La comète Shoemaker-Levy 9 et Jupiter 1994
Par les membres du CDADFS de Dorval Qc Ca.

- La découverte de la comète Shoemaker-Levy 9 (1993 E) est annoncée le 25 mars 1993. Cette comète a été découverte par David Levy et le couple Carolyn et Eugene Shoemaker. Elle était déja fragmentée à l'époque de sa découverte .

- Mais la plus grande surprise fut d'apprendre que chaque fragment de ce train cométaire devait frapper l'atmosphère de la planète Jupiter en juillet 1994. Une occasion unique d'observer un tel phénomène...

- Notre but était d'observer les sites d'impacts à la surface de l'atmosphère de Jupiter, puisque les impacts devaient se produire du côté non observable de la planète. En plus Jupiter se couchait de plus en plus tôt, et le ciel de juillet dans la région est très rarement stable et transparent.



#1) Les observations de SL9, l'équipement.

#2) Les Observations

#3) Les références

Deux images du site d'observation au (pW) à Dorval Qc Ca.


#1) Les observations de SL9, l'équipement.

Les impacts des fragments de la comète Shoemaker-Levy 9 sur la planète Jupiter du 16 juillet 1994 au 22 juillet 1994.

Des observations sont effectuées de Dorval Québec Canada, au parc Windsor (pW), qui est à
~ 45dg. 26m 55,8s et 73dg. 44m 30,7s .

- Ces observations ont été faites à l'oculaire de différents télescopes, de diamètres de 3 pouces à 12.5 pouces.
- Des images CCD ont été effectuées au foyer d'un C8 à F/10 et d'instruments de 12,5 pouces d'ouverture, dans le visible et en proche InfraRouge.
- Ce document est un résumé mémoire d'un événement astronomique inoubliable.
- Les observateurs sur place qui ont dessiné, photographié, ou écrit des commentaires concernant leurs observations sont : Lorraine Morin, Louisette Morin, Marjolaine Savoie, Alain Roussel, Philippe Aubry, Jean-Charles Vachon, Benoît Genesse, Gilbert St-Onge, Gilles Graton, .

2) Les Observations

Au CAFTA 1994 (Concours Annuel de Fabricants de Télescopes d'Amateurs).
Le 16 juillet 1994, Jupiter est observée en soirée, à l'aide d'un filtre InfraRouge de bande passante de 830nm et plus.
- Des images CCD totalisant 150 sec. d'intégration en sont effectuées au C8 à F/10, dont une série finie à 20h55m24s (hne).
- Le but de ces images était de capter l'environnement de Jupiter en espérant y détecter des traces de la comète SL9, soit des traces de gaz et de poussières de sa queue de débris. Ou des traces d'éjecta de l'impact de la composante A de SL9, qui avait eu lieu vers 15h30m le 16 juillet même.
- Conclusion : Il est impossible d'attribuer à SL9 quelque trace que ce soit dans l'environnement de Jupiter, sur les images CCD IR du 16 juillet 1994.

================================

Le 18 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 66dg., et Mc système II = ~ 125dg. Jupiter est observée vers 20h HNE, du site (pW); à la surface on peut noter la présence de l'impact du fragment H. Ces observations sont à l'oculaire, aucune image n'est prise ce soir-là.


================================
Le 19 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 224dg., et Mc système II = ~ 275dg. Jupiter est observée vers 20h HNE, du site (pW); à l'oculaire on peut noter les sites d'impacts des fragments G et L qui se chevauchent puis le K de l'autre côté du méridien central. Marjolaine Savoie note, au télescope de 4,5 pouces Newton : on peut voir quatre sites d'impacts de la comète SL9 à la surface de Jupiter.

- Des images CCD sont effectuées ce soir-là.
- Au télescope C8 à ~ F/40, 21h 30 HNE, des poses de 0,05 sec.. Un filtre I (~ 793nm à ~1100nm ) est utilisé. Sur cette image on peut voir deux grandes régions d'impacts sombres qui semblent reliées par un pont de matière plus pâle, ce pont s'élève vers le nord des sites d'impacts. À l'oculaire, dans le visible, on ne voit pas ce pont sombre!!!
- Aussi un dessin de Marjolaine Savoie, au télescope 110mm F/8 à 21h HNE.

- Une caméra vidéo a été installée à un réfracteur de marque Astrophysique apo. de 170mm d'ouverture, à ~F/40, on voit bien les deux principaux sites d'impacts. Le Planétarium de Montréal a utilisé ce vidéo pour le montrer à ses visiteurs.


================================

Le 20 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 382 dg., et Mc système II = ~ 65dg Jupiter est observée vers 20h HNE, du site (pW).

À l'oculaire seulement. Le ciel était brumeux, passages nuageux. Deux sites sont observés, du même côté du MC, dont une zone circulaire assez petite et foncée. On devait voir les sites d'impacts H et Q ce soir-là.


================================

Le 21 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 179 dg., et Mc système II = ~ 215dg. Jupiter est observée vers 20h HNE, du site (pW).

Nous n'avons trouvé qu'un dessin relatant un seul impact, soit l'impact K à l'ouest du MC. Vers 20h HNE. ???


================================

Le 22 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 337 dg., et Mc système II = ~ 5,4dg. Jupiter est observée vers 20h HNE, du site (pW).

Le ciel est encore un fois brumeux et partiellement nuageux et venteux. Quatre sites d'impacts sont observés, dont un gigantesque à l'extrême est.

Les sites qui semblaient observables à ce moment étaient; en ligne à l'ouest du MC, H,R,Q, et à l'est du MC, G,L,S. Aucune image de cette date.


- Aussi un dessin de Marjolaine Savoie, au télescope 110mm F/8.

================================


Le 23 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 171dg., et Mc système II = ~ 192dg. Jupiter est observée vers 21h 30m HNE, du site (pW).

Le ciel est encore brumeux et partiellement nuageux. Très venteux. Deux sites d'impacts sont observables simultanément, dont un géant.

Le site géant est en réalité deux sites côte à côte, entourés d'une pénombre. Aussi au nord de ce complexe, la bande tempérée sud semble plus dense et plus large sur à peu près la longueur de la pénombre gigantesque. En tout quatre sites d'impacts ont été observés ce soir-là.


- Aussi un dessin de Marjolaine Savoie, au télescope 110mm F/8.

================================

Le 24 juillet 1994, Mc système 1 = ~ 329dg., et Mc système II = ~ 342dg. Jupiter est observée vers 21h HNE, du site (pW). Le ciel est encore brumeux et partiellement nuageux.


- On a effectué un vidéo de Jupiter ce soir-là, au foyer d'un réfracteur 100mm F/15, auquel on a ajouté un Barlow 3X. Ce vidéo montre bien les 4 principaux sites d'impacts observables ce soir- là. Le Planétarium de Montréal a utilisé ce vidéo pour le montrer à ses visiteurs.

- Plusieurs images CCD en filtre IR ont été effectuées au C8.


- Aussi un dessin de Marjolaine Savoie, au télescope 110mm F/8.

 

================================


Le 29 juillet 1994. Jupiter est observée vers 20h 55m HNE, du site (pW).
Mc système 1 = ~ 38dg., et Mc système II = ~ 12,5dg.


- Des images CCD au C8 à F/ ~50 , des poses de 0,04 sec.
Cette image nous montre plusieurs sites d'impacts, dont un important sur le bord ouest du disque.


- Un dessin de Alain Roussel, de son télescope de 150mm F/5, entre 20h45 et 20h 50 HNE.

================================

Le 3 août 1994. Mc système 1 = ~ 88dg., et Mc système II = ~ 25dg.
Jupiter est observée vers 21h HNE, du site (pW).


Le ciel est très turbulent par moment. Au C8 F/10 et un oculaire 12mm, on a effectué plusieurs dessins de Jupiter ce soir-là. : Lorraine Morin et Gilbert St-Onge en ont fait entre 20h15 et 20h45 HNE, puis Marjolaine Savoie en a aussi fait un. On peut voir sur ces dessins une grande zone étirée très foncée qui touche le bord est de Jupiter, et 3 autres petites taches sombres plus à l'ouest.


================================

Le 5 août 1994. Mc système 1 = ~ 62dg., et Mc système II = ~ 343dg.
Jupiter est observée vers 21h HNE au télescope de 310mm F6.

- Des images en sont prises au CCD à ~ F/20.


- Les images nous montrent bien l'évolution de ces impacts, ils sont en train de s'étirer tout autour de la planète, pour former une nouvelle bande temporaire!!!


- Sur l'image on voit bien que de chaque côté, une zone sombre domine le disque de la planète, puis plus au centre, une ligne plus mince et plus pâle relie les deux extrémités.

================================


Le 6 août 1994. Mc système 1 = ~ 211dg., et Mc système II = ~ 124dg. Jupiter est observée vers 21h 45m HNE au télescope de 310mm F6.


- Jupiter est dans la turbulence, difficile à observer. Aucune image CCD n'est faite.


- Marjolaine Savoie a fait un dessin. Sur celui-ci on voit assez bien deux grandes zones foncées reliées par un pont plus pâle qui traverse le disque. (Une nouvelle bande)!!!

================================

Le 7 août 1994. Mc système 1 = ~ 340dg., et Mc système II = ~ 247dg. Jupiter est observée vers 19h15m HNE au télescope de 310mm à F/ ~20.


- Des images CCD qui nous montrent bien un secteur très dense et large qui occupe presque tout le disque de Jupiter à la latitude des impacts.


- Un dessin de Marjolaine Savoie à 19h40m HNE. Fait de Pointe-Claire Qc au télescope de 110mm F/8. Sur celui-ci on peut voir les deux grandes zones de part et d'autre du disque de Jupiter.

================================


Le 8 août 1994. Mc système 1 = ~ 139dg., et Mc système II = ~ 37dg. Jupiter est observée vers 19h15m HNE au télescope de 310mm à F/ ~20.


- Des images CCD sont effectuées. Le ciel est très turbulent, presque pas de détails sur les images CCD.


- Un dessin est fait au T. réfracteur de 80mm F/15 vers 20h. HNE. On peut y voir deux masses une de chaque côté du disque et une masse plus pâle vers le centre du disque.


- Marjolaine Savoie a aussi fait un dessin de Pointe-Claire Qc au télescope de 110mm F/8. Elle le fait un peu plus tard que nous vers 20h 45m HNE, il ne reste plus qu'une des masses sombres et la masse plus pâle.


================================

Le 12 août 1994. Mc système 1 = ~ 26dg., et Mc système II = ~ 254dg. Jupiter est observée vers 19h21m HNE au télescope de 310mm à F/ ~20.


- Des images CCD sont effectuées. Le ciel est plus stable enfin, des images qui montrent bien une nouvelle bande sombre, sur le disque de Jupiter aux latitudes des impacts. La rapide rotation de la planète Jupiter et son état gazeux ont vite fait de joindre en une bande les sites des impacts de la comète SL9

================================


Les observations des sites d'impacts semblent avoir révélé des traces de :


- Méthane
- Ammoniac
- Des traces minimes de H
2O


- La couleur noire (sombre) laissée par les impacts :
Ce serait des débris chimiques ou des poussières.
On ne sait pas avec certitude la profondeur des lieux d'impacts.



Les références :

- Les notes, dessins, images. Des membres du CDADFS de l'époque 1994 concernant la SL9 et sa collision avec Jupiter.

Pour un dossier très complet:
-
http://astrosurf.com/d_bergeron/astronomie/Bibliotheque/Shoemaker_Levy/shoemaker_levy.htm L'extraordinaire Ody'CCD de la comète Shoemaker-Levy 9 vécue par un astronome amateur québécois : Denis Bergeron

G. St-Onge L. Morin CDADFS

Retour ArchivesPa

Observations

Page CDADFS2