L'opération T60

 

Quel astronome amateur n'a pas rêvé d'observer au sommet de Pic du Midi, au plus près des étoiles, dans un de nos plus prestigieux observatoires astronomiques. Ce rêve est devenu réalité un beau jour d'août 1982, date à partir de laquelle a débuté l'opération T60 qui a permis à des centaines d'astronomes amateurs de côtoyer la vie des astronome professionnels, d'utiliser un puissant télescope et de vivre des aventures scientifiques et humaines marquantes.

Contacts :

Opération T60

AT60

Observatoire Midi-Pyrénées

14 avenue Edouard Belin

31400 TOULOUSE

E-mail :
Jean Montanné

 

1/Fonctionnement

Les statuts de l'association

Le règlement intérieur de l'AT60 voté en août 2005

Composition du Conseil d'administration suite à l'assemblée générale 2012

Bureau

Président : Jean Montanné - Vice Présidente :Martine Castets

 Trésorier :  Olivier Bautista - Secrétaire général : Bernard Trégon

Administrateurs : Valérie Desnoux, Jean-Luc Dauvergne, Arnaud Leroy

 

2/ Comptes rendus d'assemblée

Compte rendu de l'assemblée générale ordinaire du 14 mai 2011

Compte rendu de l'assemblée générale ordinaire du 25 Juillet 2009

Compte rendu de l'assemblée générale ordinaire du 14 Juillet 2007

Compte rendu de l'assemblée générale ordinaire du 15 Juillet 2006

Compte-rendu de l'AG extraordinaire du 13 juillet 2003

Après une longue période d'arrêt (depuis 1996), correspondant à la restructuration de la station d'observation du Pic du Midi pour un accueil optimal des touristes et une modernisation des équipements, l'observatoire ouvre à nouveau ses portes aux astronomes amateurs à partir de l'été 2002. Nous tenons à remercier vivement la direction de l'Observatoire Midi-Pyrénées qui rend cette ouverture possible et qui oeuvre ainsi pour une diffusion des sciences auprès du public d'une manière originale et efficace.


La coupole du T60 dans l'air pur du Pic en juin 1997.

Les amateurs peuvent utiliser sur demande un télescope de 60 centimètres situé dans la station d'observation à 2877 mètres d'altitude. Ils trouveront sur place un laboratoire, des instruments focaux, un équipement informatique, et ... un ciel d'une pureté rare dans un site extraordinaire ! Le Pic du Midi est un des premiers sites d'observation du monde : la transparence du ciel et la qualité des images y sont remarquables. Cet emplacement exceptionnel est un atout essentiel du T60.  Il est vrai que le premier contact avec le Pic du Midi est toujours un choc. Difficile d'être insensible à cette belle montagne, à tout le poids de son histoire, à sa palpitation intérieure. Une fois la demande acceptée, les amateurs en mission vivent comme les professionnels, par groupes pouvant atteindre 3 personnes et sur une période type d'une semaine.


Le vaisseau des étoiles

Il n'est pas indispensable d'être un amateur chevronné pour "monter au Pic". Bien sur, un minimum de compétences en astronomie est demandé : un télescope de 60 centimètres ne se manipule pas aussi simplement que cela. Les demandes sont envoyées à un comité des programmes, constitué de professionnels et d'amateurs, qui trois fois par an, attribue des créneaux d'observation pour une période de 4 mois. La mission doit avoir une connotation pédagogique ou technique ou scientifique ou les trois en même temps ! Un projet modeste a toutes les chances d'être retenu à partir du moment où il est formulé avec des objectifs clairs. Les programmes d'observations faisant l'objet d'un suivi entre groupes d'amateurs ou en collaboration avec des professionnels sont bien sur appréciés, mais vous pouvez parfaitement élaborer un projet dans votre club sur un sujet d'actualité par exemple.


Le T60 au premier sur la mer de nuages.

Dans le futur, des stages et séminaires vont être organisés pour permettre de vous familiariser efficacement avec le télescope et l'instrumentation. Signalons qu'un Groupe de Soutien Technique, constitué d'amateurs bénévoles, épaulés par le personnel technique de l'Observatoire Midi-Pyrénées, apporte régulièrement des améliorations au télescope. C'est une composante indispensable de l'opération T60.


La coupole du T60 émerge de la terrasse sud.

L'opération T60 est cogérée par l'Association T60 et la Société d'Astronomie Populaire.