Search the Community

Showing results for tags 'Amas'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Tests
    • Beta tests
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements
  • eVscope Unistellar's Forum EvScope Unistellar
  • eVscope Unistellar's RESSOURCES sur l'eVscope (index alphabétique)
  • Le coin Astro-Physics's Forum Astro-Physics
  • Fuji X's Forum Fuji X

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordany

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Found 254 results

  1. Après l'amas globulaire M12, un nouveau petit bonjour avec un autre amas globulaire, M92, imagé le lendemain. L'amas globulaire M92 (NGC6341) est situé dans la constellation d'Hercule. Il est l'autre amas globulaire remarquable de la constellation avec M13. M92 comporte une concentration en étoiles particulièrement élevée en son centre. Il est distant de 26 000 années-lumière et a un diamètre de 80 années-lumière. Il comporte environ 300 000 étoiles et son âge est d'environ 13.8 milliards d'années. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 30 images de 5min, tri de 29 images retenues (soit 2h25 de pose), nuit du 23 au 24 juin. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 29 images (97% des images) avec masters dark, offset, flat (9 darks, 200 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masques de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masques de fusion : traitement par ondelettes. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M92.html
  2. Bonjour à tous, Un court billet pour vous montrer une belle région de la Lune que j'ai découverte pour la première fois en visuel le 30 mai 2020, après l'avoir vu maintes fois de beaux clichés pris par les astrams du forum. Ils sont forts. Je me suis toujours dit que ce devait être beau à voir, même si cette rima me semblait assez petite et difficile. Je l'ai donc observée à 200X avec ma lunette LZOS et un oculaire BCO 6mm. La turbulence était correct, et j'aurai du passer plus de temps avec des grossissements plus importants, mais mon EGO a encore pris le dessus un nouvel fois, et j'ai décidé de faire une vidéo pour immortaliser ce que je voyais. Le résultat est satisfaisant, mais je reste sur la vision à l'oculaire qui est à mon sens le vrai bonheur de l'observateur. Donc, entre EGO et plaisir égoïste, c'est ce dernier que je préfère finalement, mais je vais laisser cohabiter les deux encore un petit moment. Les vidéos de la lune comportaient 5 000 images, et j'en ai retenue 2 500 ou 1 000. Les films étant assez bons, je n'ai pas vu de différences notables entre les différentes versions. C'est Registax R6 avec les ondelettes qui peut fortement influencer l'aspect des clichés, avec des images molles ou dures. J'ai donc utilisé astrosurface de MONSIEUR @Lucien, Registax 6 et j'ai fignolé/recadré avec faststone viewer, mon logiciel de traitement des fichiers photos ornitho, petit passe-temps avec mon épouse. Je crois avoir atteint le pouvoir séparateur de la lunette de 152mm. Cela devient une habitude avec les techniques actuelles d'imagerie et quand on dispose d'une fusée russe pour faire les images. Le plus petit cratère résolu fait 1.5 kilomètre (voir image avec légendes) soit moins de 1" d'arc de diamètre, autour de 0.85"/0.8" soit le PS de la lunette dans le bleu. On observe sur le cliché un cratère double qui doit être un bon test de résolution en visuel. Il y a 2.5 kms de centre à centre soit 1.5"/1.6" d'arc. En théorie, il est accessible avec une lunette ou un télescope de 100mm, mais le contraste n'est pas aussi fort que sur un couple d'étoiles doubles et la lumière est changeante sur la Lune. Je mets une carte de la sonde LRO pour le situer. Il est à proximité de la Rima Hadley. Je ne l'ai pas observé en visuel. Je ne l'ai vu qu'après coup sur le cliché. La Rima Hadley est au centre droit des clichés. J'ai joint la carte LRO, avec le cratère double, et celui qui est résolu à la limite du pouvoir séparateur de la lunette de 152mm. ici 1 000 images traitées sur 5 000, mais avec beaucoup de zones blanches. Ici 2 500 sur 5 000 autre film, et un peu mieux traitées. Ici traitement plus soft, image plus molle, et un peu sombre. ou plus molle et plus claire. Avec les légendes: Ici un agrandissement de l'un de mes clichés à la taille de la carte LRO. Cette lunette à une capacité de détection bien inférieure au PS de l'instrument. De centre à centre sur le cratère double, il y a 2.5km, soit 1.35" d'arc...pour un PS moyen à 550nm de 0.92" d'arc. Il y a des traces de rima sur le cliché bien inférieures à cette taille en largeur, mais étalée sur la dimension du PS du fait de la diffraction de l'optique. L'absence d'obstruction du tube optique, sur une cible à contraste moyen, permet cette prouesse. En effet, nous ne sommes plus ici sur des étoiles doubles, mais sur la lune. En première approximation, j'ai trouvé 1 pixel/100m sur la carte LRO soit un échantillonnage de 0.05"d'arc/p, à comparer avec la valeur de mon cliché qui est de 0.3" d'arc/p, soit 6X moins. Cela me permet d'avancer que la résolution de mon cliché est proche de 0.85", soit le PS dans le bleu à 480nm. Et je crois pouvoir dire que des détails de 600 à 800m sont détectés, et mis à la taille du PS de l'instrument par la diffraction, soit deux fois plus petit que le pouvoir séparateur. Il est bien évident que cela se fait au dépend du contraste, et qu'un instrument de 250mm donnera une image beaucoup plus fine, plus nette et contrastée. On trouve d'ailleurs sur le forum des images de cette région, notamment avec des instruments comme le Newlon 250mm, ayant un PS de 0.5" d'arc à 550nm. Alors pourquoi faire de la haute résolution avec un instrument si petit? Avec cette lunette, c'est du start and go, sans collimation, et mise en température de l'optique. Comment, pas de mise en température? En effet, j'ai le sentiment que ce triplet apochromatique russe assez lourd et à espacement d'air est conçu avec une propriété dite "athermique", les courbures de chaque lentille se déforment et se compensent lors de la mise en température du fait des coefficients de dilatation de chaque verre, mais il reste le tube en aluminium bien évidemment qui lui se dilate ou se retracte. Je n'en ai pas la preuve, mais je tenterai de le vérifier par la suite. La seule mesure de focale que j'ai réalisée à partir d'une étoile double étalon avec la camera ASI 224MC m'a donné la valeur de 1198mm pour 1200mm. Impressionnant! Carte LRO https://quickmap.lroc.asu.edu/?extent=0.5229511,24.3466226,6.6609672,27.4787152&proj=10&layers=NrBsFYBoAZIRnpEoAsjYIHYFcA2vIBvAXwF1SizSg MESSIER 3 Je suis satisfait du résultat compte tenu du temps passé. 100 poses de 3 secondes et 92 retenues. Je mets une image de Hubble pour la comparaison. Mon EGO en prend un sacré coup. Ouch, cela fait mal. mais une observation attentive des groupes d'étoiles montre que la similitude des clichés. On y retrouve un petit T au centre de l'amas, une étoile double qui donne une idée de la résolution de l'image et une formation d'étoiles particulières. J'ai fait aussi des images de Messier 53 et NGC 5053, mais je vous en dispense, car elles sont mauvaises du fait d'une mises en station approximative. Des poses courtes de 10 secondes sans suivi, cela ne pardonne pas. On voit d'ailleurs ci-dessous un très léger filet en 3 secondes de pose du à la mise en station approximative. La règle d'or pour la pose courte avec grande focale et caméra planétaire est la bonne mise en station, car les défauts du suivi apparaissent des quelques secondes de pose avec un bon instrument... HST L'étoile double est mesurée à 5 pixels pour un échantillonnage de 0.6"/pixel soit 3 " d'arc de séparation. Il faudrait que j'aille mesurer la full du HST pour voir son échantillonnage... ici pour le HST sur la full j'ai 60 Pixels pour 3" d'arc soit un échantillonnage de 0.05" d'arc/pixel. Le HST aurait une résolution angulaire plus petite que 0.1" d'arc.https://fr.wikipedia.org/wiki/Hubble_(télescope_spatial) Donc, avec un échantillonnage de 0.05"/pixel, il doit être en mesure de séparer une étoile double séparée de 0.05" d'arc et la voir sous la forme d'un bâtonnet étalé sur 2 pixels. On pourrait d'ailleurs faire une mesure ici, car les étoiles doubles rapprochées foisonnent sur la full du HST. Merci pour la lecture et portez vous bien. Claude Schuhmacher PS: Les deux discussions astrophoto: image.png.f9a43551b683e8a9a6189d088f7731e1bis.xcf
  3. Bonjour les amis, Je voulais vous soumettre ce cliché pour voir ce que vous en pensez. Lu TS 102/520 A7S 20 x 30"soit 10mn Pas d'AG, DOF, Siril, Photoshop basique. Mon premier essai à 18 mn de pose montrait bien l'amas, mais avec le cœur cramé. J'ai donc refait tourner Siril sur 10mn de poses seulement. J'ai croppé l'image, mon champ est d'environ 1.9° x 3° . J'ai une sacrée courbure de champ malgré un correcteur intégré à la lunette, qui ne fait pas vraiment son boulot, et malgré un respect du back focus. D'un coté avec un F/D à 5,1 c'est un peu inévitable non? Ou bien es ce du tilt? Merci, bonnes nuits!
  4. Pour notre seconde cible nous sommes restés dans le Centaure NGC-5139-Omega du Centaure Le plus grand amas globulaire de la Voie lactée. Situé dans la constellation australe du Centaure, agé d’environ 12 milliards d’années, NGC 5139 se situe à 16500 années-lumière de nous. Son nom, Omega Centauri, fait penser à celui d’une étoile. C’est en effet ce que crut E . Halley quand il l’observa en 1677. Il s’agit en fait d’un amas globulaire constitué de plus de 10 millions d’étoiles âgées de plusieurs milliards d’années. Elles tiennent dans un volume apparent équivalent à celui de la pleine Lune. (36,3’) Depuis quelques années ce statut d’amas globulaire est remis en cause. Plusieurs indices laissent penser qu’Oméga du Centaure serait en réalité le noyau d’une ancienne galaxie Si son aspect visuel rappelle celui des amas globulaires, Oméga du Centaure présente quelques singularités : · D’une part il contient plusieurs populations d’étoiles. Leur formation étalée dans le temps et leur diversité contredit le scénario qui prévoit que les étoiles d’un amas globulaire ont le même âge et la même composition · D’autre part on a identifié un courant d’étoiles originaires de l’amas, courant qui est attiré par notre Voie lactée. Il pourrait s’agir des restes d’une galaxie naine voisine dont il ne subsisterait que le cœur, Omega Centauri · Il existe un dernier indice en faveur de l’hypothèse d’une galaxie naine, Une petite galaxie qui est tombée dans le piège que la Voie lactée lui a tendu par sa force gravitationnelle, il y a des milliards d'années, et qui se fait dévorer ses étoiles par milliers..., petit à petit, pièce par pièce, à l'instar de deux autres voisines célèbres et familières des habitants de l'hémisphère sud : le Petit et le Grand Nuage de Magellan.. Les astronomes ont mesuré les déplacements de 100.000 étoiles de l’amas. Leurs mouvements trop rapides ne peuvent s’expliquer que par la présence d’un trou noir. Un objet céleste exotique comme on en trouve au cœur des galaxies, pas des amas globulaires… Full et détails sur Astrobin : https://astrob.in/full/zd9ico/0/ FaceBook : https://www.facebook.com/Los-Calvos-Observatory-383526525524141 Instagram : https://www.instagram.com/loscalvos.elsauce/ Website :https://loscalvos-astrophotography.com/
  5. Bonjour, voici mon premier amas globulaire: M13 au C8 edge hd, red 0,7 sur EQ6R. 236 x 60 sec sur Altair 294C. Comment la trouvez vous ? AstronoSeb
  6. Bonjour vous, vous allez comment? On finit les traitements des images? Ici aussi, j'ai presque tout fini les images que j'ai pu faire pendant la période de confinement. Là, elles ont été faites avec mon 200 f5 avant optimisation avec araignée double branches, secondaire de 70mm. Las flats ne fonctionnent pas, ça merdoie un peu au prétraitement donc tant pis, je les sors avec leurs défauts. ça donne envie de refaire, mieux, en couleur, mais ça, ça sera une prochaine fois En espérant que ça vous plaise quand même Détails : 200/1000 SW bleu NJP160 FS2 ASI 1600 à -20° gain 139 120 poses de 30s pour m13 60 poses de 3 minutes pour ngc 5234 et son groupe Pixinsight, + toshop Bon, ce soir, je continue les réglages du 500, on verra si ça avance bien, je ferai peut-être un autre essai ^^
  7. L'amas globulaire M12

    Bonjour à tous, Voici l'amas globulaire M12 (NGC6218) situé dans la constellation d'Ophiuchus. M12 a pour particularité d'être est l'un des amas globulaires les moins denses du catalogue Messier car il traverse régulièrement le plan galactique et se fait dépouiller à chaque fois un peu plus de ses étoiles. Il est distant de 16 000 années-lumière et a un diamètre de 68 années-lumière. Son âge est d'environ 12.7 milliards d'années. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 23 images de 5min, tri de 16 images retenues (soit 1h20 de pose), nuit du 22 au 23 juin. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 16 images (70% des images) avec masters dark, offset, flat (9 darks, 200 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masques de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masques de fusion : traitement par ondelettes. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M12.html
  8. Deux amas (M13 - M92)

    Bonjour à tous, J'ai l'honneur et l'avantage de vous présenter deux amas, cibles plutôt faciles que j'ai choisi pour prendre en main ma nouvelle monture. Evidemment, ma version de M13 ne se saurait soutenir la comparaison avec celle de Monsieur Quasar, et j'espère en la présentant, ne pas abuser de l'hospitalité qu'il nous offre si généreusement sur ce forum (Quoi ? Non, je ne lèche pas une quelconque partie de son anatomie, c'est la stricte réalité...) Donc voici M13 et sa copine NGC 6207 (qui a un peu une drôle de gueule, je l'admets volontiers): M92 que j'ai eu plus de mal à traiter car les trois étoiles qui forment son cœur sont très lumineuses par rapport au reste. Elle est accompagnée aussi de NGC 6336 en haut à gauche et d'une quantité d'autres pétouilles que je ne sais même pas comment elles s'appellent. NGC 6336 a l'air bien mignonne et ça fait envie d'avoir un gros tube pour aller lui tirer le portrait. TN200/1000 sur CGEM II, Nikon D5300 au foyer avec correcteur Baader, un certain nombre poses de 45 s à 3200 ISO (60 environ sur M13, 100 sur M92). Traitement Siril et Gimp. En espérant qu'elles vous plairont, je vous souhaite bon ciel à tous !
  9. M 24 APN 20200623

    Bonjour Voici un essai sur une zone riche en étoiles M24 M24 nuage du Sagittaire Nuit du 22 au 23 JUIN 2020 Temps de poses global 52 min 26 x 120s F/D 6.4 EOS450D Astrodon 800 iso DOF Instrument de prise de vue 80ED SW Lentille additionnelle red focale ORION x 0.85 Appareil de prise de vue APN EOS450D Astrodon Lunette d’autoguidage chercheur 9x50 Caméra d’autoguidage Lacerta MGENII Monture HEQ5PRO Soft : DSS / rawtherapee Lieu de prise de vue BACKYARD BIEVRE ISERE FRANCE Début 00h50 fin 02xh13 L’image est réduite de moitié La résolution est dégradée par un ciel turbulent et une hauteur basse Il y a également un possible pb de tilt ou collimation La colorimétrie est curieuse En résumé a refaire avec un ciel meilleur et un traitement plus complet Vos avis et retour me seront précieux Daniel
  10. Bonjour à tous, Comme prévu, j'ai réalisé des vidéos de 3 objets Messier: Messier 13 et Messier 92 au foyer de la lunette Mila ( D152mm/F1200mm) avec la camera ZWO ASI 290MM à 0.6" d'arc/pixel environ. Pour M57, j'ai décidé d'adjoindre la Barlow Télévue 2X à 0.3" d'arc/pixel (à confirmer la valeur exact ultérieurement). Toutes les poses sont de 5 secondes pour une centaine de poses sans autoguidage "car je ne sais pas faire, comme aurait pu le dire ma petit fille de 2 ans Eléonore (chais pas faire/trop petite)". Les images ont été traitées avec astrosurface H64, et Faststone Image Viewer. Les images sont recadrées à 75%. Les deux amas globulaires sont intéressants à comparer. M92 semble moins riche, et plus dense, et de ce fait, il est négligé, car trop proche de la star Messier 13. Il est mis à l'honneur dans Astrosurf Magazine n° 104 de mai/juin 2020 Allons-y, l'honneur est donné à Messier 13: On détecte bien la zone sombre en Y ainsi que le X au centre de l'amas. Quelques traînées d'étoiles sont visibles, dont une que je repère immédiatement, et qui serait le résultat d'une ancienne traversée de l'amas dans le plan galactique. Ici une image réduite de Hubble avec la traînée d'étoiles. Il s'agit bien d'une image réduite, car la full est gigantesque, avec ses 0.05 " d'arc par pixel d'échantillonnage, à comparer avec mes 0.6"/p Messier 92: Le plus simple est d'aller lire ce qui est dit dans le dernier magazine N° 104 d'Astrosurf mai/juin 2020. et la version réduite de Hubble. On identifie les mêmes groupes d'étoiles principales. Même remarque que pour la full de Messier 13. Dans mes deux images, la résolution des amas est obtenue sans difficulté avec cette optique et cette camera. La première double la plus écartée fait entre 5 et 5.5 " d'arc de séparation avec 9 pixels et une résolution de 0.6"/p. La suivante, plus sérrée, vue sous la forme d'un petit bâtonnet, fait autour 2.5" d'arc de séparation avec 4.5 pixels et 0.6"/p de résolution. On devrait pouvoir obtenir une magnifique image de cet amas avec une résolution de 0.3"/pixel et 400mm de diamètre. Ici les images des deux doubles que l'on retrouve superbement résolues dans le cliché de Hubble. ici l'image réduite de Hubble. et avec les commentaires: Messier 57: Quelques détails dans l'anneau, avec l'étoile centrale. Mon premier jet, avant que l'on m'aide car l'image a été jugée trop sombre et sous-traitée par mes amis du forum. Mon image de M57 post-traitée par @fljb67( courbes, amélioration manuelle des étoiles, flou gaussien ). Je ne maitrise pas bien pour l'instant ce niveau d'amélioration. Traitement avec Faststone Viewer. Aidé par son image prise en référence, j'ai un peu bidouillé les courbes, le contraste et autres, un peu au pif. C'est finalement mieux que lui, mais j'ai pris du temps pour le faire, avec le cliché d'origine. Merci à lui pour son aide. Prochaine étape: Faire le même cliché pour mettre en évidence la double de résolution (flèche) qui a 2 secondes d'arc de séparation, sous cette étoile double dans le cercle, une double séparée de 6 secondes d'arc….la petite double est à peine détectée dans cette image. Il va falloir sérieusement augmenter le nombre de poses, réduire le temps de pose unitaire pour réduire l'impact de la turbulence. Je resterai sur cet échantillonnage qui semble être celui utilisé par les gros télescopes de 300mm à 1 mètre, et qui obtiennent cette double avec distinction. Cela ne vas pas être simple si la monture n'est pas parfaitement mise en station. On va voir….mais il n'y a rien de plus formateur qu'un échec, mais l'obtenir serait une magnifique performance pour une optique aussi petite que 150mm de diamètre. Ici la détection de la double de résolution sous l'une des composantes de la double à 6" d'arc. Elle doit faire entre 1.5" et 2" d'arc. N'étant pas très lumineuse, cela ne va pas être simple pour l'avoir séparément. J'ai réalisé une vidéo de Dubhé de la Grande Ours, mais cette étoile double n'est probablement pas accessible avec un diamètre de 152mm. Les composantes sont trop proches, et ont une différence d'éclat trop importante, même si il m'a semblé la voir apparaitre sur quelques images. Je ferai un billet séparé si j'ai quelque chose de positif par la suite. Bon ciel à vous tous, Claude Schuhmacher
  11. Bonjour, Avec le mauvais temps j'essaie d'améliorer mes traitements . Avec siril et photoshop j'ai encore beaucoup à apprendre, mais c'est mieux. Merci beaucoup à Jean-Marc (Chani) pour ses conseils sur photoshop et à Larbucen pour son tuto sur siril. Voici la nouvelle version du M13 que j'avais posté le 19 mai dernier. Lunette 80ed sur HEQ5 asi 290mc. Poses de 4s (1125 images gardées sur 2249) Version traitée par Astrosurface et photoshop Traitement siril et photoshop : Merci beaucoup pour vos avis et pistes d'amélioration !
  12. M13

    Bonjour à tous, Pour changer un peu des galaxies, voici un l'amas globulaire M13, le Grand Amas d'Hercule, une des "stars" du ciel, vu et revu. La version que j'avais fait il y a deux ans n'était pas satisfaisante et je voulais en refaire une nouvelle cette année. Pour rappel, M13 est distant de 22 200 années-lumière et a un diamètre de 150 années-lumière. Il comporte plus d'un demi-million d'étoiles, ce qui en fait l'un des amas globulaires le plus peuplé. Son âge est d'environ 13,8 milliards d'années. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 31 images de 5min, tri de 18 images retenues (soit 1h30 de pose), nuit du 16 au 17 mai. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - 9 Darks, 0 Flat, 0 Offset. Empilements par moyenne additive avec mise à l'échelle et rejet sigma clipping. Logiciel : Siril * Traitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 18 images (58% des images) avec master dark. - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masques de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masques de fusion : traitement par ondelettes. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M13.html
  13. Bonsoir à tous, Alors, j'ai rassemblé tous mes amas globulaires que j'ai pu faire depuis 2010 car le Vagabond (ngc 2419) date de 2010 et à l'exception des autres, celui-ci avait été fait avec mon ancienne TSA 102 & la 314L+. Pour ce qui est du reste des autres amas, ils ont tous été fait avec la 414EX & le Nikon D610 sur la TSA 120 :
  14. Messier 13 au XT2

    Lunette SW 80Ed + boitier XT2 260 poses de 15 s à 5000 isos 184 de conservées... le traitement dans Siril à échoué... donc prétratement et traitement dans PixInsight..trés trés trés long
  15. Messier 13 au XT2

    Lunette SW 80Ed + boitier XT2 260 poses de 15 s à 5000 isos 184 de conservées... le traitement dans Siril à échoué... donc prétratement et traitement dans PixInsight..trés trés trés long
  16. bonjour , aprés un 1er essai infructueux ,Bigcrunch a créé un sujet dans Astrophotographie mais pleins d'enseignement , j'ai voulu retenter l’expérience ; cette fois çi avec la lunette 80ED sans correcteur de champ et le fuji XT2 ; j'ai mis à profit les conseils de mon 1er post , ce de "SLO" pour la map , donc j'ai fabriqué un masque de Bathinov et j'avoue que la MAP sur le petit écran du xt2 en zoomant c'est genre "la vie est belle".. je remercie au passage "jfleouf" et "Achaim" pour leurs conseils sur mon soucis de lenteur pour enregistrer une brute sur la carte SD.. voilà donc 260 poses de 15 s à 5000 isos 184 de conservées... le traitement dans Siril à échoué... donc prétratement et traitement dans PixInsight..trés trés trés long pour vos donner une idée la "débayrisation" de 184 images c'est environ 2h30... fljb67 pour toi il ya une full je trouve que j'ai pas beaucoup de couleurs surtout au niveau de l 'amas... merci donc full à 50% crop à 50% et crop à 100% livier Cliquer pour voir images taille réelle
  17. Bonjour, Hier soir, firstlight de l'asi533 nouvellement acquise, depuis le balcon 177x30s, 31 darks, guided pour faire du dithering toutes les 5 images gain 101, brightness 70, cooling -10°C Skywatcher 72ED + reducter/flattener Stellamira x0.8 filtre Optolong L-pro sur EQM35 pro Acquisition avec NINA Stacking avec DSS, traitement SIRIL et PS Cs2 N’hésitez pas pour les critiques, suggestions, conseils, je suis un noob en traitement
  18. M3 au 114/900

    Bonjour à tous, Un petit amas globulaire pour changer Le 29/05/2020 au 114/900 sur EQ1 SL. Poses totales : 477 + 20 de dark au Canon 2000d. Sélection à 80% suivant FWHM soit 381 poses de 15s avec Siril et niveaux avec Rawtherapee. J'ai toujours ce halo central que je n'arrive pas à enlever même avec après le retrait du gradient... On voit même NGC 5263 sur le bord droit Bonne soirée !
  19. Amas globulaire M5

    Bonjour à tous, Encore un nouvel amas globulaire à vous présenter, le dernier de la série pour le moment l'amas globulaire M5 situé dans la constellation du Serpent. M5 est aussi l'un des plus important amas globulaire. Il est distant de 25 000 années-lumière et a un diamètre de 165 années-lumière. Il comporte environ 100 000 étoiles et son âge est de 13 milliards d'années. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 24 images de 5min, tri de 23 images retenues (soit 1h55 de pose), nuit du 24 au 25 mai. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - 9 Darks, 0 Flat, 0 Offset. Empilements par moyenne additive avec mise à l'échelle et rejet sigma clipping. Logiciel : Siril * Traitements : (le plus possible les mêmes que pour les deux amas globulaires M13, M3 précédent) - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 23 images (96% des images) avec master dark. - Étalonnage des couleurs. Extraction du gradient. Transformation de l'histogramme. - Masques de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masques de fusion : traitement par ondelettes. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M5.html
  20. L'amas globulaire M3

    Bonjour à toutes et tous, Voici un nouvel amas globulaire que j'aime particulièrement, M3 cette fois-ci. Il fait partie des images d'amas globulaires que je voulais refaire en priorité avec l'ASI533 et le C11. M3 est l'un des plus important amas globulaire. Il situé dans la constellation des Chiens de chasse. Il est distant de 33 900 années-lumière et a un diamètre de 180 années-lumière. Tout comme M13, il comporte plus d'un demi-million d'étoiles, ce qui en fait l'un des amas globulaires le plus peuplé. Son âge est d'environ 11.4 milliards d'années. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 34 images de 5min, tri de 17 images retenues (soit 1h25 de pose), nuit du 18 au 19 mai. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - 9 Darks, 0 Flat, 0 Offset. Empilements par moyenne additive avec mise à l'échelle et rejet sigma clipping. Logiciel : Siril * Traitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 17 images (50% des images) avec master dark. - Étalonnage des couleurs. Extraction du gradient. Transformation de l'histogramme. - Masques de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masques de fusion : traitement par ondelettes. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M3.html
  21. Bonjour à tous, La nuit du 30 mai a été propice pour faire des amas globulaires, mais je ne montre que M3. M53 et NGC 5053 sont moches car le suivi sans autoguidage n'était pas fameux du fait d'une mise en station imparfaite. J'ai pu avoir beaucoup mieux. Les poses sont de 3 secondes. Une centaine de poses sont prises et j'en ai conservée 92. C'est peu, mais cela donne une idée de la forme de l'amas. C'est donc toujours avec des prises de vue en mode planétaire, traitées avec astrosurface H64, R6 et faststone viewer. J'ai mis une miniature de cliché téléchargé sur wiki avec le HST, avec l'orientation de mon cliché. Lunette LZOS 152mm/1200mm et caméra ZWO ASI 290MM au foyer. ClaudeS HST
  22. Bonjour, Je continue mes tests d'acquisitions avec M92. Photo prise la nuit du 1er au 2 mai 2020. ZWO 385 sans filtre au foyer du newton 200/1000, sans autoguidage. Exposition de 700 ms, 6 vidéos SER brutes de 5 min chacune + 3 vidéos SER dark d'1 min chacune. Gain 450, brigthness 152. Empilement de 2300 images avec Siril et retouche avec Gimp. Je pense que je devrai réduire le temps d'expo pour ne pas cramer le centre ? Dans la même nuit test sur M27, même paramètres d'acquisition sauf exposition de 2 secondes et 3 vidéo SER brutes de 10 minutes chacune + 3 vidéos SER dark d'1 minute chacune. Empilement de 800 images avec Siril et retouche sous Gimp. Bon week-end à tous. Mick
  23. M3 et M102

    Bonsoir, J'ai imagé, la nuit dernière, M3 et M106 avec la Starlight Xpress sur le SW 254/1200. J'ai démarré par M3. J'ai eu une grosse misère avec l'autoguidage. Au bout de 6 minutes, il s'est mis à corriger à fond en AD, comme si la vitesse du télescope avait baissé, j'ai dû arrêter la session 2 fois, en quittant PHD, ne parkant le télescope, le mettant hors tension... Le problème semble s'être résolu indépendamment de ce que j'ai tenté pour le résoudre. Mystère. Je suis arrivé à faire 44 luminances à force de recommencer. Je n'en avais prévu que 30 au départ. Le temsp de pose était de 2 minutes. Pour la couleur, j'ai pris 10 poses de 2 minutes par filtre coloré. J'ai poursuivi la nuit avec M102. Avec 30 poses de 2 minutes pour la luminance. L'autoguidage a planté lors de ma deuxième série de poses pour la couleur. 3 rouges sur 10, 5 verts sur 10 et 5 bleus sur 10 manquaient quand je me suis réveillé pour passer aux planètes. Du coup, j'ai repris les poses qui manquaient. Bonne soirée
  24. M92 et NGC 6905

    Bonjour, Voici 2 images faites la nuit dernière avec la Starlight Xpress, sa roue à filtres, un correcteur de coma sur le SW 254/1200. Pour ces 2 images, les poses sont de 2 minutes, avec 30 luminances et 10 images par filtre coloré (R,V et B). Pour l'anecdote, j'ai fait 205 darks, 264 offsts. J'ai oublié d'arrêter la caméra en partant faire des courses. Pour les flats, il n'y en a eu que 64. Je les ai faits ce matin sur le ciel bleu. A noter que j'ai utilisé le bouchon du télescope pour faire faire une ombre et empêcher le soleil d’éclairer l'intérieur de l'entrée du tube. Si je ne fais pas ça, le niveau moyen des flats monte d'environ 1000 adu. Je pense que c'est ce qui a pu me poser des problèmes avec les flats pour d'autres séances. Et donc voici M92 : et NGC 6905 : Bonne soirée
  25. Bonjour, Voici NGC7142 et NGC7129 pris avec la Megrez72 et ASI1600MC. 40 poses de 4 minutes. Première prise en main également du logiciel APT pour gérer mes prises de vue et également le difthering via PHD2. J'ai recalé ma MES qui avait bougé (je suis pourtant en poste fixe mais à force de changer d'instrument (Megrez, C9), cela a dû bouger un peu. Traitement SIRIL et Photoshop. Bref, je trouve que mon fdc est mieux maintenant. NGC7142-ASI1600MC-Megrez72_40x4min by Frank TYRLIK, sur Flickr Frank ps: c'est marrant, je pensais voir la nébuleuse plutôt bleu et pas de cette couleur. Me serais-je gourer quelque part ? Ps2 : Vous connaissez le site https://telescopius.com, c’est pas mal du tout...