Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Astuce'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Astronomie
    • Astronomie générale
    • Astronomie pratique
    • Observation visuelle
    • Astrophotographie
    • Spectroscopie et photométrie
    • Astronomie solaire
    • Le coin des débutants
    • Rencontres et évènements
    • Coopérations Pro-Am
    • Nouveaux produits
    • Vu sur le Net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • La vie des forums
    • Tests
    • Bêta tests
  • Forum de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Forum de Ciel profond en mode rapide
  • Forum de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Informations du groupe de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Le Sony A7s pour tous !
  • Petites annonces de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Forum de Astronomie Région Centre
  • Forum de Un réfracteur français

Catégories

  • Acquisition/Traitement d'images
  • Ephémérides et Cartographie du ciel
  • Simulation et calcul en optique

Catégories

  • Ventes
  • Achats
  • Services

Catégories

  • Astrophotographie
  • Instruments
  • Techniques d'observation
  • Lunettes
  • Télescopes
  • Observation
  • Traitement d'image

Catégories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordanie

Catégories

  • Ouvrages Axilone
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Calendrier astronomique
  • Rencontres et évènements
  • Évènements de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Évènements de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Évènements de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Évènements de Astronomie Région Centre

55 résultats trouvés

  1. Coucou, J'ai trouvé ce matin par hasard une animation pédagogique sympa montrant la révolution de la Lune en 28 jours et l'allure de la phase lunaire telle que la voit un observateur placé sur la Terre (qui tourne aussi bien sûr). C'est pas mal fait, je trouve. Voilà le lien: http://www.pccl.fr/physique_chimie_college_lycee/cinquieme/optique/phases_lune.htm Vous connaissiez ? Claude
  2. NGC 891 avec 294 MC Pro

    Salut les potes. Peu de temps en ce moment entre le boulot, les fêtes et la famille. Je vous poste quand même une image dont je suis très content avec la 294 MC Pro (3 h). Car je trouve qu'il y a peu de retours sur cette caméra pourtant exceptionnelle. Il y a tout de même (c'est mon péché) une luminance ajoutée en poses rapides avec la 290 MMC (1 h = 3600 x 1sec.) pour les détails centraux. Visitez la full SVP. Tout le fdc est fait avec la 294 MC. Perso, je trouve que ça DECHIRE. BONNE ANNEE. Le post est un peu décousu, je rentre de soirée qui allait bien LA FULL et un like ici à votre bon cœur, faut faire progresser les frenchies : JF
  3. une T500 non conventionnelle

    bonjour deuxieme post encore plus ancien ( premiere lumiere en avril 2013) ma T500 : numéro six ( les geeks comprendront pourquoi je parle d elle au feminin ... ) http://laurentastro.unblog.fr/numero-six/ elle est bien connu au RAP ou aux « estivales de Dédé », je la confie facilement ( surtout contre un poignee de bonbons ...) - mag record vue ( par autre que moi ) : 15,2 ( IGC galaxie vue par la tranche ) - deja poussée a 550X en planetaire ( mais sans suivi c est chaud ) et a 1125X ( barlow x2 et zoom 3-6) sur la lune la structure en X est plus resistante que celle en V ( deformation proportionnelle a h^3/b^2) , je n arrive plus a retrouver l article de resistance des materiaux sur la deformation d une structure triangulee pour la citer , dsl . passe-filtre ( pl-uhc-oiii-hbeta ) original monté a la sortie du paracoor ( je laisse ceux qui l on essayé en parler pour son usage ) poignees en bois pour un usage confortable par temps froid barillet de 36 points pour supporter le miroir fin de 45mm pour le reste le blog est long au debut ( j avais beaucoup besoin d ecrire ) les photos de la fabrication sont a la fin . retrofit en cours mais avec mes mains ... c est pas gagné du tout motorisation ? on vera plus tard
  4. un T250 dans une sacoche de pc portable

    bonjour je n ai pas posté sur un forum d astronomie depuis un temps . je vous presente mon petit T250 qui rentre dans une sacoche d ordinateur portable . http://laurentastro.unblog.fr/slim-ou-le-telescope-de-voyage-en-version-fine/ il a ete presenté , entre autre , au RCE en 2014 et au RAP en 2016. tout est dis et/ou montré , je pense , dans la presentation et les photos du blog. c est mon telescope de secours ou de voyage selon, il n est pas a vendre , inutile de le demander ... les plans ? y en a pas MDR ! les pieces sont moulées les unes par rapport aux autres. vu sa place en transport , il n est pas souvent bien loin de sa grande soeur , une de 20’´(mais c est une autre histoire) . si vous la voyez , demandez moi toujours . quelques pieces , dont le chercheur , sont prevues en retrofit , mais seulement quand je sortirais de l hopital et que ca ira mieux. j ai deja vu comment gagner au moins 5 mm sur l epaisseur totale ( la flemme se tout refaire m arrete , j attend un padawann pour le lui faire faire . je prefere garder les forces qui me reste sur un autre projet ) . meme le descendre a moins de 40 mm ( mais faut des miroirs tres fin < 20mm voir 15mm ! ) et la limite technique de la boite au alentour de 30mm . on atteint les limites en terme de fabrications pour les miroirs et les structures ( va falloir faire de la RDM ! ) pour des pieces plus fines on peut prevoir plus leger ( faut enlever le carton qui a pomper trop de resine) revoir la cage du secondaire ( poids diviser par trois !! ) , la caisse su primaire en structure ouverte et non fermee , refaire un barillet en carbone ( attention au cout !! ) et pour finir la caisse/base qui est trop blindée . tubes de 6mm au lieu de 8mm ? a etudier aussi travailler le carbone sous vide de facon pro et non amatrice comme moi pourrait reduire le poids final en eleminant la resine que je laisse en trop et rajouter des trous un peu partout aussi (tourillons , base , rocker , cage ? , support po , etc. )
  5. Bonsoir, une petite Mars de la semaine derniere T200mm + ASI224MC + ADC malgrés ses 9.7" elle est relativement haute et on voit encore pas mal de choses. Films de 240s traités AS3+ R6 Une petite question technique concernant la derotation de films video. Dans winjupos il faut faire une image de reference pour faire le calcul de la dérotation . Comment faut il faire pour selectioner rapidement dans registax par exemple les 1000 premieres images de la video pour faire l'image de reference ? Pour l'instant à part cocher une à une les images à conserver je n'ai pas trouvé de raccourcis pour faire cela. Y a t'il une astuce? Y a t'il un soft plus pratique? Merci d'avance et bon ciel jean
  6. Suite à des posts d'ici et d'ailleurs où je demandais des conseils pour l'élaboration d'un catalogue d'objets observables, j'ai cumulé plusieurs sources de données pour réaliser un catalogue personnel évolutif, assorti de cartes adaptées. Je vous livre donc le fruit de mon travail, pour celles et ceux à qui cela pourrait être utile : j'ai mis le catalogue avec ses cartes en *.pdf [~2Mo] pour des raisons de poids de transfert, mais je tiens les documents bruts à disposition de qui le voudra : catalogue en *.odt [10Mo], catalogue *.xls total [160Ko] ou par page [~30Ko /page] correspondant aux cartes, cartes séparées en *.jpeg [~600Ko /carte]. Pour la méthode, voici ce que je me suis fixé : - compilation en un fichier *.xls des objets Messier, NGC, IC... mais aussi des étoiles et des astérismes intéressants : chaque objet est identifié par ses coordonnées, sa constellation, sa ou ses cartes de référence (voir ci-dessous), sa période d'observation, son type, sa magnitude, sa distance, le tout assorti d'évaluation d'intérêt, de facilité d'observation et de précisions sur l'objet lui-même (forme, particularités...) ; - tri personnel des objets par intérêt (donc subjectif... mais surtout évolutif !) et par régions du ciel correspondant aux excellentes cartes de l'Astro-Club de la Girafe, puis personnalisation de ces fameuses cartes par ajout des objets supplémentaires qui m'intéressent ; à noter : un petit défaut à corriger (pour amélioration plus tard) pour la lecture de certaines couleurs à la lumière rouge ; ce tri relève de mon entière subjectivité, aidé en cela par les données et évaluations d'autres astro-amateurs (Bruno Salque, Alain Gérard/Halebopp, Thierry Rémy, Albireo_oc, Astro_007, les sites de l'Astro-Club de la Girafe et de Dinastro, JR Gilis) ; - réalisation d'un fichier (traitement de texte) mettant en corrélation cartes et catalogue (sous forme de tableaux) trié par régions, que j'ai imprimé en paysage (ou plus exactement en 2 portraits affrontés = impression en 2 pages par feuille : voir photos jointes) avec carte et tableau en vis-à-vis, le tout relié en spirale afin de tenir sur le couvercle incliné de ma boîte d'accessoires pour une lecture facile lors des soirées d'observation. Le catalogue est imprimé recto-verso : sommaire + légende + test magnitude + cartes 1 à 7 d'un côté, visibilité constellations + cartes 8 à 14 de l'autre (cela permet de limiter l'épaisseur, l'ensemble est plastifié mais je ne suis pas gêné par des reflets parasites). J'ai prévu d'améliorer le catalogue dans le temps, en ajoutant des informations (par exemple les noms des étoiles... ce qui peut être long !) : le catalogue est assez fourni (près de 500 objets) mais comme on peut trier ce que l'on veut imprimer... c'est tout l'avantage d'un fichier *.xls ! Je n'ai cité nommément que les personnes dont j'ai utilisé les travaux, mais un grand merci à tous les autres contributeurs pour la disponibilité de leurs conseils ! Je mets quelques photos d'utilisation sur le terrain... et je suis preneur de vos remarques et suggestions !!! Gilles astro-cat-gklm-12-2018.pdf
  7. Bonsoir tout le monde Le post est assez long, donc j'ai mis l'essentiel en gras pour plus de lisibilité Ceux qui me connaissent le savent, j'ai souvent quelques soucis de trame sur mes images ciel profond en poses rapides. Derniers exemples en date, mes images de M1 et B33 postées il y a deux semaines dans la galerie. Beaucoup d'entre vous ont adopté des approches diverses et variées pour solutionner le problème. Les uns pratiquant le dithering, mais le procédé a ses limitations en poses courtes et ses contraintes. D'autres ( comme moi ) décalent volontairement leur mise en station pour que l'image se "balade" sur le capteur. Certains essaient d'optimiser un maximum les darks, les offsets, et autres flats et darkflats... Seulement voilà, l'autre soir, ma mise en station était parfaite, et là je me suis dit : c'est quand même trop nul de devoir volontairement sacrifier une mise en station si réussie. En plus ça signifiait des recadrages fréquents, donc sortir dehors dans un froid polaire... Bref. J'ai beaucoup réfléchi à la question, et j'ai eu une idée. Donc afin de capter pleinement votre atention , une démonstration valant tous les discours du monde, j'ai voulu mettre mon idée en application. Voici une première image de M1, seuils tirés, constituée d'une somme de 500 brutes de 2s sans retrait du dark. Juste une correction cosmétique légère sur les pixels les plus "chauds". Une deuxième image constituée des même 500 brutes, auxquelles j'ai soustrait un dark acquis de manière classique. Pas d'offset, celui-ci étant "inclus" dans le dark. La caméra est non-refroidie, donc c'est toujours délicat d'obtenir le dark à la bonne température... ce dernier a été réalisé à la suite des acquisitions, soit environ 3h après ces 500 images qui sont au début d'une longue série. Comme pour la première, une légère correction cosmétique est ajoutée ensuite pour se défaire des pixels "extrèmes". Et enfin, une image constituée des même 500 images brutes auquel j'ai soustrait un dark fabriqué maison, avec ce que j'appellerai désormais, en toute modestie, la "méthode Roch" Toujours la même correction cosmétique appliquée ensuite. Comme vous pouvez le voir, le résultat se passe de commentaires... notamment sur le fond de ciel. Il y a encore une trame bien présente sur quelques zones plus brillantes, et également dans les coins, mais c'est un problème qui devrait être réglé avec la "méthode Roch 2.0" Là, normalement, vous vous dites : "bon il commence à nous bassiner celui là, avec ses grands airs et sa méthode machin, elle est ou l'arnaque ?" Alors voilà, laissez moi vous expliquer le principe de la "méthode Roch" En réalité, c'est pas bien compliqué. Par contre, pour la réalisation, pour le moment, faute de logiciel adapté, c'est l'USINE A GAZ ! D'ailleurs je ne suis certainement pas le premier à expérimenter ça. Mais bon, comme je n'en ai jamais entendu parler d'un tel procédé jusqu'à présent, zut à la fin. C'est vrai quoi, de nos jours on ne peut plus rien inventer, alors je rendrai la "méthode Roch" à César si besoin est plus tard. Je suis parti du postulat suivant, qui me semble assez logique : Une image de calibration parfaite ne devrait engendrer aucune trame. Vous imaginez ? Ce serait génial non ? Plus besoin de se geler toutes les demi-heures pour recadrer le machin, plus besoin de dithering qui plante parce que "yavait un nuage"... etc. Sauf que pour avoir un dark parfait, il faudrait le réaliser dans les conditions EXACTES de l'acquisition, ce qui parait impossible... ...à moins d'utiliser directement les images d'acquisition pour le prétraitement. Parce que si on y réfléchit quelques minutes, la plupart du temps, une majeure partie de nos chères images est constituée... de fond de ciel, ce qui équivaut à une image de calibration parfaite, combinant offset, dark et flat. Pour se servir convenablement cette proportion "utile", il suffirait donc d'isoler sur chaque image la partie en question, et de s'arranger pour qu'en utilisant un nombre important d'images, toute la surface du capteur soit couverte à un moment ou à un autre. Cela tombe bien, en poses courtes, on dispose d'un nombre de brutes conséquent. Si l'image gigote suffisamment dans le champ, il paraît possible de réaliser une "carte" sur toute la surface du capteur. Allez, on liste rapidement quelques avantages que cette solution apporte - Plus besoin d'images de prétraitement spécifiques - On peut même traiter les anciennes images qu'on trouvait toutes tramées à postériori - On peut réaliser une image de calibration évolutive sur la soirée. Par exemple se baser sur les 500 premières images pour prétraiter les 500 premières images, puis les 500 suivantes pour les 500 suivantes, etc, etc. - Et si ça ne suffit toujours pas ( ce dont je doute fort ), on peut même réaliser une carte "glissante" en utilisant, pour chaque image à calibrer, par exemple les 50 précédentes et les 50 suivantes. Bon alors évidemment, on note deux gros inconvénients à résoudre. Le premier c'est qu'il est fort possible de n'avoir que très peu de fond de ciel disponible au sein d'une image... mais je reviendrai là dessus dans un autre post, on peut tout à fait contourner le problème. Le deuxième problème, et non le moindre, c'est que le procédé n'est absolument pas viable dans l'état actuel des logiciels de traitement. La démarche que j'ai suivie est extrèmement fastidieuse, et ce d'autant plus que le nombre d'images a traiter est élevé ; ça demande du bidouillage de haute volée, et certains comprendront peut être pourquoi j'utilise encore IRIS, et pas Siril par exemple... tout simplement parce qu'il permet vraiment tous les bidouillages possibles et inimaginables . Voici la démarche suivie, étape par étapes. Je ne rentre pas vraiment dans les détails puisque c'est vraiment trop long à faire, c'est juste pour que vous ayez une idée. - Alignement des images non prétraitées - Empilement des 500 images en question - A l'aide de l'image obtenue, création d'un masque défini par une valeur maximale des pixels. ( commande BIN_DOWN ) -Alignement du masque sur les 500 images ( commandes MIRRORX puis MIRRORY pour retourner l'image, puis FILE_TRANS pour réaliser un décalage de l'image avec les mêmes paramètres que pour l'image précédente ; enfin, de nouveau MIRRORX et MIRRORY ) - Application du masque sur l'ensemble des images, chacune ayant son propre masque aligné sur l'objet. C'est là où ça a été le plus long, je n'ai pas trouvé de commande permettant de soustraire une séquence d'images à une autre séquence ; j'ai donc dû y aller "à la main", image par image - Normalisation de tous les pixels rejetés par le masque sur la valeur moyenne du fond de ciel ( commande CLIMPIN ) - Empilement des 500 images de prétraitement ainsi obtenues. Tout cela me donne mon image de prétraitement maître, que je peux utiliser pour poursuivre un prétraitement/traitement classique a partir des images brutes. Note : En premier lieu, j'ai voulu réaliser une médiane des images de prétraitement, pensant que le résultat serait meilleur... ce n'est pas le cas, loin de là. Pourtant, d'après mes connaissances, si le bruit associé à notre signal de dark/offset/flat est réellement aléatoire, une médiane devrait donner un résultat similaire à une moyenne ( ça doit avoir un rapport avec la loi de poisson ou quelque chose comme ça ) Sans trop vouloir tirer des plans sur la comète, il me semble que cela va donc dans le sens d'une distribution non aléatoire des valeurs, que certains ici pourraient peut être m'expliquer Mais bon, je me suis donc résolu à utiliser la moyenne. Cela implique que la carte finale de prétraitement n'est réellement efficace que sur les zones couvertes par du fond de ciel 100% du temps ; en effet, puisque j'ai remplacé les zones "inutilisables" par une valeur fixe sur chaque image, cela doit nécessairement réduire la précision de la correction de certains pixels chauds par exemple. D'ailleurs, au centre de l'image, M1 étant toujours dans les parages, la zone n'est jamais utilisable, ce qui explique la trame bien apparente sur la nébuleuse. On voit également bien la trame dans le coin supérieur droit ou l'amp-glow commence à faire des siennes. Pour pallier en partie au problème, plutôt que de remplacer les zones inutilisables par une valeur moyenne, il faudrait tout simplement les écarter du calcul. Par exemple, si un pixel est situé à l'emplacement d'une étoile brillante sur 50 images, on pourrait donc écarter complètement ces 50 images du calcul final pour le pixel en question, et donc faire la moyenne des 450 autres. Mais ça, je ne pense pas que ce soit faisable avec IRIS. Ce qui m'amène au but final de ce post. Pour moi il y aurait énormément à gagner en poussant plus loin les logiciels de traitement actuels. Même si on a d'anciens logiciels qui ont fait leurs preuves ( IRIS ou autre ) et de nouveaux logiciels intéressants ( SIRIL, AS3 ) ; pour moi aucun n'est réellement adapté à l'immense étendue de prétraitements et traitements possibles qu'offre, notamment, la prise de vue en poses courtes. Je pense qu'il ne se passe pas un mois sans que me vienne à l'esprit une nouvelle idée pour améliorer la chose ; je peux mettre en oeuvre certaines avec IRIS mais le logiciel vieillit et commence à montrer ses limitations sous des aspects très différents. Donc l'idée c'est d'essayer de faire évoluer un peu tout ça. De quelle manière ? Je ne sais pas encore, mais en attendant je vais continuer les petits essais dans mon coin et voir ce que vous en dites Je prépare un traitement de mon autre image récente toute tramée, la tête de cheval, avec la "méthode roch 2.0" qui devrait régler l'ensemble des problèmes de trame résiduels sur celle-ci. Ça va me demander un temps fou, mais je pense que ça vaut la peine de montrer ce que l'on pourrait obtenir avec un logiciel de traitement à son plein potentiel En attendant, je suis ouvert à toutes les remarques... n'hésitez pas. Merci à ceux qui m'ont lu jusqu'au bout Romain
  8. collimation newton 150/750

    Bonsoir à vous. Ca y est après avoir patienté quelques jours j'ai enfin pu regardé un quartier de Lune (pour l'instant je n'ai pu que en jour mais déjà mon impatience à été comblée). Par contre j'ai testé par curiosité la collimation et je me pose une question.Le secondaire est bien centré lorsque je regarde dans l'oculaire mais lorsque je met un bouchon percé au centre, mon point de lumière est décalé (pas mal je trouve) sur le cercle du primaire.Méthode aléatoire pour un débutant ou collimation nécessaire? Merci pour vos conseils
  9. Bonjour à tous La politique d’utilisation des API GoogleMap (en gros les fond de cartes avec les route et les villes des cartes avex) ayant radicalement changé, j’ai dû me résoudre à refaire les cartes de pollution lumineuse. leur tarifs (200€ /mois a une le génial bénéfice de me faire réfléchir a comment faire pour etre plus souple pour vous) Pour le moment j’utilise OpenStreet Map. Je verrai s’il convient de changer cela, mais j’ai désormais plus de souplesse (il m’est facile de changer à tout moment le fond de carte sans avoir à tout refaire) Les cartes ont donc été mise à jour avec une nouvelle source de données : les « photos » satellites. nouveauté : vous avez désormais un curseur en haut à droite des cartes pour paramétrer la transparence de la couche de pollution lumineuse et pour voir lire à votre aise les noms des villes. bien sûr plus c'est transparent, moins la couleur de cartes de pollution lumineuse est garantie Les cartes 5 versions sont disponibles Classique, astrophoto, sodium, Couleur du Ciel (nouveauté) et Led rendez vous sur la page dédié pour la version longue de la présentation ainsi que toute les versions disponibles [url=https://www.avex-asso.org/forum/posting.php?mode=edit&f=3&p=60548][/url]
  10. Bonjour à tous suite à un changement d'un extreme radicalité dans la politique de google concernant l'utilisation de googlemap (il faut payer 200€ par mois) j'ai été contraint de refaire toute les cartes de pollution lumineuse et le systeme de publication qui va avec ce gros travail est désormais terminé, le fond de carte est OpenSTREETMAP C'est encore bricolo bricolette mais c'est utilisable. cela sera renforcé avec d'autre fonctionnalités et d'autres cartes sur le même principe. les carte astrophoto et LED vont suivre je n'ai pas un confiance aveugle en OSM je cherche don des solutions plus pérenne, mais pour le moment c'est tout ce que je peux proposer voici le nouveau lien : https://avex-asso.org/dossiers/pl/europe-2016/ merci de m'indiquer si vous rencontrez des difficultés
  11. Lutter contre l'humidité

    En vente chez Aldi le 13 Octobre: Coussin absorbant (4 euros) pour absorber l'humidité intérieure des véhicules. Cela ressemble à ce que j'avais trouvé à LIDL il y a quelques années . C'est du silicagel que l'on peut régénérer au micro ondes. J'en ai mis dans le carton de mon scope et dans ma mallette d'accessoires. Bien sur ,il faut l’utiliser dans un espace clos ,sinon ça sera vite saturé. Bon ciel Laurent
  12. Bonjour à tous, Je recherche un retour d'expérience sur l'adjonction d'un PO sur Mak 127 SW. En effet, j'ai modifié la sortie foyer du Mak en y mettant une bague de conversion Geoptic SCT pour Mak SW afin de pouvoir y fixer les accessoires SCT : https://www.astronome.fr/produit-g30a188-bague-de-conversion-sct-pour-mak-skywatcher-celestron-Prix-35-euro-id-908.html Ensuite, j'ai acheté un PO TS Optic Crayford https://www.astroshop.de/fr/porte-oculaire/porte-oculaire-ts-optics-crayford-schmidt-cassegrain-extrait-2-1-10-micro-de-traduction/p,11264 Or, j'ai été obligé de revendre le PO TS Optics car la bague de serrage butte sur la molette de mise au point du Mak. ainsi, le diamètre extérieur du PO est trop importante au niveau de la fixation du PO sur la bague de conversion. Certains d'entre vous ont-ils mis un PO sur leur Mak 127 ? si oui, quel type de Crayford ? Espérant un coup de main ! Merci Bcp ! Bon Ciel
  13. Salut, Une question qui va peut-être sembler naive pour les plus bricolos: j'ai une monture (type VMA) dont la base se fixe directement sur un socle en béton de 1*1*1 m^3 (cfr dessin attaché). Le centre de gravité de la monture étant déporté par rapport à la base, il y aura deux fixations (côté sud de la base) qui devront chacune retenir (en traction) une charge de 50-60kg. Est ce qu'un scellement chimique dans le béton est approprié dans un tel cas? Pour le reste, avec une charge pouvant monter pas loin des 300kg (monture+tubes), est-ce qu'un ferraillage est nécessaire dans le béton? Merci! Simon
  14. Bonjour à tous, oui je sais c'est sur le forum d'en face, mais j'ai la flegme de recommencer à déposer toutes les copies d'écran ici Peut-être un jour quand j'aurai plus de temps, sinon je ferai une version PDF. https://www.webastro.net/forums/topic/166799-tutorial-pour-le-traitement-complet-dune-image-apn-avec-les-scripts-siril-et-photoshop/ EDIT : la version PDF en ligne est disponible ici : http://www.astrosurf.com/colmic/Traitement_SiriL/Traitement_complet_APN_SiriL_Photoshop.pdf
  15. conseil

    bonsoir les ASTRAMS j'aurai bien besoin de conseils sur le réglage phd guiding 1 avec un gros chercheur 12x80 et une barlow x3 camera DSI meade merci d'avance mica
  16. Bonjour à tous et à toutes, Je débute dans l'astrophotographie mais ayant déjà fait quelques pas en planétaire, j'aimerais beaucoup faire du ciel profond. Voila mon matériel: Mizar 150/750 / Monture EQ3-2 avec moteur mizar AD / Nikon D3000 Cependant, impossible de faire la mise au point avec mon Apn + bague T + adaptateur, même avec un adaptateur "fait maison" qui permet d'avoir le minimum de tirage possible. Je peux uniquement faire la MAP avec ma barlow x2 mais on m'a fortement déconseiller de faire du CP avec une barlow. C'est pourquoi, j'aimerais savoir si vous avez une solution pour moi ? Voila à quoi ressemble mon porte oculaire + adaptateur fait maison + bague T avec le moins de tirage possible: L'idée de changer de tube ou de PO ne m'enchante pas du tout étant donné que j'ai ce télescope seulement depuis 6 mois. Par contre, je peux changer d'apn (vers un Nikon D5000), donc est-ce que le fait de changer d'apn peut permettre une MAP différente ? On m'a aussi dit que apparemment le fait de mettre un correcteur de coma, (Je ne sais pas ce que c'est ^^), pouvait faire reculer le foyer de quelques centimètres, je ne sais pas si vous pourriez m'en dire plus sur cela ? Merci d'avance pour votre compréhension et votre participation
  17. Salutations à tous et à toutes, (je suis nouveau sur le forum :D) Je débute dans l'astrophotographie mais ayant déjà fait quelques pas en planétaire, j'aimerais beaucoup faire du ciel profond. Pour commencer voici mes débuts en planétaire: (Prise sans le moteur AD et avec barlow x2) Equipement: Mizar 150/750 / Monture EQ3-2 avec moteur mizar AD / Logitech c270 / Nikon D3000 (Si vous avez quelques conseilles pour améliorer mon planétaire je suis preneur) Cependant impossible pour moi de faire du ciel profond mal grès le fait que j'ai fait le tour de la quasi-totalité des forums sur le sujet. J'utilise mon Nikon + bague T + barlow x2 (obligé de mettre la barlow sinon je n'arrive pas à faire la MAP) et mon moteur mizar. Voila le résultat avec la galaxie d'Andromède: Vraiment périlleux hein ? x) ISO 1600, EXPO +5, temps d'exposition 30", déclancheur 2s (J'ai remarqué qu'il y avait des points bleus et rouges sur les photos de mon Nikon vous ne sauriez à quoi cela est due ?) Impossible de faire une MES parfaite, donc si vous avez des conseilles je suis vraiment preneur. Néanmoins, même si je sais que ma MES n'est vraiment pas parfaite j'ai l'impression qu'il y a quelque chose qui cloche. PS: J'ai un ciel plutôt pas trop mal. ( J'arrive à distinguer la voie lactée lorsqu'il n'y pas la lune, donc je ne pense pas que ça vienne de là.) Merci d'avance pour votre compréhension et de votre participation :).
  18. GIF animé , en quelques secondes

    Bonjour tout le monde Faire un Gif animé en quelques secondes avec SerPlayer ============================================= Télécharger la dernière version , choisir 32 ou 64b suivant votre Os : https://sites.google.com/site/astropipp/ser-player#downloads Une fois le serplayer installé , IL SUFFIT DE CLIQUER SUR UNE VIDEO SER POUR L'OUVRIR (inutile de lancer serplayer, il s'ouvre tout seul ) Au passage puisqu'on y est , possibilité de modifier gain et gamma de la vidéo - fenêtre : "Outils" => puis traitement Possibilité de sauvegarder avec ces réglages : - fenêtre "Fichier" => enregistrer en Ser ou autre - choix de toutes les images, ou d'une partie des images ex., de 1 à 4000 , de 1000 à 3000 etc.... TRÈS PRATIQUE POUR COUPER UNE VIDEO en X Tronçon ENREGISTREMENT EN GIF ANIME - IL SUFFIT DE CLIQUER SUR UNE VIDEO SER dont on veut faire un gif anime POUR L'OUVRIR (inutile de lancer serplayer, il s'ouvre tout seul en cliquant sur la vidéo) - fenêtre "Fichier" => enregistrer "en Gif Animé" - à droite dans "préréglages des options avancées " passer en Qualité Maximum pour éviter le scintillement des limbes !!!! Attention !!! bien préciser le nbre d'images , sinon c'est la totalité de la vidéo qui va être enregistrée en Gif . - donc ne pas dépasser 50/60 images sinon le fichier sera trop gros Et c'est tout , voilà le gif animé : Bernard_Bayle
  19. Bonjour, Cela fait un petit moment que je cogite pour trouver une bâche de protection pour le XX14i lors des rassemblements astro sur plusieurs jours sans me mettre sur la paille... ... et j'ai fini par trouver pour 45€ dans le Bricotruc du coin par pur hasard La solution : bâche de protection pour les barbecue style plancha (c'est de saison ), la bâche en question est efficace face aux intempéries, aux UV, 100% polyester et enduit PU. Dimensions : 171X62X106 cm... une ficelle bloquante permet de resserrer la bâche à sa base... Les images, si vous cherchez bien vous trouverez la marque du fabricant - Avant : - Après :
  20. Bonjour à toutes et tous, Je viens d'acheter une SkyView Pro Goto à un copain pour mes Lunettes ED (la 100mm principalement). Question : afin de préserver les pignons d'entrainement AD et DEC, quel type/marque de graisse utilisez/conseillez vous? Merci.
  21. Meade AUTOSTAR III

    J' ai cassé mon écran Led de mon Meade Autostar III Je voulais savoir si il était possible de le réparer. L'idée de devoir le changer complétement me dérange (c'est mon coté développement durable) . Auriez vous une solution à me proposer pour une réparation. Bonne journée
  22. Bon ce n'est pas vraiment un tutoriel, mais je ne savais pas quel titre donner à cette petite manip. Lorsque l'on utilise un ADC pour l'astrophotographie, on ajoute un étage supplémentaire dans chaine optique qui va de l'objet au capteur. Pour cela, il faut des adaptateurs, des vis, etc, etc... Tout cela rajoute du poids sur la monture mais aussi sur le porte oculaire et peut générer un problème de tilt. Aujourd'hui, je vous propose une petite manip toute simple pour gagner un peu de poids (pas beaucoup 28 grammes) mais surtout pour rendre l'ensemble plus compacte et plus rigide. On commence par les éléments de base. Un ADC de chez ZWO et une caméra ZWO ASI 224MC équipée d'un filtre UV/IR cut. Quand on met tout ce petit monde en place on obtient. L'adaptateur 31,75 mm de la caméra et venu s'insérer dans celui de l'ADC. Le tout tient avec deux vis, plus ou moins bien ajustées. Alors revenons à l'ADC et dévissons l'adaptateur. Les deux embouts, ne sont pas identiques. Retournons l'adaptateur. Et replaçons le dans l'ADC. Au préalable on a retiré l'adaptateur 31,75 de la caméra. On va pouvoir visser cette dernière directement sur l'adaptateur de l'ADC. Comme ce côté de l'adaptateur a une petite corniche, elle servira de frein pour que la caméra vienne se bloquer en place. Car sinon, la caméra rentrera plus profondément et on aura un problème de placement du point focale et une MAP impossible. Et voilà, le montage est terminé. Comme adaptateur et caméra sont vissés plus besoin des petites vis et comme l'adaptateur de la caméra a été supprimé on a gagné un peu de poids et un étage en moins. L'ensemble est plus rigide et donc moins sujet à des défauts de tilt. Mais, et le filtre UV/IR cut alors? Simple, il suffit de venir le visser à l'entrée de l'ADC et l'ensemble est complet. Voilà, peut-être connaissiez-vous cette petite astuce? Sinon, j'espère qu'elle vous a plu. Bon ciel à tous.
  23. Remplacement Porte oculaire

    Bonjour à tous, il parait que je devrais faire circuler ma trouvaille (sur les conseilles d'un vendeur) que ça pourrait peut être en aider certains. Donc voilà, j'ai remplacé le PO de mon Perl 200/1000 d'origine, qui commençait à être un peu léger en astrophoto, le poids de l'APN le faisait glisser et la mise au point était compliquée. J'ai mis un PO Omegon Hybrid démultiplié. Jusqu’à là tout va bien. Le problème fut lors du démontage du PO Perl, cela laissait un trou béant dans la carlingue du télescope!! J'avais beau tourner et retourner le nouveau PO dans tous les sens, je ne pouvais pas masquer tout le trou. J'ai vite compris qu'il me faudrait une platine percée au bon diamètre (diamètre du tube du porte oculaire la partie qui rentre dans le télescope) pour refermé ce trou noir lol. J'ai d'abord pensé à une feuille de Zinc mais n'en ayant pas sous la main et mon copain couvreur, de répondant pas, j'ai vite cherché autre chose. Étant électricien, j'ai trouvé dans mon bazar un couvercle de Goulotte électrique (type GTL) Blanc (ça tombait bien mon tube étant blanc) et épais de 2 voire 3 mm. Donc assez rigide. J'ai découpé un joli carré dedans (à l'aide d'un outil multifonction vibrant genre Bosh) j'ai tracé les diagonales entre chaque coin afin d'en avoir précisément le centre. Le tube du PO qui rentre dans le télescope faisant précisément 65MM et étant toujours électricien j'ai utilisé une scie cloche d'électricien au diam 68mm (diamètre pour encastrer des prises et interrupteurs) pour percer mon carré de couvercle de goulotte que j’appellerai désormais platine. Me voilà donc avec ma platine de 12 sur 12 cm percée en son centre par un trou de 68mm, bien plate. Comment maintenant lui faire épouser la forme arrondie du tube? et bien en utilisant un décapeur thermique. J'ai chauffé la platine jusqu'à ce que le plastique soit souple puis je l'ai posé sur le tube le télescope pour qu'il y refroidisse. Je l'ai quand même plaqué bien contre en utilisant un torchon. Ma platine était presque prête. Restait plus qu'à percer les 4 trous pour la fixation du PO. Le tube du PO rentrant pile (à quelque millimètres près) dans le trou de scie cloche de 68mm, le centrage du PO sur la platine fut vite réalisé. J'ai repéré à l'aide d'un feutre à pointe fine les 4 trous, au travers du support du PO sur la platine. Et je les ai percé avec un foret métal diam 4. Après avoir ébavurer les trous avec un cutter (en tournant, le foret fait fondre le plastique, il faut supprimer ces bavures qui crées une sur-épaisseur) j'ai replacé tout l’ensemble sur le tube du télescope dans son emplacement. Là, il m'a fallut être rigoureux et bien placer le PO au dessus du miroir secondaire. Par mouvement de translation haut/bas/gauche/droite il fallait réussir à avoir tout le miroir primaire en visu (surtout ces trois supports disposés à 120 degrés sur la périphérie du miroir), comme une collimation. A ce moment là j'ai utilisé l'outil indispensable, la troisième main! lol (celle de ma femme) Pour qu'avec le feutre, elle marque l'emplacement des 4 trous à percer sur le tube du télescope pendant que je tenais fermement le tout, pour que rien ne bouge. Nouvelle étape et non des moindres le perçage du tube! j'ai engouffré dans le télescope un gros chiffon pour que les poussières soient stoppées sous le perçage. Le tube bien bloqué j'ai fait mes 4 trous en serrant les fesses et j'ai fini par ébavurer une nouvelle fois les trous percés avec une lime. Le PO n'est pas spécialement adapté au tube de 200mm, il fait aussi d'autres diamètres, résultat il ne plaque pas complètement au tube du télescope, il y a deux interstices entre le support du PO et ma platine. Un de chaque coté de la molette de mise au point. Au début je voulais mettre un joint genre silicone en cartouche, mais je me suis dit que ça ferait crado. Du coup j'ai acheté un joint de fenêtre en mousse autocollant (1.50€ à brico). De 9 mm d'épaisseur. Le jour étant un peu moins épais, le joins est écrasé, c'est parfait. J'ai mis un petit cordon de colle en cartouche sur les bords de ma platine pour la coller un minimum au télescope, afin que ses 4 coins ne se décollent pas dans le temps. Puis j'ai placé le PO neuf sur le télescope et réemployé les 4 vis (du démontage du PO d'origine) pour le fixer sur le télescope. Les 4 vis passent donc à travers le support du PO, ma platine en plastique et bien sur le tube du télescope. Et voilà le travail. Je n'ai pas fait de photo pendant mon bricolage, juste deux du travail fini. J'espère que tout est bien clair et si ça ne l'est pas, n'hésitez pas à me solliciter. Pour ceux que ça pourrait intéresser je pourrais vous expliquer comment réaliser une boite à flat vraiment top avec deux seaux. Bonnes observations à tous. Quentin.
  24. Bonjour à tous Voilà plusieurs mois que je planche sur le rembobinage automatique du secteur lisse pour pouvoir dormir pendant les poses Jusqu'ici, lever toutes les deux heures pour remonter le secteur et repointer l'objet... Je ne sais pas si ça concerne beaucoup de monde aujourd'hui mais je vous fais part de mes résultats parce que ça marche! (enfin, aux essais, je n'ai pas encore d'image prise en automatique toute la nuit ) Voilà la page du dispositif en question, commencez par la fin, c'est plus digeste http://www.astrosurf.com/n-berger/automatisation du secteur lisse/automatisation du secteur lisse.html Nathanaël
  25. mallette à accessoires

    Bonjour, Une vieille mallette de maquillage, 2 bouts de mousse, et voilà une valise à accessoires :D