Sign in to follow this  
litobrit

M16 et les piliers de la création nouveau traitement

Recommended Posts

Pas d'étoile depuis....? Je ressort les vieilles images de l'année dernière en leur appliquant les dernières techniques de traitement. Couleur starless, étoiles colorées d'après un assemblage H rouge, SII vert et OIII bleu, entre autres...
L'image a évolué en fonction des remarques judicieuses des copains d'en face.
La full et les détails ici http://www.astrobin.com/221098/B/

[Ce message a été modifié par litobrit (Édité le 23-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Un grand bravo Litobrit c'est de toute beauté, les étoiles sont magnifique, le rendu est super j'aime beaucoup félicitations

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci aries 51,polo,Arnaud, Jean-Pierre, baroche, Nunky, Helix et Theo
Hubble, ca me coutait cher en loyer, je me suis décidé à l'acheter. Un bon prix, il avait été bidouillé au départ.
Faut d'ailleurs que j'y remonte, j'ai oublié de couper le jus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une capture d'écran en cours de traitement. Les 3 couches SHO sans étoiles (starless) qui ont servi à l'élaboration de la couleur dans photoshop et la couche S+H+O qui a servi de luminance.
Va falloir que j'investisse dans des filtres Ha et SII 3NM, les deux couches sont vraiment proches ce qui complique le traitement de la couche couleur.
L'alignement et l'empilement de la SHO (registration et intégration dans PX) ont été faits en pondérant les images par le rapport signal/bruit ce qui permet d'intégrer dans la luminance les couches SII et OIII plus bruitées dans le but de récupérer le maximum de signal.
Px est irremplaçable pour cette fonction.
Le drizzle a été utilisé pour aller chercher les derniers détails, puis plusieurs déconvolutions d'abord en linéaire puis avec l'image passée par le boost de l'histogramme.
Je m'interroge sur les performances réelles du drizzle, qui devrait donner de bons résultats avec cet échantillonnage. Pas flagrant et ça augmente un peu le bruit à l'échelle du pixel.
Difficile aussi de trouver les bons paramètres de déconvolution. Il faut faire de nombreux essais pour obtenir la meilleure augmentation de résolution sans bousiller les étoiles et sans faire apparaitre le vilain bruit typique de ce traitement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this