Search the Community

Showing results for tags 'Comète'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Tests
    • Beta tests
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordany

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Found 175 results

  1. Salut Ciel très stable ce matin, j'ai donc dirigé mon vaillant C8 vers notre visiteuse interstellaire du moment. On peut deviner la condensation du noyau. 80x20s de pose au C8, donc, à f/7 et Sony A7s. Registration avec Astrometrica. Un crop :
  2. Bonjour ce morning, 2L/ Borissov (alias C/2019 Q4) passait, comme NGC 2903 au dessus du château Rayne Vignaud oh, vous ne devez pas connaître, c'est comme la confiture d'airelles: c'est très fin mais ça ne supporte pas le voyage or donc, 20*2 mn en bin 2 Atik 383 sur T200/1000 elle est faiblarde
  3. Bonjour, 2019 n'a jusqu'à ce jour pas été une année faste pour les amateurs de spectres de comètes. Seules C/2018 W2 Africano et 260P McNaught ont au mieux de leur forme atteint une magnitude de coma à la limite de ce que l'on peut espérer capter avec du matériel d'amateur. Après plusieurs tentatives ratées, voici deux spectres de ces comètes, sauvées de la poubelle du PC, car les deux comètes s'éloignant maintenant du soleil j'ai peu d'espoir de pouvoir faire mieux. Africano prise fin Août et McNaught prise fin septembre. Lorsque les spectres ont été faits, les comètes étaient à environ 1.45 UA du soleil. Par rapport à la Terre, Africano était à 1 UA et McNaught 0.56 UA. Observation faite depuis l'extrême Sud de la Drôme sous un ciel bien noir après l’extinction des lampadaires vers 00h. D'abord deux images de ces comètes tirées de la base de données des amateurs observateurs de comètes au moment des prises ( Newton de 400mm ouvert à F2.8). http://lesia.obspm.fr/comets/lib/displa ... ?Num=21113 http://lesia.obspm.fr/comets/lib/displa ... ?Num=20928 Maintenant, les spectres : Prises de vue réalisée avec un SC de 10" dont la focale avait été réduite à environ 1600mm. Spectro LISA caméra Atik 460EX 4x600s en 1x1 pour McNaught et 6x600s en 2x2 pour Africano. Guidage sur la comète avec une atik 314L. Pour McNaught faite un mois après Africano, j'ai été trop confiant en passant en 1x1 car la comète semblait plus lumineuse sur les images de guidage. Paris perdu… La trace des spectres sur les images 2D registrées ressort à peine du fond de ciel. Du coup les profils obtenus sont très bruités RSB < 10. On voit tout de même sur les images 2D que les spectres sont différents, on devine sur le spectre 2D d'Africano des raies en émission caractéristiques des émissions du C2 qui donne la couleur verte de la queue des comètes. J'ai identifié les principales raies d'émission. Sur l'image 2D de McNaught, rien ne ressort vraiment, il doit probablement s'agir de la lumière du soleil réfléchie par les poussières éjectées par la comète. Les profils 1D tirés des images semblent confirmer cette analyse. En espérant que les prochains mois amèneront près du soleil une comète bien plus démonstrative. Bon ciel
  4. Bonjour Un essai de prise de vue C2018W2 africano Nuit 28 au 29 sept 2019 Temps de poses global 1h en 20 x 180s 800 iso DOF 80ED + red foc 0.85 soit F/D 6 monture HEQ5 pro cam APN EOS450D astrodon Guidage chercheur et lacerta mgen II Soft DSS / rawtherapee Sur l’image il y a 2 objets ngc 7742 et 7743 La comète n’est pas lumineuse j’aurais du poser un peu moins longtemps pour la faire apparaître plus ponctuelle Vos avis ?? Cordialement Daniel
  5. C2018W2 Africano

    Bonjour, une petite soirée d'observation hier soir avec un ciel dégagé mais avec une transparence perfectible. J'ai observé le passage de la comète C/2018W2 Africano à côté de la galaxie NGC7343. Le déplacement de la comète était facilement perceptible en quelques minutes. J'ai ajouté en bonus ngc6905 grossie 480x ce qui m'a permis de voir quelques détails sur cette petite nébuleuse planétaire. J'ai aussi pointé 2 autres comètes : - C/2018N2 ASASSN dans le triangle mais sans certitude de l'avoir vue (j'ai peut-être confondu avec une galaxie proche). - 260P McNaught dans Persée : bien vue mais toute petite, je n'ai pas pris le temps de faire une dessin.
  6. https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/une-nouvelle-comete-interstellaire-decouverte_137295
  7. bonsoir à toutes et tous, voici pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'assister à ce rapprochement, une petite animation du déplacement de nos deux comètes du moment que j'ai pu immortaliser cette nuit, le fichier peut être assez long à se charger... même si le ciel n'était pas totalement transparent, il est resté découvert durant toute la durée de mes acquisitions, c'est donc le montage de 61 images de 4 minutes composées chacune par des prise de 60 s, ces acquisitions ont débuté à 2h07 et se sont terminées à 5h23 je joint aussi l'image résultante de ces 196 minutes (simple addition des images brutes avec ASTROART et adoucie sous PS) qui met en évidence la trajectoire des deux visiteuses ... il y a quelques galaxies dans le fond de ciel dont UGC1955 en bas à gauche de l'image. champ CCD orienté tiré de la carto de PRISM: bonne soirée à vous tous matériel utilisé: ASI 1600mm derrière un 300mm f/d 6.2 (+ paracorr 2) sur NJP 160 196 poses de 60s - autoguidage avec ASI 120mm sur DO ZWO pilotage et prises de vues: PRISM GIF effectué avec PS
  8. Au petit matin après avoir dessiné la comète C/2018 W2 (Africano) toujours très évanescente, je me suis rendu compte que les deux comètes 260P (McNaught) et C/2018 N2 (ASASSN) se croisaient à 20' seulement. C'est un effet de perspective, on le voit bien à la direction des queues, la comète périodique 260P se trouve à une distance de 5 minutes lumière, ASASSN se promène à plus de 4 fois cette distance. Les deux magnitudes sont similaires, approximativement +11.5 Bon ciel à vous tous Michel
  9. Salut J’étais moi aussi au rendez vous ce matin avec ces deux belles comètes. C8 à f/6.3 et A7s, 10mn par tranches de 30s. Yoann
  10. Je profite d'avoir observé 4 comètes dans la nuit du 30/31 aout, pour signaler que 2 d'entre-elles, 260P/McNaught et C/2018 N2 (ASASSN) vont passer dans le même champ le 7 septembre prochain: à observer les nuits du 6 au 7 ou 7 au 8 (après le coucher de la lune - de toute manière ce sont des comètes de 2e moitié de nuit). Le 8.0 elles devraient être à 18' l'une de l'autre, et à peine plus la nuit d'avant, dans la constellation du Bélier. De plus, ce sont les 2 comètes les plus jolies à imager, sans doute, car montrant toute les 2 une petite queue de poussière. Visuellement 260P a un noyau bien marqué et une queue de 6' en visuel (et aussi photo) au T407, m1=12.5 Quant à C/2018 N2, je l'ai vue au jour levant (trop clair pour voir la queue en visuel), estimée à m1=11.2 plus large/diffuse, mais plus condensée avec une queue de 6' aussi et m=12.4 en photo... Voilà donc les deux protagonistes en photo le 30 aout vers 3h30 UT: (champs de 40x40' - donc les 2 y rentreraient les 7 et 8...) 260P/McNaught (74s) C/2018 N2 (ASASSN) (44sec de pose) Bonnes photos (je ne serait pas dispo pour imager le rapprochement ) Nicolas
  11. Bonjour, Comme il n'y a pas beaucoup d'images de comètes sur le forum, je vous propose une petite pêche du début de nuit. Le ciel s'est débouché vers 1h du matin et il est devenu très transparent, une aubaine. Bon comme dab, il y a toujours un truc qui déconne et là c’était l'autoguidage... je me suis donc limité à des poses de 60 s avec l'Eq6 et le T250, la turbulence a fini de gommer les petits défauts . Pour toutes : 10 X 60s caméra qhy2pro à -20°c (pas le choix pour la T°, plus de régulation il y a un problème avec le module DC102 ) Arno Dans Persée il y a C2018 W2 Africano elle est relativement brillante, avec un halo diffus et queues visibles. Dans le Bélier, nous trouvons 2 comètes 260 p Mc Naught et C 2018 N2 ASASSN - 260 P est très sympathique avec des détails bien visibles - C 2018 N2 a un mouvement apparent assez faible, j'aurais du doubler les poses et pour donner une échelle à ce petit monde une image de M33 prise au même moment.
  12. Comète 260P/McNaught

    Le post de @Yoann DEGOT LONGHI avec ses images de comète m'a donné envie d'imager 260P/McNaught ... A 4h du mat, le temps d'interrompre les acquisitions en cours vouées à finir à la poubelle pour cause de pleine Lune, j'ai pu lancer 25 poses de 60s sur la comète en question ... avant d'aller me coucher. Je viens donc de traiter les quelques images acquises pendant mon sommeil, et voici le résultat. Elle est mignone cette comète, même si elle n'est pas super brillante (Mag. 14 environ). C11 EdgeHD à F/D 7 et caméra Atik 4000M - 25x60s sans filtre
  13. 29P/Schwassmann-Wachmann C8 et A7s

    Salut J'ai tenté des poses de 15s à 8000 iso pour figer la comète car je ne parviens pas à register sur la comète avec Siril lorsque le noyau est quasi invisible sur les brutes. J'en profite pour reposer ici une chtite question: Le Skybot d'Aladin ne fonctionne pas avec les comètes chez moi, il ne m'affiche que les astéroïdes, quelqu'un aurait une idée de l'origine du pb? J'ai reproduit la recherche d'un tuto pas à pas et contrairement à celui ci, Aladin n'affiche chez moi que les Astéroides... cropBW.tif
  14. Une comète citron à Tauxigny (C/2018 R3) Lors des Nuits astronomiques de Touraine 2019, j’ai appris par Nicolas B. (merci à lui) qu’une comète était accessible dans la constellation de la Girafe. Je décidais de m’y attaquer dans la nuit du samedi au dimanche. Il s’agissait de la comète C/2018 R3 Lemmon. A une distance de la Terre d’environ 2 UA au 2 juin et proche de son périhélie (à 1,3 UA environ), la comète est restée assez basse sur l’horizon nord tout au long de l’acquisition, passant de 16° à 14° puis remontant à 15°. Du coup, les étoiles restent un peu rouges, ainsi que le fond du ciel. Aujourd’hui, elle s’éloigne de nous et comme on ne la reverra pas avant une petite soixantaine d’années, je suis assez contente d’avoir pu la capter ;) Ce samedi soir, le ciel n’était pas trop engageant en début de soirée, mais après avoir rapidement trouvé l’astre chevelu et l’avoir à peu près cadré comme je le souhaitais, je lançais des poses de 2 mn, en me disant que je ferais le tri après. Et du tri, il y en a eu. J’ai perdu une vingtaine de poses sur les 113 prises gâchées par les voiles nuageux importants en début de prise de vue, le jour qui se levait en fin d’acquisition, et entre les deux un passage d’avion et quelques dérives de la monture. Photos prises le 2 juin 2019 à Tauxigny (37) – Canon 350D (défiltré partiel) au foyer d’une lunette 100/900 ED Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 93 poses de 2 mn, ISO 800, 21 DOF, Iris, Camera RAW, Toshop, WirtualDub Centrée sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Centrée sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Et toujours le film qui va bien !
  15. Deux faiblardes aux NAT C8F10 et A7s

    Salut Deux comètes faiblardes (mag 17 env) imagées lors des NAT à l'observatoire de Tauxigny, C/2016 R2 Panstarrs et 74P/Smirnova-Chernykh. C8 F10 et A7s à 3200 iso . Yoann
  16. C/2018 R3 Lemmon au C8f10 et A7s

    Salut Première lumière du C8 fraîchement rénové sur la comète C/2018 R3 Lemmon. La comète se situant plein nord, je ne l'ai pas imagée depuis chez moi où seul l'horizon est est accessible, mais depuis l'observatoire de Tauxigny lors des NAT, le 1er juin dernier. La comète est de magnitude 11, et son éclat devrait diminuer dans les jours et semaines à venir... 15 mn de pose à F10 à l'A7s Astrodon. https://sites.google.com/vi…/ypsilon-kometa/dernieres-images
  17. Voilà, ayant encore à peine eu le temps de décharger mes images de la semaine dernière, une première traitée rapidement de la comète la plus brillante du moment... pas très folichonne, mais approchant la magnitude 10, circumpolaire au-dessus du cocher elle doit juste passer au périhélie demain, mais plutôt de l'autre côté du Soleil, donc pas si proche de nous :-( Quand c'est les vaches maigres, on trouve quand même à manger... En attendant c'est quand même une petite bille gazeuse au T407 + 90sec de pose à l'A7s: C/2018 R3 (Lemmon) le 31 mai à 23h05 UT. Nicolas
  18. La comète qui flirte avec les amas d’étoiles Après l’avoir imagé au mois d’août par deux fois (voir images et film en cliquant ICI), je profitais de mes vacances pré-raagsoniennes du mois de septembre pour l’imager à nouveau mais cette fois au plus près de la Terre. Le beau temps était avec nous et j’en profitais. Découverte à Nice par Michel Giacobini en 1900, elle fut à nouveau observée par Ernst Zinner en 1913. D’une périodicité d’environ 6,60 ans, c’est elle qui est responsable de la pluie d’étoiles filantes des Draconides. La sonde spatiale ICE (International Cometary Explorer), de la NASA, a pu traverser la queue de plasma de 21P en 1985, avant de visiter, l’année suivante, la comète de Halley (1P). Donc dans la nuit du 10 au 11 septembre 2018, je dus attendre presque 1h du matin pour qu’elle soit assez haute dans le ciel pour commencer la prise de vue. Elle était dans le cocher, tout près de l’amas d’étoiles Sel et Poivre. Le grand champ me permit d’avoir plusieurs objets du Cocher, alors qu’à la lunette, je me contentais d’un gros plan sur la comète et M37. Quatre jours plus tard, alors que les RAAGSO X étaient commencé, la comète 21P frôlait M35 dans les Gémeaux. Comme le beau temps était de la partie, je décidais de tester mon suivi afin d’avoir le maximum de signal sur une seule pose… Après plusieurs tentatives, je gardais la pose de 3 mn qui me semblait la plus réussie ! Pour une fois, commençons par le film : Et ensuite les photos : GRAND CHAMP Photos prises le 11 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré avec objectif Sigma 90-300, focale à 90 mm, F/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto, ni autoguidage). 104 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub. Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur les étoiles (annotée) Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. AU FOYER Photos prises le 11 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 183 poses d’1 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub. Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. AU FOYER Photo prise le 15 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 1 pose de 3 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop. Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  19. 123P/West-Hartley et des pétouilles

    Salut Une dernière image avant reconditionnement et amélioration de mon vieux C8 dont le primaire à tendance à pivoter selon l'orientation du tube, entraînant une décollimation visible sur l'image. Il s'agit de la comète 123P/West-Hartley qui navigue depuis quelques jours parmi de petites galaxies, ici NGC3504 et 3493. Traitement Siril et Photoshop. Yoann
  20. Un défi pour le 10 avril 2019

    Bonjour les astrophotographes ! Cet hiver une comète périodique s’est rapprochée alors que rien n’était prévu. L’estimation de sa période orbitale est de 1468 ans, elle nous vient de loin. Le passage précédent de cette comète date de l’an 550, c’est alors le début de l’empire byzantin, mais nous n’en avons aucune trace, le passage suivant, lui est prévu pour l’année 3486... A ce moment pour la retrouver nous serons soit bien équipés, soit… ? Cette comète appelée 2018 Y1 (Iwamoto) est passée à proximité de notre planète (0,3 UA) en février. Début avril sa magnitude aura diminué mais pas autant que prévu, le 31 mars elle était encore deux fois plus brillante (magnitude +10 à +11), que la théorie le prédisait : magnitude +12 à +13. Etant donné les mouvements relatifs de la Terre et d’Iwamoto, le 10 avril elle accomplira un virage en épingle à cheveux, les marins diraient qu'elle va virer de bord, en ralentissant fortement son mouvement propre, à ce point qu’entre le 30 mars et le 28 avril elle demeurera dans la constellation de Persée, au sein d’une zone plus petite que celle occupée par la Lune. C'est un défi spécialement pour les photographes, il devrait être relativement facile de tenter de l’imager, grâce à 1/ sa position favorable dans l’hémisphère nord, 2/ l’absence de la Lune et surtout 3/ du faible mouvement propre d’Iwamoto par rapport aux étoiles. Mon dernier croquis qui date du 31 avril: Chemin apparent et changement de direction : Image créée avec SkySafari 5 pour Mac OS X, © 2010-2016 Simulation Curriculum Corp., skysafariastronomy.com. Bon vent à vous tous Michel
  21. 123P/West-Hartley ....

    Salut Un rapide petit tour ce week end vers la comète 123P/West-Hartley. Comme depuis le début d'année, un ciel d'une transparence mauvaise mais , une fois n'est pas coutume, très stable. Yoann https://sites.google.com/view/ypsilon-kometa/au-fil-du-temps/123pwest-hartley
  22. Purée de pois et boule de neige sale En cette soirée de la fin février, le ciel était moyen avec beaucoup de voiles nuageux. L’observation était plus indiquée que l’astrophotographie mais la comète C/2018 Y1 (Iwamoto) approchait de la constellation du Cocher et de ses amas. Il me fallait l’immortaliser… ou, du moins, tenter de le faire. En plus, mon n’amoureux m’avait prêté son objectif Sigma 70-300 pour le tester sur un grand champ. C/2018 Y1 est une comète quasi-parabolique, découverte par Masayuki Iwamoto le 20 décembre 2018. Elle est passée au plus près du Soleil le 7 février 2019, et au plus près de la Terre le 12 février 2019 à environ 45 millions de kilomètres (0,3 UA). Sa période orbitale est de 1.371 années. Suite à un faux départ, je dus jeter une quarantaine de poses… ensuite, les images n’étaient pas top, assez pâles… mais au fur et à mesure que la nuit s’avançait et malgré l’installation d’une légère brume, les images devenaient plus belles, plus nettes, plus détaillées. On voit ces voiles nuageux sur le time-lapse. Malheureusement, vers minuit, le brouillard et sa purée de pois s’imposèrent au Mémorial, nous obligeant à stopper imagerie et observation. Voici donc ci-dessous le résultat obtenu : Photos prises le 23 février 2019 à Saucats (33) – Canon 350D défiltré avec objectif Sigma 70-300, focale à 70 mm, F/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto, ni autoguidage). 50 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur les étoiles (annotée) Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Le film
  23. 60P/tsuchinshan en cadeau d'anniv.

    Le soir de mon anniversaire, le 11 Mars, le ciel était un peu plus noir qu'il ne l'a été ces derniers temps, j'en ai profité pour imager ma comète préférée du moment: 60P et sa longue chevelure de poussière. Je ne m'attendais pas à autant de signal sur la queue, j'aurais sinon ajusté mon cadrage.... De Mag 14, elle se déplace relativement lentement. j'ai gardé ici la registration sur les étoiles. Toujours au C8 àF10 et A7s Astrodon. 116X20s soit 38mn à 3200 iso. Yoann
  24. De retour d'une semaine dans le sud sous un ciel plus noir que la région parisienne... le 2 mars au soir après 11h de route, la comète C/2018 Y1 (Iwamoto) se promenait dans les filaments de la "Flaming Star Nebula" IC405 du Cocher. Les 2 saisies en 140s de pose cumulées (sur 4 min d'imagerie, pendant lesquelles la comète a malgré tout un peu bougé), au foyer du T407+alpha7s posé sur une table eq. (à la nuit tombée): histoire d'avoir un peu de toutes les couleurs Nicolas
  25. À l’occasion de la session ProAm des Journées de la Société Française d’Astronomie & Astrophysique (SF2A 2018 à Bordeaux), j’avais évoqué la réalisation d’une archive et catalogue stéréo-photographique des images de la mission ROSETTA. Le projet supporté par le CNES est maintenant en ligne à l’URL suivante : http://rosetta-3dcomet.cnes.fr Ce projet n’est pas finalisé. Nous avons monté de l’ordre de 1500 couples stéréoscopiques sur un potentiel de 4700 dans les 27000 images de la mission. Comme je l’avais proposé lors de cette intervention en juillet dernier, je propose toujours d’animer une équipe motivée pour créer tous les documents stéréoscopiques possibles de l’archive globale. Si vous êtes intéressé par ce projet, vous pouvez me contacter par messagerie. Il peut y avoir plus d’une heure de travail pour certains documents, par exemple les compositions avec le noyau + les jets et la coma car il y a un double seuillage et une découpe méthodique. Vous trouverez plus d’informations sur ce catalogue dans ce document https://arxiv.org/abs/1903.02324 Il y a du bon et du moins bon dans cette archive, parfois du très bon. En fait, la mission n’était pas prévue pour de la vraie stéréoscopie. C’est-à-dire qu’il n’y avait pas 2 caméras sur 2 sondes spatiales, qui prenaient des images au même moment t (comme nos yeux pour notre cerveau). Nous ne contrôlons pas la distance entre les deux prises des vues (la base stéréoscopique), les filtres de la caméra, le point visé et surtout les images du couple ne sont pas simultanées. Le problème des images en 2 temps est le plus grave car la rotation intrinsèque de la comète sur elle-même modifie la projection des ombres des « reliefs » et structures sur la surface de la comète. Ces ombres bougent et sont incohérentes pour le cerveau (elles vibrent dans une image non retouchée). Lorsque je jugeais le document intéressant, je corrigeais manuellement les ombres en reportant l’empreinte de sa surface la plus grande dans l’une des images du couple vers son homologue. Ce n’est pas un trucage car l’opération consiste juste à éteindre les pixels de la surface qui ne sont pas éclairés dans l’image homologue du couple. Le problème de la base (ou parallaxe) est moins problématique car le cerveau s’adapte, sauf aux extrema, et en fonction des dimensions de stéréo-reproduction. Ainsi, les anaglyphes qui ont un grand décalage rouge-cyan sont plutôt à regarder sur un petit écran, ceux qui ont un très faible décalage rouge-cyan sont plutôt destinés à un très grand écran (voir écran cinéma ou planétarium) ou à zoomer beaucoup sur l’écran d’ordinateur. Entre les deux, c’est-à-dire avec une parallaxe idéale d’environ 2° à l’objet le plus proche, en avant-plan, ces anaglyphes sont idéals pour un écran d’ordinateur ou de TV. La stéréophotographie est totalement complémentaire du modèle numérique de terrain (ou photogrammétrie, SfM Structure from Motion) qui est indispensable pour modéliser le corps, travailler, mesurer. Mais à cette heure, je n’ai pas obtenu de modèle 3D photogrammétrique avec un visuel aussi « croustillant » et détaillé, d'aspect non synthétique que ces anaglyphes. Voici un beau modèle 3D en ligne : http://sci.esa.int/comet-viewer/ Je vous conseille de regarder ces anaglyphes dans une ambiance sombre, sans reflet sur l’écran. Il faut télécharger la version haute résolution et ne pas hésiter à zoomer à la molette de la souris pour un effet immersif. Il faut choisir une bonne paire de lunettes avec des filtres rouges et cyan les plus purs possibles pour que l’image destinée à un œil ne soit pas injectée dans l’autre (sinon vision désagréable, diaphotie). Vous pouvez tester vos filtres avec une mire ici : http://www.david-romeuf.fr/3D/Anaglyphes/BonCoupleEL/BonCoupleEcranLunettesAnaglyphe.html Vous pouvez trouver des lunettes chez TRIDIMAX ou lorgnons pratiques rouge-cyan par exemple ici : http://www.stereomax.fr/lunettes-3d-anaglyphes.html J’ai créé les premiers documents stéréoscopiques en août 2014 en collaboration avec Philippe LAMY et Olivier GROUSSIN, astrophysiciens du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille –labo concepteur de la caméra OSIRIS-NAC de la sonde spatiale ROSETTA-. Les images étaient sous embargo scientifique et elles m’offraient des vues totalement inédites et spectaculaires en relief de la surface d’une comète, lorsque j’associais de bons couples d’images. Je suis évidement très client de la photo en relief car elle correspond à notre vision naturelle et nos sens dans un espace. J'ai même eu des cas de clichés de la NAC dont je ne parvenais pas à pré interpréter le relief en 2D. Voici quelques exemples offrant une vue spectaculaire, comme si nous regardions à travers le hublot d'un vaisseau spatial (téléchargez la haute résolution et zoomez à la molette souris) : http://rosetta-3dcomet.cnes.fr/?q=en/content/anag-nac2015-06-27t204505697zid301397549100f22nac2015-06 http://rosetta-3dcomet.cnes.fr/?q=en%2Fcontent%2Fanag-nac2016-06-16t092452921zid301397549001f22nac2016-06 http://rosetta-3dcomet.cnes.fr/?q=en%2Fcontent%2Fanag-nac2016-04-09t121254120zid301397549000f16nac2016-04 http://rosetta-3dcomet.cnes.fr/?q=en%2Fcontent%2Fanag-nac2016-06-16t145837546zid301397549900f22nac2016-06 https://rosetta-3dcomet.cnes.fr/?q=en/content/anag-nac2016-06-08t141356801zid301397549300f22nac2016-06-08t140626742zid301397549100f22p1s5 https://rosetta-3dcomet.cnes.fr/?q=en/content/anag-nac2016-06-08t120626774zid301397549500f22nac2016-06 Bon ciel, David. Comme l’avait exprimé l'astronome François ARAGO (1786-1853), au fond, en trois verbes qui résume l’activité scientifique et qui nous animent tous, admirateurs de la nature et lecteurs et contributeurs de ce forum : « Connaître, découvrir, communiquer, telle est, au fond, notre honorable destinée ».