Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Astrophoto'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Astronomie
    • Astronomie générale
    • Astronomie pratique
    • Observation visuelle
    • Galerie d'images
    • Le coin des débutants
    • Rencontres et évènements
    • Coopérations Pro-Am
    • Nouveaux produits
    • Vu sur le Net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • La vie des forums
    • Tests
    • Bêta tests
  • Forum de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Forum de Ciel profond en mode rapide
  • Forum de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Informations du groupe de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Le Sony A7s pour tous !
  • Petites annonces de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Forum Région Centre de Astronomie Région Centre

Catégories

  • Acquisition/Traitement d'images
  • Ephémérides et Cartographie du ciel
  • Simulation et calcul en optique

Catégories

  • Ventes
  • Achats
  • Services

Catégories

  • Instruments
  • Techniques d'observation
  • Lunettes
  • Télescopes
  • Observation

Catégories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Calendrier astronomique
  • Rencontres et évènements
  • Évènements de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Évènements de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Évènements de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Évènements de Astronomie Région Centre

253 résultats trouvés

  1. Salut à tous, Bon, que dire sur Les Antennes, un grand classique parmi les plus grands, mais on se devait de passer par la. C'est le type d'objet que nous avons pointé en France mais qui restait dans le disque dur car noyé dans la turbulence. C'est aussi un objet mythique, et comme nous sommes de grands amoureux des galaxies, on ne pouvait pas se retenir, Janus Sud devait être pointé sur ce couple de galaxie en interaction. Nous sommes sur une version bien classique en LRVB. une image "sérieuse" par rapport à l'envolé de couleur de l'image précédente avec la Statue de la Liberté en SHO. Donc pas de sursaturation des couleurs, des détails mais rien de forcé. Sinon, du coté du seing, on sens que un peut plus turbulent que lors des mois de Janvier et Fevrier, mais bon, ca pourrait aussi être pire:-). Maintenant les informations techniques: Les informations techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L: 15h25m. 1h par couche R, V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full (indispensable à voir sinon, on loupe 90% de l'image) est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  2. Besoin de vos conseils

    Bonjour à tous, Je sollicite votre pour un futur achat d'instruments Depuis un bon bout de temps je m'intéresse à l'espace et tout ce que l'on peut y découvrir, informaticien de métier j'aimerai me diriger vers astrophotographie, un bon mélange d'astronomie et d'informatique c'est parfait Je sais que cette pratique est plus couteuse et demande plus de rigueur J'ai regardé quelques sites d'achat de matériel, regardé quelques discutions sur les forum, commencé à lire les deux bouquin de Thierry Legault et voici pour le moment le set up qui ,je pense, devrait tenir la route J'ai lu ici et ailleurs que l'élément le plus important pour faire de l'astrophotographie est la monture, mon choix c'est donc porté tout naturellement sur SW EQ 6-R Ou je suis complètement perdu c'est pour le choix du tube, je ne compte pas faire trop de déplacements avec le matériel car par chance je n'ai pas beaucoup de pollution lumineuse, je vais pouvoir faire mes poses de chez moi Le budget est assez conséquent je ne veux donc pas me planter ou acheter du nouveau matériel tout les 6 mois, les négociations avec madame sont terminées J'aimerai pouvoir prendre des photos du ciel profond sans pour autant me cantonner aux objets Messier uniquement Je suis débutant je vais même encore aller plus loin.... je n'ai jamais mis mon œil dans un oculaire de télescope (Des jumelles à la limite mais en observations terrestre) J'ai un club d'astronomie prêt de chez moi, je compte m'y inscrire pour découvrir l'astronomie mais je dois avouer préférer pouvoir faire mes photos tranquillement de la maison entouré par ma petite famille Si j'ai bien compris mes différentes recherches, vidéos, bouquins, un point très important pour l'astrophoto du ciel profond est l'ouverture focale, SW 200/1000 sur EQ6-R Ouverture F/5 https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/marques/skywatcher/telescopes-newton/newton-200-1000-ds1444_detail SW 200/800 sur EQ6-R Ouverture F/4 https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/marques/skywatcher/telescopes-newton/newton-200-800-lp284592017-05-23-16-10-02_detail TS Optics 200/800 F/4 ou 200/1000 F/5 sans monture, tube carbone (Est-ce que cela à vraiment un avantage? m'en fou d'avoir un tube plus beau que celui du voisin, le plus important pour moi est la performance et la durabilité/qualité de construction) https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/telescopes/newton-dobson/telescopes-ts-optics-unc36403_detail Pourquoi un Newton? Bah d'après ce que j'ai vu la plupart des Astrographes utilisent cette configuration pour commencer, au début (pour éviter les achats répétés) j'avais pensé à un Ritchey-Chretien pensant que c'est la seconde étape après le Newton Ritchey-Chretien https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/telescopes/ritchey-chretien/ritchey-chretien-8-kepler-carbone_detail Avec une préférence pour celui-ci: https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-orion-rc-200-1600-astrograph-ota/p,51360 Voilà pour la partie télescope et sa monture, maintenant il va falloir penser aux caméras à l'autoguidage et le nécessaire pour faire fonctionner le tout AutoGuidage: https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/autoguidage/lunette-guide-altair-astro-60mm-haute-precision_detail https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/autoguidage/camera-altair-astro-gpcam-233316_detail Caméra Couleur: https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/cameras-astro/cameras-ciel-profond/camera-zwo-asi290-monochromes-ou-couleur_detail Mais je pense qu'il y a un problème au niveau du refroidissement, il est préférable pour le ciel profond de prendre une caméra avec refroidissement ? Après il reste le petits matériel, Laser de Collimation, bandes chauffantes,etc... mais j'ai encore le temps de voir pour cette partie la selon le choix de l'instrument Peut-être (je dirais même surement) que j'ai du oublié certaines choses essentiels, si vous pouvez me les pointer du doigt en passant cela m'aiderai beaucoup Pour finir on va parler un peu budget car c'est un point important Maximum 4.000€ full option on va dire, je pense que c'est déjà pas mal pour un début Merci énormément d'avance pour votre aide Au plaisir de vous lire Sébastien
  3. Bonjour à tous, Je suis fier de faire parti des observateurs nocturnes grâce a mon récent achat d'un Skywatcher 200/1000 Monture EQ5. J'ai appris a monter et démonter le télescope de sa monture a maîtriser un peu la machine. J'ai fais mes 1eres observations du ciel et notamment de Jupiter depuis mon balcon. Je dispose d'un oculaire 10mm, d'un barlow x2 et d'un eye long relief 25 J'ai suis déjà content de la qualité d'image que j'ai pu avoir malgré que je sois ville avec la pollution lumineuse qui va avec. Cependant, j'aimerai acheter des nouveaux oculaires adapté a mon télescope et a mes futures envies , c'est a dire observer la lune , les planètes, les étoiles , le ciel profond ... Quel oculaires pouvez vous me conseiller ? On peut voir des vidéos sur le net très net et très jolies , quelle camera me conseillez vous pour enregistrer mes observations ? Y a t il des marques a privilégier et d'autres a éviter ? J'ai fais déjà quelques recherches mais avant de me lancer, mais je souhaitai avoir l'avis de vrais amateurs confirmés avant de faire mon achat. Merci à vous d'avance
  4. Bon, en ayant mis une table équatoriale (mais un peu limite en poids) sous mon Dobson (sans chercher à passer du temps à faire du bigourdan, car de toute manière la qualité du suivi est limitatnte à 2-5sec de pose maxi), je continue à virer du côté obscur de l'astrophoto (avec l'A7s au foyer du Dobson de 407mm) . Donc dans la série du zapping galactique de saison (plein d'autres images à sortir...), voilà quelques images du WE en sologne (SQM=21.6) en typiquement une 15aine d'images de 3.2s de pose additionnées sous IRIS (jpg only )...: Les souris (NGC 4676 A/B) (40'x27') Et M87 avec son jet qui se voit sur les poses individuelles de 3sec (non binné, 30'x20'): Nicolas
  5. Pour faire une photo sans suivi... j'ai cherché une cible qui ne bougeait pas trop, donc à côté des comètes qui grimpent vers +80°, il y ce couple de galaxies sympa NGC 2276 et NGC 2300 (l'elliptique) qui trainent vers les +85.7°... donc on gagne un facteur 13 en temps de pose sans bougé par par rapport à l'équateur céleste Résultat, voilà 21 poses de 4 secondes au foyer du T407, sans suivi (mais profitant un peu de la turbulence qui empâte les étoiles ) le 21 mars dernier sous un ciel noir. [images jpg alignées et sommées sous IRIS et c'est tout...] Champ de 50*33' Nicolas
  6. Les amas de galaxies sont connus pour contenir d'immenses réservoirs de gaz intergalactiques (Trinchieri et al., 2005), où la matière intergalactique est sujette à de violentes interactions de marées (Hickson 1982) causées par les forces gravitationnelles des galaxies membres entre elles. Ces interactions peuvent être observées par étude de la raie H I (hydrogène interstellaire neutre), qui révèle les flux générés par de nombreux objets. Il y a deux type différents d'émission intergalactiques H I : les "puits" et les "serpentins", dont le type dépend de la compacité du système. Dans les amas compacts, les forces gravitationnelles empêchent le gaz de s'échapper de l'espace entre les galaxies, et le milieu émetteur est généralement contenu dans un "puits de potentiel" entre elles. Inversement, les groupes lâches sont parfois appelés "streamers" parce que le gaz émetteur - faiblement lié aux membres du groupe - forme des ponts et des queues qui s'étendent alors loin dans l'intergalactique l'espace, comme dans le groupe M81 / M82 ou dans le groupe qui nous intéresse ici : le Triplet du Lion (Arp 317). Le triplet du Lion (aussi appelé le "groupe de M66") est un petit amas de galaxies situé à environ 35 millions d'années-lumière dans le constellation du Lion (tiens donc). Cet amas regroupe les galaxies spirales M65, M66, et NGC 3628. Il s'agit de l'un des, si ce n'est le plus proche amas de type "streamer", ce qui en fait une cible idéale pour étudier ces bras de marée. - M65 (ou NGC 3623) est de type spirale intermédiaire SAB(rs)a de magnitude apparente 10.3. Elle fut découverte officiellement par Pierre Méchain en 1780, et probablement découverte indépendamment par Charles Messier, qui l'introduisit dans son catalogue d'objets diffus le 1er mars de la même année en la décrivant comme une nébuleuse avec le commentaire « elle est très faible et ne contient aucune étoile ». M65 est très proche de M66 et de NGC 3628 mais semble avoir été peu déformée par l'influence gravitationnelle de ses deux compagnes. Occupant une superficie de 8,7 par 2,5 minutes d'arc, c'est une galaxie pauvre en poussière et en gaz, et qui montre peu de signes de formation d'étoiles. - M66 (ou NGC 3627) est de type spirale intermédiaire SAB(s)b, de magnitude apparente 9.7, découverte elle aussi indépendamment par Pierre Méchain et Charles Messier en 1780. Membre le plus grand et le plus brillant du groupe, M66 mesure environ 95 années-lumière (taille apparente de 9,1 par 4,2 minutes d'arc) . Il est intéressant de noter que, contrairement à NGC 3384 / NGC 3368 du groupe Lion I, NGC 3623 (M65) et NGC 3627 (M66) ne présentent pas une évolution synchrone, l'âge moyen de leurs populations stellaires circumnucléaires étant effectivement sensiblement différent. Zwicky et Vorontsov-Vel'yaminov émettaient déjà l'hypothèse (en 1956 et en 1959 respectivement) que cette différence d'évolution devaient être liée au fait que NGC 3627 était en interaction avec une autre galaxie alors que NGC 3623 ne l'était pas. Des études photométriques et spectrales du centre de M66 ont permis d'observer des mouvements radiaux significatifs de gaz tandis que l'étude des étoiles et des gaz ionisés du centre de M65 montre une rotation plus stable. Pour autant, la composition chimique distincte du centre de M65 - relique de la formation d'étoiles anciennes - avec une forme de disque compact, dynamiquement froid et de rayon de 250 à 350 pc révèle qu'il n'a été formé pas plus tard qu'il y a 5 milliards d'années. - NGC 3628, aussi connue sous le nom de galaxie du Hamburger, est une galaxie spirale de type SAb pec découverte par William Herschel en 1784. De magnitude apparente 9.5 et d'un diamètre approximatif de 100 000 années-lumière, elle possède une excroissance d'approximativement 300 000 années-lumière due aux forces de marée. Vue de profil, la galaxie occupe une superficie de 15 par 3,6 minutes d'arc et est traversée par une large bande de poussière qui s'étire le long de son bord extérieur, cachant les étoiles jeunes dans les bras spiraux de la galaxie. Les trois galaxies du groupe ont toutes été affectées par des interactions gravitationnelles les unes avec les autres. Si M65 semble être celle qui a le moins subi de modifications lors de ces interactions, celles-ci sont plus évidentes dans les déformations des bras de spirales de M66, étirés, et qui ont un taux élevé d'activité de formation d'étoiles, mais aussi et surtout dans le disque gonflé et déformé de NGC 3628. Avec une queue de marée proéminente composée principalement de jeunes étoiles bleues, elle semble être la plus affectée des trois galaxies, sa queue de marée s'étendant sur 300 000 années-lumière ! De fait, une étude à 2.64 GHz de la queue de la marée avec le radiotéléscope d'Eiffelberg (100 m de diamètre) en 2013 avait suspecté l'existence d'une probable galaxie naine détectée par son champ magnétique, hypothèse confirmée en 2014 comme on le voit sur l'image ci-dessous. A la lecture de ce papier, j'étais assez fier de mon image, puisque l'on peut y voir cette galaxie naine, vue ici en crop et plus contrastée : Enfin tout ça, c'était jusqu'à ce que je tombe sur l'APOD du 9 mai 2015.... AU début je me suis dit, hé mais je vois beaucoup mieux le bras ! et puis j'ai zoomé dans l'image et là j'ai pleuré devant la finesse des détails... il y a des centaines de galaxies sur la photo originale ^^ Bref, ce hamburger aura bien satisfait mon appétit de ciel profond Sources : The Leo Triplet: common origin or late encounter? Radio continuum observations of the Leo Triplet at 2.64 GHz Neutral hydrogen observations of NGC 3628 https://apod.nasa.gov/apod/ap150509.html Discovery of a tidal dwarf galaxy in the Leo Triplet https://apod.nasa.gov/apod/ap110803.htm Matériel : Astro-Physics RH-305 + SBIG STX-16803 +A-P 1600 Lieu : New Mexique, USA. Astrodon Filtre L Tru-Balance Gen2 série E, 50 mm : 18 x 600 Astrodon Filtre R Tru-Balance Gen2 série E, 50 mm : 16 x 600 Astrodon Filtre G Tru-Balance Gen2 série E, 50 mm : 15 x 600 Astrodon Filtre B Tru-Balance Gen2 série E, 50 mm : 26 x 600 Total = 12.2 heures.
  7. M106

    34 poses de 300 s bin1 en L, plus les RVB pour la luminance 3x8 poses RVB de 300s bin1 pour la couleur. 10 poses de 1200s Ha bin 2 pour les jolis jets de M106 Il faudrait plus de poses mais temps pourri jusqu'à ? Il y a beaucoup de galaxies en arrière plan Edit: une version plus claire annotée
  8. Bonjour, Allez un petit bricolage,pour un petit "Fisheye" fait maison récupéré de caméra de vidéosurveillance (parti à la poubelle pour cause de remplacement) dont on m'a prêter l"objectif ouvert à F1/4 16mm. L'ouverture du diaphragme est manuel tous comme la MAP. Sur la 290mm je n'ai pas de vignettage visible, mais pour capturer une portion du ciel cela pourrait-être sympathique. D'autres éléments sont issu de la récupération, comme la petite platine Bresser format vixen (avec un pas de vis Kodak), et les colliers sont fait avec des bouchons de lait de chez Lactal. Bon ciel étoilé & lunaire
  9. Etrangement, on trouve facilement cette valeur pour l'hyperstar, mais pas pour le réducteur... D'avance merci pour votre aide
  10. Bonjour à tous!! Nous continuons notre petit tour du ciel du grand sud, par une belle et grande nébuleuse, riche en détails et que l'on peut dire flamboyantes!! Voici NGC3576, dit "La Statue de la Liberté"... mais en vrai c'est plutôt la somme de tout ca: (NGC 3576, NGC 3579, NGC 3581, NGC 3582, NGC 3584 et NGC 3586! OUF!! Cette fois, c'est une version SHO que nous vous montrons, et je vais vous expliquer comment cette image a été construite afin de vous permettre de bien la lire. - SII et Halpha, d'un point de vue physique, c'est pour ainsi dire la même chose. L'émission en SII étant intrinsèque à l'émission HAlpha. la grosse différence au final, c'est le niveau plus faible du SII. - La couche Lumineuse de cette image a été réalisé par la somme des couches SII, Ha et OIII. Rien de plus simple, mais ca permet d'être sur que les informations de chaque couche seront bien présente sur l'image finale. - Les couches R, V et B, sont simplement dans l'ordre SII, Ha et OIII. - Conclusion toute source bleu correspond bien à de l'OIII, et rien d'autre. Vous verrez que l'OIII est vraiment présent partout, aussi bien sur le fond de ciel que dans le centre de la nébuleuse. - Concernant le R et le V, comme expliqué plus haut l'information de base est la même, mais en réglant les couches d'une certaine manière, on a possibilité de visualiser l'ensemble de l'information SII+Ha pour permettre une lecture plus claire de l'image. Dans cette version de NGC3576, vous verrez que les partie faible de l'information SII+Ha est plutôt de couleur verte, et l'information de haut niveau est plutôt de couleur Cuivre. Conclusion l'ensemble de la dynamique de la somme de la couche SII+Ha est plus visible car étalé sur le spectre de deux couleurs. Voila, vous savez tout pour bien lire et comprendre cette image. Les informations techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche SII en 9h50. Couche Ha en 9h55mn et Couche OIII en 9h15mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.7sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full (indispensable à voir sinon, on loupe 90% de l'image) est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  11. Bonjour - soir - nuit ! Cela faisait un an et demi que le télescope était littéralement en hibernation. Entre météo, boulot et problèmes de monture, il n'est pas toujours facile de faire de l'astro. Mais, samedi dernier, en levant la tête, je l'ai aperçue... elle était là, très haute dans le ciel bleu... et je n'ai pas pu résister à la tentation de lui tirer le portrait. Du début à la fin, de l'acquisition à l'assemblage, elle m'aura donné bien du fil à retordre... à moins que ce ne soit le célèbre Murphy ! La soirée commençait en effet bien mal lorsque je me suis rendu compte que je ne pouvais pas alimenter ma monture, car quelqu'un avait mis au rebut ma rallonge électrique ! Après avoir fini par trouver 3 misérables morceaux de rallonge de quelques mètres et une multiprise... j'arrive enfin à alimenter l'EQ6 ! Il est déjà tard lorsque les choses sérieuses commencent enfin... et la lune a déjà passé le méridien. Je prends néanmoins le temps de faire une mise en station correcte, car je sais d'expérience que de se lancer dans une mosaïque lunaire sans cela revient souvent à se retrouver au final avec des trous en plein milieu ! Hors de question de faire l'impasse sur la collimation également... que je réalise directement au foyer avec l'ASI 224. Je me rends alors compte qu'un nombre impressionnant de poussières jonchent le capteur : impossible de travailler comme ca... donc c'est parti pour une petite séance nettoyage de capteur. Il faisait déjà nuit depuis une heure et la lune était déjà sur le déclin lorsque j'ai enfin pu lancer les acquisitions... J'avais déjà bien effectué 15 ou 20 vidéos (presque la moitié du premier quartier) lorsque, faisant une mauvais manipulation, l'EQ6 se mis à pointer les hyades en mode goto à pleine vitesse.......et bien sur la barre de contrepoids est venue heurter mon PC portable... Vers 22h, j'arrive néanmoins à finir mes acquisitions... 1h30 plus tard que prévu. 37 vidéos auront été nécessaires pour couvrir toute la surface lunaire. Bien heureusement, il n'y a pas de trou dans la mosaïque Là, ca aurait vraiment été le pompon ! Le traitement n'aura pas été aisé du tout. En effet, j'ai bénéficié d'une turbulence très fluctuante lors des acquisitions et cela m'a posé de sérieux problèmes au moment de l'assemblage... Je suis sûr que les habitués de la mosaïque connaissent bien ce problème : quand plusieurs images se superposent les logiciels de panorama habituels ne prennent pas forcément les parties les plus intéressantes... on se retrouve donc avec des jointures floues en plein milieu de la mosaïque ! C'est pourquoi j'ai abandonné l'idée de l'assemblage automatique pour tout assembler manuellement à l'aide de masques de fusions permettant de sélectionner les parties à afficher et celles à masquer... D'autre part, n'étant pas habitué au logiciel Autostakkert, j'ai dû pas mal tâtonner avant de trouver les paramètres optimaux (Noise Robust / AP Size...) J'ai essayé de sortir le maximum de détails, sans "empâter" afin de conserver une certaine impression de finesse sur l'image. Voici donc une version vignette de ce premier quartier du 24 mars dernier : Et le lien vers la full (60 MPixels, 15 MO) : Cliquez ici ! Donc en ce qui concerne les paramètres d'acquisition : - Meade LX 10" sur EQ-6 Goto - ASI 224 MC au foyer + IR-CUT (j'aurais peut-être dû mettre un filtre coloré pour la turbulence, jaune ou rouge) - Acquisition de 37 vidéos - Turbulence moyenne Traitement : - registration Autostakkert 2 - Traitement sous Iris - Assemblage et post-traitement : PS et DXO Optics pro Joyeuse pâques ! Cordialement, Quentin
  12. NGC4088 au C14

    Bonjour à tous, la semaine dernière, j'ai eu deux belles nuits ( malgré la lune ) où j'ai pu cumuler des données sur NGC4088 dans la Grande Ourse, galaxie sur laquelle je suis tombé en fouillant dans mon planétarium. C14 @ f/7.7 QHY9M @ -40°C Luminance : 64 X 300 secondes BIN 2X2 RVB : 39 X 180 secondes BIN 3X3 pour chaque couche Frédéric
  13. meteo

    bonsoir voilà plusieurs semaines que je scrute le ciel nocturne en vain !!! impossible d'envisager une séance photo sans penser aux nuages qui immanquablement viennent troubler les poses photo j'habite dans l'herault (34 ) entre Beziers et Pézénas et je suis un peu déçu de cette situation car je vois des posts plutôt sympas venant de sites moins privilégiés ! Bon faites moi part de vos soutient avant que je revende tout mon matos MICA
  14. Sh2-290, aussi connue sous le nom Abell 31 est une ancienne nébuleuse planétaire de la constellation du Cancer, surtout visible en OIII pour sa portion centrale (émission par des atomes d’oxygène ionisés) et en H alpha pour sa portion périphérique. Une nébuleuse planétaire se forme lorsqu’une étoile de masse faible (jusqu’à 8 fois la masse solaire) expulse ses couches externes en fin de vie. Elle est estimée à environ 2000 années-lumière. Bien que ce soit l'une des plus grandes nébuleuses planétaires du ciel (7 parsecs), sa magntude est très faible ce qui en fait un objet difficile à photographier dans le spectre optique : Ce qui se confirme lors de la lecture des subframes : Ainsi, au final, cette nébuleuse tout en finesse nous offre en « SHO » : Avec un crop plus poussé encore : A tître de comparaison, l’image ci-dessous a été obtenue avec le télescope de 4 m du Myall du Kitt Peak National Observatory) (Hydrogène alpha [Ha]pour le rouge, Sulfure II [SII] pour le cyan et Oxygène III [OIII] pour le bleu) : Son étoile centrale est une petite naine blanche (environ 4 fois plus grosse que la Terre ou 0,04 fois la taille du Soleil), qui reste encore incroyablement chaude (environ 85 000 ° Celsius) ; en effet, à en juger par la vitesse à laquelle ses vents soufflent vers l'extérieur, l'étoile a probablement commencé à mourir il y a environ 130 000 ans, après un milliard d'années ou plus de vie normale.Elle garde une masse d’environ la moitié de celle du Soleil, ce qui laisse à supposer qu’elle devait faire initialement pas loin de deux fois la masse solaire. La nébuleuse se déplace dans l'espace à une vitesse relativement élevée. La direction du mouvement est vers la partie sud du nuage (haut de l’image). Cette partie sud est nettement définie par une onde de front à arc large où les gaz et la poussière sont comprimés par l'interaction avec le milieu interstellaire environnant. Le gaz qui se dirige dans la direction opposée se déplace « sous le vent » et reste relativement intact, rendant les limites septentrionales de la nébuleuse plutôt diffuses. Il est intéressant de noter qu’il a été évoqué que Sh2-290 - Abell 31 soit initiée d’une étoile double (Ciardullo et al. en 1999, en se fondant sur des mesures photométriques sur le « compagnon » résolu), qui ont par la suite été corrigées (De Marco et al. 2013, The binary fraction of planetary nebula central stars – I. A high-precision, I-band excess search in MNRAS 428, 2118–2140 (2013). La morphologie plutôt ronde de cette nébuleuse planétaire allait plutôt à l’encontre de cette hypothèse. Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui. Couché à pas d'heure cette nuit encore à gérer des problèmes et en Espagne (focuseur en panne) et aux US... Honnêtement, le remote, c'est loin d'être simple quand on est contraint d'en faire... JB
  15. Je suis nouveau dans l'astrophoto je rencontre donc les problèmes des nouveaux!...avec IRIS Tout d'abord j'ai chargé IRIS sur le site du concepteur, donc à la bonne porte Je rencontre le problème de l'absence de la fenêtre de commande, problème bien connu à en croire les forums à ce sujet je crois avoir tout essayé, enfin j'espère encore je résume: je suis sous window 10, je dispose de fichiers Raw obtenus avec un Canon 450D défiltré "astrodon" je suis allé dans window et j'ai supprimé (comme l'indique le site IRIS et d'autres parmi vous) le fameux fichier <iris.ini> je relance IRIS mais la console de commande n'apparaît toujours pas....? je cherche forcément, lorsque je relance IRIS,avec exe le fichier <iris.ini> s'inscrit à nouveau dans window ...! il reste toujours présent comment faire pour le supprimer définitivement? Autre essai: Je lance IRIS en tant "qu'administrateur" : Super, EUREKA ç'a marche !, j'ai enfin ma console de commande MAIS.....mais.... mais je ne puis à présent glisser les fichiers Raw sur la fenêtre qui va bien ...refusé! .......page blanche.....! je fais bien évidemment la vérification de tous les réglages, des chemins d'accès, des références du CANON utilisé, des fichiers PIC FIT etc....impossible alors que lorsque je lance IRIS sans la fonction "ADMINISTRATEUR" le collage s'effectue sans aucun problème... Autrement dit j'ai le choix: - 1) lancer IRIS normalement et ne pas avoir la fenêtre de commande (comment utiliser IRIS sans cette indispensable commande) - 2)lancer IRIS en tant qu'administrateur et ne pas pouvoir coller les images Raw pour les transformer j'ai bien essayé d'autres commandes avec toujours beaucoup beaucoup d'insucces que faire ??? je suis au bord du suicide!!! je lance une bouteille à la mer.... jp
  16. M51 lunette 102/700 TS

    Dernière Image des AstroJ avec Jérôme Rudelle Lunette 102/700 TS sur EQ6. CCD Moravian G2 8300. Diviseur optique Skymeca. Traitée en Drizzl de Pixinsigth qui permet un maxi CROP de dingue. 71 L 1200s 32 R 1200s 32 V 1200s 33 B 1200s 56h00 d'utilisées sur 15nuits LRVB. Acquisition Maxpilote de Laurent Bourgon et TheSkyX. plus de détails et de résolution sur notre site http://astrojeje.com/index.php/portfolio/m51/
  17. Bonjour à tous! JANUS Team est de retour avec la Nébuleuse de Crayon alias NGC2736. c'est une toute petite petite partie du Vela Supernova Remanant. C'est haut en couleur comme champ, surement un peu plus de saturation que d'habitude, mais on adore le résultat! Nous on accroche un maxi avec le vert pour l'OIII, le rouge pour le Halpha et enfin les étoiles bleus qui complètes un ensemble haut en couleur. Cette images à aussi notre record de seing depuis notre présence au Chili, car les images brutes les plus fines ont un seing de 1.0 sec d'arc, voir même très légèrement en dessous si on choisi bien les étoiles. Par avance, nous vous souhaitons une bonne balade! Les renseignements techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 17h. Chaque couche R,V et B en 1h. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.0 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 1.8 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.5 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  18. Petite lune en HDR

    Bonsoir, Une petite lune de ce soir en essayant de faire un HDR. Compilation de huit images sous Photoshop. Images prise avecle Canon EOS 760d et la Megrez 72. Bon, c’est un peu particulier mais cela change. Frank
  19. un peu de bricolage

    Salut, j ai quasi terminé mon disque de bahtinov pour l ED80, c est pas le travail du siècle, mais bon, on prépare le matériel. reste plus qu'un coup de bombe noire, et un petit nettoyage dans les recoins de découpe, et zou!! Les bouchons c 'était pour centrer l ED80, on trouvera autre chose pour la fixation bruno
  20. Bonjour le groupe, Il y a quelques temps un collège québécois à moi a présenté des images prises à travers un tout nouveau filtre, le "duo-Narowband" de Cyclops Optics. Ce filtre limite la bande passante à 10 nm autour des raies d'émission du Ha et de l'OIII respectivement. Il fait donc le même travail que l'IDAS LPS-V4 mais en beaucoup plus serré, ce qui limite davantage l'effet de la pollution lumineuse. Comme je deviens paresseux avec l'âge, je me suis dit qu'il était temps que j'essaie ce genre de solution "facile" pour imager sans trop me prendre la tête avec les défis techniques depuis mon site pas mal pollué (zone orange). Je me suis donc procuré ce filtre, et aussi une caméra couleur Atik 460ex color d'occasion (merci Martin!). J'ai essayé le tout avant-hier pour profiter encore des nébuleuses d'hiver qui s'en vont gentiment vers l'ouest. Mon choix s'est porté sur la tête de singe, NGC 2175, que je n'avais encore jamais imagée. 105 poses de 2 minutes non guidées plus tard, voici le résultat. Comme je ne voulais pas installer de guideur, la limite de 2 minutes par pose fait que l'image n'est pas très profonde, mais la nébuleuse ressort tout de même bien. La double bande étroite "tue" par contre la couleur de la plupart des étoiles, mais bon c'est un compromis acceptable à mon sens. De plus, lesdites étoiles sont petites, ce qui est un avantage. Je crois que ce filtre va beaucoup me plaire :-) Prétraitement et traitement PixInsight 1.8, finition Photoshop CS3. Avant que vous me demandiez: non, je n'ai pas d'image comparative sans le filtre. Je réserve ce test pour une situation où j'aurai le temps, probablement pour une des grandes nébuleuses d'été, que je tenterai de capturer à travers la pollution lumineuse de Montréal. Bon visionnement! Daniel
  21. Je dispose de capteurs avec des pixels d'environ 6 µm : un couleur 24x36, et un monochrome 11x7. J'ai surtout besoin à court terme d'utiliser le petit avec une barlow x4 sur mon capteur monochrome. D'avance merci pour votre aide
  22. Nuages, Vénus et Mercure

    Bonjour, Deux images prises entre les nuages vendredi soir. La météo est vraiment déplorable depuis... Et une vue des constellation d'hiver avant le printemps (si si j'y crois). J'ai essayé de donner du volume aux nuages (quitte à en avoir) sous Photoshop. Bonne journée, Frank
  23. apn sony

    bonjour j'utilise un 450d pour l'astrophoto au foyer d'un c11 ou une lunette astrothec j'obtiens quelques résultats que j'ai posté dans la galerie d'image ,mais je voie beaucoup de tres belles prises avec le sony A7 S , donc : lequel exactement il me faudrait ,car j'ai vu plusieurs modèles surtout le full frame ,le bridge , il fait aussi vidéo etc etc je suis un peu perdu et je voudrais pas me tromper surtout qu'il est un peu chero merci pour les réponses A + MICA
  24. Bonsoir, je me pose la question d'aménager mon véhicule pour l'astro nomade avec la possibilité de dormir dedans. Il y a quelques années j'avais vu quelque bricolage astucieux sur voiture où fourgon avec possibilité de panneaux solaires, mais depuis, il y a dû avoir de l'évolution dans les possibilités. J'ai beau regarder sur le net, il n'y a pas grand-chose. Voila si quelqu'un à un vécu dans le domaine.
  25. Du recuit - mijoté !

    Salut tous, je rentre d'une mission de 2 semaines. J'avais pris avec moi 2 trucs pour les rempiler avec siril et faire un traitement différent. Images déjà postées ici. Mais bon, vue la météo Je vous fais du recuit.... 2 petits likes ici si vous voulez : JF