Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Optique'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Astronomie
    • Astronomie générale
    • Astronomie pratique
    • Observation visuelle
    • Galerie d'images
    • Le coin des débutants
    • Rencontres et évènements
    • Coopérations Pro-Am
    • Nouveaux produits
    • Vu sur le Net
  • Astrosurf
    • Astrosurf-Magazine
    • La vie des forums
    • Tests
    • Bêta tests
  • Forum de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Forum de Ciel profond en mode rapide
  • Forum de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Informations du groupe de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Forum de Le Sony A7s pour tous !
  • Petites annonces de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Forum Région Centre de Astronomie Région Centre

Catégories

  • Acquisition/Traitement d'images
  • Ephémérides et Cartographie du ciel
  • Simulation et calcul en optique

Catégories

  • Ventes
  • Achats
  • Services

Catégories

  • Instruments
  • Techniques d'observation
  • Lunettes
  • Télescopes

Catégories

  • France
    • (01) Ain
    • (02) Aisne
    • (03) Allier
    • (04) Alpes-de-Haute-Provence
    • (05) Hautes-alpes
    • (06) Alpes-maritimes
    • (07) Ardèche
    • (08) Ardennes
    • (09) Ariège
    • (10) Aube
    • (11) Aude
    • (12) Aveyron
    • (13) Bouches-du-Rhône
    • (14) Calvados
    • (15) Cantal
    • (16) Charente
    • (17) Charente-maritime
    • (18) Cher
    • (19) Corrèze
    • (2a) Corse-du-sud
    • (2b) Haute-Corse
    • (21) Côte-d'Or
    • (22) Côtes-d'Armor
    • (23) Creuse
    • (24) Dordogne
    • (25) Doubs
    • (26) Drôme
    • (27) Eure
    • (28) Eure-et-loir
    • (29) Finistère
    • (30) Gard
    • (31) Haute-garonne
    • (32) Gers
    • (33) Gironde
    • (34) Hérault
    • (35) Ille-et-vilaine
    • (36) Indre
    • (37) Indre-et-loire
    • (38) Isère
    • (39) Jura
    • (40) Landes
    • (41) Loir-et-cher
    • (42) Loire
    • (43) Haute-loire
    • (44) Loire-atlantique
    • (45) Loiret
    • (46) Lot
    • (47) Lot-et-garonne
    • (48) Lozère
    • (49) Maine-et-loire
    • (50) Manche
    • (51) Marne
    • (52) Haute-marne
    • (53) Mayenne
    • (54) Meurthe-et-moselle
    • (55) Meuse
    • (56) Morbihan
    • (57) Moselle
    • (58) Nièvre
    • (59) Nord
    • (60) Oise
    • (61) Orne
    • (62) Pas-de-calais
    • (63) Puy-de-dôme
    • (64) Pyrénées-atlantiques
    • (65) Hautes-Pyrénées
    • (66) Pyrénées-orientales
    • (67) Bas-rhin
    • (68) Haut-rhin
    • (69) Rhône
    • (70) Haute-saône
    • (71) Saône-et-loire
    • (72) Sarthe
    • (73) Savoie
    • (74) Haute-savoie
    • (75) Paris
    • (76) Seine-maritime
    • (77) Seine-et-marne
    • (78) Yvelines
    • (79) Deux-sèvres
    • (80) Somme
    • (81) Tarn
    • (82) Tarn-et-garonne
    • (83) Var
    • (84) Vaucluse
    • (85) Vendée
    • (86) Vienne
    • (87) Haute-vienne
    • (88) Vosges
    • (89) Yonne
    • (90) Territoire de belfort
    • (91) Essonne
    • (92) Hauts-de-seine
    • (93) Seine-Saint-Denis
    • (94) Val-de-marne
    • (95) Val-d'oise
  • France D.O.M
    • (971) Guadeloupe
    • (972) Martinique
    • (973) Guyane
    • (974) La réunion
    • (975) Saint-Pierre-et-Miquelon
    • (976) Mayotte
  • France T.O.M
    • (984) Terres Australes et Antarctiques
    • (986) Wallis et Futuna
    • (987) Polynésie Française
    • (988) Nouvelle-Calédonie
  • Belgique
  • Italie
  • Suisse
  • Espagne
  • Allemagne
  • Tunisie
  • Canada

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Calendrier astronomique
  • Rencontres et évènements
  • Évènements de RAGP Rencontres Astronomiques et Gastronomiques du Périgord
  • Évènements de Astronomes amateurs en Occitanie
  • Évènements de Jumelles et Binoculaires le ciel en vision 3d
  • Évènements de Astronomie Région Centre

57 résultats trouvés

  1. Première lumière

    Une lunette en visuel « ciel profond grand champs » sous un ciel pollué, est-ce bien raisonnable ? Ce soir, même si le froid mordant et un vent à décorner les bœufs auront sérieusement limité mes ambitions, le ciel s'est montré bien transparent : j'ai pu essayer pour la première fois ma dernière acquisition, une Televue NP127, équipée de quelques oculaires et de trois filtres dédiés à l'observation des nébuleuses. Pour situer le problème, « mon » ciel est de qualité médiocre : je suis en zone rurale, mais proche de plusieurs villages et d'une ligne de train urbanisée sur plusieurs kilomètres de part et d'autre de son tracé. Il en résulte une pollution lumineuse marquée, avec une voix lactée à peine devinée au-dessus de 45° d'élévation. En hiver, cette pollution est un zeste moins dommageable parce que que les travaux agricoles - pourvoyeurs d'aérosols variés - tournent au ralenti. J'ai donc installé la belle sur mon balcon – aux grossissements employés, je me moque de la turbulence – et j'ai ciblé essentiellement la constellation d'Orion, facile compte tenu de l'orientation de la maison. L'objectif de la séance était simple : voir si cette lunette pouvait me servir, chez moi, autrement qu'en visant le soleil, la lune ou les planètes... Version courte : Oui, je suis assez satisfait du résultat. Vive les filtres ! Sans eux, dans ma situation ? Point de salut ! Version longue : Je dispose des oculaires et accessoires optiques suivants : Nagler 31 – Meade MWA 21 – Explore Scientific 6,7 - Barlow Orion 2x Filtre Lumicon UHC – filtre Thousand Optics OIII – filtre Orion H-Beta J'ai d'abord visé M42, songeant qu'une vision médiocre de cette nébuleuse majeure sonnerait le glas de mes espoirs en matière d'observation locale non-planétaire... - Au Nagler 31 sans filtre : une horreur. Ah pour sûr, j'ai du champs, environs 4° ! Mais le fond de ciel pollué ruine l'image, sans parler de mon astigmatisme qui s'en donne à cœur joie en crucifiant toutes les étoiles, avec une pupille de 6mm (je n'ai pas mis mes lunettes). Je distingue la nébulosité qui entoure le trapèze comme une lueur sans détails notables, sans extensions. La forme usuelle en ailes d'oiseau n'est même pas perceptible. Mes Vixen 16x80, sorties en guise d'instrument "de référence", m'en montrent davantage. - Au Nagler 31 + TO OIII : je me dis qu'un filtre bien sélectif va améliorer les choses... J'ai raison, mais l'image assombrie ne suscite guère l'enthousiasme : les ailes sont désormais perceptibles, le cœur est devenu granuleux, c'est mieux sans être transcendant, loin s'en faut. Le résultat est comparable à ce que me montrent les Vixen, équipées en filtres Fujinon pour nébuleuses. Je compterais bien les étoiles du trapèze pour estimer la magnitude perçue, mais le vent violent rend l'opération pénible (je dispose d'une simple rotule photo, solide mais en souffrance). - Au MWA 21 + UHC : Ah ben voilà, fallait grossir ! Cette fois l'image est belle, parce que la nébuleuse occupe une partie notable du champs. Les jumelles sont désormais larguées, avec ou sans filtres. La région du trapèze est riche de nodosités variées, les ailes sont marquées et un peu plus loin, « l'homme qui court » se devine (sans détails). Le fond de ciel, assombri par le grossissement moyen et par le filtre, améliore le contraste perçu. L'astigmatisme est réduit, merci à la pupille de sortie plus modeste : même si les étoiles sont vertes, elles ressemblent plus à des points qu'à des croix ! Cette seule vision me rassure : il y a moyen de se faire plaisir, même de chez moi ! - Au MWA 21 + H-Beta : Surprise, le résultat est plutôt bon. Par rapport à l'UHC, la nébuleuse est plus douce, moins contrastée, mais étonnamment plus étendue : les ailes d'oiseau s'épaississent et s'arrondissent, l'homme qui court est plus évident. Pour le fun, je vise la région de la tête de cheval : que dalle, faut pas pousser non plus ! A retenter en montagne, pas dans la soupe blafarde qui me sert de toit ! - Au ES 6,7 + UHC : c'est la meilleure formule. Le contraste est un poil meilleur qu'avec le 21, la nébuleuse occupe tout le champs et dévoile davantage de détails. Si l'image ne dansait pas la gigue au gré des rafales de vent, j'en profiterais vraiment ! J'ai la flemme de vérifier, j'ai l'information que j'étais venu chercher, mais je songe qu'un oculaire de focale 10-15mm (valeur accessible si j'utilise la barlow) serait parfait. Bilan : la pioche est bonne ! Sur les nébuleuses brillantes, je sais désormais que cette lunette – grâce à mon jeu de filtres - me montrera des images sympas. Ce n'était pas du tout gagné ! Je m'attends également à de bons résultats sur les amas (j'ai pointé les Pléïades vite fait : c'est joli quel que soit l'oculaire. Même au Nagler 31, avec un fond de ciel jaunasse et des étoiles cruciformes, ça passe bien). Coté galaxies, euh... j'aurais pu cibler M31, quasiment au zénith, mais à quoi bon ? Ce sera moche, ou quelconque. Le fond de ciel pourri délavera l'image et les filtres ne me seront d'aucune aide. Inutile de tenter le diable : pour ce genre de cible, la montagne, ça vous gagne ! Voilà ! Au plaisir de revenir plus tard, avec un vrai CROA, voire un dessin, lorsque j'aurai traîné mon nouveau tube sous un beau ciel...
  2. Vixen 102M / 1000

    Il s'agit d'un achromat qui était habituellement vendu en lot avec une monture SP Je viens à la recherche d'information, je vois circuler des tubes à la revente. Je me demande si les concernés ne souhaite pas passez à des version ED maintenant. Merci d'avance pour vos connaissances
  3. En visuel lunaire, est-ce que ça se fait d'utiliser avec des réfracteurs pas trop bien corrigés en chromatisme genre doublets des filtres couleur très étroits ? Si oui, est-ce qu'il faut viser le max de sensibilité des batonnets vers 500nm ? PS (version longue) : je n'étais intéressé ni par les montures lourdes, ni par le visuel... Et me voilà à faire joujou avec l'énorme Pierre Bourge de Dolguldur (bon... là je suis en mode bricolage auto / maison...), et à m'intéresser au visuel car j'ai appris hier qu'un ami a acheté une lunette (une 102/500 skywatcher a priori d'après sa description, à confirmer). Ce qui m'a donné cette idée, c'est qu'il m'a demandé entre autre si ça se faisait de diaphragmer une lunette pour ne pas être ébloui par la lune. Je lui ai répondu que ça allait améliorer le chromatisme mais augmenter la diffraction, et que l'un dans l'autre je ne savais pas si cela pourrait améliorer l'image... mais que l'idéal c'était peut-être de réduire la luminosité en réduisant le spectre.
  4. Je viens de recevoir ma tête bino (Entrée de gamme achetée sur les petites annonces du forum). Les 2 porte oculaire sont réglables, y-a t 'il une procédure qui sort du lot pour le réglage ? Doit-on faire comme une paire de jumelles où il n'y aurait qu'une correction dioptrique : MaP sur un œil, correction sur l'autre puis écart inter pupillaire. En attendant mes propres essais quand la météo sera plus clémente, je suis preneur des avis.
  5. Je vous épargne le pourquoi du comment, mais disons qu'A toute chose malheur est bon : un petit malheur, qui m'oblige à revendre un bien personnel, est contrebalancé par le grand bonheur de m'offrir sous peu des jumelles géantes ! Des gros binos, au cours de ma vie d'astram, j'en ai possédé deux : Les Miyauchi 20x100 à oculaires fixes et les Vixen 30x125 (idem). Sinon, j'ai eu la chance de regarder - de nuit, s'entend - dans des Fujinon 25x150, des 20x100 chinois variés (mais tous clonés sur un même modèle, le modèle Miyauchi), des binious de 150mm, eux aussi chinois, et les jumelles coudées à verres ED de 100mm et oculaires interchangeables vendus par APM. J'ai vu, sans pouvoir les essayer, des Nikon 20x120 et des Miyauchi Galaxy de 141mm. Bref, je ne suis pas à plaindre et sans être un spécialiste de ces engins bien particuliers, je sais à peu près ce que l'on peut en attendre. Ou pas. De tout ce que j'ai pu voir avec, le souvenir le plus marquant est la vision de M31, pratiquement au zenith, au col de la Bonnette, dans les Fujinon 30x150. Ca m'a foutu un torticoli, mais quel pied ! Une autre vision d'anthologie fut celle de la comète Hyakutake dans les Miyauchi 20x100 : ça débordait de partout, elle était d'une taille apparente monstrueuse ! Sur des objets étendus et diffus (grosses nébuleuses et voie lactée), les binos géantes offrent des images qu'aucun autre instrument ne peut concurrencer, et ce dans un confort d'observation royal. Quand on y a goûté, on a parfois du mal à s'en passer. C'est mon cas... Après mûre réflexion, j'ai décidé de replonger. J'aurais pu opter pour un bon dobson équipé d'une tête bino, mais le champs proposé et l'agrément d'usage n'ont pas grand-chose à voir. J'ai eu un T500, que j'ai revendu : le sortir, le transporter, l'installer, tout cela prenait du temps et demandait une certaine motivation. Résultat ? L'instrument était sous-employé. Les jumelles, même géantes, c'est 5 minutes d'installation, clefs en main. Pour peu qu'elles soient équipées d'objectifs pas trop dégueulasses, on peut même faire du planétaire (modeste), du lunaire et du solaire avec. Sans parler d'observer en diurne, si vous bénéficiez d'un joli site en pleine nature. Mes précédentes grosses jumelles (Miyauchi et Vixen) offraient de superbes images du ciel profond, se débrouillaient pas mal en plein jour, pouvaient s'envisager dans l'observation du soleil et de la lune, mais séchaient sur les planètes : il n'y avait pas moyen d'en changer le grossissement et quand bien même, leurs objectifs achromatiques auraient vite déclaré forfait ! Sauf qu'aujourd'hui, on trouve sur le marché des binos géantes équipées d'objectifs à verre ED, pour lesquels le changement d'oculaires prend tout son sens. Je pense notamment aux modèles 100mm et 120mm de chez APM : J'ai regardé, lors d'une star-party, dans les APM 100ED coudées à 90° équipées d'oculaires LVW. Ben c'est pas mal, pas mal du tout ! Je me souviens d'une pointe de chromatisme à grossissement moyen-faible, certes, mais très contenu comparativement à mes précédents bouzins. Je n'ai pas pu pousser plus loin (y'avait du monde qui voulait regarder dedans), mais leur proprio m'a assuré qu'on pouvait monter à plus de 100x sans problème, ni de parallélisme, ni de chromatisme insupportable. Ca laisse espérer un usage assez polyvalent, si l'on peut viser les principales planètes sans verser dans le psychédélisme ! Bon, j'imagine bien qu'à 120mm de diamètre, avec un FD court et des verres "ED", je n'aurai pas la vision de Saturne que m'offrirait une FS128... mais c'est pas le but, nan : c'est un bonus, sur un instrument plutôt fait pour le ciel profond grand champs ! Reste à faire un choix : Je peux me décider pour les APM 100ED et, avec le budget restant, m'offrir les meilleurs accessoires, de la monture spécialisée en passant par les duos d'oculaires et les filtres de compétition qui vont bien, Ou, Je peux opter pour les 120ED mais là, je devrai me démerder avec mon pied photo et me contenter des deux paires d'oculaires fournis avec : tout le budget sera bouffé par l'instrument ! Ensuite, petit à petit, je pourrai étoffer la chose, mais ça prendra du temps... et plus d'argent. Vous, vous feriez quoi ?
  6. Mars monte inexorablement dans le ciel pour entrée en opposition ce prochain été. Le diamètre devrait alors avoisiner les 24 ‘’ d’où une bonne opportunité pour pouvoir l’observer de près. A ce titre j’ai trouvé un lien intéressant pour suivre sa progression : http://astroimaging.info/planets/mars/mars_opposition.php Seulement la planète rouge montre un diamètre angulaire relativement petit, d’où la nécessite de pousser les grossissements pour une observation visuelle détaillée. Dans c’est condition, l’image reste pales, d’où idée d’utiliser un filtre pour rehaussé tout cela. J’ai trouvé quelque infos concernant différent type de filtres : Le rouge est le plus recommandé, seulement il risque d’être trop sombre pour moi, donc or mis celui lequel conseillerez vous en visuel ?
  7. Ayant fait l'objet d'un post dernièrement, je vous propose un test de ces Nikon haute de gamme (ah non je n'ai pas les jumelles ) Il a été réalisé par Allbinos., et je vous laisse juge du résultat en connaissance de leur prix : https://www.allbinos.com/328-binoculars_review-Nikon_WX_10x50_IF.html
  8. Salutoulemonde ! Je m'inquiète de la collimation d'un newton très ouvert, avec la caméra à la place du secondaire. Comment fait-on ? On visualise seulement la tache d'Airy ? Même avec un KAF8300 et sa fantastique cadence d'image !!!?
  9. Bonjour, ESt-ce que vous connaissez ce nouvel objectif pour faire évoluer la FS-60 vers une FS76? C'est cher mais ça peut être intéressant pour étendre les possibilités de la FS60 en astrophoto itinérante, et ça devrait pouvoir passer sur la starAdventurer. http://laclefdesetoiles.com/lunettes/4570-kit-objectif-takahashi-pour-fs-60cb-vers-fc-76dcu.html Qu'en pensez-vous? Quelqu'un l'aurait déjà essayé? Bon dimanche, Olivier
  10. Bonjour à vous. J'ai un vieux Maksutov russe MTO 100/1000 dont le miroir principal et secondaire sont de plus en plus piqués. Question 1: J'aimerai les faire réaluminiser. Auriez vous des adresses à me conseiller en Europe, et une idée de la gamme de prix à laquelle je dois m'attendre? Question 2: le traîtement anti-reflet d'origine de ce petit Mak me semble très minimalistique si ce n'est inexistant. Est ce qu'il est possible de faire refaire un traîtement anti-reflet efficace (pour le visible) (par une des boîtes qui ferait la r-aluminure, ou d'autres)? A quelle gamme de prix ? Merci par avance pour vos suggestions là dessus. à+, Lambda
  11. Astrographe grand champ

    Bonjour a tous, Intéressé par un instrument très lumineux, genre F/3 je recherche des infos sur ce genre de matériel pour l'instant je n'ai qu'une ST4000 xme , donc capteur relativement petit par rapport a e qui se fait maintenant en vrac j'ai trouvé : Newton Boren Simon vendu par TS, Epsilon Takahashi, ou RH200 de Officina .. j'ai vu aussi des tubes "Baker Schmidt" vendu par ZEN....mais la c'est un peu l'inconnu J'aimerais avoir des avis positifs et négatifs sur ce genre de matériel de la part de ceux qui les utilisent pour imager tenue de la mise au point, facilité de collimation, champ corrigé , poids... voila, j'attends vos avis :):)
  12. ... je viens d'en fabriquer un avec un vieil objectif de 50 mm d'Olympus OM1. En réalité ça fait longtemps que je l'avais fait mais ayant un coulant 2" je n'avais pas vraiment pu l'essayer. Venant de terminer un nouvel instrument, je viens de l'essayer. Ouvert à 4.5 je pensais voir l'ombre du secondaire on observant la lune... ben non, même pas. Il entrerait au pifomètre 1.5 lune dans ce champ, je ne détecte aucun chromatisme sur le pourtour de la lune. Avec la nébuleuse d'Orion j'ai pu être un peu plus précis sur ce qui entre dans ce champ. Le bord n'est pas bien défini car je n'ai pas encore fait le cercle oculaire. Je dois encore approcher le groupe de lentille de l’œil en usinant un peu plus la partie qui supporte le groupe de lentilles, le relief d’œil est plus court que ce que j'avais pensé. Dommage que je ne possédais que du nylon blanc pour le réaliser, j'ai du peindre l'intérieur de la jupe en noir. Je trouve qu'il n'est pas si mauvais que ça vu l'investissement proche de 0 € Il n'est pas destiné à cet instrument, il le sera pour un Gregory ouvert à 24, donc je pense que ça devrait être un bon compromis... quand le Greg sera terminé je vous dirais comment il se comporte. Je viens de voir le prix du Masuyama 80 j'ai failli faire un malaise et vu que dans mon bazar je crois qu'il me reste un vieil objectif de 75 mm Russe, je sens que ça va être sa fête également... Tout ça est un peu empirique mais ça à l'air de fonctionner.
  13. Hello Pour faire suite au fil sur le prototype d'Optique Adaptative "abordable" voici une petite vidéo qui donne une meilleure idée du gain que l'on a avec le système. @+ JLUc
  14. Bonjour à tous, Je recherche où acheter un tube allonge de 5mm minimum avec un filatage SC 8" femelle pour le fixer à l'arrière du tube et avec un filetage SC male pour lui visser un focuser TS avec filetage SC femelle. J'ai recherché sur le web, les sites de TS, Pierro Astro, .... sans rien trouver ! J'ai interrogé Fabrice à Lorient qui ne semble pas connaître !!! HELP ! Merci à vous de m'éclairer ! Frank
  15. Hello la compagnie ! J’ai une question existentielle qui me taraude depuis ce matin ... Comment calculer la distance maximum entre un filtre et un capteur sans vignettage ? Filtres : montés en 31,75mm Caméra : ZWO ASI178MM : 8.92mm de diagonale de capteur Telescope : F/D supérieur à 10 Utilisation : haute résolution planétaire Merci pour vos retours Amicalement
  16. Il/elle a été retrouvée (et la grande soeur aussi). Un petit buzz pour nos voisins qui sont toujours là avec de la qualité durable. Comme une année favorable planétaire commence et que c'est bientôt Noël, je buzz un peu. Un retour utilisateur page traduite Hoo 100RS OTA Hoo 125R OTA Choosing and Using a Refracting Telescope (Neil English)
  17. Bonjour à tous, Noel approche et ma chère et tendre souhaiterait m'offrir un tube type réfracteur pour compléter mon set up ultra nomade pour un budget de d'environ 1.000€. Je suis donc parti en quête sur différents sites internet. J'ai découvert dans le dernier sky&Telescop la nouvelle série 6000 de Meade : la 70mm à F/D 5 m'intéresserait - s&t MEADE 6000.pdfs&t MEADE 6000.pdf Meade 70 mm Series 6000 Astrograph Quadruplet APO Refractor : https://www.highpointscientific.com/meade-70-mm-series-6000-astrograph-quadruplet-apo-refractor-261000 Je n'ai pas trouvé ce tube sur des sites de vente européens : certains d'entre vous connaissent-ils ce tube ? Ayant déjà acheté du matos aux US, je connais les différentes procédures et leur cout financier. A l'issue de mes recherches internet, j'ai trouvé, chez notre ami Pierro Astro, le TS Imaging 71mm qui est un Quintuplet APO avec du FPL53 aussi : https://www.pierro-astro.com/tsoptics/lunette-ts-imaging-star71_detail mA QUESTION : QUEL EST à VOTRE AVIS LE PLUS PERFORMANT POUR DE L'ASTROPHOTOS SUR MONTURE Star Adventurer du CP à poses courtes (voire longue sur une autre monture) et du planétaire ultra nomade ? Sachant que j'utiliserai aussi cette lunette sur d'autres set ups plus lourds comme lunette guide Merci d'avance à tous pour vos avis et conseil éclairé ! Bon Ciel à tous
  18. Besoin d'un nettoyage du miroir ?

    Petit partage d'une vidéo (Youtube) montrant la complexité de l'entretien d'un miroir de 8 m et 22 t d'un télescope VLT de l'ESO. Depuis le chaine de Gerhard Huedepohl (photographe)
  19. Un lien vers le site de référence: (cliquez sur les marques) http://test-jumelles.fr/
  20. Hello il y a tout juste un an sortait notre livre Observer avec des Jumelles écrit avec Guillaume Blanchard. Pour marquer cet anniversaire, nous venons de mettre en ligne le test d'une nouvelle marque de paire de jumelles, Geco, très étonnante en terme de rapport qualité/prix . Nous avons choisi les Geco Gold 10x42 C'est à lire sur test-jumelles.fr. Bonne lecture JLuc
  21. bonjour quelqu'un a t il déjà tenté l'expérience de reprendre un miroir de 115/900 pour lui raccourcir sa focale? par exemple passer de 900 à 500 ou 450 bien sûr il existe sur le marché des 115/450 type skywatcher mais n'est il paspossible de faire mieux?
  22. C5 passe-partout.

    Optique de découverte, qui peut évoluer un peu et surtout : les accessoires sont réutilisables. votre avis ? https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php?products_id=995#zubehoer
  23. Hello Il est venu le temps de vous dévoiler un projet auquel on pense depuis longtemps avec Imagine Optic, et ça prend forme. Je l'ai dévoilé à Riga en Letonie durant l'EPSC 2017 au mois de septembre. Donc ce n'est plus totalement secret. Pour en savoir plus, il ne reste plus qu'à faire lecture Si vous avez des questions allez-y. Je ne promets pas de répondre à tout car quelques détails restent secret, mais l'essentiel a été communiqué à Riga. EDIT, je vous mets le lien aussi vers l'intervention en anglais à l'EPSC pour ceux qui speack comme une aiguille. JLuc
  24. Oculaires et lunette Petzval

    Ce fil s'adresse plutôt aux gens qui s'y connaissent en optique, ou qui possèdent et utilisent en visuel une lunette de type Petzval : Je suis en pleine cogitation "rééquipement" et parmi les possibilités qui s'offrent à moi, celle d'acquérir une lunette de qualité fait son petit chemin. Sur les sites japonais de petites annonces, j'en vois régulièrement passer. Certaines d'entre elles ont des objectifs à deux ou trois lentilles, elles sont aussi longues que leurs focales (pour faire simple). D'autres sont des triplets (Pentax), quadruplets (Taka, Televue) voire quintuplets (Vixen VSD100) de type "Petzval", avec un premier groupe de lentilles de rapport F/D élevé, suivi d'un second groupe réducteur-aplanisseur de champs. Ma question concerne le comportement des oculaires à à grand champs apparent, pour un usage visuel (je ne parle pas de projection oculaire à vocation imagerie), lorsque la lunette est de type Petzval : Les oculaires genre Nagler, Ethos et consorts se comportent bien lorsqu'on les emploie sur des télescopes assez ouverts (disons à 5), lorsque des oculaires de conception plus ancienne (comme les Erfle) présentent beaucoup d'aberrations sur les bords. Sur les lunettes, j'ai l'impression que c'est à peu près le même problème, mais mon expérience est très limitée : j'ai récemment pu tester un oculaire Masuyama 26mm à 85° de champs apparent - c'est un Erfle - sur deux lunettes "longue focale" de rapports F/D 8 et 6,5. Sur la première, le champs était superbe jusqu'aux bords et sur la seconde, c'était dégradé dès la moitié et complètement pourri sur les marges... Ce comportement est-il causé par la courbure de champs (auquel cas le Petzval s'en sortira très bien, puisqu'il n'en présente pas - en tout cas c'est l'idée) ou par l'angle très ouvert formé par le cône de lumière qui entre dans l'oculaire (auquel cas le Petzval n'y change rien, le rapport F/D dicte sa cruelle loi) ? J'aimerais bien le savoir, parce que le tarif d'un Masuyama n'est pas celui d'un Ethos ou d'un Nagler. S'il peut me donner une bonne image sur une lunette très lumineuse à la condition que cette dernière soit un Petzval, ça pourrait bien orienter mon choix.
  25. Une bonne surprise ce soir à la AG du club, un nouvel adhérent arrive avec son projet de remise en service d'une grande lunette Zeiss d'environ 120mm et de longueur 150cm. Acquise chez un antiquaire. Pas d'oculaire, pas de collier, pas de monture. Elle est très lourde. Pour le moment on a discuté de comment la réutiliser. Je pensais déjà apporter un ou deux oculaires pour vérifier l'optique, la nettoyer si besoin voire collimater. Ensuite savoir si on peut la faire supporter par des colliers vers un rail standard : elle a l'air lourde. Je recherche de quel modèle cela peut être pour mieux comprendre mais déjà à vue de nez sur le tableau du chromatisme, ça à l'air bien : 120 ou 127 à f15 Si quelqu'un a des références sur les vieux modèles. (taille PO par exemple, du 50 ?) En attendant je cherche de mon côté.