MatEX

Member
  • Content count

    604
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 93510

Community Reputation

872 Excellent

1 Follower

About MatEX

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Solaire, planétaire, CP, visuel, astrophoto et… vélo…
  • Adress
    Maine-et-Loire (49)
  • Personal website
  • Instruments
    SW150/750PDS HEQ-5 SynScan GoTo - Jumelles 12x50 - Caméras ZWO ASI IMX 662 MC + 178 MM + 533 MM - APNs Canon EOS 90D - Canon EOS 1300D - Sony HX60 - Canon i190

Recent Profile Visitors

3018 profile views
  1. jupiter du 27 février 2024

    C’est encore joli à voir même avec la distance qui se creuse davantage. Bon travail, polo ! Matthieu, l’explorateur du ciel.
  2. Soleil du 27 février 2024

    Très belle série, Daniel. Matthieu, l’explorateur du ciel.
  3. Merci polo. Merci Eric. Je prends ce que le ciel veut bien me donner, on va dire ça comme ça.
  4. Nouveau filtre Antlia Ca K 0.5 nm

    Heureuse nouvelle ! Enfin peut-être ce que j’attendais depuis longtemps. Je t’en avais déjà parlé mais j’avais eu pour projet avec des amis de faire fabriquer notre propre batch de filtres cak 2 ängstroms en passant par Omega, il y’a 1 an. Projet abandonné pour des raisons financières et techniques. Depuis, je rongeait mon frein. Mais cette annonce me remotive. J’ai un peu de mal avec l’anglais mais si j’ai bien compris, le filtre est incorporé dans une espèce de lentille de barlow qui se retire apparemment. Donc, il devrait être possible de l’utiliser sans lentille de barlow, pour du full-disc notamment… Ensuite, la construction du kit le prédispose à une utilisation avec réfracteur. Penses-tu que ce soit envisageable d’en tirer encore bon parti avec un newton desaluminé en HR ? Matthieu, l’explorateur du ciel.
  5. Merci Marc. Merci Alain. Oui, il n’y a pas de soucis. Tu peux m’accuser publiquement de vouloir le beurre et l’argent du beurre, je ne t’en voudrai pas puisque c’est la vérité.
  6. Bon ! Après avoir dépoussiéré mon capteur 533 ( oui, il en avait bien besoin ! ), j'ai tenté ma chance derrière un voile nuageux persistant et irrégulier. Le "bon point" à noter fut malgré tout la perte en force du vent par rapport aux jours précédents. Mais avec une telle crasse, je n'ai pas été très loin. Sur une sortie d'environ 1h30, j'ai dû passer 1 heure complète à me tourner les pouces en pestant après les cirrocumulus et autres cirrus... Au final, je n'ai sorti que 2 images OIII en HR, et encore, je ne vous présente que la "potable". Mais ce petit OIII m'a fait déjà très bonne impression pour sa première sortie en imagerie solaire ( Merci à Christian.V pour ses sages conseils ! ). Avec 2 nm de différence qui permettent à plus de lumière de passer ,et ce, à peine plus loin dans les courtes longueurs d'onde que le Baader continuum, j'en vois une bonne alternative à ce dernier. Reste à le présenter sous de meilleurs cieux. J'aurais bien aimé aller à la chasse aux protus en HA et en CAK d'autant que le matin même, de retour du boulot, j'avais pris le temps de calfeutrer l'intérieur du cadre de mon astrosolar OD 3.8. Au moins, je pense ne plus avoir de fuites de lumière de ce côté toujours... [ j'ai encore un doute sur l'arrière du tube, côté miroir primaire mais en même temps je me dis que ce serait un comble d'aller chercher la petite bête en solaire de la même manière qu'on le fait en photo CP, donc je ne suis pas encore certain que ça vaille le coup de pousser le vice aussi loin... ] Côté full-disc, même le Cak tire la tronche. Les plages ont beaucoup de mal à ressortir. Mais ça fait plaisir de revoir le Soleil une journée complète, alors ne nous plaignons pas... Bon courage à tous avec le retour de la flotte pour le restant de la semaine... Matthieu, l'explorateur du ciel.
  7. Une grosse tache …

    Je vais tenter ma chance si le vent veut bien se calmer et le seeing se montrer clément.
  8. Pas ( ou plus ) de donjon, car le château fort existant au moyen âge a laissé place à un château 19e. Mais, mais, mais il y’a encore deux pigeonniers qui délimitent les douves du château ! Peut-être qu’un petit arrangement avec le proprio… Je sais pas pourquoi, je pressens quand même une légère augmentation du loyer…
  9. Je peux pas. Je suis en location dans une aile d’un château. Mon site d’observation se trouve être la cour de ce château. Le proprio va pas être content de trouver un dôme en plein milieu de sa cour quand il reviendra pour passer l’été dans son château…
  10. Encore du bon boulot, Paul. Tes ennuis de santé n’ont pas altéré ton amour de notre étoile. C’est un très bon point. Par contre, le vent, manman ! Chez moi aussi , c’est n’importe quoi… Matthieu, l’explorateur du ciel.
  11. On le sent bien là le bon seeing marocain. Il fait mal à mon seeing angevin celui-ci… Matthieu, l’explorateur du ciel.
  12. Merci pour tes réponses, Christian. J’attends ton prochain post. Tu as la PO, j’ai la ZWO. Le capteur 533 est le même. Je suppose que la dynamique est la même et que, par conséquent, mes chances de reproduire ton process sont égales aux tiennes… à moins que la Saturn-M ait un petit plus que je n’ai pas ?
  13. Je me permets de répondre pour Christian, Valère. Il peut effectivement être utilisé seul SI le primaire de ton newton est desaluminé. Sinon, c’est feuille astrosolar OD 3.8 obligatoire à l’entrée. Avec une lunette, il faudra un helioscope à la sortie ou, à défaut, un astrosolar OD 3.8 à l’entrée. Concernant le coût du filtre, non, ce n’est pas excessif. Disons approximativement dans les prix d’un uv classique. 300€ pour la version d’Antlia. Je suppose que c’est la même chose chez Altair…
  14. AR 3590 entre les gibboulées !

    Là, faut avoir le temps de tout préparer à l’avance et le temps de rempiler après. Moi, c’était vraiment giboulées. Grosses averses - soleil, sans transition. Je ne pouvais pas sortir à l’avance. Uniquement préparer à l’intérieur.
  15. la grosse tache le 24 février

    Ça c’est beau ! Eh puis quand on se trouve sous une autoroute à avions, autant qu’ils se rendent utiles à quelque chose ! Une belle revanche pour toi, Paul. Matthieu, l’explorateur du ciel.