thesmiths

Member
  • Content count

    26
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    United Kingdom

Community Reputation

74 Neutral

About thesmiths

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Instruments
    106mm APO triplet refractor, C-9.25 SCT, APM 80mm LOMO refractor, Vixen NA 140mm, 130mm Solar Newtonian, 150mm Mak, 60mm Lunt DS, CaK PST.
  1. Notre version du logiciel de spétrohéliographie (SHG) est basée sur celle de Valérie Desnoux (Sol'Ex spectroheliography processing). La nôtre est peut-être plus adaptée à ceux qui veulent empiler des images, bien qu'elle manque de certaines fonctions spécialisées (comme Dopplergram). Les fichiers du code source Python peuvent être trouvés ici : Solex_ser_recon_EN version 3.7 Python source Un fichier exécutable Windows a également été créé (taille du fichier seulement 112 MB) et peut être trouvé ici : Solex_ser_recon_EN version 3.7 Windows exe L'exécutable Windows fonctionnera sous Windows 10 et 11. Il n'est pas nécessaire que Python soit installé sur l'ordinateur. Il devrait fonctionner de la même manière que le code source Python v3.7, mais sans possibilité d'apporter des modifications au code. Pour la plupart des gens, cette version exécutable Windows sera plus pratique à utiliser. Pour utiliser le logiciel, veuillez consulter le fichier README : Solex_ser_recon_EN/README L'interface utilisateur de la version la plus récente de notre logiciel ressemble à ceci : Il est possible de n'utiliser que la sortie d'un seul scan SHG et les résultats d'un seul scan peuvent être très bons. Pour ceux qui souhaitent un meilleur rapport signal/bruit, l'empilage est toujours utile et nous avons élaboré un document qui met en évidence notre flux de travail d'empilage : SHG stacking workflow Vous trouverez ci-dessous un exemple d'image SHG empilée, prise avec notre SHG et utilisant notre logiciel de reconstruction : H-alpha from October 8, stack of 17 frames, non-inverted and inverted. 106mm / 720mm triplet refractor; 2400 l/mm grating 50mm x 50mm; 9 micron wide 12mm long chrome on fused quartz slit; ZWO 183MM camera 1x1 binning; collimator lens 135mm f3.5 and camera lens 150mm f4, both Asahi Pentax Super-Takumar M42 SLR lenses : SHG spectrometer J'ai téléchargé une vidéo de l'un des fichiers qui ont servi à créer l'image H-alpha ci-dessus. C'est l'un des 26 scans acquis, dont 17 ont été traités dans AS!3 pour créer une image empilée. Le fichier SER original mesurait 3304 x 150 pixels et a été acquis à 290 fps. La vidéo téléchargée est affichée à 50 images par seconde, et est donc ralentie d'un facteur 6 environ, ce qui permet de mieux discerner certains détails. Le scan a été effectué à une fréquence sidérale de 13x, ce qui signifie qu'il faut 120/13 = 9,2 secondes pour traverser le disque solaire (la vidéo dure environ 1 minute) : Solar Hydrogen Alpha Line Pour ceux qui s'inquiètent des virus informatiques : SHG software release version 3.7
  2. Soleil du 6.11. après-midi

    J'ai regardé les vidéos ; il y avait vraiment beaucoup de nuages. Je suis surpris que l'image finale ait pu être assemblée si joliment. La nouvelle version du logiciel n'est plus en "beta" mais est maintenant publiée en "release" (v3.7): Solex_ser_recon_EN version 3.7
  3. Veuillez m'envoyer un message. Le coût dépend du montage. Je fournis normalement le quartz monté sur un disque de cuivre de 1" de diamètre. Mais d'autres options sont possibles.
  4. Il est nécessaire de l'utiliser avec un filtre UV/IR comme ERF. Normalement, je recommande un filtre de 2" placé à environ 15cm à 20cm devant le quartz (essentiellement, à l'intérieur du focalisateur du télescope). Plusieurs utilisateurs (dont moi) ont eu du succès avec cette méthode pour des télescopes de 100mm / 700mm. J'ai même essayé avec un 140mm / 800mm (qui est plus intense en raison de la grande ouverture et du petit rapport f), et jusqu'ici tout va bien. Le meilleur filtre UV/IR à utiliser est l'Astronomik L1 car il a la plus large bande passante. Mais si la performance dans la gamme 400nm n'est pas si importante, alors n'importe quel bon filtre UV/IR 2" est suffisant. Fente en quartz utilisée avec un télescope de 140mm / 800mm. Filtre GSO 2" UV/IR (utilisé avec H-alpha). Ci-dessous, une image H-alpha (pile de 6 images).
  5. Veuillez voir ici : Collection d'images du spectrohéliographe H-alpha Le substrat que j'ai utilisé a donné 7x7 = 49 pièces. Il m'en reste environ 25, je pense. D'autres utilisateurs ont eu de bons résultats. Voir ici, par exemple : Newest images with quartz slit
  6. Étonnamment, le carton mousse est assez solide, surtout s'il est utilisé en plusieurs couches. Mes feuilles de carton mousse sont maintenues ensemble avec de la colle chaude. J'ai construit avec des couches noires à l'intérieur et des couches blanches à l'extérieur. Il est à peu près aussi solide que le balsa, mais plus facile à travailler. Autrefois, les gens construisaient des modèles réduits d'avions et de bateaux en balsa ; de nos jours, ils utilisent une sorte de mousse.
  7. Le concept est similaire à celui du Solex, mais il est fait de carton mousse au lieu d'une imprimante 3D. Voici une photo d'une ancienne version, avant la récente mise à jour. Dans l'ancienne version, j'utilisais des objectifs de 100m f4. Dans la nouvelle version, j'ai augmenté le diamètre (135mm f3.5 est un très bon choix pour les deux). J'ai également ajouté des focales hélicoïdales externes. Mais les focales internes des objectifs Asahi Pentax sont très bonnes.
  8. En fait, oui ! Boîte devant, ordinateur portable Lenovo récent (plus rapide, plus de mémoire). Boîte à l'arrière, de "First Light Optics", un nouvel adaptateur de focalisation.
  9. Voici un scan unique de l'éclipse solaire partielle. Cette image a été prise très près du maximum (prise à Londres, 11:02 heure locale). Télescope : SkyWatcher 90mm d'ouverture, 910mm de longueur focale. SHG en carton mousse (collimateur 135mm f3.5, lentille d'imagerie 150mm f4.5, caméra 183MM, réseau de diffraction 2400 l/mm 30mm x 30mm). Fente de 9 microns par 12mm en chrome sur quartz fondu. Filtre Astronomik L1 de 1,25 pouce utilisé comme ERF. Image prise à travers une "étroite fenêtre d'opportunité". Il y a quelques bandes sombres dues aux nuages.
  10. Spectrohéliographe H-alpha du 18 octobre

    Hi JFP: I also did a single scan on Oct 16 (because the clouds came). It's not too bad but it's not possible to do much sharpening because of the noise. It was a full disc scan but again I just present the southern region. It is also rotated based on Tilting Sun. In general, I think a lot is gained from stacking even a small number of good scans. This one and my one above show the improvement possible with stacking. It's not obvious from the angle of the photo, but the side of the diffraction grating facing the collimator now has some matte black tape on it.
  11. Le ciel était assez clair, mais il y avait un peu de vent. Le vent peut faire vibrer la monture et créer des perturbations de balayage. J'ai pu prendre beaucoup de scans, mais beaucoup d'entre eux semblaient avoir des segments étroits du scan qui étaient "flous", très probablement à cause des vibrations du vent. The image below is a stack of 12 manually selected frames from a total of 24 scans. Software: FireCapture, AS!3, ImPPG, Photoshop Elements. The southern hemisphere seems to be where all the action is at the moment so although I did a full disk scan, I only present here the southern part. As before the telescope is 106mm aperture, 720mm focal length. 183mm camera, 2400 l/mm 50mm x 50mm grating. I include below a photo of the current spectrometer setup. The collimator lens is 135mm f3.5 and the camera lens is 150mm f4, both Asahi Pentax Super-Takumar M42 SLR lenses. The electronic focuser on the refractor has turned out to be extremely useful. Exposure 2.6ms, gain zero, average fps 366, ROI 3504 x 90. Scan in DEC. 2-inch Astronomik L1 UV/IR filter as ERF. 9 micron wide x 12mm long chrome / chrome-oxide on fused quartz slit. Click on the photo to see at higher resolution.
  12. Soleil en infrarouge ?

    J'ai fait quelques tentatives pour prendre des images à la longueur d'onde de 854.2nm, en utilisant un spectrohélioscope. En général, j'ai été un peu déçu. Cela ressemble essentiellement à un Ca-K ou un Ca-H mais de qualité un peu moins bonne. La raison principale de la qualité inférieure est, je pense, que l'optique utilisée (télescope APO triplet) n'était pas optismisée pour une utilisation dans cette longueur d'onde. Spectrohelioscope image taken in Ca-H with a 480mm f6 telescope. 1800 l/mm grating. Spectrohelioscope image taken at 854.2nm with a 480mm f6 telescope. 1800 l/mm grating.
  13. Spectrohéliographe H-alpha du 8 octobre

    Yes, much faster and there is also not a discontinuity between two. ImPPG, which I encouraged you to try, has a very interesting tone map also. But I prefer the "Lighten Shadows" function.
  14. Spectrohéliographe H-alpha du 8 octobre

    Dear JFP, Yes, there were a few sunny days for a change and although the viewing time is short, the cooler air is in fact favourable. I have strategically positioned my mount to catch the sun as it passes between two roofs in between around 10:20am and 11:20am. I can set up up everything before that and then get a few good data sets during that one hour viewing window. I found a nice feature in the version of Photoshop that I have. I use the cheapest version called Photoshop Elements -- it is sometimes available by digital download from online stores for a quite low price. I recently got the 2022 version for 40 pounds; the license is useable on two computers simultaneously, e.g. desktop and laptop. There is a nice feature called "Shadows/Highlights" (under 'Enhance' --> 'Adjust Lighting'). A very tiny amount of "Lighten Shadows" (around 1% to 5%) brings out the prominences, and then a moderate amount of "Darken Highlights" (around 5% to 15%) will decrease the brightness at the centre of the disk. It is doing something to make the tone curve non-linear and it definitely works well on the Sun (not so good on deep sky though). The other feature that I play with is under "Levels" (also under 'Enhance' --> 'Adjust Lighting'). There is a slider whose default is 1.00. I think this like a "gamma". I typically increase this slightly (to around 1.05). I think you can download a trial version of Photoshop Elements (from Adobe) that works for 30 days without a purchase (then buy a license key from somewhere later if you like it). It works on all file formats in 16 bits (and even 24-bit RAW) -- but it only handles layers in 8-bits (they want you to upgrade to the full Photoshop for 16-bit layers). So I only use the layers in that program after doing initial processing (in my case, I only use the layers for doing mosaics). I never found this "Lighten Shadows" function in other software (like GIMP -- which is better for deep sky). Speaking of mosaics, I present one for the days Oct 6 (left) and 8 (right). The atmospheric conditions were very similar and so the quality was about the same on both days (slightly higher, I think on Oct 8). Click on the image below for higher resolution. As it turns out, the apparent tilt of the Sun's axis is practically the maximum right now. I used the little program called "Tilting Sun" to verify this. I added a screenshot of the program to give some guidance for what is happening between the two images above (not as sophisticated as the Astro Bear Observatory).
  15. Cette session était similaire à celle du 6 octobre (Spectrohéliographie H-alpha du 6 octobre). Cette fois-ci, j'ai pu utiliser la mise au point électronique ZWO à distance et faire toute la capture d'images depuis l'intérieur. Je présente ici les versions non inversées et inversées des mêmes données. J'aime bien les images inversées pour l'effet dramatique, et les proéminences semblent mieux ressortir. Below is a stack of the best 17 frames from 26 SER files. The exposure was 2.0ms, gain zero, fps 290, scan rate 13x sidereal. 106mm / 720mm APO refractor, 2400 l/mm grating, 9 micron wide chrome on fused quartz slit, ZWO 183MM camera. October 8, 09:25 UTC to 09:33 UTC.