Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Optique'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Astronomie
    • Astronomie générale
    • Astronomie pratique
    • Observation visuelle
    • Astrophotographie
    • Spectroscopie et photométrie
    • Astronomie solaire
    • Le coin des débutants
    • Rencontres et évènements
    • Coopérations Pro-Am
    • Nouveaux produits
    • Vu sur le Net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • La vie des forums
    • Tests
    • Bêta tests
  • Forum de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Forum de Ciel profond en mode rapide
  • Forum de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Informations du groupe de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Le Sony A7s pour tous !
  • Petites annonces de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Forum de Astronomie Région Centre
  • Forum de Un réfracteur français

Catégories

  • Acquisition/Traitement d'images
  • Ephémérides et Cartographie du ciel
  • Simulation et calcul en optique

Catégories

  • Ventes
  • Achats
  • Services

Catégories

  • Instruments
  • Techniques d'observation
  • Lunettes
  • Télescopes
  • Observation
  • Traitement d'image

Catégories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada
  • Jordanie

Catégories

  • Ouvrages Axilone
  • Astrosurf-Magazine

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Calendrier astronomique
  • Rencontres et évènements
  • Évènements de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Évènements de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Évènements de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Évènements de Astronomie Région Centre

236 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous, Comment le magasin TS peut faire pour avoir des prix aussi bas ? Est-ce quelqu'un parmis vous pourrait me dire qu'est-ce que ça cache car pour les C8 Edge entre eux, la différence est asez réduite mais entre les C9 Edge, elle est très importante ! C8 Edge à 1735 euros : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/tubes-optiques-de-telescope/341-tube-optique-celestron-edgehd-8.html C8 Edge à 1385 euros : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p3257_Celestron-EdgeHD-800-OTA---203-mm-f-10-Flat-Field-SC-Teleskop.html C9 Edge à 3195 euros : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/tubes-optiques-de-telescope/340-tube-optique-celestron-edgehd-925.html C9 Edge à 2520 euros : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p3264_Celestron-EdgeHD-925-OTA---235-mm-f-10-Flatfield-SCT.html De nos revendeurs Français, j'ai constaté qu'il y avait très peu de différence mais si je ne montre pas,TS sont en Allemagne mais comment ils peuvent baisser leurs tarifs autant que ça car quand je vois le C9 avec presque 700 euros de + chez nos revendeurs Français, je me dit que ça cache quelque chose chez TS ou alors je n'ai rien compris Je demande ça car je suis sur le point de me prendre un Edge mais déjà, je ne sais pas trop lequel prendre et surtout je n'ai jamais eu de SC donc je me dit que je préfère débuter avec un C8 et pouvoir faire du CP autant que du planétaire mais j'aurai bien vouloir avoir votre avis sur ces tarifs avant de commander. Merci encore de votre aide meme si chez OU peut-etre que je pourrais avoir un Edge controlé et que chez TS, ça sera la roulette russe Franck
  2. Bonjour, j'aimerais simplement savoir s'il était nécessaire de nettoyer l'objectif de cette lunette astro de 90mm (pas avec un chiffon mais avec un nettoyant adapté à l'astro). En effet il y avait de la buée sur l'objectif et pour poursuivre l'observation car il y avait un super ciel j'ai enlevé la buée au sèche-cheveux la buée est partie mais il y avait de la poussière sur l'objectif alors qu'avant l'observation c'était nickel. Est-ce que cela vaut vraiment le coup d'être enlevé et cela altère t-il la qualité des observations ? Merci
  3. Voilà, j'ai envie d'explorer la piste d'un miroir secondaire non aluminé (ou qui laisse passer certaines longueurs d'ondes). Soucis potentiel : le parallélisme de la deuxième face. D'un côté je me dis qu'il n'y aura pas de risque de dédoublement de l'image vu qu'elle est dépolie, mais de l'autre je ne vois pas pourquoi on s'embête alors avec des prisme de Herschel...
  4. Bonjour à tous, Je travaille sur l'étalonnage d'un luxmètre. En faisant quelques recherches sur internet, j'ai trouvé une information selon laquelle on utiliserait une lampe étalon pour procéder à l'étalonnage. Mais je n'ai pas pu trouver d'autres informations concernant le mode opératoire du dit étalonnage. Merci d'avance de vos réponses.
  5. Salutations amis astronomes, Quelqu'un pourrait-il me parler du "Réfracteur Apochromatique Omegon Pro APO AP Photography Scope 72 / 432 ED OTA" ? J'en ai trouvé un à la braderie des RCE, mais je reste sceptique. Il y a bien ça: https://nimax-img.de/Produktdownloads/33081_1_Test.pdf Mais ça fait un peu pub vendeur. Voici mon achat. Pour tout vous avouer avec le renvoi coudé diélectrique William Optics Prisme Amici 45° 2" qui est sur la photo, je n'arrive pas à faire la mise au point en visuel. J'ai essayé avec différents oculaires. 28, 20, 10, 9 mm, mais rien n'y fait. Pourtant celui-ci semble de qualité. En revanche, en enlevant ce renvoi coudé et en plaçant un tube allonge de 35mm, j'obtiens la mise au point à travers mon Reflex. En visuel pas de MAP avec ou sans RC, pas de MAP avec ou sans tube allonge y compris en terrestre. On voit également que la queue d'aronde (qui n'est pas celle d'origine) n'est pas dans l'axe de la lunette. J'ai un peu peur pour les prises de vue. Je n'avais pas noté ce léger décalage avant l'achat. Mais cela va se résoudre avec l'achat d'une nouvelle queue d'aronde plus courte. Qui viendra se caler sur la partie centrale et cylindrique de la lunette. J'ai choisi une queue d'aronde de 7 cm pour qu'elle ne dépasse pas. Elle devrait ne pas bouger grâce aux deux rainures de chaque côtés. Si vous avez d'autres conseils pour rendre cette lunette opérationnelle, je suis preneur. Merci de vos retours. Astronomicalement.
  6. Bonjour à tous J'ai besoin de vos avis au niveau optique, mécanique et au niveau valeur financière actuelle. J'ai pu glaner sur le web qu'elle aurait une bonne optique mais je souhaiterai avoir les avis d'utilisateurs ! En effet, le neveu d'un astram belge, qui a rejoint les Etoiles, me propose à l'achat une lulu Meade 102ED APO EMC f9 de 1994 Made in USA. Or, après l'avoir vu ce week end, elle est en très bon état la lentille frontale semble collimatable, le tube est nickel et à la vision de jour elle semble impeccable. Voilà une photo de la bête : Pour ce qui est des caractéristiques techniques, grâce à @lyl , nous avons eu le catalogue Meade suivant qui la décrit : Meade-30years-0400158.pdf Enfin, ne voulant pas léser ce jeune homme par respect pour son oncle, à combien s'estimerait cette lulu à la vente ? Merci de votre aide Bon Ciel Frank Quelques photos complémentaires
  7. Quel Dobson ?

    Bonjour à toutes et à tous, Je suis en train de réfléchir à l’achat d’un bon Dobson en 300 mm ou plus? selon vous quel sont les bons dans ce type d’optique? merci de votre aide
  8. Je suppose que pour le spectre d'une étoile ce n'est pas gênant d'avoir deux des /bras ? pattes ?/ de l'araignée parallèle à la fente. Mais quand on image le soleil par exemple ? Il n'y a certes pas d'aigrettes, mais quid d'une perte de résolution sur cet axe ???
  9. Cela existe encore ? J'ai bien conscience que l'inconvénient est que sur un newton on se rapproche du secondaire par rapport à un oculaire, mais je me dis que cela pourrait faire des groupes divergeant apo pas trop cher et de qualité pour certaines applications)...
  10. Bonjour les Astrosurfiens, Je vous présente un compte-rendu en image du dernier salon des rencontres du ciel est de l'espace 2018, afin que les absents puissent en profiter également. Je n'ai pas besoin de vous dire les noms des célébrités de l’astronomie présentes sur les images. Mais pour éviter les problèmes de droit à l'image les personnes "lambdas" sont floutés. Bon les marques sont visibles , mais en même temps difficile de tous flouter vu le people sur les images et tous ça bouge. J'ai pu constater le succès de l'ouvrage sur l'imagerie lunaire d'Axilone, qui remporta tous les suffrages puisque tous est partis comme des petits pains.....d'ailleurs.. ...Jean-philippe Cazard , m'a rencontré en personne ainsi que d'autres ils ont découvert un jeune loup fringuant avec de grands crocs....., mon regret ne pas avoir pu voir Christophe Pellier, Hubert Reeves (jambe cassé) & Thomas Pesquet. Bon visionnage
  11. Bonjour, j'ai choisi comme sujet pour mon travail de maturité (équivalent suisse du BAC) la construction d'un télescope Strock 250 et j'aurais besoin de vos conseils (sites pour acheter les matériaux, plans, voire même une aide pour le monter car je n'ai aucune notion de bricolage). Merci d'avances pour votre aide ! ( Je suis sur Genève)
  12. Bonjour ou bonsoir, Je viens vers vous car je me pose quelques questions à propos de l'astrophotographie. Je dispose actuellement d'un lunette 70/900 sur EQ1 et c'est vraiment de la ***** (surtout la monture). Bon j'ai fait quelques photos de la Lune (on peut en voir une en dessous) au foyer avec mon petit Canon EOS20D acheté à 50 € sur Ebay mais je souhaiterais passer aux nébuleuses ou amas. Ciel profond demandant, un suivi est nécessaire. Etant donnée que mon EQ1 à la tremblotte, je pense évoluer sur une NEQ-5 Pro Go-To, les liens sont ci-dessous : https://www.promo-optique.com/monture-skywatcher-neq5-pro-goto-p-54051.html (620€) https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/montures/109-monture-sky-watcher-neq5.html#/motorisation-pointage_automatique_goto (720€) J'en ai mis deux parce qu'il y a 100€ de différence entre ces montures alors que ce sont les mêmes (allez savoir pourquoi ). Bref, je pense que pour de l'astrophoto c'est une assez bonne monture pour commencer et elle permet d'avoir un bon suivi. Un viseur polaire peut-être intéressant pour faire une bonne mise en station. Plusieurs questions me viennent cependant à l'esprit. Est-ce-que vous pensez que je m'oriente sur le bon chemin ? Et le suivi est-il correct sur ce type de monture ? Peut-on passer à des temps de pose de plusieurs minutes ou pas ? Ensuite, concernant l'optique, enfin avant l'optique j'ai remarqué qu'il fallait une queue d'aronde femelle type Vixen pour cette monture, est-ce nécessaire ? Si oui, le tube optique dispose t-il d'une queue d'aronde mâle qu'on vient encastrer dans la femelle ? Si oui toujours, j'ai trouvé celle ci-dessous et j'aimerais bien avoir votre avis dessus s'il vous plaît. https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/queues-d-aronde/712-queue-d-aronde-femelle-large-kepler-type-vixen.html (65€) Voulant faire du ciel profond, un rapport F/D faible est préférable. Mais c'est à ce point que je "bloque". J'hésite entre prendre une lunette apo type 80ED Skywatcher (660€) en F/D = 7,5 avec accessoires (deux colliers, une queue d'aronde 21cm, un oculaire coulant 50,8mm : LET 28mm, un chercheur droit 9x50 et un renvoi coudé diélectrique 50,8mm) ou prendre un tube genre Newton en 150 mm avec un F/D de 5 et les même accessoires (310€). https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/lunettes-astronomiques/83-lunette-astronomique-sky-watcher-80ed-ds.html https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/telescopes/34-tube-optique-sky-watcher-150-750-dual-speed.html Un 200/1000 (8,75 Kg) sera trop lourd pour cette monture (charge max de 9 Kg sur la monture). Le 150 me semble un bon compromis car il ne pèse que 6 Kg mais le problème c'est que la capacité de charge en Astrophoto est préconisé à 6 ou 7 Kg pour la NEQ5. Il me semble que l' apochromatique est la bonne candidate pour cette monture je ne sais pas ce que vous en pensez ? Si vous avez d'autres suggestions à ce niveaux, je suis preneur Ah oui, je ne vous en ai pas parlé mais mon budget se limite pour l'instant à 1500/1600 € TTC. Après le tube est presque deux fois moins cher que la lunette donc je peux monter sur une monture plus puissante pour supporter le tube et l'appareillage (genre HEQ-5 Go-To). Et à propos de de la lunette APO, serait-il judicieux de prendre un réducteur de focale avec ? Par exemple, celui-là : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/reducteurs-de-focale/182-reducteur-085x-sky-watcher-pour-lunette-ed.html Avec tout ça, on passe à l'appareil photo ou caméra, et là j'ai besoin d'aide CAMERA CCD, CMOS ou APN ? Telle est la question qui fait débat de nos jours. Que me conseillez vous ? J'hésite quand même avec un Canon 1000D défiltré ou une caméra monochrome pour avoir accès aux infrarouges. Je vous remercie de la lecture et j'attends vos réponses avec hâte. Louis.
  13. Bonjour, J'ai la possibilité d'avoir un miroir réfléchissant la longueur de 10.6µm, pourrais-je l'utiliser en visuel, même si l'image est jaune, bien sûr. Merci pour vos lumières !
  14. Bonjour, Je suis en train de réfléchir au tube de mon 450 mm. Pour des raisons de conception, j'aurais préféré avoir une araignée à trois branches plutôt qu'à quatre branches, mais cela fait 6 aigrettes au lieu de 4. Toutefois, au-delà du problème esthétique (un peu d'originalité ne peut pas faire grand mal ) je voudrais savoir si la quantité de lumière diffractée est supérieure ou inférieure, car ce que je crois comprendre c'est qu'il y a en fait 8 aigrettes dans une araignée à 4 branches, confondues deux à deux. Si tel est le cas, l'énergie dispersée serait plutôt moindre avec 3 branches, mais répartie en six aigrettes. Ça ne va pas chercher bien loin sans doute, mais si c'est plus pratique (et pour moi ça l'est) et moins "photonvore", je pourrais bien m’accommoder du côté esthétique... Nathanaël
  15. Bonjour, Je souhaiterais faire contrôler mon miroir de 450 mm F4.5. Auriez-vous des adresses à me conseiller et éventuellement une idée des tarifs? Merci Mikito
  16. Bonjour à tous les Astrosurf ! Aujourd'hui je vous propose un déballage en règle de ma toute nouvelle lunette la TS-Optics 86SDQ ! J’ai longuement hésité entre deux modèles lunette à courte focale pour l'imagerie grand champs : d’un côté la FSQ85 (de maque de prestige mais avec un prix tout aussi « prestigieux ») et de l’autre la "nouvelle" TS-Optics 86SDQ qui se veut clairement une concurrente directe avec sa formule optique équivalente : quadruplet, même F/D etc. avec même (sur le papier mais je vérifierai bientôt) un cercle d’image corrigé annoncé de 60mm c.a.d plus grand que celui de la FSQ qui est donné pour 44mm ! La raison (à 1860€ tout de même) l’a donc emportée et j'ai craqué pour la TS86SDQ qui vient de m'être livrée. J’ai pris un risque car je n’ai pas trouvé beaucoup de revue à son sujet sur internet voici donc mes toutes premières impressions sur cette lunette. Peut-être cela vous permettra-t-il de vous faire une idée si comme moi le choix est difficile ! Tout d'abord ces spécifications officielles : Formule optique : Quadruplet (type Petzval) Apochromatique Verres : FDC 100 (pour ainsi dire équivalents aux FLP53), barillet réglable (pour le premier doublet), le second est fixe dans le tube. Diamètre : 86 mm Focale : 464 mm F/D : 5.4 Champs corrigé annoncé : 60 mm ! (sera vérifié bientôt) 1- LA LIVRAISON Qui dit achat sur internet dit livraison et risque pour le matériel surtout pour de l'optique fragile comme les lunettes apo. Pour le coups TS est au point niveau envoi : un carton avec chips, dans un carton avec caisse en aluminium avec mousse dense sur mesure pour la lunette. Photos 1 : Poupées russes 2- DÉBALLAGE ET PREMIÈRES IMPRESSIONS Une fois l’excitation et les craintes du déballage envolées , les premières impressions sont plutôt très bonnes !! Esthétiquement elle est très belle . La lunette est très bien finie, bien loin des premières lunettes TS, se modèle se veut résolument haut de gamme et ça se voit. Pare-buée rétractable avec vis de serrage, collier de fixation sont d’excellente qualité idem pour les vis de serrages. On sent que TS veut en finir avec son image de lunette chinoise low cost ou le moindre centime sur les plastiques et les parties métalliques sont économisés ! photo 2 : "vue d'ensemble en sortie de sa boite" Quelques petits bémols tout de même : Le bouchon de la lunette n’est pas visé. Il tient par un feutre entre le bouchon et le pare buée. Ce type de fermeture peut avoir une durée de vie limitée et perdre en efficacité par l’usure inévitable du feutre. A la longue il faudra probablement le changer (mais c’est vrai aussi pour les pas de vis fin qui peuvent également s’abimer et là c’est tout le pare buée qu’il faut remplacer donc +1 pour TS sur ce coup même si le vissage est plus efficace). La lunette est fournie avec une vis de blocage et deux vis 6 pans pour la fixation de la platine sur les colliers. Sur ce coup TS est un peu chiche d’autant que les vis et les nombreux points de fixation du collier (5 de chaque coté voir figure 2) ne sont pas en système métrique mais en pas US ! J’ai donc bien "galérer" pour fixer mes deux platines lostmandy (orange). Pour une lunette à ce prix ils auraient pu fournir un peu plus de vis et une clef allen surtout pour une livraison en Europe où ce type de vis ne se trouve pas au brico du coin. Photo 3 : " vue d'ensemble avec losmandy et lunette de guidage" Autre point de détail, la mousse de la valise (de très haute densité) est conçue pour un écart crayford / collier et inter-collier bien définis, l’on doit donc veiller à ne pas positionner la platine (les platines oranges dans mon cas) n’importe ou si l’on ne veut pas à avoir à les démonter systématiquement pour ranger la lunette ... autre solution redécouper la mousse mais c'est dommage pour une boite toute neuve ... 3- LE CRAYFORD et LE PO A mon sens, un des gros points forts mécaniques de cette lunette réside dans son crayford 3". Il est muni d'un réglage micrométrique et d'une réduction pour PO 2 pouces. Il peut tourner à 360°. Jusqu'ici rien de bien nouveau me direz-vous ? et bien en fait si ! Photo 4 : "Gros plan sur le crayford et le PO" En effet, j’ai eu l’occasion d’utiliser des Starlight feather touch ainsi que d’ancien Crayford TS et là franchement niveau qualité je suis bluffé ! cette mouture de crayford TS est très proche des FT sans aucun points durs, parfaitement linéaire et avec en prime un correcteur de tilt (type 3 vis push-pull) particulièrement utile pour garantir une incidence parfaitement de l’image sur le capteur. Photo 5 : "Course max du Crayford" La course du Crayford fait un peu moins de 40 mm (voir photo 5) et le back-focus pour un oculaire est donnée pour 95 mm ainsi avec un renvoie coudé, elle est parée pour le visuel même si elle est clairement faite pour l'astro-photo à grand champ. Photo 6 :"Porte oculaire en charge" En charge et à la verticale, je n'ai ressenti aucun jeu mécanique. Le crayford ne bronche pas et son mouvement reste linéaire et doux en intra comme en extrafocus. Le système de serrage par collier en laiton et vissage trois points du PO bien que commun est très efficace. Il maintient largement le poids d'un gros oculaire 2" et d'un gros renvoie coudé comme celui présenté sur la photo 6. Notez que j’ai testé le PO en charge sur mon DLSR nikon D610 et sur ma caméra + roue à filtre (ZWO) et rien ne bouge. Bref cet ensemble Crayford micro-focusseur et PO semble très prometteur et j’ai hâte de pourvoir le tester sur une mise au point fine pour voir si il tient toutes ces promesses. 4-BILAN : POUR L'INSTANT JE L'ADORE Photo 7 : ma nouvelle lulu apo TS86SDQ est parée shooter le ciel étoilé le fait qu'elle soit compacte est un plus pour les déplacements ! Au final cette TS86SDQ ne me déçoit absolument pas et me conforte dans mon choix de raison. La qualité mécanique est là, reste à tester l’optique en condition réelle mais si les spécifications affichées sont au rendez-vous comme c'est le cas pour la partie mécanique, TS signe ici une excellente lunette pour le grand champ qui n’aura pas à rougir devant la babyQ de Taka pour un prix bien plus abordable. C'est promis dès que le temps s’y prêtera, je vous ferai une autre petite revue cette fois ci astro-photo avec ma nouvelle lulu sur DLSR fullframe et une caméra CCD avec filtre LRVBHa... reste à choisir la cible ! J'en profiterai pour tester la mécanique et l'optique pour confirmer (ou infirmer) la très bonne première impression que m'a donnée cette lunette au déballage. bon ciel à tous, Jean-Philippe C. Modifié à l’instant par Jphc
  17. Bonjour, Sur ma lunette Orion 100ED, j'ai un porte oculaire rotatif GSO, je me pose la question de savoir lorsque j'utilise celui-ci si cela n'a pas une influence sur la tenue de la collimation. Je ne sais pas comment est fait et fonctionne exactement mon porte-oculaire rotatif GSO, je vois juste une collerette blanche a priori en téflon intercalée entre la partie mobile et la partie fixe du porte-oculaire... A priori je ne vois aucune flexion. Qu'en pensez-vous ?
  18. Nikon HW12.5 + Eic16

    J'ai testé le HW avec a barlow EIC16 des SW, l'image est excellente dans toutes les combinaisons. HW12.5 : 12.5mm HW12.5 + Eic10 : 10mm HW12.5 + Eic 16 : 7.1mm (Eic16 remplace Eic10) HW12.5+Eic16+Eic10 :5.4mm (Eic10 est vissée sur Eic16) Au final avec un HW12.5 + Eic16 à 900€ l'ensemble on a un 12.5mm,10mm,7.1mm,5.1mm en 102°
  19. Salutations stellaires à toutes et tous, Puis-je avoir votre avis sur les qualités respectives des Newton vs Ritchey-Chrétien? En effet, je voudrais m'équiper spécialement pour l'astrophoto et j'hésite avec 2 systèmes optiques: - Les Newton astrograph pour leur prix, leur forte luminosité (ouverture à f/4) - Les Richey-Chrétien, pour leur excellente réputation en astrophoto avec une excellente qualité d'image, et un poids allégé par rapport au Newton. Mais tarif plus élevé (donc choix d'un diamètre plus faible...) et ouverture bien plus faible... à ce jour j'hésite entre un Newton ORION 254/1000 Astrograph OTA: f/3.9 ; pouvoir collecteur lumière: 1320 ; grossissement: 508 ; 12kg ; 650€ et un RC ORION 200/1600 Astrograph OTA: f/8 ; pouvoir collecteur lumière: 820 ; grossissement: 400 ; 8.5kg ; 950€ (à 254mm il passe à plus de 2000€...) finalement, en dehors du prix, faut-il privilégier l'ouverture? le poids? la qualité de l'image sera vraiment meilleure sur RC? sachant que l'ouverture passe du simple au double... Si parmi vous il y a des adeptes du RC, merci de me faire profiter de votre expérience! dernière précision: l'un ou l'autre trônera probablement sur une CEM60 ou iEQ45 de iOptron (charge annoncé respectivement de 27kg et 20kg) mille merci de votre aide
  20. Une information provenant de chez Z. Ca fait maintenant une paire d'années que les lunettes de vue traitées pour l'utilisation informatique sont sorties. On m'a prêté quelques documents internes réservé aux officines d'opticiens. Je connaissais les dégâts des lumières LED de mauvaise qualité (remonté étude INSERM de 2017), la normalisation européenne a du encore frapper contre nos voisins est-asiatiques... Bref : la source des dégâts La génération tablette : nos enfants en prennent "plein la poire" : 7 fois plus que notre génération TV cathodique. Dans le détail, Zeiss Vision Care (et d'autres) se sont servi des études médicales sur le sujet. Un chiffre, une limite importante pour la vision humaine dont j'avais l'intuition. 460 nm c'est le pic central de sensibilité du bleu des capteurs photos, la matrice de Bayer filtre avec un pic de transmission sur cette longueur d'onde. De mon côté pour le filtrage des optiques semi-apo ou pour limiter le chromatisme, j'utilise beaucoup ce filtre GG455 et le GG435 pour un peu plus de neutralité dans le rendu coloré. J'ai donc tendance à confirmer par ces recoupements d'informations avec les retours des utilisateurs d'instruments, la non nécessité de corriger sous 460nm pour les instruments visuels. Photo : la correction 1/2 onde théorique à 435nm est donc parfaite, on considère ainsi un gros % de ce à quoi le capteur est sensible mais les sources lumineuses à ces fréquences ne sont pas la majeure partie du spectre... Et... une fois de plus les mesures de chonum à 473nm en standard sont un excellent indicateur en visuel : bien mieux que de mesurer à 486nm pour le spectre secondaire comme W. Rohr et d'autres. Et celles à 445nm pour la photo donne une marge suffisante autour des 460nm pics des capteurs standards ... Enfin... on l'avait déjà deviné le glissement de la norme de correction chromatique visuel vers F' 480nm C' 643nm était un premier pas. Ca tatonne encore... entre ce qu'envoient les sources lumineuses et la façon dont l'oeil ou la caméra perçoivent ... débat d'école sur lequel pas besoin de revenir.
  21. J'ai besoin de conseils clairs pour collimater mon Dobson 16" que je n'utilise qu'en visuel (précision peut-être utile pour la suite), notamment face à l'abondance de vidéos/tutoriels qui se contredisent souvent : les uns insistent sur l'absolue nécessité de bien régler le secondaire avant le primaire, d'autres disent qu'un secondaire approximatif suffit... les uns disent qu'il faut titiller le laser dans le PO jusqu'à ce qu'il coïncide avec l'oeillet du primaire et le visser au PO dans cette position, d'autres qu'il faut enfiler le laser à fond et ne surtout pas le visser pour éviter une déviation si le PO a du jeu... et j'en passe !!! Pour ma part, je me contentais jusqu'ici d'une collimation à vue : seulement à l'oeilleton pour vérifier dans le PO le centrage du secondaire (que je n'ai jamais touché, estimant à l'oeil qu'il était correctement placé), puis régler le primaire avec ses 3 vis de collimation jusqu'à ce que le point noir de l'oeilleton arrive pile au centre du miroir primaire. Je voudrais désormais aller plus loin car je suis déçu des images de mon Dobson : cela peut être dû aux conditions d'observation (pollution lumineuse communale contre laquelle je me bats...), mais je veux m'assurer que mon Dob est bien réglé. Face aux avis très divergents (les uns prônant le modèle à 300€, d'autres disant qu'un basique suffit...), j'ai décidé d'acheter un laser basique (ce modèle) mais lorsque je le rentre dans le PO et l'allume, le point rouge arrive très loin de l'oeillet du primaire (de mémoire au moins 5cm) et je dois vraiment le contorsionner et "forcer" le vissage d'un côté (PO à 2 vis et non à serrage annulaire) pour qu'il vise pile le centre du miroir. Et une fois que j'ai réglé le primaire pour retourner le point rouge sur la cible du laser, ma collimation visuelle qui semblait très bonne avant le laser se retrouve plutôt décalée lorsque je la revérifie à l'oeilleton de collimation... Autre souci : comment faites-vous pour vérifier une figure d'Airy sur une étoile artificielle : avec mon oculaire de 24mm (la plus grande focale dont je dispose), impossible de faire une mise au point sur mon étoile artificielle dans mon jardin qui ne mesure que 35m de long ! Faut-il ajouter une tube-allonge ? Acquérir un oculaire de très longue focale ? En existe-t-il qui soit réticulé (mais est-ce utile) ? Bref, je patauge et j'ai besoin d'avis convergents... Dont je vous remercie par avance !!!
  22. J'aimerais tester une configuration avec l'ERF en aval de la lentille divergente de la Barlow, pour limiter le flux qu'il reçoit. Le soucis c'est qu'il faudrait que cette lentille divergente ne pas chauffe pas trop, et il n'existe pas à ma connaissance de Barlow en quartz. Bref est-ce que c'est réaliste de fabriquer soi-même une Barlow de qualité dont la lentille / le groupe divergeant serait en quartz, en partant éventuellement de lentilles récupérées sur une Barlow pour le groupe convergeant, et achetées ou en les faisant fabriquer pour la partie divergeante ? Sachant que le fait que ça soit pour du Ha doit simplifier un peu le problème ? Et pour commencer, où trouver une lentille divergente en quartz "adaptée" ? Tout est dans le "adaptée", que je ne maîtrise pas : une lentlle simple suffit ? plan concave, bi-concave, asphérique ?
  23. 1) soucis ouverture à l'entrée Forcément pour du solaire j'ai pensé à la Baader FZ-4... mais visiblement étudiée pour les SC et autres RC, elle est donnée pour une incidence des rayons entrant à f/7.5 max https://www.baader-planetarium.com/en/telecentric-system-tz-4-(4x-focal-length).html La qualité derrière un Newton à f/5 ne va-t-elle pas être finalement inférieure à celle d'une Barlow classique non optimisée pour le Ha ? 2) choix ouverture à la sortie Dans la mesure où c'est exclusivement pour de la photo, est-ce que je n'ai pas plutôt intérêt à me rapprocher de l'ouverture minimale de travail du quark combo (f/30), pour privilégier la définition à la luminosité ? Bref à privilégier une barlow x5 voir x6 ???? D'avance merci pour vos lumières :-)
  24. Filtre Idas Lps V4

    Bonsoir' par période de pleine lune on ne peut en CP guère imager que les nébuleuses et généralement on utilise un filtre h-alpha que ce soit en mono ou one shot couleur . Un filtre Idas Lps V4 serait il plus avantageux pour les nébuleuses dans les mêmes conditions que le H-Alpha ? merci
  25. glasspath ?

    Je ne saisis pas le montage optique de cet accessoire. Pouvez vous m'éclairer ?