jackbauer 2

Exoplanètes : dernières découvertes

Recommended Posts

Très intéressant : en étudiant 60 naines blanches (des cadavres de soleil comme le notre) une équipe a mesuré qu’elles étaient « polluées » (ou enrichies) par des éléments lourds provenant des planètes rocheuses qui entouraient l’astre lorsqu’il était en pleine forme.
Ces mesures montrent que les différents éléments chimiques y sont présents dans la même proportion que sur Terre
http://www.newscientist.com/article/dn23071-astrophile-zombie-stars-feed-on-earthlike-exoplanets.html

Extrait :
« …Presenting this week at a meeting of the American Astronomical Society in Long Beach, California, Jura showed that oxygen, magnesium, silicon and iron are present in similar proportions to what exists on Earth, collectively making up 85 per cent of the mass of the heavy elements seen in their atmospheres. The team also showed that the stars had, on average, swallowed an amount of matter equal in mass to that of the asteroid belt in our solar system… »

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

http://www.eso.org/public/france/news/eso1310/

« …Des astronomes utilisant le VLT ont obtenu ce qui est probablement la première observation directe d’une planète en formation encore enfouie dans son épais disque de gaz et de poussière. Si cette découverte est confirmée, elle permettra de faire considérablement progresser notre compréhension des mécanismes de la formation planétaire et donnera aux astronomes la possibilité de tester les théories en vigueur au regard d’une cible observable.
Une équipe internationale pilotée par Sascha Quanz (ETH Zurich, Suisse) a étudié le disque de gaz et de poussière entourant la jeune étoile HD100546, une de nos relativement proches voisines située à 335 années-lumière de la Terre. Sascha Quanz et ses collaborateurs ont été surpris de découvrir ce qui semble être une planète en cours de formation, encore enfouie dans le disque de matière entourant la jeune étoile. Cette planète potentielle serait une géante gazeuse semblable à Jupiter… »

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une bonne nouvelle : la NASA vient de selectionner une nouvelle mission spatiale, TESS qui sera lancée en 2017
Comme KEPLER son objectif est de detecter des exoplanètes par transit, mais cette fois dans le voisinage de la Terre !(et avec pour but avoué de fournir des cibles de choix au JWST qui devrait enfin être lancé en 2018)

http://www.nasa.gov/home/hqnews/2013/apr/HQ_13-088_Astro_Explorer_Mission_.html

Il y aura donc deux nouveaux chasseurs d'exoplanètes dans l'espace en 2017 : l'européen CHEOPS et l'américain TESS

Share this post


Link to post
Share on other sites
http://www.insu.cnrs.fr/node/4366

Une superbe manip !
Une équipe d’astronomes franco-québecoise, à l’aide du VLT+NACO est parvenue à imager directement une grosse exoplanète (12-14 masses Jupiter) autour d’un couple d’étoile (classe M)
Le système a à peine 30 millions d’années : encore tout chaud il est détectable en infrarouge.

La publication scientifique : http://www.aanda.org/index.php?option=com_article&access=doi&doi=10.1051/0004-6361/201321169&Itemid=129

http://www.insu.cnrs.fr/node/4366

Une superbe manip !
Une équipe d’astronomes franco-québecoise, à l’aide du VLT+NACO est parvenue à imager directement une grosse exoplanète (12-14 masses Jupiter) autour d’un couple d’étoile (classe M)
Le système a à peine 30 millions d’années : encore tout chaud il est détectable en infrarouge.

La publication scientifique : http://www.aanda.org/index.php?option=com_article&access=doi&doi=10.1051/0004-6361/201321169&Itemid=129

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me permets de faire remonter ce fil de discussion pour vous signaler une mauvaise nouvelle en provenance de Kepler. Apparemment, un des 4 gyroscopes a rendu l'âme, ce qui pourrait peut-être signer la fin de la mission de Kepler

Plus de détails directement sur le site de la Nasa: http://www.nasa.gov/mission_pages/kepler/news/keplerm-20130515.html

Pour l'instant Kepler est en 'safe mode' et les équipes de la Nasa réfléchissent à la meilleure solution possible. On devrait en savoir plus dans les jours/semaines à venir mais ça ne sent pas très bon pour la suite des opérations.


jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un premier gyroscope perdu en juillet 2012..
En fait, Kepler fonctionnait sur les trois restants, le minimum vital quoi..

Beaucoup, vraiment beaucoup d'autres engins spatiaux ont eu ce même problème (Hubble, Mars Odyssey entre autres). Je me suis toujours demandé pourquoi on se limitait le plus souvent à un seul gyroscope de secours (2 pour Hubble je crois), alors que la redondance maximum est le maître mot dans le spatial.. c'est quand même pas un problème de coût ??..
Comprend pas...

S'ils n'arrivent pas à redémarrer le gyro défaillant , c'est bien mort..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que c'est un compromis poids/risque ... Un gyroscope , c'est lourd.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai vu l'annonce sur le site de la Nase

@ VaufrègesI3 : je pense que les principaux problèmes sont le poids et peut être la consommation d'énergie. Je dis peut être une connerie

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai lu ça aussi, et ça m'a bien navré : heureusement il reste des tas de données à traiter, mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une nouvelle exoplanète photographiée autour de HD 95086 http://www.eso.org/public/france/news/eso1324/


Le VLT était équipé de l’instrument NACO, mais bientôt, d’ici la fin de l’année, il pourra utiliser SPHERE, un instrument beaucoup plus performant entièrement dédié à photographier des exoplanètes (mais toujours plutôt massives et jeunes)
Cela nous promet une belle récolte dans les années qui viennent !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
http://hubblesite.org/newscenter/archive/releases/2013/20/text/

Les observations de HUBBLE viennent de mettre en évidence la formation d’une planète autour de TW Hydra, une petite étoile naine rouge à 176 a.l
D’une masse de 55% du soleil, elle n’est âgée que de 8 millions d’années seulement…
La masse de la planète est estimée entre 6 et 28 fois celle de la Terre, et surtout elle gravite à deux fois la distance Soleil-Pluton !!
Les modèles actuels ne prévoient pas qu’une planète puisse se former autour d’une étoile aussi jeune et à une aussi grand distance….

La matière manquante dans le disque est le signe qu'une planète s'est constituée :

Share this post


Link to post
Share on other sites
http://www.eso.org/public/france/news/eso1328/
(communiqué en français)

Ceux qui suivent de près l’actualité exoplanétaire connaissent le système Gliese 667C (la composante C est une naine rouge d’un système stellaire triple)
Suite à de nouvelles observations et le croisement des données de différentes équipes, le système comporte désormais au minimum 6 planètes confirmées, dont 3 sont dans la fameuse zone habitable !!!
A seulement 22 a.l ce cortège planétaire va devenir une cible de choix pour les futurs télescopes…

EDIT : une réserve importante puisqu'elle vient de l'équipe de HARPS elle-même... http://www.cieletespace.fr/node/10576

Extrait :
«  Pour Xavier Bonfils (Laboratoire d'astrophysique de Grenoble) cependant, le conditionnel reste de rigueur. Il connait fort bien les données d'observation de Gliese 667C, pour les avoir récoltées lui-même avec son équipe grâce au spectromètre Harps (observatoire de La Silla), et pour y avoir découvert la première planète de la zone habitable. « La méthode d'analyse qui a été choisie par Guillem Anglada-Escudé et ses collègues est plus sensible aux faux-positifs que la technique habituelle » prévient l'astronome.
Techniquement, elle revient à décider a priori que les orbites des planètes du système sont pratiquement circulaires. Et si ce n'était pas le cas ? Les planètes s'évaporeraient des données...
Pour en avoir le coeur net, il faudrait de nouvelles observations. Hélas, il faudra des années pour les récolter. « Gliese 667C représente des années et des années de mesure, rappelle Xavier Bonfils. Je crains qu'une ambigüité ne plane sur ces nouvelles planètes pendant longtemps... »

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 26-06-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"pourquoi les chercheurs se sentent-ils obligés de ponctuer chacun de leur communiqué de presse concernant la découverte d’un autre monde – 900 à la fin juin 2013 – de l’adjectif « habitable» ?"

Car je pense qu'il faut pas que les crédits alloués baissent... et secondairement car ça fait rêver, car ça fait vendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
(depuis quelques années les instituts demandent aux chercheurs de pondre un communiqué de presse pour chaque papier sorti qui ne soit pas de seconde zone...)
Jean-Phi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les données recueillies par KEPLER sont décidemment un trésor pour les astronomes. Un équipe a entrepris de découvrir dans ses courbes de lumières des planètes avec la plus courte période orbitale possible…
Il y a quelques semaines il publiaient leur résultats sur l’étoile KIC 8435766, autour de laquelle une planète de 1.13 rayon terrestre gravite en 8.5 heures seulement !
La planète vient d’être « rebaptisée » Kepler-78b

Mais ce record vient d’être enfoncé !
KOI 1843.03 (0.6 rayon terrestre) gravite autour de son étoile en 4.2 heures !! D’après le calcul des auteurs, pour éviter la désintégration, la planète doit être nécessairement constituée à 70 % avec du fer
http://arxiv.org/abs/1307.4080

J’ai une pensée émue pour les habitants de ce monde étrange, obligés de fêter leur anniversaire toute les 4 heures ! Quelle ruine pour le portefeuille en gâteau et champagne…

Share this post


Link to post
Share on other sites
mouai, ça'm paraît bizarre ces cailloux si petits qui tournent aussi vite depuis si longtemps... je reste perplexe à toutes ces annonces. Alors de là à dire qu'elles pourraient être habitées : je dis Mouarff !

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
mouai, ça'm paraît bizarre ces cailloux si petits qui tournent aussi vite depuis si longtemps... je reste perplexe à toutes ces annonces.

Bienvenue au club, moi aussi ! Mon gros pif a toujours sonné d'une drôle de façon à ces annonces de planètes brûlantes qui tournent comme des dingues si près de leur étoile. Fer ou pas, comment ne sont-elles pas vaporisées dans la seconde ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il fallait s'y attendre : les nouvelles planètes découvertes dans le système de GJ 667C sont contestées...
Deux chercheurs ont mené une analyse indépendante des données et pour eux il n'y a de signaux que pour 3 planètes... http://arxiv.org/abs/1307.6984


Par ailleurs, pour la 1ère fois les télescopes à rayons X ont été utilisés pour observer les transits d’une exoplanète !!
Les satellites CHANDRA et XMM ont en effet pu détecter le passage de HD 189733b (une des exoplanètes les plus étudiées) devant son étoile
http://spaceref.com/exoplanets/nasa-x-ray-telescope-observes-planet-passing-in-front-of-its-star-for-the-first-time.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
A signaler une émission de France Culture sur les exo-planètes avec Jean Schneider et Anne-Marie Lagrange : http://www.franceculture.fr/emission-continent-sciences-les-exo-planetes-2013-10-14

et un article marrant sur Science "Evidence for Water in the Rocky Debris of a Disrupted Extrasolar Minor Planet" ("Evidence de présence d'eau dans les débris rocheux de la dislocation d'une petite planète extrasolaire") où les auteurs déduisent l'existence passée d'une planète (ou d'astéroïdes) rocheuse et bien fournie en eau à partir de l'analyse spectroscopique d'une naine blanche. Le résumé commence par "L'existence d'eau dans des systèmes planétaires extrasolaires présente un grand intérêt parce qu'elle contraint la possibilité de planètes habitables et de vie" ça donne le ton ! Le raisonnement est le suivant : l'atmosphère de la naine blanche a trop de métaux et d'oxygène, donc ces éléments proviennent de la chute d'un (ou plusieurs) corps et comme il y a trop d'oxygène et pas de carbone, c'est que le corps qui a chu était plein d'eau. CQFD. Suis pas sûr d'être convaincu par la démonstration ... http://www.sciencemag.org/content/342/6155/218.abstract

P.S. : un peu enterré le sujet : tu roupilles jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le site de C&E revient sur le sujet :
http://www.cieletespace.fr/node/11002

Non ChiCyg je ne roupille pas, mais plus grand monde ne s’intéresse à l’astronomie sur ce forum…
Le site de C&E revient sur le sujet :
http://www.cieletespace.fr/node/11002

Non ChiCyg je ne roupille pas, mais plus grand monde ne s’intéresse à l’astronomie sur ce forum…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now