Sign in to follow this  
Jose Rodrigues

25 février 2017 en Suisse

Recommended Posts

Bonsoir à toutes et à tous,

Samedi nous avons à nouveau observé avec Carlos.

Nous sommes arrivés sur les lieux vers 17h40 et avons installé notre matériel dans la bonne humeur et avons discuté un moment pour qu'il se mette en température.

Après une rapide collimation, je pointe Vénus qui se montre plus difficilement que la semaine dernière. Je la dessine tout de même:

J'essaie de localiser 2P/Encke aux jumelles et au télescope mais malheureusement cette dernière est déjà passée derrière les arbres.

Le ciel est peu transparent ce soir et les trainées de condensation des avions sur persistantes, ce qui n'est pas de bon augure.

J'affine la collimation sur la polaire et pointe le centre de M42 avec le Nagler 5 histoire de me délecter de cette nébuleuse malgré ma vision nocturne pas encore totalement installée. Je descends ensuite en direction de NGC1999 qui reste très pâlotte, confirmant ainsi la faible qualité du ciel de soir.

Le ciel devenant de plus en plus laiteux, je dirige mon attention vers la girafe, l'une des dernières constellations épargnée par les nuages de haute altitude. La première cible sera NGC1501, une belle nébuleuse planétaire qui réagit bien en OIII et UHC.

Je prends ensuite les jumelles pour regarder la toute proche cascade de Kemble avant de l'observer de plus près au télescope. J'aime beaucoup cet objet, car non content d'être très beau, il se permet le luxe d'être encadré par plusieurs étoiles carbonées, parmi lesquelles SAO12870 (V Cam) qui a un B-V proche de 5(!). Je dessine donc rapidement quelques étoiles de son champ et note la couleur en m'en rappelant bien. Je traiterai de dessin en premier histoire d'avoir la mémoire fraîche.

Nous faisons une pause pour aller manger. À notre retour, nous aurons une surprise plutôt déplaisante.. Les nuages se font de plus en plus nombreux et surtout passent par bandes. Je décide donc d'entreprendre un petit dessin à l’œil nu de la région de la Grande ourse qui est en plein dans ce cas de figure.

Il est désormais totalement impossible de continuer les observations du ciel profond, même médiocres. Nous avons donc un moment de compassion pour nos amis Belges qui doivent vivre ça presque tous les soirs à cause de la PL...

Le seul objet restant observable est Jupiter. C'est donc en toute logique qu'elle fut notre prochaine cible.
J'en ai profité pour essayer de la dessiner en couleur pour la première fois, mais suis au final peu content du résultat. J'ai utilisé un gabarit trop grand et ai donc été imprécis. Je l'ai aussi un peu baclé sur la fin car les nuages devenaient plus denses.

Une version avec satellites pour le plaisir:

Malheureusement, la soirée ne fut pas à la hauteur de nos attentes, mais nous avons tout de même pu observer un peu, ce qui reste agréable. De plus le fait d'être entre amis nous a permis de passer tout de même un soirée très chouette!

Astronomicalement
José

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Ton Jupiter est vraiment bien, surtout la version réduite. Comme quoi ta galère sur un grand gabarit a fini par payer malgré tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos retours!
Malheureusement ce qui me dérange le plus sur Jupiter est un manque de précision je pense..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this