Phil30

Member
  • Content count

    5
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0 Neutral

About Phil30

  • Rank
    Inactive member
  1. Merci pour votre participation à cette réflexion ! @AlSvartr: je ne sais pas si la lunette "verrait" une poussière à cette distance, mais à l'occasion je pourrais m'amuser à passer un petit objet entre la lunette et le soleil et voir si il apparait sur les images. @banjo: Oui pour le Nobel il faudra repasser ! J'ai l'impression qu'il s'agit de lumière transmise par diffraction sur un objet situé entre la lunette et le soleil (ça fait quand même une zone étendue...). En effet, on voit bien que l'intensité lumineuse diminue quand le point s'éloigne du soleil. Je pense que vu l'intensité lumineuse du soleil, ce phénomène l'emporte sur l'effet "ombre chinoise" (surtout que j'avais réglé le gain de ma caméra assez fort pour faire ressortir les protubérances). Pour la piste "poussière", ne devrait-on pas s'attendre à en voir plusieurs, et relativement souvent ? C'est la première fois que je remarque ça, et à chaque fois il n'y a qu'un point lumineux à la fois. Pour un insecte, je m'attendrais à un déplacement moins rapide (pas 150 fois sa propre taille en 1 seconde). Pour finir, je vous donne un autre indice : j'ai aussi une capture du même genre, le même jour, où le même type de point lumineux apparait sur une trajectoire tangentielle au soleil, bifurque en 1 ou 2 dixièmes de secondes, disparait noyé dans la lumière intense de la chromosphère, et réapparait plus loin pour s'atténuer en s'éloignant du soleil (j'espère que c'est clair, ça irait mieux avec une animation GIF, mais je n'ai pas trouvé comment faire). Du coup, si ça peut faire un virage aussi serré, ça écarte l'explication "satellite".
  2. Bonjour, Merci pour vos contributions. @banjo : dans mon cas on peut exclure que ça soit quelque chose qui se passerait aussi loin que le soleil, parce que ça correspondrait à une vitesse de déplacement largement supérieure à la vitesse de la lumière : déplacement apparent comparable au rayon du soleil (environ 700 000 km) en 0,2 s ! @AlSvartr : je ne suis pas au top en optique, mais il me semble que des objets proches ne donneraient pas une image aussi ponctuelle : la mise au point du système est réglée à l'infini, donc un obstacle proche (à moins de quelques dizaines de mètres) sera mon avis invisible (il se traduirait seulement par une tâche un peu floue). C'est en raison de ces arguments que je me suis dit que c'était peut-être un passage de satellite (une vitesse de déplacement apparente d'environ 2° par seconde me semble réaliste, et la taille de l'objet aussi). Je m'étais aussi demandé si ça pouvait être un oiseau assez haut dans le ciel, mais il me semble que ça correspondrait à une vitesse de déplacement un peu élevée par rapport à sa taille : sur mes images on voit que l'objet parcourt une distance qui correspond à peu près à 30 fois sa taille en 0,2s, soit 150 fois sa taille à la seconde. Tous les oiseaux ne vont pas aussi vite, mais une hirondelle, ça doit le faire. Qu'est-ce qui vous semble le plus crédible ?
  3. Du coup, un petit montage pour illustrer mon questionnement: à quoi peut correspondre le point lumineux que j'ai entouré et qui se déplace très vite, en s'estompant à mesure qu'il s'éloigne du soleil ?
  4. ... zut il semble ne pas gérer les animations GIF ?
  5. Bonjour, Le 15 octobre dernier j'ai fait quelques images (Ha avec lunette Lunt 50 B600PT et caméra ASI ZWO 462MC) d'une belle protubérance, et en épluchant après coup les .SER, j'ai parfois un objet lumineux en mouvement. Voir sur le GIF en PJ : il sort vers le haut depuis le disque solaire. Ca ne peut pas être près du soleil, vu la vitesse de déplacement. Je pensais à la diffraction de la lumière par un satellite. Votre avis ? Une fois qu'on aura éclairci ça, j'aurai une question un poil plus compliquée du même genre... Philippe