Sign in to follow this  
CATLUC.

Lune : Platon et ses rainures 22/0/16 625 mm barlow 3 IR685 QHY5-III178M

Recommended Posts

tiens c'est amusant j'ai fait à peu près la même manip d'agrandissements et de réductions cet aprem.

Comme tu as un 625, il est normal que aies besoin de plus de focale qu'un C14 pour profiter au mieux de ses capacités (quand la turbu le permet), et quand tu réduis ton image à la taille de la mienne (qui est plutôt en limite de sous-échantillonnage), tu perds des détails. Un 625 à 610nm aurait besoin, en théorie, de 1,6x plus de focale (à capteur égal) qu'un C14 à 550nm (vert) pour espérer en obtenir le même rendement. Ou un échantillonnage 1,6 fois plus fin, ce qui revient au même.

Pour avoir un échantillonnage à 3x Nyquist à 610nm, ce qui je pense est déjà pas mal pour un instrument d'un tel diamètre, il te faut 7400 mm de focale, soit une amplification de 2,7x.

Faudrait que je traite mon bout de Clavius en drizzle 1,5 pour voir si je peux gratter quelque chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je viens de le faire tu peux doubler ta mosaïque sans problème je vais mettre ton Clavius retraité c'est à tomber.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voila ce que ça donne à 200% avec un petit traitement en plus et qu'en partant d'une copie d'écran :

T'en as sous le pied dans tes images.
Bon je vais me coucher je ferai un autre comparatif demain.
Bonne nuit.
Luc

[Ce message a été modifié par CATLUC. (Édité le 20-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans le dernier comparatif, c'est clair que le 625 passe nettement devant sur le dernier gif, pas seulement au niveau de la finesse des détails mais aussi sur la résolution nettement supérieure et sur le modelé beaucoup plus sympa.
Ce comparatif reste quand même très subjectif, l'incidence de la lumière n'étant pas la même et le fait que l'agrandissement à 200% ne favorise pas du tout l'image de TL. Pour un comparatif plus "sérieux", il faudrait que TL passe à un grandissement plus fort sur le C14 avec une barlow, probable qu'il puisse gratter nettement encore sur la résolution.

C'est un sacré enseignement ( ou plutôt un rappel ) aussi sur le potentiel d'un télescope, j'ai comme l'impression qu'à partir de 300mm, il faut doubler l'ouverture pour espérer faire mieux de façon nette !
Bon, en même temps, si on regarde la courbe hyperbolique de la résolution d'un instrument en fonction du diamètre, ça devient sacrément asymptotique à partir de 300mm d'ouverture ! ( et même un peu avant selon les points de vues... ).
Question bête que je me pose, l'évolution de cette courbe avec le diamètre n'est certainement plus valable pour un télescope dans l'espace je suppose ?

[Ce message a été modifié par VL (Édité le 20-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui Valère, la supériorité du 625 est claire quand les conditions de turbu le permettent, on peut faire le même comparatif entre C14 et 260 et on aura le même résultat. Et oui je suis persuadé que le C14 en avait encore (au moins un peu) sous le pied, mais pour une mosaïque raisonnable on ne peut pas avoir la main trop lourde sur la focale.

Attention aux comparaisons de traitements, on ne traite pas de la même manière un petit champ à l'éclairage relativement homogène et un quartier complet où il faut trouver le meilleur compromis pour l'ensemble de la surface.

La résolution d'un instrument est proportionnelle à son diamètre, qu'entends-tu par courbe hyperbolique ???

[Ce message a été modifié par Thierry Legault (Édité le 20-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry, la résolution en seconde d'arc est inversement proportionnelle au diamètre, je me référais à la formule : R = 120/D ( R en seconde d'arc et D en mm ).
Il faudrait que je retrouve cette courbe pour montrer aux gens qui ne connaissent pas trop le côté "asymptotique" dont je parlais.
Absolument d'accord avec toi, tu peux aisément gratter plus avec une simple barlow entre 1,5 et 2x, c'est pourquoi je trouve le comparatif biaisé. Et l'écart en vrai doit être moins important.

[Ce message a été modifié par VL (Édité le 20-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne l'ai pas retrouvée, bon bah je l'ai refaite et pis c'est tout :

Elle est très parlante sur ce qu'il se passe au delà de 200mm d'ouverture, je suis allé jusqu'à une ouverture de 1 mètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Z'aime" les courbes, mais j'ai horreur des asymptotes.
Les asymptotes, on va les démolir sans hésiter.


L


Share this post


Link to post
Share on other sites
Lucien , bon bah là ça va dans le sens de ce que Thierry disait.
Ah OK Thierry, décidément, je croyais que tu étais au foyer du C14. Faut voir les conditions que tu avais pour cette mosaïque, si elles étaient très bonnes ( je ne sais plus ) ça va être difficile de grapiller plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
un sujet bien intéressant sur les possibilités comparées entre un 600 et un C14
Ce qui me frappe le plus c'est la douceur et la finesse de l'image de Platon réduite à une taille plus raisonnable ;o)) même si celle ci a été capturée avec des conditions pas optimales (le C14 révèle effectivement plus de petits cratères dans l’arène ... mais avec de meilleures conditions nul doute que le 600 fera bien mieux en terme de résolution)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this