Sign in to follow this  
POUPEAU

Spectrohéliogrammes du 29 et 30 Septembre

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Voici les spectrohéliogrammes que j'ai réalisés le 29 et le 30 Septembre dans diverses longueurs.
Ces images illustrent l'évolution des monstrueuses protubérances apparues sur le limbe Ouest du soleil. Celles-ci étaient visibles les jours précédents sur le disque solaire sous forme de filaments de dimensions impressionnantes.

Le 29 Septembre :

Raie CaK (K3 et K1V) :


Raie H beta :

Raie de l'hélium ( mode coronographe) :

Évolution chromosphère H beta 29 et 30 Septembre ( ça a bien pété à l'ouest... ) :


Raie CaK3 le 30 Septembre :

Aujourd'hui, le spectacle grandiose est terminé...

Affaire à suivre, si le temps le permet...

Jean-Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Jean-Jacques,
C'est un festival. Génial que tu aies pu avoir cette superbe protu, et en plus dans ces longueurs d'onde !
Cela me rappelle les images historiques des "anciens" dans les grands observatoires solaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut JJacques

Peu commun , et très intéressantes ces images , superbe , et bravo

Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian !

Merci Olivier !

Christian :

quote:
C'est un festival. Génial que tu aies pu avoir cette superbe protu, et en plus dans ces longueurs d'onde !
Cela me rappelle les images historiques des "anciens" dans les grands observatoires solaires.

C'est effectivement très motivant de pouvoir chopper ces mega-protus dans d'autres domaines que celui du désormais très classique Halpha.
Dans ce domaine, les résolutions spatiales obtenues par quelques amateurs chevronnés de ce forum ( les "gros bras" du Halpha qui se reconnaitront )sont tout simplement époustouflantes... Le spectrohéliographe ne peut prétendre à de tels résultats en raison même de son principe.

Mais choisir sa longueur d'onde et travailler avec des bandes passantes 5 à 10 fois plus étroites que celles des filtres H alpha classiques (simple ou double stack, c'est quand même sympa.
D'autre part, quand les protus se manifestent bien en émission dans la raie de l'hélium, c'est que ça chauffe grave là-haut!

On peut donc faire à moindre frais de la belle physique solaire en amateur...

Les images de la chromosphère solaire obtenues avec mon spectrohéliographe dans d'autres longueurs d'onde que la Halpha me procurent le même type de satisfaction qu'une belle image de Jupiter, Mars ou Saturne à haute résolution obtenue sous turbu sympathique avec le Cassegrain de 350 mm ou le dobson-Cassegrain coudé de 410 mm .

Jean-Jacques


Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this