Search the Community

Showing results for tags 'Alerte'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Others
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Moderation
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements
  • eVscope Unistellar's Forum EvScope Unistellar
  • eVscope Unistellar's RESSOURCES sur l'eVscope (index alphabétique)
  • Le coin Astro-Physics's Forum Astro-Physics
  • Fuji X's Forum Fuji X
  • Astronomie avec arduino's Discussions

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Allemagne
  • Belgique
  • Canada
  • Chile
  • Espagne
  • Mauritius
  • Italie
  • Jordany
  • Suisse
  • Tunisie

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Found 43 results

  1. Une théorie de la relativité un peu modifiée: https://www.oca.eu/fr/actualite/3147-une-nouvelle-theorie-de-la-gravitation-est-nee-a-nice-la-relativite-intriquee gare au mal de crane.
  2. Bonjour à tous, Sur FB je suis tombé sur ça : les Pro et les Beta Testeurs ZWO francophones peuvent-ils nous en dire plus ? Apparemment, ils ont suivi les conseils de notre spécialiste @Colmic pour y ajouter une antenne Wifi mais quelle autres améliorations ? faut-il l'acheter ? ou attendre des rabais sur la V2 (sur le site ZWO, la V2 est en solde d'où ce lancement demain !)? A vous lire merci ! Frank
  3. Bonjout, Le site de l'IMO signale un important sursaut inattendu des Perséides le matin du 14 août (samedi), avec des centaines de météores observés depuis les Etats-Unis et le Canada. Sacrées Perséides, qui n'ont pas fini de nous surprendre ! Gilles
  4. NOVA RS OPH 5 mag !

    https://www.aavso.org/vsx/index.php?view=detail.top&oid=20497 http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=36&t=2804 https://fr.wikipedia.org/wiki/RS_Ophiuchi
  5. Bonjour tout le monde! j'ai un petit (gros) problème avec mes photos planétaire. Sur la photo finale, un quadrillage plutôt horrible apparaît et je ne sais pas à quoi il est dû. Voici tous les paramètres de ma photo: - caméra Neximage5 en résolution 640x480p à 52.3 fps (pas de binning) - fichier AVI de 3000 frames traité avec Registax6 ( je garde 50% des images), et le quadrillage ressort particulièrement quand j'utilise l'option Wavelets. J'ai essayé de traité sous Autostakkert et ça me le fait aussi. - Le chemin optique: Skywatcher Newton 1000/200 avec Barlow x2, ADC zwo (que j'avais pas vraiment réglé), et la caméra. Je vous remercie d'avance pour vos retours,
  6. COSMONS 2021

    La 29ème édition du rassemblement astro de Cosmons aura lieu le Samedi 10 Juillet dès 16h00 au village de Mons (83-Var) Situé à plus de 800m d'altitude, loin de la pollution lumineuse des villes. Emportez vos instruments ou venez observer avec ceux qui seront présents: le Soleil, la Lune, quelques planètes comme Vénus, Mars et plein d'autres choses
  7. Bonsoir, Hier c'était de 51° de latitude en Alberta, ce soir c'est de 49° en Lorraine. Les nuages noctulescents "descendent". Ils font leur première apparition cette année aux fenêtres de l'étrange village Zimming, à 10° au-dessus de l'horizon Nord-ouest. Il se pourrait bien qu'ils s'intensifient aux cours des jours à venir. Bon ciel bleuté. Francesco APN Canon750D / poses 2 à 6 secondes / DIN200/400. Photographies seulement débruitées. Sauf la dernière éclaircie et contrastée. 21H18TU : indices 21H31TU : certitude 21H33TU 21H35TU 21H36TU 21H43TU sous exposée : bleu ! 21H36TU traitée
  8. Mars Report: Update on NASA’s Perseverance Rover SuperCam Instrument https://www.cosmoschileteam.org/post/mars-report-update-on-nasa-s-perseverance-rover-supercam-instrument
  9. Bonjour à tous, Après avoir traduit plusieurs documentations techniques en français (ASIAIR PRO, PHD2) que j'ai déjà mis en ligne sur ce forum, je vous annonce avoir mis au point et construit un boitier de régulation des résistances chauffantes pour nos optiques que je souhaite partager avec vous. Les principales caractéristiques du boitier ASTRO Dew-Point 4+1 (voir sa datasheet ) : Piloter par une Arduino Micro. Il n'y a pas de réglage par potentiomètre de la puissance émise vers chacune des sortie pour résistances chauffantes, c'est automatique et gérer par la valeur du point de rosée calculée toutes les 10 secondes en analysant les valeurs relevées de température, humidité relative et pression atmosphérique au travers du petit orifice situé sur le dessus du boîtier. La voie RC1 est réservée à l'optique principale avec la plus grosse résistance. Les trois autres sorties (RC2 à RC4) sont partiellement multiplexées. Cela est intéressant pour une utilisation sur batterie. Une cinquième voie, réglable manuellement par potentiomètre, est disponible pour un éclairage rouge à LED ou pour une résistance chauffante à réglage manuel (PWM). Alimenté soit par une prise Sky-Watcher ou un jack 5,5mm, l'embase non utilisée devient une sortie 12V disponible. En option : une sortie +5V DC 2A sur embase jack disponible pour un accessoire. Datasheet complète décrit ce boitier en détail (pdf) Je fourni tout le dossier de fabrication avec : Dossier de fabrication complet avec schéma de principe, plan de câblage et nomenclature complète Notice de montage, de contrôle et de mise en route Source du programme fournie (éventuellement modifiable par vos soins) Modèle 3D complet sous SketchUp offert juste pour votre plaisir Quelques circuits imprimés vierges disponibles en quantité limitée (voir la nomenclature) et, sur demande, fourniture des fichiers Gerber. Tous ces fichiers et documents sont téléchargeables sur mon site : www.galaxiaproximus.fr Souhaitant que ce développement vous soit utile... Philippe Quelques vues de l'ASTRO Dew-Point 4+1
  10. Nova Cas 2021

    Bonjour à tous Un nouveau transitoire est apparu hier, le 18 mars dans la constellation de Cassiopée. Découvert le 18 mars (18.4236 UT) au Japon par Yuji Nakamura, Kameyama, Mie, sur quatre images CCD prises à l'aide d'un objectif de 135 mm à f4.0. La découverte a été confirmée à l’aide du 0.6m (SAI Moscow State University telescope) à Kislovodsk en Russie. Le 14 mars (14.4253 UT) rien de plus brillant que la magnitude +13.0 n’était détecté à cet endroit. Son nom PNV J23244760+6111140 Son nom contient sa position : Ascension droite 23h24m47,60sec Déclinaison : +61°11’14,0’’ Magnitude visuelle +9.2 -> +8.0 Les premiers résultats en spectroscopie montrent des séries de Balmer proéminentes et des raies d'émission He I avec des profils P-Cyg. https://y.nao.ac.jp/s/kFZaxMJDq5NyP4s/download Les raies He II 4686 et N III 4640 sont également vues en émission. Ces caractéristiques suggèrent que l'objet serait une nova classique. La nova se situe à 30’ dans le sud de M52. L’étoile aurait déjà atteint la magnitude visuelle de +7.97 le 19 mars (19.4949UT). La proximité de l’amas ouvert M52 ainsi que de NGC 7635, la nébuleuse de la Bulle, nous fait espérer qu'entre le 14 et le 19 mars, certains astro-photographes aient photographié cette zone. Si c’était le cas ce serait génial, faites le moi savoir, je transmettrai. Comme repère, l’étoile en bas à gauche de notre carte est de magnitude visuelle +6.6, son appellation dans le catalogue UCAC-4 est 4UC756-078236. Les chiffres donnés sont les magnitudes x10 mais certaines de ces étoiles sont des étoiles variables, dès que j'aurai la bonne séquence je la posterai ici même. Je vous souhaite à tous un ciel sans nuage ni virus! Michel
  11. Bonjour, Beaucoup d'entre vous ont noté la couleur ocre-orange du ciel, autour du 6 février puis autour du 22. Et vous savez que c'est la présence de poussière transportées par les vents venues du Sahara qui provoque ce phénomène. Ce n'est pas très rare : "les pluies de sang" des temps anciens. Les sites météo donnent beaucoup de détails (photos satellites et mesures de la concentration... etc). Cependant, si les mesures comptent en micro grammes par colonne d'un mètre carré (échelle de de 10 à 1000 ), localement les retombées au sol avec la pluie se comptent plutôt en grammes... . C'est du moins ce que j'ai constaté à l'observatoire de Kleindal en Moselle. Cela me laisse perplexe. Le pare brise de mon véhicule était carrément boueux. Sur la table apéritive (qui a fait lumière cendrée) la récolte atteint 0,092 g pour une surface de 0,5 mètre carré après la fonte de la neige. (0,092 g +/- 0,002g et avec les "impuretés") La diffusion était forte la nuit du 23 au 24 février, une gène évidente pour l' astrophotographie. Et, si la poussière micronique permet de polir les cuillères, localement il convient de prendre soins des optiques dans cette situation... . Bon ciel (clair) Francesco Après grattage, il reste encore de la poussière incrustée sur la surface. LE 23 à 17h30 à Zimming en Moselle
  12. Bonjour N'ayant pas trouvé de rubrique consacrée à la pollution lumineuse (à part 2 topics un peu ancien), j'ouvre celui-ci. Il s'agit, en ces temps de vaches maigres pour nous astrams, d'en profiter pour démarcher nos élus afin de leur parler de la pollution lumineuse. Bien sûr, cela concerne les astrams habitants dans des villes et des villages qui n'éteignent pas leur éclairage public. Voici ci-dessous un retour sur une réunion en mairie qui date seulement d'hier... cela pourrait vous inspirer pour tenter un premier lien. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Hier après-midi, avec Thomastro, nous avons pu discuter en direct avec des élus de Léognan (en Gironde) concernant la problématique de l'éclairage public. Thomastro, habitant de la commune, n'a pas ménagé sa peine à coup de courriers et de mails pour obtenir ce rendez-vous Nous avons donc rencontrer Véronique PERPIGNAA-GOULARD, adjointe à la transition écologique et à l'environnement ; et Pascal DUBERNET, directeur pôle Citoyenneté- Jeunesse et Développement Durable. Ces acteurs de la mairie de Léognan n'étaient pas insensible à cette problématique et nous avons réussi dans un premier temps à faire un rappel à la loi sur l'éclairage nocturne. Nous les avons encourager à faire respecter les décrets et arrêtés mis en place concernant les enseignes lumineuses et des bâtiments non résidentiels. Nous avons évoquer aussi le problème de la lumière intrusive qui était de la responsabilité du maire. Sur le problème du faux sentiment d'insécurité que peut poser l'extinction des luminaires, j'ai pu parler de ma propre expérience d'habitante d'une commune qui éteint en racontant comment les délinquants ont abandonné le parc de ma résidence suite à ces extinctions nocturnes. Le parc a de nouveau était investi par les habitants qui l'avaient déserté par crainte des dealers et drogués de tout poil. Pour les cambriolages, ils étaient parfaitement conscients qu'ils se déroulaient en grande majorité en plein jour. D'ailleurs Thomastro a pu évoquer un cas concret avec l'apparition d'un nouveau lotissement non loin de son domicile où les voleurs ont visité bon nombre de maisons, de jour, suite à ces emménagements. L'élue a indiqué qu'elle avait eu connaissance d'un accident mortel de moto dans une des communes qui éteint. Je lui ai dit que le maire ne sera pas inquiété car cette commune indiquait aux conducteurs de véhicules, à chaque entrée, qu'elle coupaient l'éclairage public de 1h à 5h. Si le motard est mort, et c'est bien malheureux, c'est qu'il avait fait preuve d'imprudence (vitesse excessive, alcool, etc). Puis nous avons parlé de l'éclairage public et des différentes façons qui étaient mises à leur disposition pour le réduire. L'Adjointe n'avait pas beaucoup de connaissances concernant ce point-là... mais elle nous a indiqué vouloir s'y pencher sérieusement et prendre des renseignements. Nous lui avons fourni la lettre-type (trouver sur le site de l'ANPCEN) concernant la réduction de l'éclairage public en temps de couvre-feu et de confinement. La seconde page de cette lettre fait un rappel sur les décrets et arrêtés existants sur la problématique. Nous avons fourni divers documents dont le petit guide de "Concevoir et utiliser l'éclairage en préservant l'environnement nocturne" à destination des maires et élus de France (document très intéressant - téléchargeable en bas de page). La plupart de ces documents et renseignements que j'ai glané pour la rencontre, étaient facilement accessibles sur le site de l'ANPCEN. Nous leur avons aussi donné un petit document de 4 pages concernant une société de Nouvelle-Aquitaine qui est spécialisée dans les solutions pour une meilleure maîtrise de l'éclairage public. Leur site : https://nrgybox.com/ Il y a bien sûr d'autres entreprises, mais celle-ci est très innovante sur bien des points Nous avons évoqué également le concours des villes et villages étoilés. L'élue était curieuse de ce concours mais j'ai senti une petite réticence car elle était conscience de la complexité d'obtenir de tels labels pour les communes. Je l'ai quand même encouragé à aller voir sur le site de l'ANPCEN afin de se rendre compte par elle-même, d'autant que le dossier permet d'être aiguillés sur une meilleure connaissance du parc de l'éclairage public de sa propre commune. J'ai insisté sur la consultation du site de l'ANPCEN car il regorgeait d'informations et de documents intéressant pour leurs démarches. L'élue elle-même est venue sur les économies d'argent que la commune pourrait faire. J'ai donc saisi la perche en parlant des lampadaires LED. Beaucoup d'élus nous disent qu'ils font des économies avec ces derniers mais là j'ai indiqué que l'intensité lumineuse non maîtrisée de ces lampadaires pourraient être nocives pour la santé humaine. Et que si la commune choisissait cette option, il serait bien de ne pas monter au-dessus de 2700 K. Emportés par leurs visions d'une commune qui verraient son éclairage public réduit, voire éteint une partie de la nuit, l'élue et le directeur ont évoqué la possibilité de faire une animation astronomique pour commencer à sensibiliser les habitants... l'idée étant de montrer que la nuit noire peut révéler de très belles choses. Les réunions de concertations seront dans un second temps organisées pour rassurer les plus réticents. Bref... j'ai l'impression que l'élue et le directeur étaient bien motivés à l'issue de notre discussion... discussion qui a dû s'interrompre assez rapidement car il était déjà 17h45 et il me fallait rentrer avant le couvre-feu. Cette réunion a été très complète et j'espère que nous aurons enclenché une vraie dynamique auprès de ces représentants communaux ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Après cette rencontre, j'ai décidé de prendre contact avec le président de la communauté de communes de Montesquieu (13 communes) pour voir ce qu'il est possible d'envisager à cette échelle, sachant que cette CCM regroupe des communes très petites qui n'ont pas forcément les moyens d'investir. Je vous ferais un retour si cela marche. N'hésitez pas à vous servir de ce topic pour faire un retour sur votre propre expérience et/ou partager des documents utiles aux démarches. A vous la parole 30 Q-R sur éclairage public - pour maires et élus.pdf
  13. Nova LMi 2021

    Bonjour à tous Une nouvelle étoile dans le Petit Lion. C'est en tout cas une étoile qui a eu un sursaut de 8 magnitudes. Cela pourrait être une étoile de type WZ Sge, une classe très rare de Novæ naines. WZ Sagittae (WZ Sge) est un système d'étoiles naines cataclysmique. Celle utilisée comme référence se compose d'une étoile naine blanche de 0,85 masse solaire accompagnée par un compagnon de seulement de 0,08 masse solaire. Nous attendons les premiers spectres pour confirmation. Nom: TCP J10203579+3103424 ou AT 2021bxp Date de la découverte : 2021 02 05.9095 Découvreurs : Xing Gao, Hanjie Tan et associés au Xingming Observatory (Chine) Coordonnées 2000: 10 20 35.79 +31 03 42.4 Magnitude: 13.0 R Matériel utilisé : Télescope de 30cm f3,6 caméra CCD défiltrée. Les images de la découverte peuvent être vues ici : http://xjltp.china-vo.org/xm51ht.html Ci après la carte du champ (pour un nombre impair de miroirs) Hanjie Tan vient d'envoyer un message, l'étoile a déjà atteint une magnitude (dans le visible) de 12,65 sa couleur est très bleue (B-V = -0.07 ), et donc très chaude. L'observation a été également confirmée par Robert Fidrich de Budapest utilisant en remote l'observatoire de Mayhill au Nouveau Mexique. Mon estimation visuelle du 2021/02/08 : 12.2 +/- 0.1 (croquis ci-après) La nova est tout près +/- 2° de l'astérisme d'un Sloop Marconi (Hrr6), assez joli en photo. Merci pour votre éventuelle participation et bonnes observations ! PS: J'avais envoyé cette alerte aux abonnés le 6 février, quelques heures après la découverte, n'hésitez pas à me demander votre Abonnement aux alertes !
  14. Un collègue m'a fait suivre cette information: https://reporterre.net/Canal-plus-veut-garder-le-mot-planete-pour-lui-seul N'avons nous plus le droit de parler de planète ? Pluton n'est plus une planète depuis 2006 (mais une planète mineure) En 2021 il n' y a plus de planètes dans le système solaire? A-t-on encore le droit de parler d'exoplanètes? Nicolas
  15. Bonjour, Pour les rares, qui (1) auront un ciel dégagé (2) pourront accéder au ciel pas trop pollué de nuit étant donné les mesures de con-finement... La nuit prochaine vers 2h du matin les Géminides seront à leur maximum....: hormis les contraintes précédentes, c'est la nouvelle lune et le pic est attendu quasiment quand le radiant est au plus haut, ce qui dans les conditions (1) optimales peut donner environ 2 météores par minutes (ZHR de 150)... La nuit dernière je suis sorti entre 1h30 et 2h environ, mais à Versailles (SQM autour de 18.6, moeil-nu~4.3), avec des gros projecteurs d'entreprises qui profitent du confinement pour ne plus respecter les extinctions nocturnes (sur l'original de la vidéo on entend les oiseaux chanter en permanence: à 2h du matin un 13 décembre, c'est pas tout à fait normal ... mais il doivent prendre ces gros projecteurs pour un lever de soleil... ça fait quelques semaines, avant c'était pas le cas... pas étonnant que la biodiversité régresse!): Dans ces condition, j'ai malgré tout réussi à voir 6 météores dont 5 géminides (m=1 à 3). La photo et vidéo ci-dessous montrent le 1er. Un comptage de 1/4h m'en a donné 3, ce qui doit faire donc 12/h -> ZHR=70+-40, a peu près dans la ligne des mesures temps réel sur le site imo: https://meteorflux.org/rt#GEM Bonnes observations à ceux qui peuvent! Nicolas Petite géminide à gauche extraite de la vidéo (1/4s à 10000 ISO, 24mm F/4): en accéléré 2x: geminid-131220-0h27+24s-24mmf4bg3x2-mts44.avi
  16. Grosse nova dans M31

    Salut à tous, je crée un nouveau sujet, spécifique à cette nova que vous commencez à bien connaître, AT2020vak. Elle a encore gagné presque 2 magnitudes depuis vendredi dernier, elle doit être à la magnitude 15.6 ce soir (à la grosse louche) En 4 minutes de pose, elle sature déjà à 32000 adu. Bon, il semble que ce genre de chose se soit déjà produit, mais c'est plutôt rare, donc si vous avez envie de faire de la spectro originale (ou de la photométrie facile), c'est le moment. Une animation faite depuis le 5 octobre (découverte officielle le 7): La courbe de lumière: Matt
  17. Bonjour à tous Le Dr Mariko Kimura (RIKEN, Japon) demande de l'aide pour obtenir des estimations photométriques V et Rc de la variable cataclysmique SS Cyg en vue d'appuyer une étude au sujet de la période orbitale des deux astres. Le Dr Kimura écrit: «Le flux de rayons X de SS Cyg est maintenant en augmentation et 10 fois plus grand que d'habitude. Cet objet est plus brillant en rayons X qu’il a été au cours de ces 25 dernières années. Le niveau minimum de la luminosité visuelle augmente également. Je considère que cette augmentation de la ligne de base optique peut être causée par l'irradiation aux rayons X du disque d'accrétion externe et / ou de l'étoile secondaire. Dans ce cas, on pourrait voir la composante d'irradiation de l'étoile secondaire devenir dominante dans la lumière orbitale. Je voudrais confirmer cette hypothèse par photométrie optique filtrée intensive pendant l'état de repos. J'ai essayé de dériver le profil orbital à partir des données prises par les observateurs de l'AAVSO au cours de la dernière année, mais les données n'étaient pas suffisantes. Plus d'observations sont nécessaires et la photométrie en bande V ou en bande R est préférable." Plusieurs observations V et Rc CCD et PEP par nuit sont demandées à partir de maintenant. Les observations visuelles (pas plus d'une par nuit pour cette campagne) sont les bienvenues. La campagne se poursuivra jusqu'à ce que le flux de rayons X du SS Cyg soit revenu aux niveaux habituels. La fin de la campagne sera annoncée dans ce forum AstroSurf côté cooperation pro-am, inscrivez vous-y pour être tenu informé. Comme le Dr Kimura l'a mentionné, SS Cyg a également eu un comportement atypique dans l'optique au cours des derniers mois. Les observations de la base de données internationale de l'AAVSO indiquent que SS Cyg était à une magnitude visuelle de 10,8 le 13 septembre 2020, 28120 UT, alors que SS Cyg a une plage V de 7,7 à 12,4. Coordonnées (J2000): R.A. 21 42 42,79 déc. +43 35 09,9 (à partir de l'entrée VSX pour SS Cyg) Ce 18 septembre vers minuit TU j’ai estimé visuellement sa magnitude à 10.7. Je vous soumets ci-dessous une carte avec des étoiles de comparaison pour SS Cyg Veuillez rapporter toutes les observations à la base de données internationale de l'AAVSO en utilisant le nom SS CYG. Cet avis d'alerte provient de l’AAVSO, il a été initialement préparé par Elizabeth O. Waagen. - Campagnes et rapports d'observation: https://www.aavso.org/ss-cyg-campaign - Variables cataclysmiques: https://www.aavso.org/ss-cyg-campaign-01 Si vous voulez plus d’info n’hésitez pas à me contacter directement. Je vous souhaite un ciel sans nuages ni virus Michel Deconinck
  18. Nouveau : la date limite pour participer au concours est repoussée au 11 octobre. Bonne nouvelle pour les retardataires ! Neowise, paysage nocturnes, nébuleuses, étoiles filantes ou même passage de l'ISS ou des satellites Starlink. Si vous avez fait de belles photos ou vidéos cet été, c'est la dernière ligne droite pour participer au concours « Ciel, espace et astronomie » organisé par l’association des Amis de la Cité de l’espace, en partenariat avec la Cité de l’espace et la revue Ciel & Espace Cinq catégories sont proposées : Astronomie, Ciel, nuages et phénomènes météorologiques, Objets artificiels vus de la Terre, Portraits et métiers, Vidéos sur l’espace ou l’astronomie, en relation avec les quatre thèmes précédents. Conditions de participation et calendrier : Participation libre et gratuite, selon les conditions décrites dans le règlement du concours. Les photos et vidéos doivent être récentes et ne pas avoir été primées dans un autre concours. Inscription obligatoire avant le 11 octobre 2020 par messagerie à l’adresse suivante : concours-2020@amis-cite-espace.org Envoi des photographies et des vidéos avant le 11 octobre 2020. Les modalités détaillées et le règlement complet sont disponibles sur le site Internet des Amis de la Cité de l’espace.
  19. Bonjour, Plutôt pour les photographes avec un peu de focale (135-200mm), un rassemblement intéressant à capturer dès que la lune laisse un créneau sombre en début de nuit (6-7-8 aout). Les 3 comètes les plus brillantes devraient se tenir dans une zone de moins de 12° pour quelques jours: le 6 au soir C/2019 U6 est 9° à l'est de C/2020 F3 (Neowise), et C/2017 T2 est à moins de 6° à l'Est-Sud-Est, et deplus l'amas globulaire M53 est tout proche à 30' au Nord de Neowise. Les 3 comètes sont cependant sur le déclin (m1~6 pour Néowise, ~10 pour C/2019 U6 (Lemmon) et ~11 pour C/2017 T2 (PanSTARRS)), mais 3 comètes sur la même photo cela peut être pas très commun!, et de plus les queues de Neowise seront en direction des 2 autres comètes...! Une carte avec positions journalières (10x13.3°): Bonnes photos! Nicolas
  20. Bonjour à tous Vous le savez, en ce début juillet, la comète NEOWISE est fort belle. NEOWISE est le nom d'un télescope spatial de la NASA qui a pour but d'identifier et de caractériser la population d'objets proches de la Terre NEO pour Near Earth Objects et WISE pour Wide-field Infrared Survey Explorer . Après la désintégration des comètes C/2019 Y4 (ATLAS) et C/2020 F8 (SWAN), C/2020 F3 (NEOWISE) ne semble pas suivre le même chemin. SWAN était une nouvelle comète à longue période dynamique, ce qui signifie qu'elle était probablement à son premier voyage près du soleil. Ce type de comètes est sujet à devenir « trop » brillante, puis à s'estomper voire à se désintégrer lorsqu'elle s'approche de notre étoile. ATLAS quant à elle, était une vieille comète également dynamique mais elle n’en était probablement pas à son premier passage près du Soleil. En partageant la même orbite que la Grande Comète de 1844, il est probable qu’ATLAS en était un résidu. Les plus petites composantes des grandes comètes décomposées disparaissent souvent en quelques semaines ou quelques mois. Cela semble avoir été le cas avec ATLAS, et même si nous sommes pas certains que c'était lors du passage de 1844, nous ne savons pas quand elle s'est séparée de sa "Grande Comète". NEOWISE, elle, est une comète dynamique et ancienne, elle était déjà passée au périhélie c'était au temps des pharaons il y a environ 4500 ans. Les vieilles comètes à longue période dynamique sont beaucoup moins sujettes à se désintégrer, il est donc plus que probable qu'elle ne partagera pas le même sort qu'ATLAS et SWAN. Son passage au périhélie c’était le 3 juillet à 0,29 UA du Soleil. Sa queue a doublé de longueur entre le 6 et le 7 juillet, le 7 au matin je l'ai estimée à 2°30’, soit plus de 5 x le diamètre de la Lune ! Mais il y a aussi deux choses exceptionnelles à observer : D'abord sa couleur. NEOWISE montre des émissions de sodium. C'est visible avec un petit réseau. Une distance héliocentrique d'environ 0,3 a.u. est souvent le point où les comètes dominées par les poussières commencent à montrer la présence de ce métal. C’est la fournaise solaire qui provoque cette nuance jaunâtre de la comète. NEOWISE est passé cette limite il y a quelques jours, cette situation ne dure généralement pas longtemps avec l’éloignement du soleil. Je vous invite à observer attentivement cette couleur. Pour ma part, je la vois entre ocre-clair et jaune-doré, cette couleur est visible non seulement pour la brillante coma mais aussi pour la queue. C’est une observation intéressante à faire dans les jours à venir. Je voudrais également mentionner un phénomène encore plus rare qui se passe actuellement avec NEOWISE. Un certain nombre d'observateurs ont signalé une forme en queue d'aronde de la queue, comme s'il y avait une fourche semblant fractionner la queue de poussière. Cette zone sombre visible dans la queue de poussière, particulièrement remarquable pour l'instant, est un phénomène cométaire rare souvent appelé "l'ombre du noyau". Bien sûr, il ne s’agit pas vraiment d’une ombre, mais plutôt de la preuve qu'une zone vacante existe au niveau de l'axe central de la queue de poussière. Les observateurs sont invités à essayer de détecter ce phénomène. C'est quelque chose de très rare et qui n'est visible que dans les comètes les plus brillantes ! Et, comme pour l'émission de sodium, l'ombre du noyau tend à être métastable, tout cela pourrait bientôt disparaître. Pour ceux qui souhaitent faire utilement connaitre leurs observations : La section comète de l’ALPO (Association of Lunar and Planetary Observers) demande expressément de diffuser tous types d’observation de la comète NEOWISE, ceci y compris, mais pas uniquement, des photos des croquis, des spectres, des estimations de magnitude et des descriptions. Même s’il n’est pas nécessaire d’être membre de l’ALPO pour participer, rejoindre cette association serait apprécié. Pour participer, un email suffit <comet @ alpo-astronomy.org>. L’ALPO n’est que l’une parmi de nombreuses organisations qui réalisent un suivi des comètes de qualité professionnelle analysent et publient les résultats. Ces différentes organisations pourraient bénéficier de vos observations. En voici la liste non exhaustive : · Comet Observation Database (photométrie, visuel et CCD) [ https://cobs.si/ ] · International Comet Quarterly (ICQ) (photométrie, visuel et CCD) [ http://www.icq.eps.harvard.edu/ ] · Cometbase (photométrie, visuel et CCD) [ http://195.209.248.207/ ] · CARA Project (photométrie et CCD) [ http://cara.uai.it/ ] · British Astronomical Society (toutes observations) [ https://britastro.org/section_front/10 ] · The German Comet Group (toutes observations) [ https://fg-kometen.vdsastro.de/fgk_hpe.htm ] · Observación de Cometas de la LIADA (toutes observations) [ https://rastreadoresdecometas.wordpress.com/2010/11/03/ultimas-observaciones/ ] · Astronomical Ring for Access to Spectroscopy (ARAS) (spectroscopie) [ http://www.astrosurf.com/aras/ ] · La section comètes de la SAF (toutes observations) [ https://lesia.obspm.fr/comets/index.php ] Les informations sur les réseaux sociaux, (que je ne fréquente pas) parfois peu sérieuses, ne sont pas prises en compte. Mais s’il y avait des organisations spécialisées que j’aurais oublié, n’hésitez pas à m’en faire part. N'oubliez pas que d’autres comètes “occultées” par le scoop NEOWISE sont également visibles, mais en soirée pour le moment : · C/2019 U6 (Lemmon) magnitude +6/+7 · C/2017 T2 (PANSTARRS) magnitude +9, · Et 88P/Howell magnitude +10. En vous espérant un ciel dégagé de tout cirrus et autres virus et un réveil matin en état de marche! Michel
  21. De vrais OVNIs ?

    Hello A vous de voir ...
  22. M61 et sn2020jfo

    Bonsoir, J'ai peut-être raté un post l'annonçant, mais il y a une supernova visible au télescope (vue hier soir au T407x135 vers m~13 sans doute) dans la belle spirale M61 de la Vierge. Ca tombait bien j'avais déjà photographié la galaxie il y a 2 ans avec le même setup, donc sur la compariason des 2 photos, je pense que vous la trouverez facilement (champ 40x40'): Le 11.9 Mai 2020: Le 20.9 avril 2018: Nicolas
  23. Bonjour, En tant que total débutant, je voulais savoir quels accessoires sont nécessaires pour pouvoir imager avec mon Sony A7RII et mon Skywatcher 254/1200? Comment se passe l'association du télescope à l'apn? Je vous remercie par avance pour vos conseils qui me permettront de débuter en astrophoto. 🤓
  24. Comète C/2019 Y1 (ATLAS)

    Bonjour à tous En dehors de la jolie comète C/2017 T2 (PanSTARRS), pour le moment il est trop rare de pouvoir observer une comète, surtout si celle-ci voit sa magnitude passer de +14 à +10. En cette mi février, cette comète dénommée C/2019 Y1 (ATLAS) encore très diffuse, se situe entre Vénus et Mercure. Du coté de la mauvaise nouvelle : il faut un horizon ouest bien propre, mais du coté de la bonne,... pour une fois il ne faut pas se lever tôt. Michel Voici le croquis pris le soir de la St Valentin : Plus d'informations sur l'excellent site suivant : Site web de Gideon van Buitenen La dernière photo connue (pour moi) date du 27 janvier : https://cometografia.es/2019y1-atlas-20200127/ Si je vous en parle c'est aussi parce que cette comète pourrait devenir accessible à l'aide de simples jumelles, d'ici le 15 mars. Sa magnitude alors pourrait être de +8. Bon ciel à vous tous ! Michel
  25. Article paru hier soir L’étoile géante Bételgeuse pâlit, elle pourrait exploser sous nos yeux L’étoile géante Bételgeuse, l’une des plus brillantes de notre ciel, a un coup de mou. Sa luminosité a chuté depuis quelques semaines. L’événement met les astronomes en effervescence : il pourrait annoncer son explosion en supernova, phénomène rarissime dans notre galaxie. Si c’est le cas, le spectacle sera extraordinaire. Située dans la constellation d’Orion, Bételgeuse est une « super géante rouge » presque mille fois plus grosse que le Soleil. Elle brille intensément dans le ciel d’hiver, où elle est visible à l’œil nu grâce à sa couleur orange. L’étoile figurait parmi les 10 les plus brillantes de la galaxie, mais depuis la mi-novembre, « sa luminosité a chuté de manière drastique, de l’ordre de 70 % », explique Pierre Kervalla, de l’Observatoire de Paris-PSL. Alertés par des observateurs amateurs, des astronomes ont déclenché en décembre une vaste campagne d’observation, mobilisant les plus grands télescopes de la planète, dont le Very large télescope au Chili. « C’est l’ébullition ! Nous avons monté un groupe de recherche à travers le monde pour utiliser tous les instruments capables d’imager la surface de Bételgeuse », témoigne Eric Lagadec, du laboratoire Lagrange de l’observatoire de la Côte d'Azur. Et des centaines d’astronomes amateurs sont mis à contribution, et « passent leurs nuits dans leurs jardins ou leurs sites d’observation favoris » afin d’apporter des mesures complémentaires, raconte ce chercheur CNRS. Plusieurs hypothèses sont avancées : il pourrait s’agir d’une éjection de gaz formant de la poussière et cachant le rayonnement ou… de la mort de Bételgeuse. Ce dernier scénario se solderait par une explosion en supernova. S’il semble peu probable dans un avenir proche, il fait rêver les astronomes : l’astre en fin de vie n’ayant plus de « carburant » (issu de la fusion nucléaire), son cœur s’effondrerait sur lui-même et formerait une étoile à neutrons, un objet très compact qui crée une onde de choc disloquant complètement l’étoile, le tout en quelques heures seulement. « Un spectacle inoubliable pour l’humanité » Depuis la Terre, on observerait alors à l’oeil nu un point aussi brillant que la Lune dans la voûte céleste diurne et nocturne. À cela s’ajouterait un joli spectacle, « celui d’un écho de lumière se propageant autour, comme des ronds dans l’eau », précise Pierre Kervalla. Au bout de plusieurs semaines, ce point disparaîtrait et formerait une nébuleuse, visible dans le ciel pendant des milliers d’années, à l’instar de celle du Crabe, résidu de la supernova survenue en 1054 (qui fut rapportée par des astronomes chinois). Bételgeuse se trouve dans la constellation d’Orion. « Ce serait un spectacle inoubliable pour l’humanité entière. J’espère pouvoir voir une supernova de mon vivant », confie Eric Lagadec. Car ce phénomène n’arrive qu’une fois par siècle dans la Voie lactée, et la dernière formation de supernova observée remonte à 1604. L’explosion de Bételgeuse est attendue puisque l’astre, âgé de « seulement » 10 millions d’années, est bel et bien en fin de vie. Mais il est difficile de prédire précisément quand elle mourra, car il n’existe aucune signe annonciateur : « c’est un peu comme un séisme ; la veille de l’explosion, l’étoile sera pareille », souligne Pierre Kervalla. Cela pourrait donc arriver dans les semaines qui viennent comme… dans 100 000 ans. « Nous n’avons aucun moyen de le savoir », reconnaît Andrea Chivassia. Quoi qu’il en soit, cela serait sans danger pour notre planète, dont Bételgeuse est distante de 600 années-lumière. « Si on la voit exploser d’ici, cela signifiera que l’explosion a eu lieu physiquement il y a 600 ans », rappelle Pierre Kervalla. Sur le plan scientifique, l’évènement permettrait aux astronomes de suivre directement, et pour la première fois de l’histoire, les différentes phases de l’explosion, une précieuse jauge pour mesurer l’expansion de l’Univers. « On comprendrait aussi ce qui va arriver à la future génération d’étoiles », selon Andrea Chivassia.