Search the Community

Showing results for tags 'Amas'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Tests
    • Beta tests
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements
  • eVscope Unistellar's Forum EvScope Unistellar
  • eVscope Unistellar's RESSOURCES sur l'eVscope (index alphabétique)
  • Le coin Astro-Physics's Forum Astro-Physics
  • Fuji X's Forum Fuji X

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordany

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Found 286 results

  1. une prise dans la constellation de Cassiopée ngc 663 en bas a droite et 654 en haut 200/1000 SW XT4 Fujifilm 32 poses à 6400 isos siril et darktable image cliquable en grand critiquable en petit et jetable si envie
  2. Et voilà, j'ai changé de matos astro : A fond dans la démarche déraisonnable qui m'anime depuis quelques années, j'ai troqué ma très grosse paire de jumelles pour... une TRES, TRES GROSSE paire de jumelles. Comme vous vous en souvenez peut-être, j'étais jusqu'à ce jour équipé de Nikon 20x120 type III à visée droite. Ces Nikon m'ont donné beaucoup de satisfaction : elles délivrent une image de bonne qualité, au champs de 60° assez bien corrigé et bien sûr, très lumineux. Un instrument parfait pour des visions mémorables de grandes nébuleuses, d'amas ouverts et de comètes géantes, lorsque la providence nous en propose. Les défauts d'une telle paire sont, eux aussi, bien connus : d'abord, la visée droite n'est guère confortable. Elle nécessite une monture spécialement adaptée, sous peine d'avoir les cervicales en compote après quelques minutes d'usage. Ensuite, le grossissement fixe limite singulièrement les possibilités d'observation : pour bien profiter d'une nébuleuse, il est indispensable de pouvoir "plonger dedans", si vous me passez l'expression. Enfin, qui dit "oculaires fixes" dit également "absence de filtres". J'ai pu bricoler des supports pour adapter les "Fujinon Nebula", mais c'est un pis-aller. Du coup, au sortir de l'été, j'ai mis mes Nikon en vente sur un site japonais de petites annonces dédiées astro. Comme je n'avais aucune pression, n'étant nullement fâché avec mes jumelles, je les ai proposées à un bon prix (pour moi) et malgré cela, j'ai eu la chance de les voir partir rapidement. A partir de là, pourquoi attendre ? J'ai écumé les sites spécialisés en grosses binos, réfléchi quelques semaines, scanné les petites annonces du Japon - je vois parfois passer des bitubes équipés en renvois Matsumoto, vous savez, des montages genre binoptic - jusqu'à ce qu'une promotion d'APM me fasse de l'oeil et que je passe commande... Voici donc mon nouvel acquêt ! Sorties de leur boîte, elles annoncent fièrement la couleur : Avec les deux sets d'oculaires dont je dispose (APM UF 30, Baader Morpheus 17,5), qui m'offrent 28x et 48x (soit 5,3mm et 3,1mm en pupilles de sortie) : Les deux gamelles mange-photons en verre ED (je précise ce point ci-après) Oui, c'est... déraisonnable. J'avais prévenu ! Ce modèle, habituellement mis en vente à plus de 8000 euros, a fait l'objet d'une campagne promo ramenant le prix, taxe et transport inclus, aux alentours de 6500 euros. Markus Ludes affirme m'avoir vendu le dernier exemplaire à ce prix mais vous savez ce que c'est, dans le commerce, on a souvent tendance à... broder : si vous êtes intéressé(e), je vous engage donc à vérifier ! Bref : la chose est arrivée aujourd'hui et j'ai immédiatement vérifié qu'elle était en parfait état. Compte tenu de la distance entre l'Allemagne et le Japon, je serrais les fesses, inquiet d'avoir à renvoyer le bouzin à mes frais en cas de soucis ! Aussitôt déballées, j'ai posé les jumelles sur ma table de jardin et procédé à quelques tests rapides, de jour, en utilisant mes deux sets d'oculaires : - Parallélisme : en cas de problème, si l'on ne peut pas fusionner naturellement les deux images délivrées par chaque lunette, c'est un casus belli ! Et bien nickel, rien à signaler : tant avec les UF que les Morpheus, les images convergent parfaitement. Le réglage monocentrique de chaque oculaire permet de positionner ces derniers au poil de cul près. Comme j'aime. - Focalisation : Pareil, RAS. Je choppe l'infini avec tous mes oculaires. - Ecart interpupillaire : j'ai du bol, mes 62-63mm correspondent quasiment au réglage minimal ! Il s'en faut de peu ! Données pour 56mm au plus court, je suis à peu près sûr qu'en-dessous de 60mm, ces jumelles ne permettent plus d'avoir les yeux en face des trous... - Aspect de la pupille de sortie : elle est ronde, je n'ai rien noté d'anormal. On devine les prismes (de jour), cela n'affecte pas l'image diurne délivrée : aucune chance de le remarquer la nuit. - Image proposée avec mes deux sets d'oculaires : de jour, la turbulence gore - je visais l'horizon - ne me permet pas de juger correctement de la finesse, du piqué proposés par ces jumelles. Mes remarques sont donc préliminaires, elles seront affinées lorsque je pourrai procéder de nuit. Avec les oculaires UF 30mm (70° de champs apparent), l'image est flatteuse, déformée en barillet mais sans courbure de champs, bien corrigée de la coma jusqu'au bord (test fait sur un reflet lointain, au soleil). En ciblant des pylônes électriques sur un fond de ciel très lumineux, je note des franges vertes et pourpres sur les zones à fort contraste. Ces franges sont modestes, moins sévères que dans une lunette de 150/750 (bon, encore heureux), mais bien présentes. ED peut-être, APO sûrement pas. Avec les Morpheus (76° de champs apparent), le liseré coloré semble un zeste moins marqué, la déformation en barillet est négligeable, la courbure de champs imperceptible et la coma, toujours bien corrigée. Ceci dit, ça turbule tellement que les détails sont noyés dans la bouillasse ! Il est midi, le soleil tape depuis 5h du mat'... Le premier bilan est positif mais bien sûr, je vous en dirai davantage lors de la véritable "première lumière" de l'instrument : de nuit ! Pour cela, il vous faudra attendre : je n'ai pas de monture pour la bête. Il va me falloir en construire une. J'ai tout les matériaux dont j'ai besoin, mais je manque de temps, ça prendra donc, pfff... un bon mois, au mieux ! maintenant, je suis très heureux de mon achat et surtout, soulagé de n'avoir aucun soucis ! Lorsqu'on parcourt les fora - français ou américains - à propos des binos APM, on tombe vite sur des astrams moins chanceux que votre serviteur. Gérer un problème d'après-vente à 7.000 km de distance, par ces temps épidémiques, n'aurait vraiment rien de plaisant... A suivre, donc
  3. Bonjour à tous, J'ai eu la chance de quitter la grisaille persistante de Paris pour une semaine, et de m'installer dans une petite bergerie dans les montagnes Corses : je voulais tester un setup "portable" en utilisant mes objectifs d'appareil photo sur ma ZWO ASI183MM Pro, avec ma petite monture iOptron Skyguider Pro. Résultat, un sac photo remplis pile poil de 12kg de matos qui passe en cabine (avec les objectifs, mon Sony A99, l'asi183mm pro, l'ordinateur portable...), et le trépied, la rallonge électrique de 25m, l'alim 12V et quelques accessoires (colliers alu etc...) qui prennent moins de la moitié d'un bagage en soute. Et une semaine complète de nuits sans nuages et sans lune pour faire des tests. Voici deux tests assez réussis (selon ma propre jauge : je suis débutant :-) - bien entendu de bien plus belles images existent des Pleiades et d'Orion ! Ce sont mes premières images en LRGB, et je me rends compte que j'aurais du procéder un peu différemment sur les temps de pose et le binning (et chaque sujet aurait mérité plus de temps individuellement !). Les deux sujets ont été photographiés la même nuit avec mon Sigma 105mm macro f/2.8 ouvert à f/4, monté sur un adaptateur Sony A (Minolta) vers Canon (qui modifie la focal x1,48 environ), lui même monté sur l'adaptateur Artesky porte filtre Canon vers filetage M42. PLEIADES - 2h30 d'exposition au total Astronomik Deep Sky B 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik Deep Sky G 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik Deep Sky R 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 30x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 https://astrob.in/eywa59/0/ ORION - 2h20 au total Astronomik Deep Sky B 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik Deep Sky G 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik Deep Sky R 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 60x1" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 60x10" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1 https://astrob.in/egpabe/B/ Et puis j'en profite pour poster de moins belles images, car on apprends beaucoup de ses erreurs : - un test raté des nébuleuses du cœur et de l’âme en SHO avec un Mitakon Speedmaster 85mm f/1.2 ouvert à fond (f/1.2 donc), directement sur l'adaptateur Atresky (c'est un objectif monture native Canon). A cette ouverture les étoiles étaient monstrueuses. Voyant les subs, je n'ai même pas corrigés les subs avec les masterdark... J'ai refait un test de 4 minute la nuit suivante en H alpha en fermant f/2 et les étoiles étaient enfin jolies... Donc très bon objectif, mais faut effectivement le fermer, même quand on a un petit capteur comme sur l'asi183mm pro... Je referai la même image plus tard quand le temps le permettra. - un test de mon Samyang 8mm (donc 12mm avec l'adaptateur Sony vers Canon Fotodiox Pro), sur Cassiopée et tous les superbes objets qui gravitent autour, dont les nebuleuses du coeur et de l'ame, PacMan, Andromède... en HaLRGB. Bon, avec la courbure de champ d'un tel objectif, même en fermant le diaph, la mise au point est compliquée et les bords de l'image sont dégueu... Dommage... Car en HaLRGB, on voit vraiment pas mal de choses... Voilà, bonne soirée et bonne semaine à tous
  4. Bonjour Voici un essai de prise vue de ngc 869 nuit du 18 oct au 19 oct 2020 Temps de poses global 1h26 avec DOF Temps de pose unitaire : 120 sec Nombre de pose unitaires : 43 Gain 120 Température cooling + 5 deg Offset cam : 30 Instrument de prise de vue : SW 80ED F/D 6.5 Réducteur de focale : ORION x0.85 Camera de prise de vue : ASI294MC pro IR cut Instrument de guidage : chercheur 8x50 Camera de guidage : asi290 mini IR cut Monture : AZEQ6 en mode eqmod Soft ASIAIR SIRIL Lieu de prise de vue: BACKYARD BIEVRE ISERE FRANCE Coordonnées: Apparente Amas ouvert NGC 869 Constellation: Persée Magnitude: 5.30 Dimension: 30.0 x 30.0 ' Double Cluster w NGC 884 Coordonnées: Apparente Moyenne J2000 AD: 02h19m06.0s DE:+57°08'00" Merci pour vos avis et critiques Cdt Daniel
  5. Bonjour à tous, Voici une image montrant la région entourant Mayall II (M31 G1), un l'amas globulaire qui appartient à la galaxie d'Andromède. Cet amas globulaire est distant de 2.52 millions d'années-lumière, à une distance une centaine de fois supérieure à la distance typique des amas globulaires de notre galaxie. Les étoiles de l'amas ne sont pas résolus sur cette image, on devine simplement une augmentation de luminosité diffuse autour du centre lumineux. Une cible que je voudrais retenter une nuit avec encore moins de turbulence, avec plus de temps de pose dans le but d'obtenir plus de signal dans la zone diffuse. et un petit recadrage de la zone centrale : * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 20 images de 5min, tri de 17 images retenues (avec une FWHM moyenne de 2,3"/pxls) (soit 1h25min de pose). Nuit du 11 au 12 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1901 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 17 images (85% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit chromatique. Réduction du bruit par médiane. - Ajustement des niveaux. Saturation. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/Mayall2.html
  6. Salut à tous On continue de traiter tranquillement les images acquises ces dernières semaines, avec ce petit et lointain amas globulaire du Dauphin ngc 7006. Amas de petit taille qui demande pas mal de poses pour révéler sa périphérie. Pas mal de galaxies lointaines, répertoriées dans le catalogue PGC, viennent agrémenter ce champ. Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 161 poses de 120 secondes à -15°c (1x1) N'hésitez pas à cliquer sur l'image pour la voir en pleine résolution @+ Christian
  7. je vous présente M56 ou NGC 6779 un amas globulaire découvert en 1779 par Charles Messier . il se trouve à 32 900 années-lumière de la Terre , une magnitude de 8,3 et a une largeur de 85 années-lumière dans la constellation de la lyre il n'est pas très connu ...enfin pas aussi réputé que l'amas M13 . il est beaucoup plus petit , c'est le moins brillant , sans noyaux et ces étoiles sont assez pâles . A cette époque d'Aout , il est lui aussi assez haut dans le ciel pour pouvoir obtenir une photo assez sympa de lui . la encore j'ai utilisé l'ASA 10N avec le correcteur Wynne 3 pouces et la caméra 1600 mm pro . j'aurai du utiliser la Barlow APM 1,5x mais a ce moment je ne l'avais pas encore reçue. peut être l'année prochaine pour comparer l'évolution que je vais acquérir dans les traitements j'essaye toujours de restituer le plus fidèlement les couleurs de ce que je prend sans jamais exagérer en renforçant tel ou tel couleur comme peuvent le faire les américains dans l'histogramme , je calibre les couleurs pour qu'elles se confondent et si l'une des couleurs ressort plus que les autres j'utilise le process SCNR sous pixinsight. les seuls traitements que j'ai pu réaliser sur cette photo sont une réduction du bruit et un retrait du gradian. tout simplement ! je pense maintenant maitriser correctement les temps de poses (enfin j’espère ) et les traitements de bases ....dont l'histogramme des couleurs qui m'a posé énormément de soucis et de compréhension voici les temps de poses à -10°C avec un différentiel de 35°C sans atteindre les 100% de puissance de refroidissement de la caméra aux environs de 00h45 : 100 x 3s sur la couche de luminance 50 x 3s sur les couches R, V et B 100 x 3s prises d'offset 30 x 3s de Flats sur chaque couche et 60 x 3s de poses en Dark bon ciel Christophe
  8. Voici M15, l'amas globulaire situé dans Pégase, réalisé hier soir. J'adore particulièrement faire les amas globulaires! C'est vraiment beau et très .. "challenge" a chaque fois d'arriver a reproduire la sensation très vivante et mouvante/variable d'un globulaire selon la vision directe ou décalée... On est dans un flou continu, on ne sait pas où mettre les étoiles, déjà parce qu'il y en a une rafale, mais en plus elles apparaissent et disparaissent sans cesse.. Déroutant! Tout l'inverse d'un amas ouvert très balisé. (Je mettrai en commentaire un lien pour le voir top qualité une fois publié sur la galerie.) Le CROA : Depuis un ciel de campagne donc, malheureusement pollué de lampadaires. Ce soir l'ambiance est humide, fraiche, et je sens déjà qu'il va falloir faire vite pour terminer un maximum du dessin avant de songer à rentrer pour les finitions. Je travail en couche et surcouche d'étoiles et d'estompage pour donner un bel effet diffus et de transparence. Ca prend du temps. Cela dit, l'intensité d'M15 permet une observation très plaisante et comme toujours très vivante sur les AG. Sans cesse en train de se déformer, l'amas prend des allures de nuage ou d'essaim en mouvement.. Tantôt plus étiré à droite, tantôt plus a gauche.. La vision décalée offre quelque chose de tout à la fois fantomatique et fascinant. Les amas globulaires sont peut-être ce que je préfère observer tant je les trouves mystiques et mystérieux. Mais Ô combien difficiles a saisir, tant on ne sait pas où placer les étoiles. Il faut toujours avoir un oeil "frais", de "recul" sur le dessin dans sa globalité, pour bien voir si l'on a saisi l'amas dans sa forme générale. Voila encore un endormissement qui sera tout de douceur, les yeux encore scintillant. (Note : Et ca a été le cas! ^^)
  9. Bonjour, Je souhaiterai créer un nouveau post pour échanger des listes skysafari (fichier .skylist) et discuter des problèmes rencontrés. J'ai une monture AZ goto commandé par synscan et je la commande via une tablette (application synscan et planétarium Skysafari). J'ai commencé un travail en séparant les constellations circumpolaires et les autres (que je range par saison, c'est plus simple). Ci-joint mes fichiers pour les objets CP en circumpolaires. DSO_all_circumpolaires.csv DSO_all_circumpolaires.skylist
  10. Bonjour à tous, Reprise du traitement de Messier 15 et Messier 71: Reprise du post traitement avec Faststone Image Viewer - Luminosité et contraste. Claude Schuhmacher
  11. L' amas globulaire M71

    Bonjour à tous, Voici Messier M71, un amas globulaire situé dans la constellation de la Flèche. M71 est distant de 13 000 années-lumière et a un diamètre de 27 années-lumière. Cet amas globulaires est très peu dense et il a longtemps été considéré comme étant un amas ouvert très dense. Beaucoup de ses caractéristiques restent d'ailleurs encore incertaines. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 22 images de 5min, tri de 17 images retenues (soit 1h25 de pose), nuit du 13 au 14 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 17 images (77% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Réduction du bruit chromatique. - Filtre passe-haut. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M71.html
  12. Pour commencer mon apprentissage dans la photographie du CP , j'ai décidé d'imager le célèbre amas M13 connu de tout le monde après 1 AN d'acquisition de ce tube pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? pour tout vous dire , il m'a fallu 3 mois pour obtenir le TCF Leo , 3 mois pour bien apprendre à collimater le tube , autant pour effectuer de bon réglages et environs 3mois pour ma technique de prise de vue (temps de pose , Gain ,BF ,offset, gradian...) certes c'est long mais je préférais prendre mon temps pour peaufiner les réglages sachez qu'il faut du temps et pas mal d'erreurs pour apprendre . se précipiter ne sert à rien sauf à vous dégouter de l'astronomie photo . En cette période d'Aout , M13 se trouve très haut dans le ciel ce qui est parfait : peu de turbulence et ciel assez noir au zenith j'avais un peu peur d'avoir un résultat déplorable car ces brutes ont été prises lorsque la T° avoisinait les 26°C à 00h00 et le tout depuis un balcon. j'avais par précaution "isolé" le scope de la dalle en béton par une surélévation en réalisant une terrasse en bois exotique. ce bois est résistant ; esthétique (vu le prix) ; se déforme peu et supporte assez facilement le poids des 100kg du setup. par contre il est clair que marcher dessus provoque irrémédiablement des vibrations . ... donc toute la gestion sera fait depuis l'intérieur ! mon point d’observation n'est pas pour le moment le coin le plus approprié pour réaliser de la photo astro : - pollution lumineuse provoquées par 4 lampadaires - ciel de niveau 5 sur l’échelle de borthe échelle de borthe - mur blanc à côté qui m'a provoqué pas mal de gradian sur les images - mouvement convectif en début de soirée provoqué par le différentiel de T° entre le bas et le haut de la colline. - une partie du ciel au Nord indisponible j'ai appris à force d’essais et de ténacité à respecter certains points : - la mise en température du tube est un point à ne pas négliger même si il ne faut que 30mn pour le faire. - le par buée est essentiel pour éliminer les parasites lumineux et l'humidité . surtout avec ce type de tube très ouvert . - la collimation doit être revue régulièrement et être très précise. - Le Back focus doit être respecté pour avoir des étoiles bien nettes - une mise en station de la monture doit être fait au petits oignons même si c'est une 10 micron.25 étoiles suffisent pour avoir un bon suivi. après avoir respecté ces différents éléments , il était temps de passer aux poses sur Messier 13. mais pourquoi M13 et pas une galaxie ou un autre amas ? - il est lumineux - sa taille est assez grande - les étoiles sont assez brillantes - il est très haut à cette époque : +58°09'20.8" - comme ce n'est qu'un amas , le traitement sera assez simple à effectuer caractéristique : Information du catalogue: SAC Saguaro Astronomy Club Database Magnitude: 5.80 Nom: NGC 6205 Luminosité de surface: 12.00 Dimension: 23.2 x 23.2 ' Angle de position: 90 Classe: V Distance de la Terre : 22 180 années-lumière Rayon : 72,502 années-lumière Distance : environ 6,8 kpc (∼22 200 a.l.) Constellation : Hercule Coordonnées : Ascension droite 16h 41m 41s | Déclinaison +36° 27′ 35″ Type d'objet : Amas globulaire lorsque je commence à poser , j'effectue au préalable plusieurs essais pour déterminer le temps de pose , le gain , l'offset , la position de la caméra par rapport à l'objet. vu que ces étoiles sont lumineuses et que le tube est très ouvert , il ne fallait pas cramer le cœur . après avoir fait des pauses de 10 , 20 et 30s , il s'est avéré que les 10s de poses suffisaient largement. quand au réglage du gain et de l'offset , j'ai préféré opter pour le réglage Optimal SNR : Gain 75/Offset 15. poser trop longtemps ou augmenter le gain aurait provoquer des étoiles sur-exposées , baveuses et le cœur aurait été cramé...tout ce que je ne voulais pas avoir. je vérifie ces tests d'images sous pixinsight avant de lancer la séquence : cela me permet de m'assurer que la pose est bonne et qu'elle est bien cadrée. pour chaque couche je fais pour le moment une focalisation manuelle et non par automatisation du focuser : ainsi la focalisation est correcte et je m'assure ainsi que la séquence s'est bien passée. j'avais un peu peur que les étoiles HD150998 et HD150679 ne ressortent avec de beaux halos provoqués par les micro lentilles de la 1600mm pro et je ne devais pas négliger la galaxie NGC6207 même si sa taille était assez petite. pour l'acquisition j'ai utilisé le logiciel Prism V10 et pour le traitement pixinshight voici les temps de poses à -15°C avec un différentiel de 40°C sans atteindre les 100% de puissance de refroidissement de la caméra: 60x10s sur la couche de luminance 30x10s sur les couches R, V et B 100x10s prises d'offset même si pour certains c'est inutile avec la 1600 30x10s de Flats sur chaque couche et 60x10s de poses en Dark sur ASA 10N , correcteur wynne 3 pouces , ASI 1600mm pro, RAF 7 positions et filtre ZWO Au final je suis assez content du résultat même si j'ai peut être un peu forcé sur le traitement des halos des étoiles brillantes. sur les conseils de certains astrams , je n'ai rien modifié pour la laisser tel quelle Alors est il possible de faire du CP en ville et avec une pollution lumineuse : la réponse est oui! bon ciel Christophe
  13. MESSIER 2 - Reprise traitement

    Bonjour à tous, Reprise du traitement de Messier 2: 100 images de 2 secondes Gain 400. Traitement AStrosurface H64 au lieu de AS!3 et post traitement avec Faststone Image Viewer. J'ai retenu 50% des images. L'amas est beaucoup plus beau. Comme quoi, la maitrise du post traitement peut faire la différence pour un même film de départ. Claude Schuhmacher
  14. voici un petit clicher de NGC 7789 , nommé l Amas de la rose caroline il est sur la constellation de Cassiopée .... il y a 1 heure de poses par tranches de 2minutes APN : fuji XT2 TS 80/560 doublet en flp53 30 DOF siril et darktable monture nomade EQM35 avec pour le suivi Lacerta MGEN 3 image cliquable .....critiquable .....jetable ...ou pas 1er version 2em version revue et corrigée un peut plus .." Punchue" (c est nouveau )
  15. NGC 7789 20200916

    Bonjour Un essai de prise de vue NGC 7789 20200916 Le lien astrobin https://www.astrobin.com/jvypjt/ Ngc 7789 Nuit 16 au 17 sept 2020 Temps de poses global 40 min avec DOF Temps de pose unitaire : 120 sec Nombre de pose unitaires : 20 Gain 120 Température cooling + 5 deg Offset cam : 30 Instrument de prise de vue SW 80ED F/D 6.5 Réducteur de focale ORION x0.8 Camera de prise de vue : ASI294MC pro IR cut Instrument de guidage : chercheur 8x50 Camera de guidage : asi290 mini Monture : AZEQ6 en mode eqmode Soft ASIAIR SIRIL Lieu de prise de vue BACKYARD BIEVRE ISERE FRANCE La résolution n’est pas au rendez-vous, la map n’est pas optimum Traitement avec dernière version de Siril Script Colmic par défaut compatible apn et cmos et tuto Colmic , merci a Michel Cdt Daniel
  16. Voici un dessin d'M39 dans mes 1ers vrais essais de numérisation sous GIMP. Tous les détails/contexte sont sur le dessin numérisé.
  17. Bonjour à tous, Encore quelques amas globulaires fait avec la lunette de 152mm, et une étoile double pour valider la barlow Russe TAL. Bonne journée. ClaudeS PS: Pour plus d'information, il faut aller sur les billets du blog.
  18. Bonjour à tous, Encore un amas globulaire pris avec la lunette. Messier 2: 100 images de 2 secondes Gain 400. Traitement AS!3 et Faststone Image Viewer. J'ai retenu 50% des images. Le suivi à 0.53" d'arc par pixel était tout juste bon sans autoguidage, mais en fermant un peu les yeux sur le petit allongement des étoiles. Il me tarde d'avoir un poste fixe. J'ai balancé les images prises avec la camera ASI ZWO 224MC car les étoiles n'étaient pas parfaitement rondes du fait du suivi. Idem pour le parachute d'Andromède. A 0.15" d'arc par pixel avec la barlow TAL 3X, le suivi était minable. Cela ne pardonne pas avec des poses de 5 secondes. Le film est parti à la corbeille. je me dis que je ferai mieux une prochaine fois. 2020-09-12-2203_0-CapObj.SER.txt Claude Schuhmacher
  19. Bonsoir à toutes tous, Voici mes images d'hier soir ou plutôt de ma nuit dernière. En effet, je me suis couché il faisait déjà jour. Il était environ 8h00 du matin. Malgré un petit voile en altitude je n'ai pas eu un brin d'humidité ni de vent. C'est top. Toujours le matériel mais cette fois avec d'autres soucis. J'ai fait la MES en mettant le pied de la monture de niveau sans tenir compte du niveau de la tête. L'alignement s'est correctement déroulé Mais j'ai toujours un soucis, je n'ai pas les objets pointés dans l'oculaire. Est-ce que mon tube ne serait pas aligné ? Sûrement. Faut que je relise encore et encore la doc pour bien comprendre quoi faire. Tout d'abord une petite image du couché du Soleil pour l'ambiance Les nuages sont partis en début de nuit. Voici tout d'abord notre belle Sélène : C925 XLT sur EZ-EQ6 Pro GT avec réducteur Célestron Canon 450D défiltré 56 Lights x 1/400 s à 800 ISO Traité avec PIPP, AS3 et Astrosurface Puis n'arrivant pas à pointer ma cible du soir, j'ai décidé de refaire M13 C925 XLT sur EZ-EQ6 Pro GT avec réducteur Célestron Canon 450D défiltré 101 Lights x 90s à 800 ISO 19 x Darks 19 x Offsets 19 x Flats (qui n'ont pas l'air d'avoir fonctionné, il y a toujours ce satané halo ) Traitement SIRIL (Merci @Colmic pour les tutos ) et CS2 ; je n'arrive pas à décramer le centre de l'amas Puis voyant qu'Orion s'est levée, direction la nébuleuse de la tête de Cheval IC434. On peut y voir dans ce tableau les nébuleuses de la Flamme (NGC2024) et NGC2023. Par contre, je ne comprend pas l'effet de l'étoile Alnitak. Je pense à un problème de collimation, mais j'attends vos avis C925 XLT sur EZ-EQ6 Pro GT avec réducteur Célestron Canon 450D défiltré 60 Lights x 90s à 800 ISO 19 x Darks 19 x Offsets 19 x Flats Traitement SIRIL et CS2 Et pendant que je m'occupais du Célestron, mon 450D diurne était sur sa Star-Adventure avec l'objectif Tamron 28/300mm. Faut vraiment que je le vire. Plus ça va, plus je le trouve mauvais. Dans la constellation de Cassiopée : Canon 450D non défiltré ouvert à 168mm 61 Lights x 120s Pas de DOF Traitement SIRIL et CS2 Puis un tour dans la constellation du Cygne à 50mm : 25 Lights x 120s Pas de DOF Traitement SIRIL et CS2 Bonne soirée à toutes et tous, je vais me coucher. Pas assez dormi aujourd'hui XavS
  20. Bonjour à tous, hier soir, j'ai participé à une petite soirée sympa dans le Vexin en compagnie de quelques astrams du club Orionis. Beaucoup de nuages d'altitude qui sont passés pendant toute la nuit empêchant tout projet d'imagerie à long temps de pose, mais une turbulence très faible. David nous a d'ailleurs sorti des images de Mars époustouflantes. Au Dobson on avait beaucoup de détails sur la planète, un régal. Pendant ce temps-là, l'ASiair pro engrangeait les images sur la FSQ106 avec l'ASI2600. Je me suis fait une soirée complète sur des amas ouverts, c'est reposant, et c'était la seule chose à faire sur une nuit pareille Et puis c'est joli les amas ouverts en fait, c'est très facile à faire avec un temps de pose très court, facile à traiter... Matériel utilisé : Taka FSQ106EDX3 sur EM200 Temma2 Réducteur Taka 0.73x F/3.7 ASI2600MC refroidie à -10°C Guidage à l'OAG ZWO + ASI290 mini Filtres Optolong L-Pro Le tout piloté par ASiair pro et tablette Galaxy Tab S6 Pour toutes les images : Gain 100 60 poses de 30s soient 30 minutes au total Le traitement pour toutes les images : Pré-traitement avec la nouvelle béta SiriL 0.99.5 que je teste actuellement et les nouveaux scripts universels (APN + caméra) Topaz Denoise AI et CS5 pour la finition (uniquement les scripts Astronomy Tools suivants : increase stars colors et Make stars smaller, puis Tons foncés/Tons clairs, plus net et réduction en 4k) Cliquez dans les images pour obtenir les full en 4k. On commence par M34 dans Persée, amas banal mais avec de jolies étoiles colorées : Puis NGC7789 appelé "La Rose de Caroline" dans Cassiopée, amas très esthétique et bien serré : On continue avec M103 en plein cœur du W de Cassiopée avec plusieurs amas dans le même champ (je vous mets l'astrométrie pour les noms des objets), je trouve le champ très photogénique personnellement : La suite avec NGC1502 dans la Girafe et la fameuse "Cascade de Kemble" et ses belles étoiles qui traversent l'écran en file indienne : Et pour finir un de mes objets préféré, NGC457 ou E.T ou encore l'amas du Hibou, situé dans Cassiopée. Cet objet a une valeur sentimentale pour moi, car c'est mon premier objet imagé quand j'ai débuté l'argentique au foyer du C8 en 1992, et mon premier objet quand je suis passé à mon tout premier APN (Canon EOS 10D) en 2002, traité avec Iris à l'époque... J'adore voir ses grands yeux lumineux, avec ses bras (ou ses ailes) déployés et ses petites papattes, c'est toujours émouvant Et voilà comment, à partir d'une soirée qui s'annonçait vraiment très mal barrée, on arrive à se faire plaisir malgré tout et à ramener quelque jolis objets dans sa besace
  21. Lambda Cygne - Messiers 15 et 71

    Bonsoir à tous, Je suis toujours en test de ma barlow TAL 2X (3X avec espaceur de 6 cm). J'ai donc lancé quelques acquisitions afin de voir ce que cela donne. En premier lieu, une étoile double que j'affectionne, Lambda Cygne. J'ai donc utilisé la lunette LZOS avec ma nouvelle barlow, et l'espaceur de 6 cms, pour donner un échantillonnage de 0.15" d'arc par pixel avec la caméra ASI ZWO 290MM. ici une image prise à partir d'une vidéo de 60 secondes à 30 ms/image. J'ai retenu 5% des images. Traitement Astrosurface H64 et Registax 6: Sur les base d'un échantillonnage de 0.15" d'arc par pixel, j'ai mesuré 6 pixels de séparation, soit 0.9 seconde d'arc. C'est exactement la séparation actuelle entre les deux composantes. https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=91211 Séparation(ρ) 0.92" Magnitude primaire : 4.73 Magnitude secondaire : 6.26 delta magnitude (ΔM) : 1.53 Ensuite, deux Messiers assez différents quant à la concentration en étoiles au centre de l'amas. En visuel, ils ne sont pas très impressionnants. Dans les deux cas, 100 images prises avec 3 secondes d'exposition, toujours avec la caméra ASI 290MM, à 0.5" d'arc par pixel. Le suivi équatorial est correct. J'ai traité avec Astrosurface H64 et Registax 6. J'ai retenu 50% des images chaque fois. Les deux amas sont légèrement recadrés à 75% pour effacer les bordures de champ disgracieuses.. Ici Messier 15, suivi de Messier 71. Claude schuhmacher
  22. Bonjour à tous, voilà, le séjour Chavadrôme 2020 est terminé, avec un beau bilan de 6 nuits claires Cette année pour la 20ème Chavadrôme, nous étions jusqu'à 26, un record, surtout avec le Covid et les respects de distanciation ! Pour le moment je ne suis pas encore rentré chez moi, je passe une semaine à Nice chez la frangine J'en ai profité pour traiter rapidement les dernières images du séjour, notamment une grosse mosaïque des dentelles. Matériel utilisé : Taka FSQ106EDX3 sur EM200 Temma2 ASI2600MC refroidie à -10°C Guidage à l'OAG ZWO + ASI290 mini Filtres Optolong L-Extrême + L-Pro Le tout piloté par ASiair pro et tablette Galaxy Tab S6 Le traitement pour toutes les images : Pré-traitement avec le nouveau SiriL 0.99.4 béta et les nouveaux scripts universels (APN + caméra) mixage des poses L-Extrême pour le HOO et les poses L-Pro pour la couleur des étoiles sous CS5 Topaz Denoise AI et CS5 pour la finition Cliquez dans les images pour obtenir les full en 4k. Mosaïque de 2 plans sur les dentelles : 40x180s L-Extrême + 20x30s L-Pro pour chaque plan (réducteur 0.73x) M8-M20 nébuleuses Lagune et Trifide : 20x180s L-Extrême + 15x180s L-Pro (réducteur 0.73x) NGC7635 la bubulle et M52 en très grand champ : 30x180s L-Extrême + 30x30s L-Pro (réducteur 0.73x) IC63 le Fantôme de Cassiopée : 30x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) IC1805 nébuleuse du Cœur : 30x180s L-Extreme (réducteur 0.73x) IC5146 Cocoon Nebula : 30x180s L-Pro (au foyer) M33 galaxie du Triangle : 30x180s L-Pro (au foyer) pas très satisfait du traitement ici, je la reprendrai à mon retour à la maison M74 galaxie dans les Poissons : 11x180s L-Pro (au foyer) NGC891 galaxie dans Andromède : 12x180s L-Pro (au foyer) M42 pour rigoler : 12x180s L-Pro (au foyer) NGC1499 nébuleuse Californie : 40x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) mal cadrée Double amas de Persée NGC884+869 : 40x30s L-Pro (réducteur 0.73x) M45 les Pléiades : 10x180s L-Pro (réducteur 0.73x) NGC7293 nébuleuse Helix : 20x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) manque la couche couleur L-Pro dommage IC1396 nébuleue de la Trompe d'éléphant : 20x180s L-Extrême (réducteur 0.73x) avec un essai de pseudo SHO NGC7000 nébuleuse North America + Pelican : 29x300s L-Extrême (réducteur 0.73x) traitement noir et blanc que je préfère largement Et une dernière M31 : 32x120s L-Pro (réducteur 0.73x) sans décramer le cœur cette fois Voilà, c'est tout pour cette année, c'est déjà pas mal je trouve, la 2600 est vraiment fantastique à utiliser, et avec l'ASiair, c'est un vrai bonheur !!
  23. Amas globulaire M56

    Bonjour à tous, Voici Messier M56, un amas globulaire situé dans la direction de la Voie lactée dans la constellation de la Lyre. M56 est distant de 32 900 années-lumière et a un diamètre de 60 années-lumière. Il a une masse d'environ 230 000 masses solaires. Son âge est d'environ 13.6 milliards d'années. M56 est l'un des amas globulaires les moins lumineux. Il suit une orbite rétrograde dans la Voie lactée. Il aurait été capturé par celle-ci il y a environ 10 milliards d'années lors d'une fusion avec une galaxie naine. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 25 images de 5min, tri de 19 images retenues (soit 1h35 de pose), nuit du 20 au 21 juillet. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium pour tenter de limiter la pollution lumineuse * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 19 images (76% des images) avec masters dark, offset, flat (7 darks, 200 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masques de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masques de fusion : traitement par ondelettes. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit par médiane. Saturation. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, Iris, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/M56.html
  24. Salut les amis ! Voici notre nouvelle photo de l’hémisphère sud depuis DeepSkyChile : Omega du Centaure ! L'amas globulaire Omega du Centaure, ou NGC5139, est distant d’environ 15 800 années-lumière. Il regroupe une dizaine de millions d'étoiles beaucoup plus anciennes que le Soleil dans un volume d'environ 150 années-lumière de diamètre. C'est le plus grand et le plus brillant des quelques 200 amas globulaires connus qui parcourent le halo de la Voie lactée. Il est âgé d’environ 12 milliards d’années. Bien que la plupart des amas stellaires soient constitués d'étoiles du même âge et de la même composition, Omega Centauri possède différentes populations stellaires différentes en âge et en metallicité. En fait, Omega Centauri, qui possède un trou noir central de masse intermédiaire (12000 masses solaires), pourrait être le noyau résiduel d'une galaxie naine qui a fusionné il y a bien longtemps avec la Voie lactée. En espérant que la photo vous plaira ! Marian, Lolo, Dave et Jean-Mi Le lien vers la full : https://www.astrobin.com/full/w93ola/0/
  25. Bonjour, il y avait presque foule au Champ du Feu cette nuit Voici à gauche, Cederblad214 (dans Céphée), un nébuleuse assez brillante avec en fond NGC7822 située à 3000AL environ. et à droite, SH2-170 (dans Cassiopée) une région HII à 7500AL. On a donc 210mn de poses (70x3mn) avec le télé de 300mm à F/2.8, le 650D, etc, ainsi que l'interface siège/clavier qui va bien. Un peu d'astig vertical déforme les étoiles, agaçant. Acquisitions au Champ du Feu le 15/08/2020, quelques cirrus et surtout trop de lumières parasites (exemple des gens qui passent sur le parking feux allumés pour faire je ne sais quoi).