Search the Community

Showing results for tags 'Comète'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Astronomy
    • General Astronomy
    • Practical astronomy
    • Visual observation
    • Astrophotography
    • Spectroscopy and photometry
    • Solar Astronomy
    • The Beginners Forum
    • Meetings-Events
    • Pro-Am Cooperations
    • New products
    • Others
    • Seen on the net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • All about Astrosurf forums
    • Moderation
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Forum
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Informations du groupe
  • Le Sony A7s pour tous !'s Forum
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Petites annonces
  • Astronomie Région Centre's Forum
  • Un réfracteur français's Forum
  • Ciel profond en mode rapide's Technique de traitements
  • eVscope Unistellar's Forum EvScope Unistellar
  • eVscope Unistellar's RESSOURCES sur l'eVscope (index alphabétique)
  • Le coin Astro-Physics's Forum Astro-Physics
  • Fuji X's Forum Fuji X
  • Astronomie avec arduino's Discussions

Categories

  • Images processing
  • Ephemerids and Skycharts
  • Simulation and calculation in optics

Categories

  • Sales
  • Purchases
  • Services
  • Reporting

Categories

  • Astrophotography
  • Equipments
  • Techniques d'observation
  • Refractors
  • Reflectors
  • Observation
  • Image processing

Categories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Allemagne
  • Belgique
  • Canada
  • Chile
  • Espagne
  • Mauritius
  • Italie
  • Jordany
  • Suisse
  • Tunisie

Categories

  • Axilone Books
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Astronomical Calendar
  • Meetings and events
  • RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord's Évènements
  • Astronomes amateurs en Occitanie's Évènements
  • Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d's Évènements
  • Astronomie Région Centre's Évènements

Found 528 results

  1. C/2019L3 ATLAS

    bonsoir, voici une image de la comète C/2019L3 et ses versions inversée et annotée captures faites le 17 octobre entre 4h10 et 6h10 TU, j'ai retenu 90 images de 60" deux queues se détachent bien au niveau du noyau mais sont "diluées" dans le fond de ciel qui été légèrement voilé ce soir là. à surveiller et à tenter en couleur TN400 f/d5 - paracorr - ASI1600mm acquisition prism10 - traitement pixinsight bruno
  2. C/2019 L3 (ATLAS)

    Le 9 Octobre 2021 Matériel : Takahashi TOA130 avec réducteur de focale et ASI1600GT Composition de 30 poses de 30 seconde - BIN 2
  3. 4P/Faye

    Le 9 Octobre 2021 Infos: https://fr.wikipedia.org/wiki/4P/Faye Matériel : Takahashi TOA130 avec réducteur de focale et ASI1600GT Composition de 30 poses de 30 seconde - BIN 2
  4. 29P/Schwassmann-Wachmann

    Le 9 Octobre 2021 Infos: https://fr.wikipedia.org/wiki/29P/Schwassmann-Wachmann Matériel : Takahashi TOA130 avec réducteur de focale et ASI1600GT Composition de 30 poses de 30 seconde - BIN 2
  5. 67P/Churyumov–Gerasimenko

    Le 8 Octobre 2021 Infos: https://fr.wikipedia.org/wiki/67P/Tchourioumov-Guérassimenko Matériel : Takahashi TOA130 avec réducteur de focale et ASI1600GT Pose unitaire de 30 sec - BIN 2 67Precadre.avi
  6. Bonsoir, Les orages se sont éloignés et j'ai pu enfin rebrancher l'ordinateur pour achever le prétraitement d'une nouvelle image de la comète 6P/d'Arrest commencé hier. Cette comète, qui revient tous les 6 ans et demi, est passée au périhélie le 17 septembre, mais elle a la particularité de continuer à gagner en éclat plusieurs semaines après : ©Seiichi Yoshida ( http://aerith.net/comet/catalog/0006P/2021.html ) et çà me tenait donc à coeur de la réobserver, pile un mois après sa précédente observation : Profitant des éclaircies de mercredi dernier, c'est chose faite mais elle reste un astre difficile, basse, diffuse et complètement perdue dans la Voie Lactée (Sgr) : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 106 poses de 30s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir, poses guidées avec dithering Le 29 septembre 2021 de 18h30m à 19h49m utc ( 53 min d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24 La transparence était parfaite grâce au mistral qui a bien nettoyé le ciel. Si la colline a plus ou moins bloqué le vent , la nuit s'est malheureusement avérée bien turbulente... et l'image finale n'est guère exploitable en binning 1x1. On devine assze bien la comète (une partie en tout cas) sur les poses de base : 1 pose de 30s, avec binning 2x2 du lendemain Il y a tellement d'étoiles dans le champ que le compositage somme la ferait presque disparaître : Elle est pile au centre, traversée par une traînée d'étoile... C'est donc un compositage par moyenne avec rejet qui la montre le mieux : Crop Siril après correction du bruit vert La coma se détecte sur environ 3', elle est sans doute plus large mais ele se perds vite dans les étoiles du champ : Binning 2x2 du lendemain J'ai tenté un compositage comète + étoiles figées, un peu mieux réussi que celui de la dernière fois je pense, même si je n'en suis pas complètement satisfait... La coloration très verte de l'autre fois a été corrigée plus vers le bleu, via une correction de bruit vert dans Siril. En effet, si cette correction s'avère inutile quand on peut faire la correction colorimétrique par photométrie (c'est le cas du compositage réalisé sur les étoiles), elle l'est en fait sur les compositages cométaires où cette colorimétrie ne peut pas être lancée (les étoiles étant des traits...). Je fais une neutralisation de fond de ciel, à la main, et quand on regarde les histogrammes juste derrière, sur les 3 couleurs, ils sont décalés. Bon ciel pour les jours à venir.
  7. Le 21 juillet 2020, un astre parfaitement stellaire (2020 PV6) fut découvert à la magnitude 22, rien de folichon a priori. Dix mois plus tard, l'astéroïde s'est avéré être une comète à l'approche de son périhélie et devint donc la comète C/2020 PV6 (Panstarrs). D'abord basse dans le ciel du matin en mai et juin, elle a eu le bon goût d'être observable ensuite une grande partie de la nuit et assez haute dans le ciel Elle a flirté cet été avec la magnitude 14, ce n'était donc pas à proprement parler une comète brillante mais elle fut intéressante à imager car plutôt jolie. Je vous laisse en juger par vous même sur cette compilation des 5 observations réalisées au Newton 200 mm à F/4 : Il y avait parfois des petites galaxies dans le champ, voici donc des champs plus grands pour ceux que çà intéresse : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 34 poses de 45s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr Le 08 juin 2021 de 02h12 à 02h45 utc ( 25 min 30s d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp. Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 130 poses de 30s à -10°C (gain 120), Nord à peu près en haut Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering Le 30 juillet 2021 de 21h43 à 23h11 utc ( 01h 05 min d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp. Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 114 poses de 45s à -10°C (gain 120), Nord à peu près en haut Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering Le 14 août 2021 de 21h06 à 23h02 utc ( soit 01h 25 min 30 s d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp. Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 99 poses de 60s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering Le 30 août 2021 de 19h13 à 21h17 utc ( soit 01h 39 min d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp. Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 44 poses de 90s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering Le 12 septembre 2021 de 19h02 à 20h26 utc ( soit 01h 04 min 30 s d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp. Bonne fin de week-end et bon ciel à tous.
  8. Bonsoir, Au milieu de milieu la nuit du 31 août au 01 septembre dernier, j'avais fini les champs qui me tenaient le plus à coeur avant que la Lune ne se lève. C'était le début de la lunaison de septembre, la Lune était décroissante mais elle venait de se lever et éclairait encore à 34%. J'avais donc stoppé mon programme principal pour cette nuit, mais comme il faisait grand beau (et avec une turbulence clémente) je n'allais pas remballer. J'avais repéré sur skychart que la petite comète 193P était cette nuit là près de plusieurs galaxies. Avec une période de 6,7 ans, 193P/LINEAR-Neat fait cette année son 3ème retour au périhélie (le 25 août) depuis sa découverte en 2001. C'était le moment idéal pour l'observer, même si elle n'a pas dépassé la magnitude 16, je l'avais observée le mois précédent au C11 et savait qu'elle était photogénique avec une petite queue. Jj'ai donc pointé le champ et suis resté dessus pendant près de 2h du coup. Au final, j'ai bien fait car quoique petites et faibles, je trouve ses voisines de ciel bien photogéniques finalement Pour commencer, une image brute de base (3 min) : La comète, et la principale galaxie (NGC 7667) sont bien visibles. Pour bien voir les galaxies, il faut bien sûr faire un compositage stellaire mais la comète y paraît alors allongée (c'est la traînée au centre...) : (Par contre, je n'ai aucune idée de ce qui a pu causer la tâche en haut à gauche de l'image... Si quelqu'un a une idée ?) La comète ne se révèle qu'en faisant un compositage cométaire : c'est là qu'on la voit véritablement, avec alors la queue que j'avais à peine devinée sur certaines poses durant les acquisitions : Il était donc tentant de faire une image de synthèse, en insérant la comète dans le compositage stellaire. C'est une manipulation délicate sur laquelle je butais depuis longtemps et qui ne peut se faire que manuellement, en post-traitement, ce qui demande mine de rien pas mal de pratique et de temps... Mais je crois que c'est une des premières fois où je m'en sors assez bien : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 35 poses de 03 min à -15°C (gain 120), Nord à peu près en bas Monture AZ-EQ6 - Pilotage ASIAIr - Poses guidées avec dithering Nuit du 31 août au 01 septembre 2021 de 23h31 à 01h22 utc ( soit 01h 45 min d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp. En tout cas, j'en suis plutôt content Voici une version annotée : Concernant la comète, elle a une chevelure de 18 à 20" de diamètre et la queue de poussières en éventail est visible sur 4 à 5' de longueur avec un axe central vers PA=232°. Bonne nuit.
  9. Salut les astrams, Je profite de l'approche de la Pleine Lune pour traiter les images acquises durant cette très belle lunaison du 07 septembre dans le Sud. Je suis surtout les comètes et me fais aussi plaisir sur quelques objets du ciel profond et parfois il est possible de faire les deux simultanément et là c'est carrément le pied Ce fut le cas dans la nuit du 11 au 12 septembre où la comète périodique 108P/Ciffreo a eu le bon goût de passer à proximité de la nébuleuse du Crabe, M1. Ce n'est certes pas la comète la plus spectaculaire mais je n'allais pas rater cette conjonction En plus, 108P est une périodique découverte par la française Jacqueline Ciffréo en novembre 1985 au T90cm du CERGA (clin d'oeil aux amoureux de Caussols et je sais qu'il y en a sur le forum !) : Sa période actuelle est de 7,23 ans et elle est passée au périhélie la veille de cette conjonction, le 10/09/2021 : elle était donc au mieux de sa forme vers m1=15. Voici donc l'image de la conjonction, travaillée sous Gimp pour figer à la fois les étoiles et la comète : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 85 poses de 60s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir : poses guidées avec dithering Le 12 septembre 2021 de 01h21m à 03h02m utc ( 01 h 25 min d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24 La comète se devine assez bien sur les poses individuelles, ce qui a permis de faire le compositage cométaire avec Siril, directement en cliquant sur celle-ci : Pour ceux qui ne voudraient pas cliquer pour voir la full, voici 2 crops sur les protagonistes de la conjonction : Bon vous aurez aussi remarqué aussi un troisième invité surprise en haut à droite de l'image pleine, je pense que cet arc en ciel est un reflet de la brillante (V=2,97) Dzeta Tau située à un petit degré de M1... Bonne soirée.
  10. Salut, La sixième comète périodique fut découverte en 1851(1) et sa période actuelle est de 6 ans et demi. Elle passe au périhélie ce 17 septembre. Elle reste assez discrète car c'est un astre très diffus qui nécessite un ciel sombre pour bien la détecter visuellement. Elle pourrait atteindre la magnitude 10 cet automne, mais elle n'est malheureusement déjà plus observable qu'en tout début de nuit seulement. Pour ma part, je me souviens de son passage de 1995 observée à la fois visuellement (comète large et diffuse de magnitude 8) et en CCD où je ne voyais que le coeur et la mesurait alors de magnitude 12 à 13... Je la suis depuis quelque mois sous un aspect quasi-stellaire mais j'ai remarqué en août qu'on semblait (enfin !) détecter la coma sur les images prises au Quattro 200 avec la caméra CMOS (couleur pâle mais caractéristique des comètes). J'ai donc fait une petite séance dessus ce mois-ci avant qu'elle ne disparaisse derrière ma colline au SW et j'en suis assez satisfait : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 81 poses de 45s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir Le 29 août 2021 de 19h13m à 20h40m utc ( 01 h 00 min 45 s d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24 La belle se voit à peine sur les poses individuelles : et il a donc fallu faire un compositage calculé pour additionner correctement les images La coma est large mais vraiment faible et diffuse, comme le montre une visualisation de base de l'image : La coma à peu près visible s'étale sur 100 à 110 pixels, soit environ 2' de diamètre, mais on devine le faible halo verdâtre sur une étendue de 310 pixels soit 6.5' d'étendue. (1) on a établi en 1991 que la comète d'Arrest fut en fait déjà observée en 1678
  11. Bonjour, Je n'ai pas encore eu le temps de tout traiter ni de mettre tous mes dessins au propre ... il aurait fallut prendre quelques congés supplémentaires Mais voilà un premier aperçu, tout n'étant que des poses de 2 à 6s sur des dobson en cumulant guère plus d'une à 2 minutes... 67P/Churyumov-Gerasimenko au T1m de David (pas de correction de flat, juste une douzaine de poses au foyer derrière un paracorr photo (F=3.45m): 1h45 UT le 11 aout, 126sec de pose Et dans la foulée, 4P/Faye: à 1h56 UT (60sec) Les autres photos seront prises au foyer du T407, comme C/2017 K2 ici le 8 aout à 21h35 UT (80sec): Nicolas
  12. Le 31/08 vers 5:00 TU Pose unique de 60" Ph
  13. Bonjour, Voici M107 un amas globulaire situé dans Ophiucus que j'ai eu l'occasion d'observer, par hasard, ce mois-ci : Bon désolé pour le titre un peu accrocheur, certains seront peut-être déçus Voici donc la comète brésilienne qui se situait ce soir-là juste à côté, il s'agit de C/2020 O2 (Amaral) découverte au Brésil par Leonardo S. Amaral le 02 août 2020 avec un T300 à F/4, elle ne sera au périhélie que le 28 août 2021 et elle a atteint, ce mois-ci, son éclat maximal, vers m1=15 à 16. La voici en gros plan, zoomée à 337% : Le plein champ permet donc de voir les deux astres, j'ai tenté une version couleurs mais la colorimétrie des faibles comètes est vraiment pas évidente, j'ai un peu raté mon coup, elle est trop bleue, je n'ai pas réussi à la verdir comme je le voulais : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 11 poses de 05min à -10°C (gain 120), Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir Le 12 août 2021 de 20h24 à 21h17 utc ( soit 55 min d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24 La comète est à droite, légèrement au-dessus de l'axe central. désolé pour le reste d'AmpGlow sur la gauche, j'ai oublié de croper, cette partie de l'image ne présentant guère d'intérêt. Pour éviter la colorimétrie discutable de la comète, voici aussi une version noir et blanc, cadrée sur l'essentiel : Cette fois, j'ai mis une flèche pour ceux qui ne retrouveraient pas la comète Elle n'était pas très haute, environ 27° de hauteur au-dessus de l'horizon. L'observation de cette comète m'aura donc permis, sur un coup simple, de compléter ma collection de Messier, trop cool !
  14. Bonjour, @Yoann DEGOT LONGHI'a déjà annoncé la nouvelle sur le forum lundi dernier : A 71 ans, l'astronome amateur japonais Hideo NISHIMURA a déouvert une comète, le 21 juillet 2021, avec un Canon EOS6D et un téléobjectif de 200 mm ouvert à F/3.2. Il a d'abord pensé à un sursaut de la comète 8P/Tuttle (mag prévue 16) qui se trouvait dans le secteur : à 2.3° à peine... Mais il s'est vite rendu compte que c'était bien une nouvelle comète Elle passe au périhélie le 12 août et brillera vers la magnitude 9 mais son élongation est très faible et, en pratique, elle n'était guère observable que cette semaine juste avant l'aurore. D'ordinaire, je me repose quand la Lune illumine le ciel mais du coup j'ai sorti le tube mercredi matin, avec une Lune à 82% illuminant bien le ciel... Elle reste tentable la semaine prochaine mais perds en hauteur inexorablement et à ces faibles hauteurs-là 1 ou 2° de moins ont vite leur importance ! La voici donc : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 59 poses de 20s à -10°C (gain 120), Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir Le 28 juillet 2021 de 02h53 à 03h13 utc ( soit 19 min 40 s d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24 La comète était à 7° au-dessus de l'horizon en début de série et 10° à peine en fin de série quand le ciel est devenu trop bleu, heureusement le ciel était pur et les cirrus ont eu le bon goût de passer avant et après le créneau d'observation La chevelure fait un peu moins de 2' de diamètre (105 ") avec une vague extension vers PA=280° mais sans que la queue ne ressorte même en serrant fortement les seuils : Chapeau bas à Nishimura-San qui signe sa seconde découverte de comète, la précédente était C/1994 N1 (Nishimura-Nakamura-Machholz). Et bravo aux amateurs qui ont découvert 3 comètes cette année : C/2021 J1 (Maury-Attard) : fruit de la colaboration entre Alain Maury au Chili et Georges Attard en France --> elle restera australe malheureusement, C/2021 L3 (Borisov) : nouvelle découverte du profilique Guennadi Borisov en Crimée : celle-là est observable d'ici mais ne dépassera guère m1=19... et donc C/2021 O1 (Nishimura). Seule la dernière est une découverte amateur avec des moyens amateur simples, pour les 2 autres on joue dans une autre catégorie ! Bonnes observations.
  15. La comète C/2020 F5 (MASTER) a été découverte le 28 mars 2020 mais elle est restée trop australe pour être visible de France jusqu'à cet été et je ne suis pas mécontent du coup de l'avoir enfin imagée celle-là Elle est passée au périhélie le 24 mars 2021 et au périgée en ce mois de juillet, le bon point est qu'elle a actuellement plus ou moins son éclat maximal (mag 15). La voici donc capturée mardi matin, à 8° de hauteur au-dessus de l'horizon, juste avant l'aurore : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 61 poses de 30s à -10°C (gain 120), Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir Le 06 juillet 2021 entre 02h12m47s et 02h45m42s UTC ( soit 30 min 30s d'intégration ) Binning 2x2 du lendemain, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24 On la devine à peine sur les poses individuelles, mais le compositage laisse donc bien deviner sa beauté, avec une queue de 2' vers PA=220°. C'est bien dommage qu'elle soit encore si basse d'ailleurs, car en réalité la queue est visible sur au moins 10' de longueur comme le montre cette bien meilleure image prise depuis la Nouvelle Zélande : ©John DRUMMOND C'est donc une comète montante : si son éclat ne devrait plus monter , sa déclinaison en revanche devrait permettre de mieux en profiter : C'est à mon sens l'une des comètes photogéniques du moment, avec également C/2018 U1 (Lemmon), C/2019 K7 (Smith) ou C/2020 S3 (Erasmus). Bon ciel à tous !
  16. Ce n'est pas une comète très spectaculaire, surtout quand on se rappelle le spectacle que nous avons eu il y a un an tout juste, rien à voir donc. Mais la comète C/2020 T2 (Palomar) passe au périhélie dans une semaine, le 11 juillet et elle n'est déjà observable qu'en début de nuit seulement. Elle a atteint son éclat maximal vers la magnitude 10 à 10,5. C'est un objet au coeur très condensé qui doit donc être facile visuellement. La voici imagée il y a 3 jours : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 66 poses de 01min à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir Le 30 juin 2021 entre 20h42m58s et 22h05m08s UTC ( soit 01h 06 min d'intégration ) Binning 2x2 du lendemain, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24 J'ai tenté une fusion entre les compositages stellaires et cométaires, vraiment pas simple à faire... Il ya une queue bien faible, devinable sur 4' de longueur environ (confirmée avec un gradient rotationnel) : compositage somme des 66 poses, pas de binning appliqué au post-traitement cette fois Je n'ai trouvé aucune structure autour du noyau, elle semble bien sage cette comète. La particularité c'est le gradient de luminosité vraiment très violent entre la coma interne et la coma externe ou bien la queue comme l'illustre bien cette vue en négatif : Si vous voulez la voir ou l'imager, c'est le moment idéal puisqu'elle va faiblir à présent et sera de plus en plus basse dans les semaines à venir. Bonnes observations.
  17. https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_hyperbolic_comets hyperbolic comets (anglais) comètes hyperboliques The Oort Cloud (anglais) Le nuage d'Oort - 2288 année à 2021 année Certaines comètes de cette liste sont désignées par une désignation X. Ceci est utilisé pour les comètes dont les orbites n'ont pas été calculées pour diverses raisons : elles ont souvent été observées il y a si longtemps que personne n'a enregistré leur emplacement avec suffisamment de précision pour qu'une orbite soit déterminée, ou elles ont été observées à l'époque moderne sur une période si courte que leur l'orbite à long terme était trop incertaine pour être calculée. X/ => -2288 année à 1987 année X/1987 A2 McNaught-Hartley ------------ C/ => -146 année à 2021 année C/-146 P1
  18. Voici un grand classique, M63 la galaxie du tournesol dont je ne trouve personnellement le traitement vraiment pas facile... Si des détails sont déjà bien visibles sur les images individuelles, le compositage sort avec une dominante jaune très appuyée et je n'arrive pas à préserver le centre tout en sortant des détails dans les spires périphériques. Voici le point de départ, en sortie de Siril après colorimétrie par photométrie : et ce que j'arrive à en faire avec Gimp : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 52 poses de 05min à -10°C ou -15°C (gain 120), Nord à peu près en haut Du 03 au 16 juin 2021 sur 3 nuits ( soit 04h 20 min d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24 Je suis preneur de tout conseil pratique d'amélioration, car je ne suis pas très satisfait de ce résultat et je n'arrive pas : ni à atténuer cette dominante jaune, ni à faire ressortir plus correctement le coeur...
  19. Salut les astrams, Ce matin, la comète périodique 7P/Pons-Winnecke est passée tout près de NGC 7293, la nébuleuse Hélix, rendant son observation encore plus pétillante ! J'avais peur que les entrées maritimes de l'aurore ne viennent gâcher la fête, mais tout s'est finalement déroulé au mieux Pour l'heure, le temps est encore aux observations et je ferai le compositage plus tard. En attendant, je partage déjà la joie de l'observation de cette rencontre avec ce single shot, brut de coffrage : C'est une pose unique de 60s en binning 2 au SW200/800 + ASI294MC-pro, aucun pré-traitement Pris dans un ciel un peu brumeux, à 12° de hauteur au-dessus de l'horizon. J'espère que le compositage (en binning 1x1) rendra bien, à suivre donc. Bon ciel à vous, profitons de cette belle vague de beau temps !
  20. Bonjour, La comète 117P/Helin-Roman-Alu 1 a été découverte en 1987 et elle effectuera son quatrième retour au périhélie le 07 juillet 2022. Elle atteindra alors la magnitude 13 et sera observable visuellement sous un bon ciel. Pour l'instant, avec une magnitude entre 15 et 16, c'est plus une cible en imagerie. Si elle n'est pas spectaculaire, elle a toutefois développé une queue de poussières la rendant plus photogénique et couramment observée sur 5 à 10 minutes de longueur. Voici une image réalisée le mois dernier quand elle était malheureusement un peu basse (h=35°) car avant elle avait eu le mauvais goût d'aller se coller à une étoile : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 141 poses de 30s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en bas Le 11 mai 2021 de 23h22 au 12 mai à 00h37 utc ( 01 heure 10 min 30 s d'intégration ) Traitement Siril 0.9.12 et finition dans Gimp, binning 2x2 du lendemain (2.4 arc/pixel) La queue est visible faiblement sur 10 à 15 minutes, vers PA=300°. Elle est difficile à sortir du fond de ciel et il faut resserrer les seuils pour mieux la voir : C'est sur la couche R qu'elle ressort le mieux, ou le moins mal : Je l'ai imagée trop basse dans le ciel et l'absence de dithering se fait aussi cruellement sentir dès qu'on ressert trop les seuils... Déçu du coup, quand j'ai vu que la queue était en fait observable sur près de 2 degrés (!) au mois de mai, à l'occasion du passage de la Terre dans le plan orbital de la comète (ce qui renforce le contraste de la queue), comme le montre cette image prise en remote depuis la Namibie par Thomas LHEMANN : ( cette dernière image n'est pas de moi (malheureusement !) ©Thomas LHEMANN ) Comme quoi, même les comètes faibles restent intéressantes à suivre ! Bon ciel à tous, quelles que soient vos cibles
  21. Le post sur C/2020 J1 (Sonear) ne semble pas avoir attiré les foules (à part @ALAING, merci à toi ), alors je vous propose une comète qui ne paye pas de mine pour l'instant mais qui pourrait nous gratifier d'un spectacle intéressant en fin d'année (périhélie le 03 janvier 2022) : La comète Découverte à la magnitude 19 le 03/01/2021, elle est observable dans de bonnes conditions actuellement mais se traîne encore vers la magnitude 16 à 17 avec un courte queue peu contrastée difficile à sortir avec de petits instruments. Elle deviendra un peu plus intéressante en réapparaissant dans le ciel du matin : mag 14 à l'automne à l'aurore, mag 11 en novembre en seconde partie de nuit, mag 9 début décembre en toute fin de nuit avant de basculer rapidement dans le ciel du soir, d'ici la fin décembre vers mag 5 mais très basse au crépuscule. Elle sera ensuite inobservable de l'hémisphère Nord et ne redeviendra visible qu'en mai 2022, très basse et en ayant faibli (mag 15) Observation du 06 mai 2021 au Newton 200 mm Je la suis depuis janvier au C11 en CCD où on la voit sur des poses guidées de quelques minutes en binning 3x3, mais j'ai voulu l'essayer avec le Newton et la caméra CMOS. La taille des pixels est un handicap pour ce genre d'objets, d'autant qu'elle se déplaçait assez vite (0,69 arc/min) et qu'il n'était pas possible de poser bien longtemps avec un échantillonnage de 1,25 arc/pixel ! Je l'ai tentée sur des poses de 02 min en binning 2x2 mais on ne la voit pas... J'ai lancé une séquence en binning 1x1 pour tenter un compositage, un peu acrobatique étant donné que la comète n'est bien sûr pas visible sur les poses individuelles Et elle est bien là, un peu perdue dans le champ de plus de 1° avec cette configuration : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 125 poses de 30s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en bas Le 06 mai 2021 de 00h07 à 01h13 utc ( soit 01h 02 min et 30s d'intégration ) Binning 1x1, Traitement Siril 0.9.12 et finition dans Gimp. La comète est petite et condensée (7 à 8 pixels soit 10 arcsecondes), sa tête est très bien visible. On devine à pene la queue, particulièrement sur la couche Bleue, à condition de resserrer les seuils : sur environ 35 pixels soit 40 arcsecondes environ. Espérons qu'elle tiendra ses promesses ! Bonnes observations
  22. C/2020 J1 (SONEAR)

    Cette comète a été découverte il y a un an au Brésil (programme Southern Observatory for Near Earth Research) et elle est restée trop australe pour être observée depuis la France jusqu'au mois dernier. Heureusement elle vient à peine de passer au périhélie (le 18/04/2021) et on pouvait donc encore l'observer par -30° de déclinaison, vers la magnitude 13. Je l'ai donc imagée au Newton 200 mm à F/4 le 18 mai vers 00h00 utc, on la voit déjà très bien en single shot : 1 pose de 02 min en binning 3x3 sans DOF et bien mieux en compositant : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 75 poses de 30s à -15°C (gain 120), Acquisition en binning 1x1, traitement Siril 0.9.12, dématriçage en "super-pixel" (ce qui revient à faire un binning 2x2) Nord à peu près en bas Bon c'est sûr, c'est pas la comète du siècle, mais je voulais faire le test avec ce nouveau setup Zoom dans le canal V Bonnes observations (ou bons traitements !) à tous.
  23. Bonjour, Le mistral m'a finalement permis hier soir d'immortaliser la rencontre de la comète C/2020 T2 (Palomar) et de l'amas globulaire M3 dans les Chiens de Chasse C/2020 T2 a été découverte le 07 octobre dernier et elle sera au plus près du Soleil le 11 juillet prochain mais elle brille déjà à la magnitude 10, ce qui en fait un objet facile. Les deux astres étaient au plus proches le 16 mai au soir, mais ils rentraient encore hier soir dans le champ couvert au Newton 200 mm à F/4 avec la caméra ASI294-Mc-pro : Cette image est un single shot, brut de coffrage (pas de DOF) : 1 pose de 02 min en binning 2x2 à -15°C (Gain 120). Et pour le plaisir une petite animation avec deux poses espacées de 01h40min : (2 single shots de 2 min en bin 2x2). ** Edit 14:58 ** Mince, le gif animé ne passe pas a priori sur Astrosurf ? du coup, le voici en mp4 C2020T2_et_T3_anim.mp4 Il me reste désormais à m'attaquer au compositage des poses plus courtes (30 s) en binning 1x1, à suivre donc... Bonnes observations !
  24. C/2020 R4 ATLAS

    08052021 297 x 15s SW 200/800 ASI 294 MC / - 20 ° Pas de pretraitement Ph
  25. ATLAS et PALOMAR

    Bonsoir à tous , Voici C/2020 T2 PALOMAR du 02/05/2021 au T200/800 avec 25x70" et C/2020 R4 ATLAS du 05/05/2021 avec 270 x 10" Ph