Sign in to follow this  
Alnilam

Comète et planètes

Recommended Posts

A l'approche de la conjonction serrée de dimanche matin (Jupiter-Mars à environ 0.5°), j'ai entamé ce matin (hier c'était nuageux) une série de positions sur 3 jours ou plus (mais à partir de dimanche, c'est pas gagné côté météo).

Contrairement aux conjonctions de la semaine dernière faites en grand champ sur trépied, l'idée cette fois (comme en juin) est de la faire en gros plan, carrément au C8 (avec réducteur 6.3). Pour ne pas me lever trop tôt pour mettre tout en place le matin, je préfère installer la veille au soir et laisser le matos dehors. Quant à faire, autant lancer des poses en soirée et j'ai choisi la petite comète qui traverse la Petite Ourse en ce moment, C/2014 S2 Panstarrs.

Je n'exploiterai les brutes que ce week-end mais voilà déjà des JPEG pour se donner une idée du champ et du déplacement :


(EOS 6D 2mn à 6400 ISO, niveaux retouchés pour limiter le vignettage et renforcer la comète)


(déplacement sur 3h10, de 22h51 à 2h01, quand je me suis relevé pour lancer les darks et couper le suivi jusqu'au matin)

Retour sur site vers 6h30 pour viser les planètes du matin, toujours avec le C8 (j'ai aussi des brutes à exploiter). Après un bon cop de sèche-cheveux (la lame était impec au retrait du couvercle mais s'est couverte de givre en quelques secondes, comme l'était déjà tout le reste du matos, bbbrrrr !!!) :


(à gauche 4s à 6400 ISO, à droite 2s à 800 ISO, j'ai fait de multiples poses car des étoiles du fond à Jupiter les flux font le grand écart !)

Ensuite, retour au mode grand champ avec le zoom 28-135mm IS :


(135mm à 5.6, 4s à 800 ISO)


(28mm à 4.5, 15s à 3200 ISO, le Lion piqué à Hevelius est positionné approximativement)


(idem 8s à 800 ISO, dans les lueurs de l'aube environ 1h avant le lever du Soleil)

A suivre ce week-end avec l'exploitation des brutes et le suivi de la conjonction sur 3j... si la météo me laisse faire !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Petit complément avec ces images du matos givré (ce qui m'a un peu surpris aussi tôt dans la saison ici, le Périgord, c'était plus habituel dans ma Franche-Comté natale), prise avec mon petit EOS M. Mais d'abord, la solitude du 6D face aux lueurs de l'aube :

Et les configs :

Au 1er plan l'EOS 6D avec son zoom 28-135 sur trépied, au fond le C8 sur la Taka EM11 (sans le 6D puisque utilisé en version grand champ). A noter : le trépied n'est pas un trépied photo mais celui du petit Meade acheté il y a quelques années chez Lidl avec une petite rotule adaptée dessus grâce à un bricolage de Clément, notre mécanicien en chef(config "inventée" pour doubler en "low cost" mon vieux trépied photo avant de partir photographier des aurores à Tromso en 2013, puis exploitée avec le SkyTracker).

Le C8 avec le 6D remonté (dans une position bizarre car j'ai voulu mettre le côté du C8 le plus givré à la lumière, l'autre ayant déjà un peu réchauffé par les lueurs de l'aube) :

Nota : à 6h30 le 6D était nettement plus givré car il a fallu "gratter" le viseur et l'écran de contrôle pour commencer les images de Mars-Jupiter (alors que là je l'ai manipulé pour les images grand champ).

L'autre côté où il est clair que pour viser les planètes, il a fallu aussi dégivrer un peu le chercheur :

Et la monture avait aussi son lot de cristaux blancs, y compris les pieds en bois ce qui est plus surprenant (le bois étant moins conducteur se refroidit nettement moins vite que le métal sous un ciel clair) mais vu que même l'herbe autour est blanchie...

On notera la présence de l'accessoire thermo-capillaire (le sèche-cheveux ) alors que sur les images précédentes vous avez pu noter la bande dégivrée sur le C8 grâce au pare-buée chauffant.

Explication : la veille j'avais mis cet accessoire et ça a bien fonctionné pour la prise de vue sur la comète. Quand je me suis levé vers 2h, j'ai hésité entre poursuivre la prise de vue (mais je n'y voyais pas grand intérêt et je craignais un choc sur le trépied avant le matin) ou la stopper et lancer des darks avant de me recoucher (ce que j'ai choisi). Du coup j'ai retiré (et coupé en même temps que la monture) le pare-buée chauffant au rpofit du couvercle. Au petit matin (6h30), tout était givré mais la lame était nickel sous le couvercle sauf qu'à la température où elle se trouvait elle s'est couverte presque instantanément de givre au contact de l'air humide (c'était limite brumeux). ET la petite résistance remise en place était incapable (dans un court délai) de nettoyer tout ça d'où le recours à un outil plus radical !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Belles ambiances, sympa. La pince à linge me rappelle mon ancien C8...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this