Sign in to follow this  
Nuitsacrées

Un bolide en temps réel ...

Recommended Posts

Bonsoir les amis,

En attendant que la nuit tombe en Islande , oui, je sais ...
Je partage avec vous une vidéo faite dans la nuit du 12 au 13 aout dans les Dolomites. Un bolide perseïdien au petit matin ...
Une nouvelle prouesse du Sony a7s
Les infos techniques sont sur la page Vimeo ...

Cliquez sur la vignette et faites vous plaisir

Stéphane

ps : toujours les mêmes recommandations pour Vimeo, mettre en pause et attendre que la vidéo se charge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Merci les amis content que ça vous plaise. L'exploit vient surtout du Sony, quand on sait que c'est filmé à 102400 ISO. La compression Vimeo à rajouter du bruit, mais je peux vous assurer que le master est plus qu'acceptable.
Stephane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quel beau spectacle, bien cadré en plus, pour nous autres enfants gâtés de la technologie !

Bravo et merci.

[Ce message a été modifié par arnaudfr (Édité le 31-08-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ha oui superbe!
Le Sony fait bien le boulot,mais il fallait que le bolide
passe dans le champ (étroit)...Bravo!

[Ce message a été modifié par exocet (Édité le 31-08-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

quote:
Il faut l'envoyer à Fripon

Etant partie prenante dans le réseau, j'ai transmis à la mailing liste interne, car c'est en effet magnifique !

Quel APN ce Sony a7s !

De plus, il n'y a pas une mais 3 perséides sur ce film !
Une a 5 secondes près de la crête à gauche du milieu de l'image, et une troisième à droite de l'étoile filante principale à 15 secondes
D'ailleurs, ce serais superbe si ton intégration se poursuivait jusqu’à la troisième (on ne voit que la première et la seconde sur ce magnifique film).

Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci aux nouveaux intervenants
Bernard : Bien vu pour les 3 perseïdes. Je tiens à votre disposition le film plus étendu, malheureusement sur la vidéo, je n'ai pas pu, dans la séquence ralentie, attendre la dernière perseïde, çà l'aurait vraiment trop rallongée.
Le Sony m'a vraiment fait découvrir la dynamique d'une étoile filante. Revers de la médaille, j'ai enregistré 2h30 de film sur les 2 SSD de 48OG, et par manque de place, je ne vais malheureusement pas pouvoir tout garder . Par exemple, dans ce cadrage qui a duré une vingtaine de minutes, c'est pas loin de 1 par minute, avec une accélération de la fréquence, avant et après le bolide, on se rend vraiment compte que la Terre traverse un nuage de poussière ...
Le stacking est vraiment intéressant car on voit comment l'ionisation verte persistante disparait. Par contre pas de trainées persistantes comme sur les time-lapses (même en essayant de faire des empilements d'images sur 30 secondes - 30X25 images, mais la méthode n'est peut être pas bonne, où, comme je l'avais déjà constaté, certain bolide ne laisse pas ou peu de persistants)
Stephane
Pour info : le téléchargement du fichier est autorisé, c'est plus souple pour la lecture

Share this post


Link to post
Share on other sites
Re Bonsoir Stéphane

quote:
Le stacking est vraiment intéressant car on voit comment l'ionisation verte persistante disparait. Par contre pas de trainées persistantes comme sur les time-lapses (même en essayant de faire des empilements d'images sur 30 secondes - 30X25 images, mais la méthode n'est peut être pas bonne, où, comme je l'avais déjà constaté, certain bolide ne laisse pas ou peu de persistants)

L'ionisation verte résiduelle correspond à la dé-excitation de l'OIII (ionisation de l'oxygène) qui a un temps de relaxation court au regard du temps de persistance de l’incandescence des poussières du météore. Sur ton film, il reste une composante d'incandescence résiduelle qui transforme la trainée résiduelle en "S" que l'on voit sur les images sans en faire un stack.

Le stack sera intéressant pour faire l'astrométrie du météore, mais la vidéo est intéressante pour visualiser spectralement la composition des poussières résiduelles apparaissant dans la traînée.
Il est trop tard pour faire une analyse spectrale complète du phénomène (il aurait fallu faire un spectre à chacune des tes images), mais ton film montre tout de même que des poussières résiduelle incandescentes persistent longtemps après la disparition des la dé-ionisation de l'OIII.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Pierre-Alain
Merci Bernard pour ces éclaircissements scientifiques. De la spectro d'étoiles filantes, je suppose que çà se fait avec un filtre ?
Stephane

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this