Sign in to follow this  
Lucien

Jupiter et couleurs : au début c'était du sérieux

Recommended Posts

Bonjour,

A titre d'exercice, j'ai tenté une méthode de calibrage des couleurs. Il est tout à fait possible de tarer sa chaîne de prise de vues.
Ici, j'évalue la réponse des filtres RVB de marque Astronomik ainsi que l'influence du paramètre GAIN; pas linéaire dans notre cas et c'est bien dommage.

De façon générale, nous pouvons écrire la formule suivante et ce pour chaque filtre RVB :

RC = RF x RB x RG x RT
avec :
RC : réponse couleur finale à calculer, c'est le coefficient correctif que nous cherchons et pour chaque filtre
RF : réponse relative du filtre (100%, 105,5% ou 75,4% dans notre cas
RI : réponse instrumentale relative de la Barlow et de l'optique et pour chaque filtre (ici, on dira 100% = 1)
RG : coefficient qui permet de convertir le Gain réel en fonction du Gain affiché. On va l'exprimer en %; voir courbe ci-dessus ou utiliser la formule mathématique correspondante.
RT : coefficient de temps de pose relatif: on peut simplement exprimer ici le temps de pose, en ms.

NOTA BENE :
Les coefficients RF, RI et RG seront à adapter en fonction de chaque matériel.
On pourrait ajouter aussi un coefficient de réponse atmosphérique moyenne et fonction de la hauteur de visée et pour chaque filtre.

Nous calculerons donc trois coefficients, un pour chaque filtre; RCrouge, RCvert et RCbleu..
Il faut ensuite normaliser ces facteurs afin de les traduire en coefficients à appliquer à chaque couche de couleur.

On peut choisir la couche de coefficient le plus fort comme référence mais une autre ferait aussi l'affaire.
Il suffit pour terminer de diviser chaque couche par le facteur calculé ou tout facteur proportionnel; prendre garde à ne pas saturer toutefois.

POUR SIMPLIFIER :
Si l'on avait adapté les mêmes Gains et Temps de pose, les coefficients seront alors simplement ceux des filtres.
Il suffira de diviser chaque couche par 1.055 pour la verte et 0.754 pour la bleue.

EXEMPLE PRATIQUE avec temps de pose et Gains différents (voir les images correspondants sans et avec correction) :

Exemple d'une image avec éclairage par lampe 'lumière du jour' 5000°K
Filtre Rouge : Gain = 60 Exposition = 58ms
Filtre Vert : Gain = 50 Exposition = 66ms
Filtre Bleu : Gain = 90 Exposition = 25ms

Le coefficients de Gain (courbe de Gain) seront donc : 22.49 et 14.30 et 75.83

Pour le rouge : RR = 1.00 x 1 x 22.49 x 58 = 1304
Pour le vert : RR = 1.05 x 1 x 14.30 x 66 = 991
Pour le bleu : RR = 0.754 x 1 x 75.83 x 25 = 1429

Si l'on normalise en divisant par 991, on obtient Krouge = 1.31 Kvert = 1 et Kbleu = 1.44
Il ne reste plus qu'à diviser chaque couche par le facteur calculé, sauf la Verte, ici inchangée.
Au final on pourra procéder à un ajustement de luminosité globale mais sans plus toucher aux couleurs.

Finalement c'est rassurant : pas de balance de blancs, pas d'écran de contrôle ni de sonde, pas de vue qui flanche...rien que des couleurs 'nature'.

Il reste l'atmosphère il est vrai. J'avais fait ici une évaluation de son effet loin, d'être négligeable.
Le tout est de savoir ce qu'on veut faire; couleurs comme on les voit (atmosphère avec) ou comme on les imagine (couleurs conventionnelles s'il en existe).

Le lien vers l'influence de l'atmosphère sur un cas seulement et pour se faire une idée, c'est ici.
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/039942.html

Pour en revenir au calibrage, si tous les calculs paraissent fastidieux on peut les programmer dans une calculatrice programmable.
Cet essai a été fait avec les paramètres précédents et ça marche bien.


Je ne sais pas si je procéderai ainsi par la suite même si la mise en oeuvre n'est pas très complexe, une fois tous les facteurs connus.
Il faudrait surtout trouver des applications qui exigent cette rigueur.
Car on aime bien tripoter ses couleurs à soi, non ?

Sur le ciel cette fois, j'ai voulu faire l'essai avec Jupiter. Mais le problème final et imprévu a été le suivant.
Firecapture crée un fichier de paramètres pour chaque film AVI ou SER.
Sauf que, après coup, je m'aperçois que les paramètres relevés ne sont pas toujours ceux affichés dans les menus; bug à ce niveau.
Je vais indiquer au créateur de Firecapture ce problème.


Pour en revenir à notre Jupiter du 24 janvier 2014. Que faire des tonnes d'AVI accumulés ?

Bon au final on obtient une Jupiter avec tache rouge à peu près dans la même configuration qu'il y a deux semaines.
La turbulence était du type déformant cette fois. On s'en tire pas trop mal et merci à AS2.

Mais alors que l'on tente de maîtriser tous les paramètres, que reste-t-il pour rêver un peu en ce dimanche maussade ?
Au bout de ce voyage, il y aura vraiment des couleurs inconnues ?

Pour des raisons pratiques afin que ça tienne à l'écran, je n'ai gardé que la partie droite de l'image.

Bon ciel les amis, aujourdh'ui le mien est gris.

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Lucien,

Bon, j'ai pas lu tout le côté technique qui me dépasse (pas d'imagerie pour moi, peut être un jour...), mais ton image est superbe !!!

Euh, la dernière image, pas grave, tu peux la mettre intégralement, on jouera de l'ascenseur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment ça se fait que je ne vois pas Jupi comme sur la dernière image? Mauvaise qualité optique de mes instruments (source d'ailleurs de cette très belle image? Un roman de SF?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, la couleur de ta Juju est très proche de ce que l'on peut voir en visuel ! Bravo pour ce document technique !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rhoooo le coquin
Toujours sur la brèche le Lucien.
A quand une parution Lucien/Nebulium sur le traitement et la colorimétrie des planètes ?
Ici, c'est parti pour 1 semaine de flotte
Bonne semaine à vous,
Amitiés cher Lucien,
AG

Au fait Lucien, tu as réussi la manip à Neb ici: http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/039959.html
Moi ça coince, je sais pas comment enregistrer la première courbe

[Ce message a été modifié par AG (Édité le 26-01-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

bravo lucien !une très belle jupiter et les couleurs sont justes et le traitement est doux!
pour ta dernière jupiter ,il manque un morceau et une full serait mieux
pour regarder si il n'y a pas de saturation avec la pipette
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christian,
je ne voudrais pas avoir d'ennuis avec l'administrateur !

Pierre-Alain,
Désolé, dans l'astronef il n'était prévu que deux places !

Eratosthene,
Je me raconte des histoires et c'est vrai que j'aime bien la SF.
Rien de bien original et j'ai rien 'piqué' à la SF ici.

Wilexpel,
Attention toutefois, les réglages écran peuvent assez fortement faire varier le rendu.

Alain,
il s'en est écrit des choses sur cette affaire cependant peut-être qu'il faudrait disons un mode d'emploi simple.
Christophe écrit des articles forts intéressants sur ces notions.
Un autre approche serait d'automatiser l'ensemble des traitements et ça, c'est une autre affaire, fort intéressante du point de vue algorithmique.
Bien à toi, cher ami.

Polo,
Merci à toi ! Pour la pipette...j'en suis tout rouge !

Lucien


Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si en noir et blanc ce ne serait pas plus plaisant !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Lucien et la Cie

Je vois que Lucien s'est accroché, ça me rajeunit de 25 ans quand je faisais aussi ce genre de trucs mais sur des plans films inversibles et au X-Rite, à l'aide des de toute la panoplie de gélatines Wratten et de chartes Kodak et autres

Bon, je vois que le cache-misère du bruit dans les ombres est toujours en vigueur, car on n'est pas linéaire et ce n'est pas innocent et donc dès les prises de vue, il faut d'efforcer d'ajuster les paramètres temps de pose à coup sûr et gain peut-être si on a de la chance, pour obtenir d'emblée des R G B proches sur une charte de gris.

Les constructeurs de caméras sont d'autant plus à l'aise avec ce gamma d'origine qu'ils savent que dans la suite de la chaîne, le gamma sera revu pour compenser les pertes de contraste par diffusion et obtenir des images vendeuses, ça se fait (presque ?) depuis les débuts de la photo.

Je reviens sur tes figures, en supposant que ta lumière de studio est en spectre continu, mais à 5000°K elle un peu chaude et les images équilibrées seront froides sur écrans calibrés "Lumière du jour", cas général :

1. Selon tes réponses relatives à travers les trois filtres, si le gain caméra est identique, il suffirait de choisir des temps de pose en raison inverse de tes coeffs de réponse relative.

2. Sur ton écran, les blancs de la photo avec Barlow me paraissent visuellement un peu rosés (comme le vieux le Wratten IA), la Barlow un micropoil plus proche du rouge.

3. Sur la dernière, ta charte CI est effectivement jaune, la bande blanche horizontale juste au-dessus manque de 4 à 5 points de rouge (elle est cyan), la bande verticale à droite manque de 10 points de bleu (elle est jaune) et sur l'image ci-dessous, j'ai collé un petit rectangle blanc (en fait gris très clair).
.

Sûr que l'on est dans la subtilité !

Et voici ce que donnent 10 points (environ) de jaune rajoutés à ta Juju d'en haut :
.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Pour en revenir à notre Jupiter du 24 janvier 2014. Que faire des tonnes d'AVI accumulés ?

Vu la qualité de ce que l'on peut en sortir, après un peu de tri, tu peux les mettre en ligne en plusieurs morceaux zippés à l'usage des apprentis mode ftp ici

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Pour en revenir à notre Jupiter du 24 janvier 2014. Que faire des tonnes d'AVI accumulés ?

Vu la qualité de ce que l'on peut en sortir, après un peu de tri, tu peux les mettre en ligne
en plusieurs morceaux zippés à l'usage des apprentis en mode ftp ici

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 27-01-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

A propos des superbes prises de Martin, je reviens sur cette histoire de couleurs.
J'ai repris mon vieux Ixus, je me suis aperçu qu'on pouvait faire une balance manuelle au flash.
Eclairage froid, mais balance répétitive
J'ai donc shooté la Kodak 18%, avec expos de 0 à -2 IL
Un gris canadien ! Un superbe vignettage, je mesure au médian visuel vers 120 : Teinte 191 (c'est du cyan un micropoil bleuté à 2-3 points de bleu, un cyan à qui il manque 13 points de rouge pour être neutre), je voulais rechercher la température de couleur correspondante, m...e, je n'arrive pas à débloquer les sécurités de l'applet Java, font ....) luminance 120 R 104 G 117 B 120.

Donc correction des curseurs hauts : R 11% G 2%

Note importante : toutes les photos ici au flash en balance manuelle sont des .jpg cuisinées par le compact pour être jolies, en particulier, avec correction de gamma. Elles sont en plus affectées d'un fort vignettage
J'ai dû jouer de la sous-ex pour avoir des images "techniques" décentes.

1 2
3 4
.

1. La 18 % de référence shootée au flash dans la pénombre (facile, avec ce p....n de temps ! ) 80 ISO, 1/60 s, F/2.8, -2 IL
2. Après correction d'histo R 11% G 2%. Un gris-gris au SO montre le point de mesure à la pipette.
3. La McBeth shootée au flash dans la pénombre 80 ISO, 1/60 s, F/2.8, -2/3 IL
En fait, la gamme de gris McBeth est un poil plus chaude que la 18% Kodak.
Ça se perçoit, il me faudrait ressortir le X-Rite pour les mesurer
4. La McBeth après correction d'histo R 11% G 2%

Si jamais une nuit avant que Juju ne disparaisse, j'arrivais enfin à voir le ciel, je ferai un test in vivo] en notant bien l'altitude de Jupiter .

En fait, il suffit d'avoir un APN, une charte de gris correcte (celles de CI sont parfaites !) et un scope pour tordre le coup au problème
des couleurs de Jupiter !
Et surtout le ciel qu'il faut pour !!!!!!!


[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 08-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sûr Nebulium,
si tu calibres bien ton APN sur une charte de gris et en lumière du jour (soleil au méridien, idéalement haut dans le ciel...)
tu pourras shooter avec ton scope afin d'avoir des couleurs réelles.

Et on verra que c'est bien jaune pâle et que tout le monde ou presque dira que c'est pas comme ça.

Simplement parce que l’œil et le cerveau ont tendance à faire leur propre balance des blancs et à blanchir sensiblement tout ça.

Mais bon, la manip vaut la peine d'être tentée et on comparera avec ce que j'obtiens de mon côté.

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà un problème auquel j'ai déjà songé assez souvent.

Ce que tu dis est vrai en théorie, mais comme tu le dis dans ton premier message, la lumière blanche du soleil passe à travers un filtre interférentiel naturel qui s'appelle l'atmosphère.

Tous les photographes qui font du raw savent bien qu'il faut faire une photo de mire avant et pendant chaque série (selon la durée), tout simplement parceque la balance des blancs évolue continuellement selon divers paramètres dont les principaux sont l'heure de la journée (et donc l'élévation du soleil) et les conditions météo.

Faire une balance des blancs de jour sur une mire et la réutiliser de nuit des heures plus tard ne donne pas forcément de bon résultats et n'est, selon moi, absolument pas un gage de balance correcte.

La seule solution valable pour moi consiste à équilibrer les couleurs sur une étoile de température déterminée, pas trop loin de la planète...voire sur la lune, mais attention à bien choisir l'endroit !

Il faut aussi songer à calibrer les écrans à la sonde pro... parcequ'outre l'atmosphère, il est le deuxième filtre placé entre vos yeux et la planète.

Cordialement,
Quentin

[Ce message a été modifié par Quentin Vauthier (Édité le 08-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Lucien, Quentin & cie

quote:
tout le monde ou presque dira que c'est pas comme ça

Ben oui...

Damian, Anthony, Jean-Luc, etc...

L'histoire de Martin m'a donné à réfléchir, je vais revenir sur la question.

Mon test à l'APN calé en "Daylight" m'avait donné une Juju un peu "froide" ( Fil).
En revoyant aussi mon test du charbon ( fil), j'ai pensé que ce calage était loin d'être impartial, du coup, je me suis dit que si ça marchait au flash, ce serait plus fiable.

On n'a jamais eu un temps aussi dégueu par ici, quand (rarement !)on voit le ciel, il fait un Mistral de dingue, du coup je n'ai pas eu le courage de sortir et monter le Dobs 15", je n'ai fait que des observations, si l'on peut dire ainsi, à 75x à l'ETX 70, avec un oculaire quand même qui valait 4 fois le prix de l'ETX avec tout son bataclan électronique et sa kyrielle d'accessoires. Environné de sodium jaune orangé et d'halogènes blanc-vert et avec un délicieux halo bleu autour de la planète, mais des Galiléens bien piqués, dans une turbu laissant apparaître rarement deux bandes, le globe m'a paru jaunâtre pâle, bien plus pâle que tes derniers tests, et j'hésite à dire si ce jaune pencherait vers le vert, vers l'orangé moins sûr.

Vu que c'est encore reparti pour la pluie, je vais soumettre une planche avec l'avant-dernière Martin

PS : Quentin, je viens de voir que tu passais par là pendant que j'écrivais ce message.

Pourrais-tu faire un peu plus de pub pour ton tuto de calibration réactualisé ?
Il y avait dedans des indications pour dégrossir un écran sans sonde, utiles à ceux qui
ne veulent pas débourser un kopeck, je suis effaré du rendu des écrans standard des portables, y compris les miens, depuis toujours.

D'accord pour ta méthode scientifique, mais la rigueur ne court pas trop par ici.
A voir la dispersion des rendus sur les forums dont les auteurs sont toujours satisfaits
et copieusement plébiscités et congratulés, il faut commencer par des choses simples
qui donneront envie de se perfectionner.
Alors déjà un modèle de balance moyen, approuvé par quelques spécialistes pourrait aider.
Et un moyen simple pour se faire soi-même son modèle (APN + Flash + carton gris) pourrait faire démarrer la rigueur, enfin c'est mon opinion

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 08-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Neb,

Le tutoriel dont tu parles se trouve ici :

http://www.sc-astro.com/dossiers/calibration.htm

Disons que ce tutoriel devrait d'avantage s'intituler "comment dégrossir les réglages d'un écran" que "Calibrer son écran".

Il est plus une introduction à la calibration et une méthode permettant d'ajuster grossièrement les paramètres d'un moniteur très mal réglé qu'une méthode de calibration dans le sens où il ne permet en aucun cas d'obtenir un écran calibré, mais plutôt de s'assurer que l'écran puisse sortir un maximum de nuances de gris.

La seule solution pour obtenir quelque chose de correct reste la sonde colorimétrique. Attention cependant au choix de la sonde, car il existe sur le marché un certain nombre de sondes qui sortent des résultats totalement fantaisistes. Attention également au choix de l'écran, car tous les écrans ne donnent pas des résultats corrects, même une fois qu'ils sont passés à la sonde. En effet, la sonde ne fait pas de miracles en ce qui concerne le profondeur des noirs, le contraste...voire la balance des couleurs dans certains cas bien précis... idem pour les angles de vision, tout simplement parceque ce sont là des limitations matérielles.

Pour ceux qui ne veulent pas dépenser de sous et qui ont déjà un écran avec lequel il faudra faire... il ne reste qu'à ajuster les paramètres décrits dans le tuto et à trouver un profil ICC en ligne ou chez quelqu'un qui dispose d'un écran "similaire" calibré.

Cela dit, là encore, la prudence reste de mise, car d'un écran à l'autre le rendu d'origine n'est pas le même, certains constructeurs utilisant différentes dalles pour un même modèle d'écran.

Cordialement,
Quentin

[Ce message a été modifié par Quentin Vauthier (Édité le 08-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant que l'on n'aura pas décidé de ce que l'on veut faire, on n'y comprend plus rien !

C'est vrai qu'en photo 'ordinaire' il m'arrive comme l'indique Quentin aussi, de procéder à une balance des blancs en lumière artificielle.
En toute rigueur technique, le réglage de la balance des blancs ne devrait pas exister: appareil réglé une fois pour toutes pour une lumière de référence (solaire 5600 K par exemple et toujours le même pour tous).

En tripotant la balance des blancs, on s'écarte de la réalité technique en privilégiant souvent la réalité comme vue pas nos yeux (ou à peu près).
C'est une perte d'information inévitable de faire ainsi car il n'est plus possible de savoir ultérieurement ce que le capteur a réellement perçu.
Je ne parle pas d'avoir conservé le raw bien sûr.

En astronomie (Jupiter du moins) le choix est le même :
- souhaite-t-on réaliser des vues techniques et donc aux couleurs calibrées en y incluant l'atmosphère,
- ou bien souhaite-t-on se rapprocher ce que notre œil semble percevoir ?

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui oui oui... , Quentin

Merci

Je viens de retrouver ce site sur les écrans.

Et aussi ces liens :
1
.
2
.
3


Voici un lien pour trouver des étoiles G2V.
Le problème est le choix de l'observatoire dont on ne peut donner les coordonnées.
On peut choisir le Palomar et faire une correction de décalage horaire (ajouter 9h ?) dans l' angle horaire, rappel :
Relation with the right ascension :
The local hour angle (LHA) of an object in the observer's sky is
LHA=LST-\alpha
or
LHA=GST-\lambda-\alpha
where LHAobject is the local hour angle of the object, LST is the local sidereal time, \alpha is the object's right ascension, GST is Greenwich sidereal time and \lambda is the observer's longitude (positive west from the prime meridian).[3] These angles can be measured in time (24 hours to a circle) or in degrees (360 degrees to a circle)— one or the other, not both.
Negative hour angles indicate the time until the next transit across the meridian; an hour angle of zero means the object is on the meridian.


Mais ne rien faire reste la pire solution.
Personnellement, j'ai acheté il y a bien longtemps la sonde basique à 99 zorros.

Sur un écran D... d'entrée de gamme mais signalé il y a 4-5 ans par CI comme excellent pour la photo, elle ne change pas grand chose aux réglages par défaut.
Sur les divers portables que j'ai consommés au fil du temps, avant et après la sonde, c'est la nuit et le jour.

J'ai aussi testé une solution plancher :

J'avais récupéré sur le ouaibe une image de test, je l'ai faite tirer en version dite "de qualité " (sur papier photo japonais super extra machin) et je la compare de visu éclairée au jour avec mon écran "sondé" pas éclairé au jour. C'est recevable.
Enfin j'ai fait la même manip sans sonde en réglant l'écran avec les curseurs de gestion de la carte de visu, c'est aussi assez correct.

Bref, si on veut, on peut (plus ou moins, )

Alors voici la Martin 1 balancée à la sauce Lucien.
La Martin 1 fait l'objet d'autres considérations dans le fil de Martin.

Pas évident d'affiner avec les histos, j'ai donc aligné la teinte dominante vers 51 à la pipette :
.

C'est bien comme ça que tu la vois, mon Lulu ?

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 10-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien moi, ça me va vraiment bien Nebulium !
Et on se rapproche de ce que réalise notre ami Christophe P. il me semble.

Bon, ce soir je me prends un peu la tête à faire des calculs de magnitudes de fond de ciel sur mes récentes Supernova.

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Et bien moi, ça me va vraiment bien ...
Et on se rapproche de ce que réalise notre ami Christophe P. il me semble

Tant mieux ! Et merci

A vrai dire, je trouve Christophe beaucoup moins jaune

Mes corrections par rapport à la neutre de Martin 1 (pas encore publiée...) sont au dessus de l'ordre de 35 points de jaune, je pense que CP devrait être entre 10 et 15, en dessous c'est autour d'un modeste 5 pour susciter des réactions, je vais voir ensuite avec 10

Demain, je publierai les commentaires Martin 1

Voici déjà une 1ère planche, 1 2 3 :
.

2. Par rapport à une neutre, jaune léger 5-10pts
1. Une pincée de vert à la 2 (=> jaune un poil vert)
3. Une pincée de R à la 2 (=> jaune un poil orangé)

De mémoire, je penche pour la 1, alors je me penche un peu plus pour me rapprocher de Christophe :
1 2
.

1 : Neutre
2 : la finale (provisoire ) à comparer à Christophe.
Elle est un peu plus contrastée, c'est mon impression quand la turbu s'effondre pendant un bref instant (c'est arrivé, oui, oui ) contraste de rémanence ?

Allez, je vous la remets en grand, ne mégotons pas :
.

PS : Ceux qui trouveraient les bandes trop contrastées pourront tirer vers eux le haut de l'écran, ça devrait s'arranger

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 08-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, oui, j'avais oublié :

quote:

- souhaite-t-on réaliser des vues techniques et donc aux couleurs calibrées en y incluant l'atmosphère,
- ou bien souhaite-t-on se rapprocher ce que notre œil semble percevoir ?

Quand tu fais des photos de paysages (ou des portraits en extérieur, pourquoi pas?) au soleil couchant
par exemple, comment règles-tu ton APN (ou ton derawtiser), en "AWB" ou en "Daylight" ?

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 09-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

En photo classique :
je photographie presque toujours en Raw et en mode WBAUTO: mais ça ne change pas les données du Raw !!!

Simplement ça ouvre le raw avec ce préréglage (avec ACR d'Adobe)

Ensuite on on applique la balance que l'on veut dans la liste proposée, ou bien, on fait sa correction tout à fait librement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this