Superfulgur

La rumeur des ondes gravitationnelles...

Recommended Posts

Le 10/30/2019 à 04:44, Superfulgur a dit :

"BH have have no hair"

 

Bonsoir: Toutes mes excuses mais ta phrase ne veut rien dire et ce n'est pas de la grammaire, t'inquiète surtout pas je fais bien pire en français.

 

Je crois ce que tu veux dire: "no-hair theorem states that all black hole solutions of the Einstein–Maxwell equations of gravitation and electromagnetism in general relativity. . ."

 

 

 

Le 10/30/2019 à 07:02, vaufrègesI3 a dit :
Le 10/30/2019 à 04:44, Superfulgur a dit :

Par contre, je me demande si la traduction réelle de l'expression "BH have have no hair" c'est pas plutôt "les trous noirs n'ont pas de poils" ce qui serait un clin d'œil évident… L'expression, assez osée, m'a d'ailleurs toujours surpris.

 

 

Malotru (du coup) !.. Mais je te comprend, comme tu voyages pas mal.. tu suis la voie d'Ulysse..

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorème_de_calvitie

 

https://en.wikipedia.org/wiki/No-hair_theorem

 

Le 10/30/2019 à 04:44, Superfulgur a dit :

Bon en même temps, les planétologues américains passent leur temps à dire "I dream of Uranus", alors…

 

 

Non, jamais entendu, par contre souvent quand on parle de la planète se prononce plus ou moins "your anus!" Mais il y a une expression pas trop polie: "I'll get your ass" en français "j'aurai ta peau." (non certainement pas moi  ;-)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 3 heures, roul a dit :

Bonsoir: Toutes mes excuses mais ta phrase ne veut rien dire et ce n'est pas de la grammaire, t'inquiète surtout pas je fais bien pire en français.

 

T'as raison, Wikipedia en anglais : "Physicist John Archibald Wheeler expressed this idea with the phrase "black holes have no hair,"[1] which was the origin of the name"

 

Nan, rien, c'est mieux...

 

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Superfulgur a dit :

T'as raison, Wikipedia en anglais : "Physicist John Archibald Wheeler expressed this idea with the phrase "black holes have no hair,"[1] which was the origin of the name"

 

Nan, rien, c'est mieux...

 

Traduction automatique par l'appli English made easy by Kirth

 

"You've reason, Wikipedia in english: Physicien Jean Archibald Rouleur expressa cette idée avec la phrase "noirs trous ont pas chevelure",[1] ce qui était l'origine du nom"

 

Nope, nothing, it is better...

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Kirth a dit :

Traduction automatique par l'appli English made easy by Kirth

 

"You've reason, Wikipedia in english: Physicien Jean Archibald Rouleur expressa cette idée avec la phrase "noirs trous ont pas chevelure",[1] ce qui était l'origine du nom"

 

 

Je me permet de te reprendre car tu as fait une erreur qui empêche de bien saisir toute la finesse et l'autodérision contenue dans cette expression

 

"You've reason, Wikipedia in english: Physicien Jean Super Chauve Rouleur expressa cette idée avec la phrase "noirs trous ont pas chevelure",[1] ce qui était l'origine du nom"

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour: ces traductions automatiques ne comprennent pas le contexte--d'ailleurs ça fonctionne dans les deux senses, entre amis à un diner nous nous étions servit de Siri sur l'iPhone et on ne  pouvait pas s'arrêter de rite sans oublier la prononciation--je dois ajouter que ça s'améliore petit à petit!

 

Nous sommes si loin du sujet et je ne veux plus ou pas rappeler à l'ordre.

(Je ne veux pas avoir raison--juste corriger pour mieux comprendre)

C'est malheureux que l'anglais devienne  la "Lingua Franca" dans la science et parmi la majorité des pays! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour: Pourquoi le mot "rumeur" dans le titre de ce fil?

Ou est ce un jeu de mots? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, roul a dit :

Bonjour: Pourquoi le mot "rumeur" dans le titre de ce fil?

Ou est ce un jeu de mots? 

 

Il suffit de regarder les dates.

Lancement de ce fil: 12 janvier 2016, par Superfulgur qui disait  qu'on parlait dans les milieux informés d'une détection d'OG par Vigo/Lirgo.

Annonce officielle, 11 février 2016, soit un mois plus tard.

Des gens qui parlent d'un truc qui n'a pas été annoncé officiellement, c'est la définition d'une rumeur, je crois.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kirth a dit :

Des gens qui parlent d'un truc qui n'a pas été annoncé officiellement, c'est la définition d'une rumeur, je crois.

 

Je te trouve très assertif concernant cette définition. Perso, je parlerais plutôt de............ rumeur. :ph34r:

Edited by Pascal C03
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas (encore) une annonce franche d'une grande découverte, mais ça y ressemble ! Celle des OG à basses fréquences engendrées par les fusions de TN géants de milliards de masses solaires grâce au projet NANOgrav
Ce ne sont pas LIGO et VIRGO qui sont mis à contribution, mais un réseau de radiotelescopes (dont Nançay et  Arecibo...) qui détectent les signaux des pulsars. Le principe est génial :


L’idée d’utiliser les pulsars comme détecteurs d’ondes gravitationnelles a été proposée à l’origine par Sazhin et Detweiler à la fin des années 1970. L’idée est de traiter le barycentre du système solaire et un pulsar lointain comme des extrémités opposées d’un bras imaginaire dans l’espace. Le pulsar agit comme l’horloge de référence à une extrémité du bras envoyant des signaux réguliers qui sont surveillés par un observateur sur la Terre. L’effet d’une onde gravitationnelle qui passe serait de perturber la mesure espace-temps locale et de provoquer un changement dans la fréquence de rotation observée du pulsar.
(extrait Wiki)

 

https://news.cornell.edu/stories/2021/01/astronomers-find-possible-hints-gravitational-waves

 

Traduction automatique de l'essentiel du communiqué :

 

Les astronomes trouvent des indices possibles d’ondes gravitationnelles


Une équipe internationale d’astronomes  rapporte avoir trouvé les premiers murmures faibles et à basse fréquence qui peuvent être des ondes gravitationnelles provenant de gigantesques trous noirs entrant en collision dans des galaxies lointaines.
Les résultats ont été obtenus à partir de plus de 12,5 ans de données recueillies à partir des radiotélescopes nationaux de Green Bank, en Virginie-Occidentale, et du plat récemment effondré à l’observatoire d’Arecibo, à Arecibo, Porto Rico.

La recherche a été annoncée le 11 janvier lors d’une conférence de presse à la réunion nationale de l’American Astronomical Society, qui s’est tenue en ligne en raison de la pandémie COVID-19. La conférence de presse a mis en évidence la recherche, « The NANOGrav 12.5-year Data Set: Search for an Isotropic Stochastic Gravitational-wave Background », publié le 24 décembre dans The Astrophysical Journal Letters.
Les astronomes participent tous au projet nanohertz observatory for gravitational waves (NANOGrav) nord-américain, qui utilise des pulsars – des étoiles denses qui tournent rapidement – qui agissent comme détecteurs d’ondes et chronométreurs cosmiques.

La fusion de trous noirs gargantuesques crée des ondes gravitationnelles qui peuvent envoyer des ondulations dans l’espace-temps et affecter la régularité chronométrage d’un pulsar – ce qui indique en fin de compte que la position de la Terre dans l’univers a peut-être légèrement changé.

 

« Nous devons être clairs: Nous ne prétendons pas encore avoir détecté des ondes gravitationnelles », a déclaré Shami Chatterjee, Ph.D. '03, un chercheur principal cornell au Collège des arts et des sciences (A & S) Département d’astronomie. Nous avons détecté un signal qui est compatible avec l’existence d’ondes gravitationnelles, mais nous ne pouvons pas le prouver tout à fait encore. Nous pensons que c’est la pointe de l’iceberg, mais nous devons le démontrer à notre propre satisfaction.
(...)
« Les masses dont nous parlons sont les trous noirs géants qui sont dans les centres des galaxies », a déclaré James Cordes, le Professeur George Feldstein d’astronomie (A & S). « Ils sont un milliard de fois la masse du soleil. Ce sont des monstres.
(...)
Le document note que 47 pulsars ont été étudiés pour recueillir ces données; actuellement, les astronomes utilisent 80 pulsars. Cordes a déclaré que le plan pour les astronomes du projet sera d’utiliser environ 200 pulsars, une fois redistribué du temps d'observation  sur d’autres radiotélescopes - pour remplacer le temps perdu à l’Observatoire d’Arecibo, qui s’est récemment effondré.

Edited by jackbauer 2
  • Like 5
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/01/2021 à 05:37, jackbauer 2 a dit :

Ce n'est pas (encore) une annonce franche d'une grande découverte, mais ça y ressemble ! Celle des OG à basses fréquences engendrées par les fusions de TN géants de milliards de masses solaires grâce au projet NANOgrav
Ce ne sont pas LIGO et VIRGO qui sont mis à contribution, mais un réseau de radiotelescopes (dont Nançay et  Arecibo...) qui détectent les signaux des pulsars.

 

L'annonce est quand même assez surprenante parce que dans la présentation faite en début de semaine ils commencent à expliquer que la preuve qu'on a des ondes gravitationnelles est donnée par un certain motif de corrélation angulaire dans les signaux, puis ensuite ils disent que les signaux qu'ils observent ne présentent pas de telles corrélations, mais que comme ils ont exclu toutes les autres possibilités, alors si ça se trouve ce sont des ondes gravitationnelles. Mais justement les données qu'ils ont... ne ressemblent pas à des ondes gravitationnelles. Alors bien sûr, ils font le coup du "avec plus de données, on y verra plus clair", mais quand même leur présentation est assez bancale, ce qui contraste quand même avec l'évident gros travail fait par la collaboration.

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now