    C’est mon style, j’avoue que beaucoup n’apprécie pas, mais tant que ça me plaît Je suis d’accord qu’il y a un je ne sais quoi étrange sur l’image. Je pense savoir pourquoi. Je ferais une nouvelle version car malgré tout les données sont bonnes. Cependant cette fois je travaillerais en noir et blanc par couche couleur. Pour finir, bonne année 2023 !
  7. M42 au T520 : une belle revanche !

    J'ai été assez peu rigoureux sur la collim à ce moment on va dire Oui je l'ai merci ^^ Le truc c'est que si je fais une deuxième version, c'est avec un autre écran. Car là rien ne va... Ce serait de la perte de temps de recommencer pour obtenir des couleurs complètement à l'ouest et des heures de corrections
  8. M42 au T520 : une belle revanche !

    Oui c'est clair ! Le starmask est donc indispensable malgré tout mes efforts pour prouver que non... Heureusement la prochaine version de Siril l'inclu
  9. M42 au T520 : une belle revanche !

    Voici en comparaison la première version, avec juste une transformation hyperbolique et un coup de saturation :
  10. Petite image souvenir de cette mystérieuse nébuleuse (NGC 2261) située dans la licorne. Sa particularité est un nuage de poussière qui obstrurait périodiquement l'étoile éclairant ce nuage de gaz faisant apparaître des variations de lumières. Cependant, par la taille de la nébuleuse, les variations se déplacent. L'ombre cède face à la lumière et inversement. On peut donc voir le déplacement de la lumière ! Seulement 10min d'intégration dans la turbulence entre deux sessions de lucky. C'est peu mais bien suffisant pour dire que je l'ai imagé. Même si j'ai remarqué des IFN dans le bruit et des extensions de la nébuleuse, me faisant penser que quelques heures dessus serait intéressant. Télescope M104 (520/2360) Fuji X-T4 non modifié ~40*15sec 3200 ISO
  11. Je confirmes ! Mais c'est aussi pas mal de rigueur ! Un moindre peu avoir des conséquences assez lourdes
  12. La nuit du 26 a été clémente et nous a permit Yohan et moi de faire de belles choses en planétaire au T520. Cependant n'ayant pas d'ADC, la quasi totalité des vidéos ont étés prises en IR. Or à ces longueurs d'ondes, les 4 photosites d'un pixel captent la même chose. L'idée est de combiner les 4 photosites ensemble. J'ai d'abord essayé de bin, mais forcé de constater que les logiciels prennent à chaque fois le pixel débayerisé même en ayant cocher la case de ne pas le faire... Une deuxième idée est de séparer les canaux, et d'empiler les canaux image par image. Cette idée m'as l'air moins faisable... DONC ! J'ai besoin de votre aide ! Comment que je puis faire ? Exemple d'image obtenu cette nuit là :
  13. Tout le monde s'y met dit donc ! Eh bien en m'inspirant de @Sauveurj'ai refais le traitement, nettement moins de bruit !
  14. J'ai moins de détails, et avec le seeing que j'avais (pas beaucoup de turbulence de petit ordre) il était préférable de zoomer assez fort
  15. Ah ! Je n'avais pas compris désolé ! Voici le transfer ! Prêt de 50mo le fichier tout de même ! https://we.tl/t-5IgeMefhD7
  16. Oui ! Capture d'une image au hasard : En IR 742, il n'y a quasi pas si ce n'est pas de différences entre les pixels. Donc ça ne sert à rien de rester en RGGB
  17. Beaucoup de turbu pour mon anniv!!!

    Joyeux anniversaire président ! Joli ce Soleil !
  18. Depuis le temps qu'on le dit ! Mon quartier s'éteint maintenant à minuit avec quelques autres en raison de cela. On va peut-être rattraper quelque magnitude perdu à l'asso
  19. Superbe image, c'est du grand art ! De plus c'est en France ! J'espère que ce genre de résultat permettra d'être un argument pour réduire la pollution lumineuse. Vraiment incroyable. Depuis des jours je reviens la voir pour me balader dedans. Bravo ! Sinon, j'ai des questions : L'utilisation de filtre photométrique n'est-il pas une bonne idée pour faire la couleur plus rapidement et en même temps avoir la possibilité de faire des mesures ? Aussi, est-ce que des poses plus longue mélangé à des plus courtes n'améliorerait pas le SNR de l'image finale ? Comment est constitué la luminance ? Les filtres RVBIr ont-t-ils été ajoutés avec la lumincance ou est-ce seulement le filtre clear ? Quels ont été les logiciels pour le traitement de l'image ? Notamment pour le nightflat qui a été fait en division ? Merci ! Encore bravo !
  20. Bonjour ! J'ai besoin d'aide pour identifier une variable étrange puisque qu'elle monte de plusieurs magnitudes en 2 jours. Et cela de manière régulière puisque l'année dernière à la même date elle avait la même luminosité. Voici une vidéo pour comprendre de quoi je veux parler. piliers_étoile_variable.mov dates des images : 21/04/13 21/07/06 22/05/25 22/06/29 22/07/01 Je m'en suis rendu compte en faisant une compo coloré sur les piliers. Une étoile était coloré et faisait comme si elle venait d'apparaître. En temps normal, en comparant la luminosité avec d'autres étoiles dans Siril et Stellarium, elle est de magnitude 17. Après sa variation, elle atteint 12 ! Regardez vos photos pour voir si elle y est et donc en déduire sa période. J'aurais donc besoin de votre aide pour savoir quelle est cette étoile et si elle n'est pas répertorié comment alerter son existence. Merci !
  21. M16 au T520 avec le Fuji X-T4

    Le trio Siril, AstroSurface et RawTherapee ! Tous gratuits et capables de faire face à des logiciels payants sans problèmes. Pour le coup les APN utilisent la technologie CMOS. Tu veux dire le capteur X-Trans de Fuji ? Si c'est ça, oui, cette matrice permet de supers résultats dans toutes les conditions !
  22. Finit le 350D ! Place au Fuji X-T4 ! C'est maintenant avec cet appareil que je prendrais les photos sans prise de tête. Sa sensibilité, son egornomie, m'as séduis. Même si je préféres imager à la bonne vieille CCD ! Sous un ciel pourrie et le même temps d'intégration que la dernière fois, c'est reparti avec la nébuleuse de l'aigle ! Cette fois-ci je n'ai pas rechigné à pousser les curseurs. Donc oui c'est bruité, le temps de se chauffer avec la SBIG ! T520 Fuji X-T4 190*15sec (~45min) 800 ISO Malgré un seeing moins bon que la dernière fois (2.5" à 5"), j'ai plus de détails. Sûrement grâce à un meilleur SNR. Bon ciel, Kristen
  23. M108, la galaxie de la planche de surf

    C'est très jolie, un traitement agréable qui met en valeur les données ! Je ne vois pas vraiment ce que c'est, tu pourrais montrer un exemple ? Pourquoi ne pas avoir utiliser la 290MM pour la couleur ? Manque de temps ?
  24. Une superbe nuit, un nouveau laser de collimation, un pote (Yohan). Tout semblait annoncer la nuit parfaite ! Qui fut en réalité une déception. Seeing de la nuit : J'ai fais la collimation toutes les heures environs, la map était nickel, donc aucun souci de ce côté. Premier souci : mon disque dure, pas assez de place donc seulement 36k images de prise. Ensuite on s'est rendu cimpte en prenant la Lune avec l'ordi de Yohan que quand on marchait cela faisait vibrer le scope d'une dizaine d'arc seconde, ce qui a affecté un très grand nombre de pose. (Je précise que le planché et le télescope sont désolidarilisés, il y a dû avoir un truc qui touchait la monture /glace ?/) ça c'était durant la prise de vue. Maintenant, durant le traitement... J'ai mis une semaine à empiler ces images, c'est donc vous dire le bordel. Siril plantait sans arrêt, c'était horrible. Mais j'ai finis par y arriver (à peu près vous allez voir). T520 ASI 462MC - filtre IR 850nm 5700*200ms - 19min - 27% 36000 gain 289 - température du capteur à 6°C (celle de l'air à -3°C) Siril / AstroSurface / RawTherapee Le FWMH est à la seconde d'arc en regardant certaines étoiles repère. Nous pouvons observer des artefacts sur les étoiles en dehors du centre. Erreur combiné de Siril et de ma part. Siril car il n'avait pas convertie des images et moi car je ne comprenais pas pourquoi il perdait les étoiles à certains moment (bah c'est sûr l'image était noir...) donc j'ai cru que c'était un bug, je n'ai sélectionné que le trapèze et donc ce n'était pas assez large pour corriger la rotation de champs... Bref que des emmerdes quoi... Et donc grosse déception. Moi qui était tellement content d'avoir enfin une bonne nuit ! le 3/4 de mes étoiles ont du filé...