Sign in to follow this  
astrothierry

jupiter C9 ASI120MM 20/12/2013

Recommended Posts

Neb, attention aux images de Cassini, effectivement leur rendu colorimétrique est parfait... pour l'époque ! Les couleurs de Jupiter changent de façon significative. La GTR est nettement plus orange cette année par exemple qu'elle ne l'était en 2000.
Les nuances des zones (claires) évoluent également. Il y en a toujours une qui est plus bleue que les autres, mais ce n'est pas toujours la même...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
bonjour,

je me permets de mettre la version faite par halfie que je trouve meilleure que la mienne

merci nebulium pour ta version.

Lucien : qu'entends tu par gamma linéaire, c'est à dire identique pour les 3 couches.
je ne touche pas au gammaen revanche mon gain dans le bleu est plus élevé afin d'avoir le même histogramme dans les 3 couches.

thierry

[Ce message a été modifié par astrothierry (Édité le 22-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Tenter de travailler la balance des couleurs durant l'acquisition en cherchant des paramètres de capture qui vont ipso facto donner des bonnes couleurs...

Sûr ! Pour les bidouilles finales, il faut noter que 5 à 10 points pèsent lourd dans la balance !

Mais qui aurait déjà essayé de shooter avec son set up une charte de gris (18%) éclairée au soleil de midi par beau temps d'été (avec des temps de pose adaptés, la planète est environ 25 fois moins éclairée que la Terre) et d'ajuster ses paramètres pour obtenir du neutre à la pipette ? Ça réglerait le problème des couleurs changeantes évoqué par Christophe

Et si l'on shoote en linéaire (recommandé ! noter qu'un changement de gain et/ou de pose pour une couche ne tue pas la linéarité des brutes de CCD) se souvenir que l'usage photographique traditionnel préconise un gamma final de 1,8 pour un rendu plaisant en photo classique

A propos de l'assombrissement du limbe, il faut noter que l'oeil se fait piéger un max par ce genre d'objet : taille, fond noir, environnement ambiant. Alors ???

En faisant un tour sur le net, il est vrai que les images Cassini sont généralement froides, balance reprise par DP et autres cadors.
Celles de Voyager sont plus chaudes et certaines dites "améliorées" sont copieusement saumonnées.

Attendons celle de Juno


PS : Je viens de voir l'image de Halfie :

Chapeau, une référence pour un 9" !


[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 22-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
HAlfie, bravo pour cette version ! Très jolies couleurs.

quote:
Mais qui aurait déjà essayé de shooter avec son set upune charte de gris (18%) éclairée au soleil de midi par beau temps (avec des temps de pose adaptés, la planète est environ 25 fois moins éclairée que la Terre) et d'ajuster ses paramètres pour obtenir du neutre à la pipette ?

Pas moi parce que cette méthode ne donne de bons résultats qu'à condition que l'atmosphère n'influence pas les coëfficients obtenus quand on passe sur le ciel.
Ce qui est une idée sympa, mais pas très réaliste

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christophe, je pense que l'influence des coeffs évoqués est bien plus faible que la distorsion des perceptions visuelles.
Alors je te propose de cartonner plutôt la pleine Lune floutée de préférence à l'altitude de Jupiter pour pinailler, en te souvenant que les albedos de la Lune, Terre et Jupiter sont respectivement 0,12 0,37 0,52

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 22-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christophe et Thierry et la couche bleue :

Je pense que vous augmentez le gain de la couche bleue, je le fais aussi parfois.
Cependant je ne touche pas au temps de pose que je garde identique à celui des autres couches.
La turbulence affecte encore plus la bleue et donc je reste à temps de pose égal et faible disons.
En fait c'est le choix entre dégradation par le bruit et dégradation par la turbulence/temps de pose.

Dans la pratique, avec les caméra récentes même en mode 8 bits, on peut se permettre de sous-exposer disons à 40-50% de l'histogramme sans dégradation sensible du résultat par rapport à 80%.
A condition d'additionner des centaines d'images par contre et c'est le cas.
Finalement augmenter ou pas le gain de la couche bleue ça ne change à mon avis rien, à moins d'utiliser une camera très peu sensible dans le bleu et alors il faudrait exposer autrement.

Le réglage de gamma c'est le contraste en fait et là je n'y touche pas à la prise de vue.
Du moins si je l'ai parfois utilisé, c'est le même réglage pour les trois filtres sinon il faudra rétablir au traitement et ça complique pas mal.

Lucien


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Et ma question sur le halo de l'ombre, personne n'a d'idée ?

quote:

Force est de constater que beaucoup d'images comportant l'ombre d'un satellite sur la planète se retrouvent généralement avec un léger anneau autour de l'ombre.

Celà ne serait-il pas dû aussi à la turbulence qui "fait un peu danser" l'ombre du satellite ?
Ce qui à l'addition des x images générerait ce petit halo autour de l'ombre.
Petit halo qui devrait être d'autant plus réduit que la turbulence est faible.

C'est possible ou j'ai dit une grosse c...


Bonne soirée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello Lucien

Je regrette d'avoir zappé ce très intéressant fil, il rejoint tout à fait mes vues. Il me rappelle que j'ai oublié plus haut de dire qu'en plus de conserver la linéarité, il fallait compenser les offsets.
Avant de me livrer au (pas si) petit jeu que tu nous a proposé, j'ai voulu contrôler à la pipette ta charte après équilibrage
J'ai trouvé en moyennant diverses plages neutres un léger déficit de vert, variable selon la luminance, de 0 vers les extrêmes à 5 points vers le milieu bas
J'ai donc fait une infime correction de gamma pour enlever cette dominante magenta.

Voici le résultat
Qui dira lequel est l'original et lequel le corrigé ?

Parmi les multiples liens disponibles sur le net avec les mots-clés "color illusions", en voici quelques uns:

- 1

- 2

- 3

qui devraient donner à réfléchir à ceux qui peaufinent leurs images en se crevant des yeux rivés sur un écran (non calibré généralement), dans une ambiance lumineuse incontrôlée, etc, j'arrête de dire des méchancetés

Merci encore pour cette étude, Lucien


[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 22-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Et ma question sur le halo de l'ombre, personne n'a d'idée ?

On a apporté les réponses plus haut
Pour l'histoire de la turbu... le traitement d'HAlfie montre que c'était bien un effet de rebond du au traitement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Alain,

le halo lumineux sur l'ombre du satellite est du à l'accentuation par ondelettes ou pas.
C'est typique de ces méthodes d'accentuation qui renforcent le contraste local des zones de transition de luminosité.
A bientôt cher ami.

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le truc de la bleu c'est pas d'augmenter le gain en tant que tel, c'est de lui assurer une bonne exposition. En fonction de la cible, ça demande soit de monter le gain, soit de diminuer la cadence, soit les deux...
En sachant qu'avec la dérotation, on peut favoriser une cadence plus rapide, et/ou un gain plus élevé.
Sinon, je ne vois pas bien l'intérêt réel de conserver des paramètres de capture identique pour le traitement des couleurs. Rien ne vous garantit que la réponse spectrale du capteur a quoi que ce soit à voir avec les couleurs réelles de la planète (et en l'occurrence, ce n'est pas le cas).
Tout le monde reconnaît que les couleurs de mes images sont bien rendues, et je ne fais pas du tout comme ça :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, ben si vous le dites.
N'empêche qu'Halfie il a aussi un halo autour de l'ombre !
Bonne soirée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
=> AG
Il ne faut pas oublier que dans des conditions de turbulence exceptionnelles, avec le niveau de qualité technologique des matos et logiciels actuels et l'expertise des traiteurs, on finit par enregistrer les franges de diffraction.

Qui sera le premier à apodiser* sa lulu de 150 ?

=> CP

quote:
intérêt de conserver des paramètres de capture identique pour le traitement des couleurs.

Moi je comprends qu'il ne s'agit pas d'avoir les mêmes réglages pour chaque couche, mais qu'une fois le setup étalonné correctement, les "bonnes" couleurs viennent (presque) toutes seules

* Rien à voir avec l'APOD
Encore que ?

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 22-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christophe,

Le fait que tu changes le gain et/ou l'exposition doit être compensé par un ajustement d'un coefficient multiplicateur rien de plus, tant qu'on ne touche pas au Gamma.

A mon avis, c'est pourtant possible d'automatiser le réglage des couleurs de Jupiter en RVB, sans pour autant que le résultat s'en ressente beaucoup par rapport à un 'plat maison'.
Et ceci que l'on change ou pas les temps d'exposition des couches; ce n'est pas le problème juste un coefficient à ajuster ensuite.

Il y aurait l'influence de l'atmosphère comme seule variable délicate. Mais après tout, faudrait-il la corriger, du moment que c'est que le capteur à perçu ?

Dans cette discussion, nous ne sommes pas dans la même démarche.
Si tu arrêtes l'astro personne ne saura comment tu obtiens 'tes juju'.
Au moins intellectuellement, ce serait pourtant interessant que l'on 'standardise' le traitement de RVB de Jupiter, à moins que quelqu'un l'ait déjà fait.

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Il y aurait l'influence de l'atmosphère comme seule variable délicate. Mais après tout, faudrait-il la corriger, du moment que c'est que le capteur à perçu ?

Bien sûr, c'est une aberration au même titre que l'astigmatisme, un défaut de mise au point ou de collimation donc oui il faut tenter de la corriger.
C'est pour ça que je ne crois pas du tout aux histoires de calculs automatiques. Ca ne marcherait que dans l'espace, et avec la même instrumentation.

quote:
Si tu arrêtes l'astro personne ne saura comment tu obtiens 'tes juju'.

Alors je n'arrêterai pas l'astro mais tout le monde va le savoir, vu que je prépare un bouquin . J'y apprendrai justement au lecteur à reproduire correctement les couleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christophe,
bonne nouvelle et ce sera un bon cru assurément.
Je passe commande dès que possible !

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avoues être un peu perdu dans cette discussion, les couleurs sont toujours un débat.
On voit en tout cas l'importance du traitement, Halfie sort une image largement mais très largement plus belle que celle que j'ai faite.
Cela me fait penser que j'ai plein de films des années antérieures de jupiter que je n'ai donc pas vraiment exploités.
bonne nouvelle pour ton bouquin christophe, je suis preneur aussi.
Est e que le fait de pousser plus l'histogramme influence les couleurs?

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:

La réponse n'a pas l'air de te convenir...


Si si, j'en étais même parfaitement conscient.
Mais je pensais bêtement qu'il n'y avait peut-être pas que le traitement qui générait ce halo.
Continuez de nous gâter avec vos belles images.
Bonne soirée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Est e que le fait de pousser plus l'histogramme influence les couleurs?

Juste à la sortie oui (histogramme mieux rempli = image plus brillante = couleur plus lumineuse), mais ça ne les change pas "structurellement". Il suffit de faire varier les coefficients au besoin. C'est pour ça que je dis que c'est pas super important de faire gaffe aux couleurs avec les paramètres d'acquisition .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut à tous,
Il ne faut pas oublier le logiciel de traitement d'images dans cette affaire d'équilibre de couleurs ;-)
Si on utilise Autostakkert 2, il fait une normalisation du résultat après avoir fait la somme des images individuelles. Dans ces conditions, cela ne sert à pas grand chose de vouloir conserver les même paramètres d'acquisition avec les différents filtres. Autant augmenter le gain pour pour diminuer le bruit de quantification.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La leçon de cette affaire c'est que de même que certaines personnes ont l'oreille absolue pour reconnaître les notes de musique, Christophe à l’œil absolu pour les couleurs
Je suis sûr qu'il est capable de donner (sans pipette, évidemment !) pour n'importe quelle plage de couleur les valeurs dans l'espace HSV de H et pourquoi pas de S !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this