Search the Community

Showing results for tags 'Astéroïde'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Tests
    • Beta tests
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordany

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Found 32 results

  1. https://www.nasa.gov/feature/two-asteroids-to-safely-fly-by-earth C'est par la presse locale que j'apprends le passage de ces deux astéroïdes la nuit dernière et cette nuit. Ils sont certainement inobservables, mais l'article de "l'indépendant" vaut quand même son pesant de cacahuètes. : https://www.lindependant.fr/2019/09/13/la-nasa-repere-deux-asteroides-dans-le-voisinage-de-la-terre,8412154.php En effet on lit qu'ils ont la taille d'un Boeing et qu'ils vont passer à 30 Km de l'orbite terrestre ! Ah ces journalistes ! Prions pour qu'ils puissent vite dégager l'orbite...
  2. Bonsoir à tous,, Vous en pensez quoi? L'idée m'est venue avec l'actualité, mais d'autres y ont pensé depuis longtemps visiblement. Je mets ce lien, mais il y en a peut-être d'autres aussi. des-vaisseaux-astéroïdes-bientôt-dans-l-espace
  3. Vendredi dernier, un météore a fait sursauter des dizaines de personnes en Méditerranée. Le phénomène a été aperçu à plusieurs endroits au sud de l'Europe. De la Catalogne à la Sardaigne en passant par la côte d’azur, des dizaines de Méditerranéens ont pu observer, vendredi 16 août vers 22h40, un météore d’une intensité rare. Un caillou a en effet traversé l’atmosphère terrestre avant d’être réduit en poussière, offrant aux automobilistes et chanceux un spectacle magnifique. Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont eu la chance d’immortaliser ce moment, photos et vidéos à l’appui. Une caméra de surveillance de l’Observatoire d’Ibiza a diffusé le lendemain les images de la boule de feu. La protection civile catalane a quant à elle indiquée sur Twitter avoir reçu 55 appels de résidents euphoriques. D'après le journal italien «l'Unione Sarda», le météore a explosé à environ 120 kilomètres des côtes de l'île de Sant'Antioco (Sardaigne), à 36 kilomètres au-dessus du sol. Aperçu à Cadaquès, le phénomène a également été vu depuis l'Aude et les Pyrénées-Orientales selon les témoignages reçus par le journal local «l’Indépendant». Beaucoup parlent d’une «météorite». Mais à ce jour, aucune trace d’impact n’a été relevée. https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/une-énorme-boule-de-feu-illumine-le-ciel-méditerranéen/ar-AAG4w7o?ocid=spartanntp#image=1 lien pour pour les vidéo. Bon ciel, et qu'il ne vous tombe pas sur la tête cher compatriote Gaulois. JC
  4. Occultation le 6 août 2019

    En vous espérant remis des nuits des étoiles, ce soir le ciel offre un spectacle rare. Le 6 août 2019 à 21h33 TU (23h33 Temps Local), une étoile visible à l’œil nu va se faire occulter par un astéroïde, et malheureusement peut-être également chez vous par des nuages. L’étoile de magnitude, plus ou moins, +4.7 située devant le nez du Dauphin a pour dénominations : HR 8044 et SAO 106747 et aussi HIP 103675. Il s’agit d’une étoile supergéante rouge, double et variable située à 520 années-lumière de nos télescopes. La zone idéale pour l’observation à partir de la métropole va de Thionville à Quimper en passant par Reims et Paris. Mais même depuis la Provence, loin de la zone d'ombre théorique, j’aime observer ce type d’occultation à la recherche d’un éventuel satellite de l’astéroïde. Voici les différentes informations issues du logiciel OccultWatcher Pour être certain de l'occultation, une paire de jumelles sera évidement utile. Voici la carte : map.pdf C'est une observation vraiment sympa a faire et votre participation peut même être utile ! NB : Pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article de Patrick Sogorb dans le n° 96 de votre AstroSurf Magazine. Michel
  5. Salut J'ai bien envie de m'essayer à cette discipline. J'ai: Un C8 Un A7s Astrodon qui peut bien sûr filmer. J'ai lu qu'il fallait dater très précisément les images, est-ce possible de le faire avec un A7s. Comme vous le voyez, je débute Yoann NB: si @Patrick Sogorb passe par là....
  6. Bonjour à tous le mardi 28 Mai , une belle occultation d'une étoile par le trans neptunien Quaoar va se produire sur une bonne partie de la France. C'est une occasion assez rare qu'elle se produise sans que 'l’on soit obligé de voyager à travers la planète. Il faut des télescopes d'au moins 300 , une bonne caméra et surtout un bon système de datation des images (GPS , NTP avec le soft de Meinberg, DCF 77) . Comme l’occultation , sur la centralité dure presque 50s , on peut poser deux ou trois secondes , car l'étoile cible est de presque magnitude 17. Le lien vers la page d'info : http://lesia.obspm.fr/lucky-star/occobs.php?p=16503&lon=2.230067&lat=48.805004 la page d’accueil : http://lesia.obspm.fr/lucky-star/predictions.php Arnaud
  7. Bonsoir, Est-il approprié d'effectuer de la photométrie avec la grande focale d'un C8"? En effet, je souhaiterais imager des astéroïdes, des étoiles variables, et des transits d'exoplanètes. Par ailleurs, quelle CCD monochrome serait le plus adaptée sans le réducteur de focale 6,3? Par avance je vous remercie. Julien;
  8. N'ayant trouvé aucun topic à ce sujet, j'en ouvre un qui pourra servir à tous ceux qui souhaite partager des participations originales, sympas, amusantes, etc... Aujourd'hui, je vous invite à découvrir la performance d'Alexis Drouard, doctorant au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille. Pour mémoire, il a accompagné le club ASTRONOMIE GIRONDE 33 (mon club) sur les trois premières Nuits des Etoiles 2018 avec une conférence sur les météorites, son sujet de thèse. Cette année, il a participé à la Finale Régionale du MT180 (Ma Thèse en 180 secondes). Voici son idée très originale Si vous vous demandez s'il a gagné, voici sa réponse : Hélas je n'ai pas été retenu pour le niveau national, pour cause d'originalité justement Je regrette que les jurys ne mettent pas en avant ce genre de prestation dans ce concours. Dans mon groupe on comptait de nombreuses perles (une fable, un jingle SNCF...) mais ce genre de forme mène souvent à la disqualification. Quoiqu'il en soit, je me suis bien amusé...
  9. Bonjour à tous de retour d'une mission au Pic du Midi , sur le T60 , voici une image de l'astéroïde Gault . Alors que cet astéroide découvert depuis plus de 30 ans semblait sage (3.5 ans de période révolution ) il s'est transformé en pseudo comète depuis deux mois. L'activité semble continuer . Quelques mesures X=1917.121p ±0.025 Y=1068.936p ±0.030 FWHML= 4.35p FWHMH= 3.47p Angle= 16.9° Flux= 13300.9 ADU ±737.1 S/N= 51.52 MAGNITUDE= 17.81 ±0.07 RA(2000)= 10h24m28.853s DEC(2000)= -08°02'11.98'' sur les deux queues DX= 283 DY= 130 pixels Distance (Pixels) : 311.43 Point n°1 : X1=1916 Y1=1068 10h24m28.927s -08°02'13.74'' Point n°2 : X2=2198 Y2=1197 10h24m11.040s -08°00'23.12'' Angle (CCD) ° : 24.67234 Distance sur le ciel (Angle) : 00°04'48'' PA= 292.60° -> astrometrique DX= 33 DY= 31 pixels Distance (Pixels) : 45.277 Point n°1 : X1=1917 Y1=1068 10h24m28.865s -08°02'13.77'' Point n°2 : X2=1949 Y2=1098 10h24m26.801s -08°01'46.96'' Angle (CCD) ° : 43.21009 Distance sur le ciel (Angle) : 00°00'41'' PA= 311.18° -> astrometrique et pour finir une petite image de l'affaire A suivre Arnaud
  10. Bonjour, j'ai un souci avec Iris: J' utilisais jusqu' à il y a quelques jours Tycho2 pour faire la réduction astrométrique sur astéroïdes. Sauf que sur de petits champs (j'utilise une asi 120mm sur une 120/900 ed) Tycho2 se trouve souvent sans étoiles de référence. J' ai donc voulu utiliser le GSC (que j' ai sur mon disque dur) mais Iris ne le trouve pas. J' ai beau suivre à la lettre tous les tutos disponibles, rien à faire. Il me dit "problème d' écriture" !... J' ai voulu remettre Tycho2 mais le même problème se présente. Comment dois-je faire ? Si vous avez une solution merci de m' indiquer comment faire comme si vous deviez apprendre à un enfant à ne pas confondre la chaussure gauche avec la droite... :-)) Merci Jean Marc
  11. Bonjour, j'ai un souci avec Iris: J' utilisais jusqu' à il y a quelques jours Tycho2 pour faire la réduction astrométrique sur astéroïdes. Sauf que sur de petits champs (j'utilise une asi 120mm sur une 120/900 ed) Tycho2 se trouve souvent sans étoiles de référence. J' ai donc voulu faire travailler Iris avec le GSC (que j' ai sur mon disque dur) mais le logiciel ne le trouve pas. J' ai beau suivre à la lettre tous les tutos disponibles, rien à faire. Il me dit "problème d' écriture" !... J' ai voulu remettre Tycho2 mais le même problème se présente. Comment dois-je faire ? Si vous avez une solution merci de m' indiquer comment faire comme si vous deviez apprendre à un enfant à ne pas confondre la chaussure gauche avec la droite... :-)) Merci Jean Marc
  12. J'ai fait durant deux nuits le suivi photometrique de (270) Anahita, astéroïde de magnitude 12. Le tout avec AIJ (AstroImageJ) que j’apprends tout juste à utiliser. Si vous avez des petites astuces très simples sur son utilisation, je suis preneur. Les résultats sont en adéquations avec ceux qu'avait obtenu Laurent Bernasconi en 2003 (ça date) : http://obswww.unige.ch/people/raoul.behrend/r000270d.png Un petit GIF pour commencer Différence de ~0.12 mag sur 4 heures Différence de ~0.18 mag sur 5 heures Sa modélisation en 3D de ce gros caillou de 50 km et d'autres renseignements : https://space.frieger.com/asteroids/asteroids/270-Anahita#
  13. (6478) Gault est un astéroïde par comète http://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=15&month=01&year=2019
  14. 6478Gault

    Salut Courte cession de 30mn sur L’astéroïde/Comète 6478Gault au C8 à 2000 de focale et A7s. Gault, découvert en 1988 est tout petit: 3.7 km et a probablement heurté un autre corps en novembre dernier, ce qui a provoqué une éjection de matière. Nouvelle tentative demain matin en espérant pouvoir poser plus longtemps.
  15. Bonjour l'autre soir profitant d'un éclairage du chemin qui sait éteint pour une raison de disjonction a cause des décoration sde noël défectueuse on a pu braqué mon newton 8 pouce vers la comète 46p localise grace a eqmod et stellarium avec mon fils Luca traitement Siril et cs2 Mon Sony a7s non défiltré 6 poses de 10 secondes a 3200 iso registration sur la comète Puis nous avons utilisé l'apn de mon fils pour faire plus de poses avec lui 1000d défiltré 67 poses de 45 secondes iso 400 apt en mode autoguidages phd2 cool ces logiciels Registration sur les etoiles régistration sur la comète Puis un assemblage un peu maladroit des deux images Voila pour cette session avec mon fils Passé de bonnes fêtes de noël et bon ciel Sauveur
  16. Bonjour les astromaniaques! Pas facile de choper cette comete! Mais jeudi 13 j'ai eu une ouverture, comme aurait dit Jean-Claude Dusse... J'ai eu droit a une demie heure de bonheur.. et retour des nuages. Pas facile les cometes, et tres deroutant pour un planeteux comme moi, j'ai eu un mal fou a aligner, et ensuite traiter. Une dizaine de minutes cpturée avec sharpcapture, avec flextube 305, correcteur/reducteurx0.9 sur 224c donc F/D de 4,4 (sans adc evidement). Pré-alignement avec pipp, stacking par paquet de 100 images avec AS3, et retouche gamma+correction couleur image par image avec photoshop, et gif realisé à nouveau avec pipp. La couleur semble moins verte que ce qu'on voit sur le forum: c'est parceque j'ai capturé avec un reglage prévu pour rééquilibrer les couleurs de capture prévu pour jupiter, afin de donner des couleurs naturelles, et corriger l'excés de vert dû au capteur imx224, et compenser le deficit de bleu dû a l'atmosphere: Je pense que cette couleur est plus fidele à la réalité. Mais comme la correction etait un peu forte (prevue pour des planetes basses sur l'horizon) il a fallu que je recorrige un peu ensuite.. Resultat un peu "bof".. Le ciel n'etait pas tout a fait pur, et ça se sent.. Version sans correction de gamma Bon Dimanche!
  17. Un bolide à défaut de comète A la demande d’un enseignant d’une classe de CM2 du village de Cérons en Gironde, les animateurs d’ASTRONOMIE GIRONDE 33 se sont déplacés dans cette commune du Langonnais pour offrir une animation astronomique le vendredi 7 décembre 2018. Les enfants et leurs parents s’étaient réunis à la salle des Fêtes afin de visionner un film et des photos issus de leur voyage dans les Pyrénées, voyage qui les a emmenés du Château d’Henry IV à Pau, jusqu’à la Cité de l’Espace de Toulouse, en passant par l’Observatoire du Pic du Midi. L’environnement autour de la salle était plutôt pollué par l’éclairage public et sportif. Mais comme les nuages et la pluie était de la partie, ce n’était point gênant. Après le film, un repas façon « Auberge espagnole » fut pris en commun. Ensuite, on montra aux enfants quelques photos sur des panneaux d’exposition et les instruments d’optique montés dans la salle. Des discussions s’entamèrent, des questions trouvèrent leurs réponses, chacun put assouvir sa curiosité. Puis il fut décidé de sortir avec un petit groupe d’enfants voir si les étoiles montraient le bout de leur nez… ce fut le cas ! Mars, les Pléiades, Aldébaran, etc. étaient parfaitement visible bien qu’un voile nuageux semblait présent. Et d’un coup, alors que tous les yeux regardaient vers l’est, un bolide passa à toute vitesse, brillant de mille feux, un peu comme une ampoule gonflée de lumière trainant un sillon lumineux. Il explosa en trois ou quatre morceaux rouge qui s’éparpillèrent avant de disparaître. Les enfants hurlèrent, s’excitèrent, tous persuadés d’avoir vu la comète dont on leur parlait tant ! Une animatrice, après avoir repris son souffle, tout aussi impressionnée qu’eux par la vision de ce météore, calma leur enthousiasme. Elle leur expliqua ce qu’ils avaient vu, revenant petit à petit à la réalité des phénomènes atmosphériques attachés à la Terre. Comme ce météore se déplaçait du sud-ouest vers le nord-est, il était exclu que ce soit une grosse Géminide. Après quelques recherches, il semble que ce bolide ne soit pas attaché à aucune pluie d’étoiles filantes mais est simplement un météore isolé, comme il en tombe tant. Des jumelles et une petite lunette permirent aux enfants et à leurs parents de mieux observer les Pléiades et M42. Il ne fallait pas espérer en voir plus, malgré les tentatives de pointer la comète Wirtanen. La pollution lumineuse était trop importante, même placé derrière la salle à l’abri des spots du stade. Il restait les rangées de lampadaires à quelques mètres en face de nous. Si la météo avait bonne dès le départ, l’enseignant aurait choisi d’aller mettre les télescopes à l’école où le site était bien plus noir. Quand la soirée prit fin, les enfants et leurs parents étaient ravis du peu qu’ils avaient pu voir, même si ce peu était assez frustrant pour les animateurs qui espéraient en montrer beaucoup plus ! Mais ce bolide restera graver dans leurs jeunes esprits et, nous l’espérons, feront de certains d’entre eux quelques futurs astrams qui viendront grossir les rangs des observateurs réguliers du ciel nocturne !
  18. Bonjour, Je viens de mettre au point une station autonome d’écoute des échos de météores. Voici une image que j'ai pu enregistrer : Je viens juste de créer un site pour partager mes résultats : data bases meteor scatter J'aimerais savoir si certaines personnes ayant des connaissances dans ce domaine pourraient confirmer mes dires. J'explique sur mon site comment j'ai procédé : Free Sky Je pense qu'il est aussi possible de calculer la vitesse des météores grâce à l'effet doppler mais je n'ai pas trouvé la formule... Merci de vos réponses.
  19. Bonjour. Bon alors quelle est la méthode la plus fiable pour déterminer quel est l'astéroïde qui traverse un champ photographique en ayant l'heure et les coordonnées approchées ? J'ai une trainée sur une image, mais très faible, je sais que cela est possible, mais je ne retrouve pas de fil en parlant ou de sujet dédié. jc
  20. Rebonjour, je fais suite à mon précédent post sur mon séjour astro en Drôme provençale : Voici cette fois 2 vidéos réalisées sur plusieurs nuits pendant le séjour. En espérant qu'elles vous plairont. L'astéroïde (4) Vesta, les 14 et 15 août 2018 à 22h30 : 30 poses de 30s à 3200 ISO pour chaque session. Et surtout la comète (21P) Giacobini-Zinner, les 14, 15 et 16 août 2018. 120x30s le 14, 540x30s le15 et 280x30s le 16 août, à 3200 ISO.
  21. Bonjour à tous, je suis de retour d'une semaine astro dans la Drôme, au gîte du Casage à Eygalayes, en compagnie de 20 autres astrams. Le bilan fut extrêmement positif : 7 nuits claires !!! J'en ai donc profité pour remplir les cartes SD du A7S J'ai également fait un suivi sur plusieurs jours de l'astéroïde Vesta et de la comète 21P/Giacobini-Zinner, avec 2 animations qui feront l'objet d'un autre post : Matériel : FSQ106 sur EM200 Temma2 - Autoguidage/Dithering Lacerta M-gen II - Sony A7S Astrodon Traitement : SiriL + CS5 11 août : Nébuleuses NGC7000 North America + IC5070 Pelican : 180 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 11 août : nébuleuses M8 + M20 + planète Saturne : 75 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full Le 13 août, un joli bolide s'est invité sur une de mes images de la comète 21P : Cliquez dans l'image pour la full 14 et 15 août : astéroïde Vesta près de la nébuleuse du Serpent et NGC6369 en début de soirée : 30 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 14 août : M31 Galaxie d'Andromède : 304 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 15 août : M45 l'amas des Pléiades : 120 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 16 août : double-amas de Persée : 62 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 17 août : Nébulosités autour de Gamma Cygne + nébuleuse du croissant NGC6888 : 182 poses de 30s à 3200ISO, réducteur 0.73x Cliquez dans l'image pour la full
  22. Météorite

    Il y a des milliers de météorites qui tombes sur la terre tout les jours de l’annee Sauf un jour est ce vrai
  23. Météorite

    Il y a des milliers de météorites qui tombes sur la terre tout les jours de l’annee Sauf un jour est ce vrai
  24. Bonjour à tous, Que faire surpris par un ciel brusquement dégagé après des semaines de grisaille et que les prévisions annoncent que ca ne va durer que quelques heures ? Des planètes, il n'y en a point en ce début de de soirée et les nuages seront revenus lorsque elles daigneront s'extirper de la brume qui bouche l'horizon.. Un coup d'oeil à la Lune, presque pleine, montre qu'il faut abandonner toute idée d'imagerie. La turbulence est tellement forte que même une série de mesure d'étoiles doubles est à oublier. Dommage de laisser filer une telle fenêtre par les temps qui courent, pourtant. Un coup d'œil aux éphémérides du dernier no d'AS Mag attire mon attention sur ce petit (pas si petit en fait - 140 km de diamètre) caillou : 18 Melpomène. Il passe au méridien au voisinage de 23h30 TU et, avec une magnitude de 10.3 devrait être facile à attraper. Oui, mais une image statique de la chose présente peu d'intérêt, avouons-le. Ce qui serait rigolo c'est de mettre en évidence son déplacement apparent. Et là ca devient intéressant. Parce que, selon le MPCC, ledit déplacement est de l'ordre de 0,64" / min, soit 38,4" / heure seulement. Il faut donc un peu de focale pour rendre la chose visible. La focale, c'est pas un souci derrière un C11. Le souci c'est plutôt que plus elle est élevée, plus la probabilité de trouver autre chose que le caillou convoité dans le champ est faible. Et sans étoile de référence, l'animation risque d'être - comment dire - peu concluante... On lance donc Cartes du Ciel sur les coordonnées calculées avec le catalogue UCAC4 chargé afin de n'oublier personne. Et là on réalise qu'entre 20h et 22h TU - grosso modo la fenêtre autorisée par la météo - le caillou ne va pas croiser grand monde.. En fait, seules deux étoiles candidates apparaissent, de magnitude 12,1 et 13,6 respectivement, et portant les jolis noms de UCAC4-492-056300 et UCAC4-492-056299. Mais un rapide calcul montre que pour arriver à loger les trois compères dans le champ, l'ASI 290, avec ses mini-pixels de 2,9 um ne fera pas l'affaire. C'est la bonne vieille em-ccd Raptor qui, avec ses "gros" pixels de 10 um s'en sort le mieux. En plus, et ca ne gate rien, c'est une plaisanterie pour elle d'aller attraper un mag 13,5 en 50 ms d'exposition. Au foyer du C11, l'échantillonnage est de l'ordre de 0,65" / pixel, ce qui donne un champ d'approximativement 7' x 5' ; c'est pas énorme mais CdC me montre que cela suffira juste à rentrer les trois astres ... à condition i) de m'y mettre ... tout de suite ii) de ne pas éterniser la manip. En effet, dans 2h la muse de la tragédie grecque sera déjà trop loin.. Branle bas de combat donc et à 22h30 HL, tout est prêt pr la première pose. Melpomène brille fort sur l'écran, la première étoile bien visible, la seconde à peine. Effectivement, ca rentre juste, juste. Ensuite, eh bien, suffit de lancer une acquisition de 500 images, d'attendre 15 min, et de recommencer... Ci-joint le résultat.Une petite réduction astrométrique, a la mano donne un déplacement total, sur 60,5 min, de 37,07", soit 0,61" / min. On est donc pas à la rue, pr une première.. Pas de quoi d'exciter, j'en conviens, mais en ces temps de disette astronomique, il faut bien s'occuper et ne pas perdre la main. Merci de votre passage et, si vous m'avez lu jusque là, de votre indulgence. Bon cieux Jocelyn
  25. bonjour hier soir j ais constater en faisant les couches SII et OIII cette objet alors qu'il apparaissait pas sur mes couches HA du 21/12/2017 ! L’astrométrie n'indique rien ! mais apparemment ça serait l’astéroïde MASSALIA 20 donc voila M1 en SHO avec la bête donc : 4h de poses de 600 sec en HA 2h de poses de 600 sec en SII 2h de poses de 600 sec en OIII total 8h lunette ts 130/905 atik 314L+ gemini G53F Fred M1-SHO by LAMAGAT Frederic, sur Flickr puis une chtite V2 couleur différente ! M1-SHO-V3 by LAMAGAT Frederic, sur Flickr