Sign in to follow this  
chonum

NGC1499 au SV MT250

Recommended Posts

Après plus de deux ans depuis la commande, voilà une image faite avec ce nouveau télescope !
Il a fallu batailler pour gérer les entrées de lumière mais je suis à peu près rendu, ouf !

Avec tous les démontages remontages sur la monture, l'alignement a un peu bougé (en bas à gauche, et un poil de tilt), mais le télescope a été particulièrement endurant car on le monte à deux, Madame le tenant par l'avant et moi derrière comme on peut

Donc 9h de poses avec la lune comme suit :

- SV MT250 + Wynne ASA 3" à F/D 3.4
- FLI 6303e et Astrodon 6nm
- mécanique de jonction Wynne/Atlas/Caméra tip top Skymeca, un montage incroyablement chiadé!
- Focuser FLI Atlas
- Monture AP900
- Seeing entre 1.5 et 3" selon le NSM

Acquisition en automatique Prism, prétraitement et traitement PI, cosmétique et accentuation finale PS CS6.

Je ne sais pas encore si je suis content du traitement, je lui ai vraiment tapé dans le lard. Je voulais à l'origine voir si la bulle était complète, mais c'est difficile à cadrer car elle n'apparaît pas facilement et je n'ai pas cadré assez large
C'est amusant, on voit quelques galaxies même en HA.

La full : http://astrochonum.com/Astro/CP/Nebuleuses/NGC1499/2015/NGC1499.jpg

Le timbre :

Sans HDR

Full en dessous.

[Ce message a été modifié par chonum (Édité le 06-11-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Bonjour Fred

Superbe, cette première avec ce nouveau scope Pour le traitement, t'as vraiment "tapé dedans" !!! mais ça passe (faut pas plus !!! )
Félicitations

A+, Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai pas tout compris avec Madame qui te tient par devant et toi qui es derrière.... ...sinon pour l'image, je trouve que tu y es allé un peu (trop) fort, comme un rendu HDR trop prononcé, c'est un peu bizarre comme rendu, bon, ce n'est que mon avis hein !
@+, T

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Fred,
Très beau début pour un non débutant.Ce nouveau scope est-il installé sur ton balcon ?
Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Belle première lumière. Le tube sur le balcon a parlé :-)
Les étoiles partent en sucette a gauche mais je sais combien ça peut être galère à régler... :-)

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
j'ai deux choses à dire

1:Bravo, j'ai envie de continuer l'astro, image superbe, on est à l'intérieur de la nébuleuse (rendu un peu hard quand même)

2:Trop de galères, j'ai plus envie d’investir en astro
plus de deux ans depuis la commande
il a fallu batailler
avec tous les démontages remontages sur la monture

Au vu de l'investissement financier, des choix de haute qualité de chaque composant, savoir qu'il faille bricoler des nuits entières pour simplement utiliser son matériel ....impensable.

Perso, j'avais parfois l'envie d'investir(avec des amis) sur des configs très haut de gamme mais bricoler des nuits entières....NON

Nos voitures, TV, Pc, n'ont pas besoin d'être tunnées chaque nuit, c'est dommage de ne pouvoir avoir du clés en main en astro quand on engage des sommes pareilles.
L'autre option est d'acheter des heures d'imagerie remote en Atacama ou Australie.

Bravo et bons réglages

Ps:
Je comprends que l'on aime bricoler

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos commentaires ! (j'ai toujours l'impression d'être un ado sur skyblog quand je dis cela...).
Oui j'ai tapé fort sur MultiscaleHDR, mais je crois que j'étais au mini en plus
Je vais faire moins sur la prochaine qui est IC410 prise sur la seconde partie de nuit.

@Alexandre : allé au boulot, tu as un meileur spot que moi
@Philippe : on a un tel SNR avec ces télescopes que cela donne envie d'aller au bout
@Thierry : tu auras l'air malin quand tu verras Madame aux RCE l'an prochain ! Effectivement bien vu, le HDR de PI est redoutable !
@Patrick : oui, d'où les soucis d'entrées de lumière.
@Il était bien au débit, et puis on a du le démonter remonter 3/4 fois donbc à la fin tant va la cruche à l'eau...
@Seb : oui, le balcon bof en CP et bof en solaire
@Helix : Merci !
@Bboulant : quand je dis 2 ans (peut être plus en fait), c'est d'abord le temps de fabrication.
J'ai tanné Phala (Patron de SV avec Thierry) à l'époque pour qu'il fasse des astrographes newton, et dont un pour moi. J'avais même fait un sondage ici.
Du coup la fab a été plus longue puisqu'ils ont fait un nouveau design pour cette nouvelle ligne.

Une fois reçu, il y a eu un petit souci de tirage : mon miroir en zérodur est très épais (40mm au bord) et le télescope avait été produit pour moins, il y a eu un changement de personne chez SV et cette information c'était perdue. Donc quelques semaines de délai.
Et ensuite j'ai dû effectivement lutter contre les entrées de lumière, le premier ménisque du Wynne étant un aspirateur à photon.
Ceci vient du fait que je suis dehors à la lumière et m'a fait faire un tube interne en Kydex et des bouchons en impression 3D pour les ouïes d'aération arrière. Bon ça tombe bien j'ai une imprimante 3D
Maintenant dans un observatoire, cela n'aurait pas été vraiment nécéssaire.
En revanche ce qui l'était, et que SV devrait faire, c'est un pare lumière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Fred

Je suis très réservé sur le rendu de cette image. Techniquement l'acquisition semble parfaite et le piqué est bien au RdV...

C'est bien sur une belle image et la critique ne s'adresserait pas à tout le monde.
Le traitement est discutable. Sur la Full.
1) le blooming... bon je sais... mais ça se voit et des étoiles en goutte... beurk...
2) le débruitage semble assez boosté.
3) les microcontrastes ou autre méthode a un peu écrasé l'image. Elle fait sortir des détails mais il ne reste que ça. A moins qu'une déconvolution est venu tout gacher. Il manque une dynamique ou un volume plus franc à cette nébuleuse.
4) Les étoiles faibles semblent avoir été réduites. L'impression est bizarre. Limite pas naturel.
5) l'accentuation est franchement accentué !!!

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Philippe,

je n'en suis pas super content non plus.

1) PI n'a pas de deblooming puisque c'est mal de débloomer dixit les pignoufs qui font PI. Donc je ne debloome pas. Bon sérieusement il y en a peu je ne m'y suis pas attardé...
2) en fait non, un seul TGV Denoise en fin de processing, et vraiment très très faible. Je n'ai même pas fait de denoise dans les process ou en fin de traitement linéaire.
3) c'est le HDR qui a fait cela effectivement. Maintenant c'est cela, ou toutes les petites volutes ne sortent pas. Pas de déconvolution.
4) étoiles réduites effectivement. Sur ma dernière image on m'avait dit que les images étaient trop présentes Je pense que ce sont les traitements d'accentuation qui ont abîmé les étoiles. Malgré un starmask, les ondelettes de moyennes fréquences font un artefact au voisinage du masque et j'ai du deringer pour m'en sortir.
5) Quand j'ai du SNR, j'accentue pas mal. Encore que là, il y a un simple AtrousWL assez gentil.

Pour être honnête, je suis vraiment en train de me demander si je ne vais pas réduire le rôle de PI au simple prétraitement et génération des starmasks et arrêter de l'utiliser. A part le HDR qui semble choquer un peu mais qui pourtant fait vraiment ressortir pas mal de choses sur les grandes nébuleuses, le reste est somme toute dispensable. Les denoises ne sont pas franchement plus efficaces que celui de PS, les accentuations sont assez nazes par rapport à ce que je sais faire dans PS.
Et je ne parle pas de tous les avantages de PS, à commencer par les calques et le fait que j'ai une palette graphique qui est très utile.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, à toi de voir ce que tu trouves utile ou non dans Pixinsight. Il y en a pour tous les gouts.
Après il y a des fonctions inutiles et d'autres qui sont puissantes.
Certaines ne sont pas simple d'emploi et très lourdes en ressources matérielles.
De plus, certains savent se servir du logiciel et d'autres ne veulent pas s'y pencher. Ils veulent pousser les curseurs et voir la magie de leur image apparaitre. Hélas ce n'est pas le principe de PixInsight.

Le blooming n'est pas une fonction mathématique et de ce fait PixInsight ne le prend pas en compte automatiquement. Mais il existe des techniques de deblooming sous Pix. Elles sont purement mathématiques. Mais elles demandent une technique supplémentaire de prise de vue.
Perso, je m'en fous car je n'utilise pas de vieux capteurs qui blooment
Les autres logiciels le font "artistiquement" : on efface la misère et on comble avec du fond de ciel. C'est une technique et ça peut suffire dans la majorité des cas.

Pour la reduction du bruit, l'erreur est d'utiliser TGVDenoise pour corriger un semblant de bruit. Ces fonctions sont très puissantes pour des images très bruitées et les nouvelles versions (pas encore distribuées) de TGVDenoise et TGVRestoration donnent de meilleurs résultats. Mais elles sont toujous en développement et elles demandent des ressources en calcul.
Pour un bruit assez léger, il y a d'autres fonctions plus classiques qui font le job et j'en reviens d'ailleurs toujours à ACDNR qui pour moi, lorsqu'on a les bons parametres, reste le meilleur en terme de rendu (mais hélas avec AUCUN des parametres par défaut)

Après, si tu es plus à l'aise avec Photoshop, il faut l'utiliser... Il est puissant et permet beaucoup de choses. Je l'utilise aussi pour finir mes images prétraitées et traitées par Pix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
en fait, ton image est intéressante à deux titres :
elle montre la puissance potentielle de Pix, mais en même temps ces dérives si on ne l'utilise pas parfaitement, comme on peut le voir (trop) souvent, en particulier sur FB...
Personnellement je pense que pour arriver à faire avec Pix ne serait-ce dejà ce que je fais avec toshop il me faudrait des heures et des heures de formation, et là je ne vois pas du tout comment avoir le temps nécessaire tant que je ne suis pas en retraite !
@+, T

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi tu as pas prétraité avec prism et puis un petit coup d'Iris (ddp) et de toshop ça aurait été beaucoup plus "naturel" comme rendu..
jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Philippe : je connais bien PI et je passe le temps qu'il faut, ne me prends pas pour une truffe hein
Mais en fait plus je le connais, et moins je tombe dans l’esbroufe de certaines fonctions.
Pour le HDR local j'assume. C'est une fonction incroyable, et elle fait sortir des détails dans les nébulosités que l'on ne peut pas avoir sinon. De même elle est très efficace pour sortir les faibles extensions.
Mais je sais que cela ne plaît pas forcément

Pour d'autres, et notamment l'accentuation, les fonctions de PI ne sont pas vraiment très bonnes à mon avis. Trop brutales, artificielles, je trouve que certains sujet ne peuvent pas bien se gérer. Je parle de la déconvolution (qui ne devrait pas être utilisée en dehors du traitement des étoiles à mon avis), des ondelettes (Atrous), le moins pire, et du MMT.
On est loin de la finesse de l'accentuation, des masques flous ou même d'une incrustation de passe haut dans PS.
Et bien sûr il est sinon impossible, du moins laborieux de combiner certains traitements en l'absence de calques, et ne me dis pas "pixelmath"
Je retiens pour l'ACDNR, mais tu nous avais tellement vendu le TGV

Pour le blooming, faire des prises à 90° est juste une hérésie en termes de gestion du temps de prise de vue, tout cela pour une mauvaise raison. PI est un produit commercial, de nombreux utilisateurs de KAF ont demandé un antiblooming et PI ne veut pas. Se voiler dans une pseudo approche scientifique du traitement est tout simplement un comportement inadmissible. Ils feraient un freeware cela pourrait se justifier. Quand on fait un logiciel commercial on écoute ses clients et on ne joue pas les divas.
Bref je suis très très remonté contre Vicent, et pour ma part le prochain grand stage AIP sera le dernier auquel je participerai pour les formations PI.

@Thierry : les avis sur une forte accentuation des contrastes locaux sont partagés. Personnellement je pense pouvoir tirer des informations dans l'image qu'aucune autres techniques ne permet. Quel intérêt d'avoir des images avec un bon SNR si ce n'est pas pour en tirer tout ce qu'il y a dedans. J'ai regardé un peu les images de california sur le web, et je ne crois pas en avoir vu beaucoup qui montrent des détails dans la "bulle" par exemple. Celle de Sara Wager est bien, mais très bruitée.

@Jérôme : c'est quoi naturel ? Après tout ce traitement ne fait qu'amplifier des différences locales de contraste qui sont déjà présentes. Une california traitée "classique", c'est assez fadasse et on rate pas mal de détails pour moi.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Non Fred, la solution n'est pas forcément le 90°... Mais le HDR...
Et puis raler sur l'absence de correction de blooming ne t'apportera jamais de solution. C'est con à dire mais c'est comme ça.

TGVDenoise est puissant mais hyper compliqué à utiliser. Mais il est vraiment capables de belles réductions de bruit sans détruire le signal.
La nouvelle mouture est encore meilleure. Mais très (trop) gourmand en ressources processeur. Mais les réglages que je fais avec ACDNR sont aussi 10 à 50x plus gourmandes en ressources processeur que les réglages de base de la fonction.

HDRMT est puissante mais je ne l'utilise plus seule afin de garder détails et volume des nébuleuses ou galaxies. Subtil mélange...

Je retiens surtout l'intervention de Thierry Demange et je suis en phase avec ses réflexions :
1) une image "typée" Pixinsight trop boostée
2) le traitement "simple" d'une image astro peut se faire facilement sous les logiciels type IRIS, ou Photoshop et beaucoup de personnes vont vouloir s'arrêter là. Pixinsight peut le faire, bien entendu, mais il demande un apprentissage supplémentaire.

J'ajouterais que Pixinsight se veut comme une philosophie mathématique du traitement avec aucune place réelle à la touche artistique. J'adore Pixinsight mais j'aimerais aussi certaines fonctionnalités artistiques à la photoshop. Mais il a tellement d'autres possibilités mathématiques que ça lui donne un intérêt à continuer à l'utiliser et à persévérer. Après il faut trouver la limite où s'arrêter en fonction de l'image et du rendu que l'on souhaite faire partager.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand je vois les images du site de PI, je comprends bien que le sens artistique leur échappe complètement. A la limite pour faire des images sursaturées bourrées de bruit de chrominance et floues avec des artéfacts sur les étoiles, ce n'était pas la peine de développer une plateforme.

On se voit dans 15 jours, tu me diras ce que j'ai raté sur la partie accentuation dans PI

Share this post


Link to post
Share on other sites
comme je t'ai dit, on peut faire tout et n'importe quoi avec Pix (ou avec n'importe quel autre logiciel).
Les anglosaxons d'outre atlantique n'ont pas la même vision que nous, européens, du traitement d'image. Ils se complaisent dans leurs traitements. On peut se prendre au jeu si on veut par exemple jouer dans leur bac à sable ou faire sa propre version artistique selon les rendus que l'on aime. Certains n'aiment rien faire de spécial, d'autres tout faire (pour que ça soit pas bôôôô ),

l'accentuation... oui... la aussi, il y a plusieurs fonctions sous pix... Mais est-ce qu'une image astro a besoin d'une accentuation comme pourrait en avoir besoin une photo traditionnelle d'un animal ou un paysage ? La question se pose...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...A la limite pour faire des images sursaturées bourrées de bruit de chrominance et floues avec des artéfacts sur les étoiles, ce n'était pas la peine de développer une plateforme."

Ouais, d'autant qu'on peut faire déjà ça avec CS ou The Gimp :-)))

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour moi c'est l'inverse. Une image diurne bénéficie d'un temps de pose adapté (en général ), d'un bon SNR et gagne finalement peu à être accentuée sauf défaut spécifique (bougé, optique bof).

En astro les conditions de prise de vue (seeing, exposition longue) font qu'il faut sortir les détails jusqu'à ce que le SNR rende gorge.
Après on peut aimer les images floues

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this