Sign in to follow this  
astro_pierre

L'astro, c'est aussi ca ;-)

Recommended Posts

Salut à tous

Content de revenir parmi vous...

J'ai mis à profit ces deux derniers mois pour construire un nouvel instrument à monter sur le T600.
Il s'agit d'un spectrosope, qui décompose la lumière des étoiles et permet de une analyse plus fine de leurs propriétés.

Voilà le télescope en mode "oculaire":

et avec le spectroscope monté :


et voilà un petit montage des premières images obtenues :

On y remarque plusieurs choses :

1) le spectre de betelgeuse possède plus de raies que celui de Rigel, plus lisse.

Bételgeuse est, en effet, une étoile "froide" (3500° en surface) et permet, dans son atmosphère la présence de molécules que la grande température de Rigel (9000°) n'autorise pas. Ce qui se caractérise par un plus grand nombre de raies d'absorption...

2) La double raie centrale n'est pas caractéristique d'un élément appartenant à l'étoile, mais des molécules de di-oxygène de l'atmosphère terrestre qui ont absorbé une partie de la lumière de l'étoile...

On trouve donc dans ces spectres des indications, à la fois, des étoiles, mais aussi de notre propre atmosphère.

Voilà... C'est un début, mais grâce à cet appareil, une nouvelle fenêtre sur l'univers vient de s'ouvrir, et il me tarde de m'y engouffrer )


à bientôt

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
C'est passionnant, bravo !!

tu peux detailler un petit peu ton montage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
peux tu préciser l'étendue des spectres présenté ici. apparemment ça va assez loin dans l'IR

bravo ! y'a pu qu'a pointer les "wolf rayet" et autres étoiles chaudes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas mal... Ca doit bien donné avec un diamètre comme ça (aussi bien en visuel qu'en spectro).

Crois-tu que ton montage fonctionnerais avec des petits diamètres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tomat > Oui, bien sûr… je t’en ai fait une version expliquée :

[img] http://astrosurf.com/astropierre/spectroscope/comp1-3.jpg [/img]

La partie la plus importante, c’est le réseau... c’est ici que le faisceau de lumière blanche va se décomposer en un spectre qu’on va analyser. Mais il faut que la lumière arrive sur le réseau en rayons parallèles…
Le problème, c’est que la lumière sort du télescope en un faisceau convergent (le mien est ouvert à 3.77).
[img] http://astrosurf.com/astropierre/spectroscope/fig4.gif [/img]
Là où les rayons de lumière se concentrent, au foyer du télescope, on place une fente pour ne sélectionner qu’une seule étoile à analyser. La lumière ressort de la fente en divergeant et le collimateur (en fait un objectif d’appareil photo, équivalent à une lentille convergente) sert à redresser le faisceau de lumière et à le faire arriver sur le réseau en rayons parallèles...

Ensuite, ben c’est tout simple :
Après diffraction sur le réseau, le faisceau de lumière est projeté, via un autre objectif photo (pour la netteté de l’image) sur le capteur de la caméra CCD..

Et voilà, ni vu ni connu, j’t’embrouille, un beau spectre à se mettre sous la dent

Philippoïde > Oui, j’ai eu beaucoup de difficultés à faire la première calibration en longueur d’onde… Je ne savais NI quel étaient ces raies, NI quelle était la résolution de mon spectre (quelle était son étendue).
Comme ces belles grosses raies étaient présentes sur toute les étoiles que j’avais prise, je supposais qu’elles étaient dûes à l’hydrogène ou à l’hélum présent dans toutes les étoiles…Je les comparai donc avec celles de l’hydrogène et de l’hélium pur sans succès… j’avais même essayé de comparer mon spectre avec d’autres spectres de sirius trouvés sur le net (de fort mauvaise qualité, il faut l’avouer), mais rien à faire… elles restaient toujours aussi énigmatiques…
C’est finalement Christian BUIL qui m’a donné la solution en me parlant des raies telluriques (O2 et H2O de l’atmosphère terrestre) qui, certes, apparaissent sur tous les spectres, mais ne sont pas dûes à l’étoile.
Voilà mon spectre de Rigel :

[img] http://astrosurf.com/astropierre/spectroscope/spectre-final-rigel.gif [/img]

et regarde le spectre de Véga (pratiquement de la même classe que Rigel) entre 6600 et 8400 Angstrom :

[img] http://astrosurf.com/astropierre/spectroscope/spectre-final-rigel.gif [/img]

y’a pas un petit air de ressemblance ?

Voilà comment j’ai pu étalonner mon spectre…
Et effectivement, comme tu le disais, je suis à l’extrême limite du rouge, presque déjà dans l’infrarouge (Le spectre fait 2000 Angstrom de large, environ…)

J’attend maintenant le beau temps pour faire un spectre complet de mes étoiles …


Centauris > Tout à fait, ce montage n’est pas destiné aux gros diamètres, il peut être adapté à tous les types de télescopes (ou de lunettes, d’ailleurs…)

En voici un (amateur aussi) monté sur un C8
[img] http://astrosurf.com/astropierre/spectroscope/ph02.jpg [/img]

ou un autre sur une lunette Taka
[img] http://astrosurf.com/astropierre/spectroscope/ph03.jpg [/img]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tomat > Oui, bien sûr… je t’en ai fait une version expliquée :

La partie la plus importante, c’est le réseau... c’est ici que le faisceau de lumière blanche va se décomposer en un spectre qu’on va analyser. Mais il faut que la lumière arrive sur le réseau en rayons parallèles…
Le problème, c’est que la lumière sort du télescope en un faisceau convergent (celui du centre astro où je travaille est ouvert à 3.77).

Là où les rayons de lumière se concentrent, on place une fente pour ne sélectionner qu’une seule étoile à analyser. La lumière ressort de la fente en divergeant et le collimateur (en fait un objectif d’appareil photo, équivalent à une lentille convergente) sert à redresser le faisceau de lumière et à le faire arriver sur le réseau en rayons parallèles...

Ensuite, ben c’est tout simple :
Après diffraction sur le réseau, le faisceau de lumière est projeté, via un autre objectif photo (pour la netteté de l’image) sur le capteur de la caméra CCD..

Et voilà, ni vu ni connu, j’t’embrouille, un beau spectre à se mettre sous la dent

Philippoïde > Oui, j’ai eu beaucoup de difficultés à faire la première calibration en longueur d’onde… Je ne savais NI quel étaient ces raies, NI quelle était la résolution de mon spectre (quelle était son étendue).
Comme ces belles grosses raies étaient présentes sur toute les étoiles que j’avais prise, je supposais qu’elles étaient dûes à l’hydrogène ou à l’hélum présent dans toutes les étoiles…Je les comparai donc avec celles de l’hydrogène et de l’hélium pur sans succès… j’avais même essayé de comparer mon spectre avec d’autres spectres de sirius trouvés sur le net (de fort mauvaise qualité, il faut l’avouer), mais rien à faire… elles restaient toujours aussi énigmatiques…
C’est finalement Christian BUIL qui m’a donné la solution en me parlant des raies telluriques (O2 et H2O de l’atmosphère terrestre) qui, certes, apparaissent sur tous les spectres, mais ne sont pas dûes à l’étoile.
Voilà mon spectre de Rigel :

et regarde le spectre de Véga (pratiquement de la même classe que Rigel) entre 6600 et 8400 Angstrom :

y’a pas un petit air de ressemblance ?

Voilà comment j’ai pu étalonner mon spectre…
Et effectivement, comme tu le disais, je suis à l’extrême limite du rouge, presque déjà dans l’infrarouge (Il fait 2000 Angstrom de large, environ…)

J’attend maintenant le beau temps pour faire un spectre complet de mes étoiles …


Centauris > Tout à fait, ce montage n’est pas destiné aux gros diamètres, il peut être adapté à tous les types de télescopes (ou de lunettes, d’ailleurs…)

En voici un (amateur aussi) monté sur un C8

ou un autre sur une lunette Taka

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vraiment excellent !!

Beau travail, et merci pour tes explications !

Share this post


Link to post
Share on other sites
centauris > La solution idéale pour l'étalonnage en longueur d'onde c'est : LA BIDOUILLE, LA DEMERDE, LE MACGYVERISME

Bon, pour être sérieux, il y a deux solutions :
L'officielle : placer devant le télescope une lampe spectrale (lampe à Hydrogène, Hélium, Néon, Argon...) sans rien changer à ton spectro.
Les raies caractéristiques de l'élément de la lampe va nous faire un joli spectre d'émission, et comme tu n'as rien touché au spectro, tu peux superposer ton spectre d'émission (connu, et dont les longueurs d'ondes sont dans tout bon manuel de physique) avec celui de ton étoile, et ainsi étalonner l'un à partir de l'autre...

Bon, maintenant, si tu n'as pas de lampe, ou si, comme moi, tu en as une, mais que tu ne peux l'éloigner suffisament du télescope pour que la lumière arrive en rayons parallèles dans le scope, alors là, tu peux faire des comparaisons avec des spectres déjà connus...

regarde:
Rigel :

et sur Internet, j'ai trouvé :



Autrement dit, conseil utile à tous les enfants qui lisent ces mots :

"Eh, les petits enfants, si vous n'arrivez pas à monter en haut de l'échelle tous seuls, grimpez sur les épaules des autres, ca marche ! "

Bon, t'as raison, faudra juste que j'apprenne à pas le dire aux autres, quand je fais ca...


flûte!
Pierre

PS ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Exact, Hale, c'est ce que j'ai dit dans mon message d'explication des spectres...

C'est lui qui m'a donné la solution quand aux raies telluriques et c'est aussi sur son site que j'ai pu trouver les spectres de référence, pour la calibration des miens...

Il est trop fort, ce Christian :-)


Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK ! parce qu'il était venu à une soirée il y a qq mois et il nous a montré le genre de plan qu'il fait (comme toi), avec les spectres d'étoiles, de la nova de l'été dernier, de nébuleuses, de saturne... c'était très sympa. Et comme il a dit qu'il avait un vieux C8 et une FS128 (entre autres...).

Félicitations pour ton travail. C'est d'enfer !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pollux > Ben, ca, m'sieur, c'est une question à laquelle j'aurais déjà répondu si ces scontudjuu de nuages n'avaient pas décidé de faire un sitting prolongé dans le ciel de Provence pour protester contre la migration des lemmings en Suède occidentale (pfouuuu, chu pas bien réveillé, ce matin...)

Prof Vince > En ce qui concerne les réseau à réfexion et transmission, le fonctionnement est exactement le même.
à angle d'incidence identique, l'angle de sortie sera le même pour les deux réseaux, du côté du faisceau incident, pour le réseau par réflexion et dans la direction opposée pour le réseau à transmission.
Le seul intéret de la réflexion, c'est de construire un spectro plus compact, moins "linéaire" et donc plus facilement utilisable sur ton télescope...

Quand au réseau de Michelson, je dois avouer que je ne vois pas du tout de quoi tu parles...
Tout ce que je connais, c'est l'interféromètre de Michelson, mais je doute que ca ait une quelconque utilité dans le cas qui nous intéresse


à plus
Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon il faudra que je me penche sur tout ça un de ces quatre parce que ça me semble bien interressant.

Dis ça pèse combien un montage dans ce genre là ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
centauris> Bon, ben c'est vrai que pour le 600, j'ai essayé de faire leger et solide (plaque de contreplaqué de 1cm d'épaisseur)

Le spectro pèse environ 1kg - 1kg500, et avec la CCD (une ST7), il doit monter à 2kg, à vue de nez...

Prof Vince> C'est marrant, ton montage, ca ressemble à un filtre interférenciel...

C'est sympa, cette disposition en lames collées
La différence de marche est dûe à l'épaisseur des lames, c'est ca ?

Mais en fait, on ne m'a jamais présenté cet exo en colle :-)

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
A mon avis c'est plutôt que les rayons sont séparé suivant la longueur de verre traversé. L'indice de réfraction du verre étant plus grnade les rayons ne devraient pas être parallèle à la sortie... C'est ça Prof Vince ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this