Sign in to follow this  
ValereL

Traitement planétaire : finesse ou pas finesse ? ( + sondage )

Recommended Posts

Salut tout le monde,

utilisant depuis un certain temps le double vancittert qui me donne pleine satisfaction pour la lune sur le plan de la finesse, je n'ai jamais été totalement satisfait sur ce que j'obtiens sur les planètes non pas sur le plan de la résolution qui elle dépend étroitement des conditions, mais bien sur la finesse des détails obtenus.
Il est largement admis que l'ondelette et sa variante la double, est la panacée pour le traitement planétaire. J'ai donc eu l'occasion de comparer le double vancittert avec le double ondelette mais aussi avec le double ondelette-vancittert et le double vancittert-ondelette. Vous suivez ?
En fait, je voulais savoir s'il y avait moyen de rendre plus fins les plus petits détails rendus par l'ondelette classique.

Je suis parti d'un ser de Jupiter fait par Marc ( Patry ), je ne sais plus si c'est un ser unique ou prevenant de la dérotation de plusieurs vidéos, je lui laisse le soin de préciser les conditions.
Le ser contient 5300 images environ. Après quelques essais sous Autostakkert, je me suis arrêté sur un stack de 2000 images avec un AP size de 45. J'ai ensuite fait le traitement de l'image compositée brute avec Iris.

Petit préambule, j'entends par "double" pour les novices le fait qu'il y ait deux passes, en général la première se faisant sur l'image à 200%, la seconde passe se faisant sur l'image redimensionnée ensuite à 100%. Chaque passe pouvant comporter plusieurs itérations bien sûr.
Je suis abonné au double ondelette depuis pas mal de temps ( après les premières démos que m'avait montré Jean Christophe Dalouzy ), le double favorisant une petite réduction du bruit et aussi la finesse.
Petite parenthèse, je me suis aperçu qu'à l'instar du double ondelette, le double vancittert avait les mêmes effets bénéfiques sur la lune.

Je vous poste le comparatif issu de 4 traitements différents : double vancittert, double ondelette, double ondelette-vancittert et double vancittert-ondelette
Pour le dernier par exemple, le vancittert est appliqué sur l'image à 200% puis l'ondelette sur l'image redimensionnée à 100%.
La taille de Jupiter est à 100%.

Alors, déjà le double vancittert est dans les choux je trouve avec un manque de contraste évident.
Le double ondelette c'est bien, mais comme je vous l'ai dit laisse une impression grossière des détails.
Et pis après, au niveau comparaison ça se gâte
Voyons ça sur une animation comparant le double ondelette et le premier mariage double ondelette-vancittert :

Plus fin ou pas plus fin ?

Je vous poste aussi la comparaison des deux mariages inverses, il y a plus de différence que je l'aurais cru au départ :

Bon, ça vaut ce que ça vaut, il y a aussi le masque flou, les ondelettes sous Registax, Photoshop, pourquoi pas le triple ondelette, etc.
Je voulais juste vous faire part d'une évolution possible de mes propres traitements planétaires.

Tapez 1, 2, 3 ou 4, ça m'intéresse !!!

Marc et Neb, je vous laisse le soin de rajouter des trucs, notamment le fameux ser !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Salut
même avec mes lunettes, tout est beau, bravo
Question vision, j'suis pas une référence, c'est sûr
Sinon, la dernière double ondelette-vancittert

[Ce message a été modifié par PETIT OURS (Édité le 29-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir valère !

ben mon gif y marche plus !!!

moi je vois bien la 2 : double ondelettes !

polo

[Ce message a été modifié par polo0258 (Édité le 29-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nan Gérard, la dernière c'est du double vancittert-ondelette
Bon, bah 1 partout la balle au centre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut, ou est ce que tu as choppé le fichier brute?
et autrement sur mon ecran la double ondelette-vancittert est la plus fine...

Share this post


Link to post
Share on other sites
VL, le fichier d'origine est un SER d'une capture unique disponible là :
https://drive.google.com/open?id=0B7u4Uyq7qO1iQXBXWWxYblhvdzg

(attention 1,5Go et utiliser 7zip pour décompresser)

Mon traitement d'origine c'est ça :

J'ai d'autres fichiers du même soir (pas mis en ligne) mais dont j'avais fait le traitement et j'avais composité le tout après dérotation pour améliorer encore un peu le signal.

Concernant tes traitements valère, j'ai une préférence pour la double ondelette, les deux suivantes (3 et 4) ont trop de bruit (surtout la 3e en fait).


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai un petit faible pour la 3 en fait, mais comme tu dis elle est certainement un peu plus bruitée. Comme je fais plutôt dans l'animation, le bruit importe peu et cette image m'intéresserait davantage je pense.
Ma double ondelette est très similaire à la tienne sauf pour la partie Nord, les nodules sombres sont plus détaillés sur la tienne je trouve ( à gauche ).
A ma prochaine animation de Jupiter, faudra que je fasse le pour et le contre entre le double ondelette et le tandem ondelette-vancittert. Même pas sûr que ce test soit répétitif encore en plus.
Il faudrait que tu donnes les grandes lignes de ton traitement pour compléter ce post !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello

Tout d'abord, pour ceux qui veulent jouer avec le film de Marc, c'est un SER "Rouge" à 70 ips, voici quelques liens :
1. Le lien de départ pour le détail des conditions

2. Le film de Marc est disponible en archive ZIP multivolume (mettre les 6 fichiers dans un même dossier, dézipper le .zip):

0
1
2
3
4
5

3. Le traitement de ce film fait l'objet d'interminables discussions dans un autre fil, actuellement
on en est à la
page 13 ! et ce n'est pas près d'être fini

4. J'avais jadis abordé le sujet dans ce fil, malheureusement Ishack a caviardé les images,
il faudra que je regarde si Hosting fait pareil au bout d'un an.
Lucien avait également traité de la chose

Ensuite, concernant les essais de VL, dans l'absolu c'est un excellent travail qui place ses images dans le peloton de tête,
les différences entre les images sont infimes, certaines sont un poil plus bruitées, le goût personnel pèsera dans le classement.

Pour moi, ce sera la 3 :

Quand les images ne sont pas très fines, un peu de grain (ici le bruit) rend plus indulgent et semble les améliorer,
sans doute du fait d'une vieille culture argentique dans l'art du compromis

Cependant, je ferai deux remarques importantes :

1. Il s'agit d'une prise de Jupiter à travers un filtre rouge.
Le choix du rendu général en luminance de l'image finale dépend de l'objectif recherché : soit,c'est le choix de VL ici, un maximum de finesse
dans une image équilibrée (c'est aussi le cas pour la Lune quasi monochrome où l'éventuel filtrage de prise pour cause de turbulence
n'agit que sur les détails), soit une image R qui sera assemblée avec une V et une B pour une image couleur optimale.
Dans le cas de Jupiter, cette R sera forcément déséquilibrée vers des nuances claires (genre "high key", pour les photographes).

Il faut aussi se fixer une règle du jeu concernant la linéarité :
En principe, les caméras sont calées en linéaire (gamma = 1)
Lors des traitements :
- tripoter les curseurs haut et bas joue sur le contraste général et les valeurs du blanc et du noir de l'image finale
sans casser la linéarité, on est toujours en V = kL + n pour chaque pixel
V = valeur du pixel
L = sortie CCD (proportionnelle au nombre de photons reçus)
k = facteur de contraste
n = niveau du noir
Le curseur central, lui, influe sur le gamma en modifiant considérablement l'équilibre de luminance de l'image, en agissant identiquement sur chaque pixel;
V = kL^g + n
En photo classique, pour avoir des images plaisantes l'essentiel de la dynamique est rendu avec un gamma de l'ordre de 2.
Les hautes et basses lumières sont comprimées au mieux, ou plutôt au moins mal (courbe en dite en S)
- Utiliser les ondelettes va modifier le coefficient k d'un pixel donné en fonction de la valeur des pixels environnants à une distance
fonction de la couche, et ça, ça change beaucoup de choses !


2. Aucune des images de VL et autres pour moi n'a la qualité de finesse que je qualifierai de photographique.

C'est en fait le Graal après lequel court "ms" dans le gros fil cité plus haut, pour l'instant on n'a encore quasiment rien vu de probant !
Une étape importante pourrait être un rendu photo "hamiltonien", avec des détails fins dans un flou artistique... A suivre

Pour fixer les idées, voici la R 2014 du HST (extraites du TIF 1k x 1k) mise à la même échelle
dont on peut s'inspirer si l'on fait confiance aux artistes du HST :
.

Credit NASA / HST.

En fait, il semble qu'un gain en finesse d'un facteur 2 sur la 100% serait payant, démo en simulation 50% :
.

HST et Neb

Pour en revenir aux traitements de VL, je dirai que dans un premier temps, la meilleure méthode est celle que l'on possède bien

Cependant, comme il en existe bien d'autres, combinables entre elles ad libitum, dont les qualités n'apparaîtront
qu'après un apprentissage souvent loin d'être immédiat, il ne faut pas les ignorer.

VL pratique les déconvolutions et ondelettes proposées dans Iris.
- Les ondelettes sont proposées également dans Registax, Fitswork, PixInsight et bien d'autres, les résultats se tiennent peu ou prou, j'utilise volontiers quand utile celles du vieux gratuit PixinLE, très interactives
si l'on sait bien manipuler leurs paramétrages.
- Les déconvolutions offrent un choix plus large d’algorithmes, avec des résultats différant sensiblement.
Parmi les logiciels gratuits, je citerai d'abord le DStation, dont la richesse de choix et la convivialité sont remarquables,
puis la caisse à outils BiaQim du Dr Tadrous, plus difficile à appréhender mais qui ouvre la porte vers les déconvolutions myopes et aveugles,
et aussi AIDA...

Voici quelques autres logiciels de déconvolution gratuits à essayer :

- HQ Deblur
Celui-ci permet une initiation simple à l'utilisation de la ligne de commande

- Robust Deblurring
C'est son frère avec un interface graphique. La taille d'image de la version d'évaluation suffit pour les images astro.

- UnBlur
Ce logiciel ancien (écrit en C) n'utilise pas la transformation de Fourier, ce qui selon son auteur limiterait les oscillations autour des transitions.
Malheureusement, son ancienneté fait qu'il ne tourne pas sous Win 7 et suivants.
Contacté, son auteur dit qu'il faudrait le recompiler. Moi, je ne sais pas faire, mais si quelqu'un s'y intéresse ?

A propos d'oscillations, voici un lien de traitement en ligne
qui réalise un dégradé autour d'une image afin d'améliorer les itérations de convergence des PSF myopes
- Je passe sur la multitude de filtres plus ou moins exotiques proposés dans tous les logiciels d'imagerie, genre
Image Analyzer, Fitswork, etc. Certains ne sont pas désagréables
- Personnellement, j'affectionne assez en peaufinage final le filtrage 2Dfft de FitsWork, à manipuler d'un doigt (très) léger

Pour préparer la suite du débat quand on abordera les aspects "couleur", je vois invite à jeter un œil sur ce lien,
sur lequel je suis tombé par le plus grand des hasards bien après les foules qui affectionnent les réseaux dits sociaux.

PS : Au moment de poster, je vois que Marc vient de passer, je reviendrai donc plus tard.

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 30-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais remarqué cela aussi pascal !je trouvais pas trop de différence entre les deux images ! je me suis dit ,la différence est infime!!!
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petite différence tout de même, on sent un léger gain de netteté avec la double ondelette-vancittert ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut
euh, VL, merci d'avoir dit à tout le monde
"que mes lunettes étaient hs", car elles sont neuves

pis avec mes 4 neurones, je suis au taquet

donc juste un dobson pour GG, et vite !

à bientôt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut les gars,

d'abord, merci Neb pour toutes ces infos complémentaires ! C'est le but de cette discussion qui permet de faire un "pot" commun des différentes techniques existantes. Très loin d'être exhaustif , ce post est juste une petite réflexion sur le rendu d'une image après traitement et je vous remercie tous pour vos réponses qui me confortent pas mal sur l'orientation possible de mes traitements sur Jupiter.

Pascal, la différence entre deux images est subtile mais peut s'avérer assez parlante sur une animation de plusieurs dizaines d'images, faudra que je vois ça.

Gérard, je ne comprends pas ce que tu veux dire ?! Je t'ai écrit que tes lunettes étaient HS ??! Je n'aurais jamais oser te vanner de cette façon et dans quel post ? , tu me confonds probablement avec quelqu'un d'autre !

[Ce message a été modifié par VL (Édité le 31-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah OK Gérard j'ai pigé, c'est à propos de l'image 4, c'est pas grave, c'est assez tordu de toute façon dans les dénominations techniques...

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'aime bien la n°1 même si ce n'est pas la mieux résolue, les autres sont un peu trop flashy à mon goût.

Je préfère quand c'est un peu moins flashy, comme ça :

Neb et Marc, je crois qu'il faudrait essayer de se rapprocher de l'aspect plus soft des couches R et IR de Jupiter.

[Ce message a été modifié par ms (Édité le 31-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Valère,

La meilleure c'est la une, bien évidemment.

Et ce n'est pas parce que c'est du Vancittert.
A force de tirer sur les accentuations, on casse les zones tonales en fabriquant des structures qui ne sont pas réelles mais qui flattent les papilles.


Si l'on essayait d'utiliser les autres dans une série RVB,
on verrait les dégâts sur la couleur des bandes et on verrait aussi de nombreux artefacts de couleur sur les zones de transition.
Bien sûr, on peut toujours tenter de rattraper ensuite.

La couche rouge de Jupiter est naturellement peu contrastée.

Ceci dit; faites ce que je dis et pas forcément ce que je...


Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello


quote:
Neb et Marc, je crois qu'il faudrait essayer de se rapprocher de l'aspect plus soft des couches R et IR de Jupiter

ms, j'avais écrit plus haut :

"soit une image R qui sera assemblée avec une V et une B pour une image couleur optimale.
Dans le cas de Jupiter, cette R sera forcément déséquilibrée vers des nuances claires (genre "high key", pour les photographes)."

Donc, par exemple :
.

Isolément, ce genre d'image n'est pas vraiment vendeur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Neb,

Ici tu tentes de donner de la douceur en la sous-exposant.
C'est tout gris !

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben oui, quoi !

Tu as écrit :

quote:
La couche rouge de Jupiter est naturellement peu contrastée.
...
faites ce que je dis "

PS : Comparée à la HST, "mes" pétouilles sombres ne sont pas assez foncées, je vais essayer de les bidouiller un chouia

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 31-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout dépend du but final de l'image.
Pour des images présentées en petite taille on peut se permettre d'accentuer plus.

A part ça, deux exemples seulement :

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this