christian viladrich

Granulation solaire et filigrees au Newton 300 à St Veran le 28 août

Recommended Posts

Merci à tous :-)

J-Pierre : j'ai en tête de faire une animation si le beau temps revient.

Fred : il y a deux éléments qui jouent sur la visibilité des fligrees et autres points brillants intergranulaires :
- la résolution (donc le diamètre de l'instrument et le seeing),
- utilisation d'un filtre bande G à bande relativement étroite. Ici 2 nm, au lieu de 10 nm dans mes images précédentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elle est incroyable cette photo!
Quelle resolution de dingue!

Magnifique

Stephane

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle image le ciel de St Véran se prête bien au solaire !

J'ai pu voir passer ailleurs des animations de Frédéric, c'est superbe !

Nous y étions en juin, et nous avons aussi eu la chance d'avoir des nuits avec un très bon seeing.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Philippe et Maxime.

Maxime : les habitués du lieu disent effectivement que la résolution est également souvent très belle la nuit. Le seeing monitor installé par de l'observatoire de Paris indique une valeur moyenne de 0.8 arsec sur un an et demi (de mémoire) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Waouh O_o vive les newtons encore et toujours je veux dire :D ça fonctionne du tonnerre et mon dieu quel bonheur ton image. Chapeau!

 

PS : j'ai un miroir de 270mm à f6.7, ça vaudrait le coup pour un newton solaire? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et une de plus, c'est absolument fantastique, chapeau Christian on aimerait tous en faire autant :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

William : faut amener ton C14 là-haut. Il y a un truc à faire aussi bien le jour que la nuit :-)

Michael : oui, 270 mm F/6.7, c'est excellent pour le solaire avec un miroir non aluminé. En plus, tu es déjà sur un site d’altitude.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Christian. C'est impressionnant de résolution. Ces filigrees, petits points blancs à la taille angulaire au bas mot six fois moindre que celles des cellules de granulation, feraient presque passer ces dernières pour grossières... et pourtant, elles sont déjà subtiles à capturer!! Le seeing là-haut doit vraiment être époustouflant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu "tarte à la crème" mais on peut avoir une idée de la dimension des détails les plus petits et du coup de la résolution atteinte ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, christian viladrich a dit :

William : faut amener ton C14 là-haut. Il y a un truc à faire aussi bien le jour que la nuit :-)

Michael : oui, 270 mm F/6.7, c'est excellent pour le solaire avec un miroir non aluminé. En plus, tu es déjà sur un site d’altitude.

 

Si ça ne tenait qu'à moi, je serais déjà là haut ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By banjo
      bonjour ,
      juste avant l'arrivée des nuages , ciel dégagé sur 359° sauf entre le soleil et moi .
      30i/400 images gardées
      cliquez plusieurs fois sur 'image pour la full
      Paul

       
    • By melix
      Bonjour,
       
      Le soleil était enfin de retour aujourd'hui, malgré de nombreux nuages. J'ai pu monter le tout nouveau Sol'Ex Pro et sortir mes premières images. Voici un stack de images, en Ha :
       

       
      Doppler :
       

       
      Eclipse Doppler :
       

       

       
      Le système anti-reflets apporte un vrai plus en particulier en calcium où j'avais systématiquement des reflets avant (ici, Calcium H, stack de 3 images) :
       

       
      1 seul scan en H-beta :
       

       
      Encore 1 seul scan, Magnésium :
       

       
      Et enfin en Sodium D2 et la raie en émission proche Hélium D3 :
       

       

       
       
       
       
    • By lpalbou
      Bonjour à tous,
       
      Nous avons eu une belle journée aujourd'hui.. et j'ai du coup trop de données à traiter (environ 4tb de séquences). Je pense avoir pu capturer une bonne partie de l'éruption M9 de AR3723.. Donc nous verrons ce que ça donne une fois les traitements finis.
       
      En attendant, la mosaic de ce jour (postée avant celle d'hier ).
       
      Contraste inversé:

       
      Version colorisée:

       
      PS: si vous avez des recommendations pour mieux assembler une mosaique, je suis preneur. J'utilise pour le moment photoshop / photomerge et avec quelques retouches ici et là aux jonctions.. résultat correct mais encore pas mal de petits défauts
    • By papatilleul
      Salut à tous,
       
      Une belle stabilité ce soir sur le soleil qui n'a pas duré très longtemps mais le temps d'imager AR 3719 avec deux filtres
       
      Mak 180 + PO Mars M-II + astrosolar 3.8 
       
      H-beta

       
      K-line

       
      Philippe
    • By jfleouf
      Salut les amis,
       
      Je ne poste pas beaucoup ces jours-ci, mais là je ne pouvais pas laisser passer cette occasion. Aujourd'hui j'ai eu droit à un transit de l'ISS visible depuis chez moi. Ligne de centralité à 400 mètres de mon "observatoire" d'après transit-finder (en fait j'étais bien  plus centré que ça), distance à la station de 443 km, bref, des conditions idéales. Pendant un moment j'ai espéré que ce transit coïncide avec le départ du Starliner, mais ça a été repoussé à nouveau. Je vais donc me contenter du Starliner arrimé à la station, si j'arrive à résoudre ce niveau de détail (le Starliner fait environ 5 mètres de long, soit 2.3 secondes d'arc à cette distance).
       
      Le problème, c'est qu'il faisait chaud. Très chaud. 35 degrés au moment du transit. Grosse turbulence, mais j'ai tout de même sorti l'artillerie lourde : le C11 avec une ASI2600MC Duo (vivement que je me décide à casser la tirelire pour acheter la 2600MM Duo) + le C8 avec un bon vieux Canon 6D. C'est pas tous les jours qu'on a un transit à domicile.
       
      J'ai essayé de cadrer le soleil de façon à optimiser la trajectoire prévue sur le C11, mais je me suis un peu raté. C'est aussi pour ça que j'avais le C8, pour avoir le soleil en entier et assurer le coup. Voici donc les images. On commence avec celles prises au C8 :
       

       
      Et puis le C11 :
       

       
      Bon, on a déjà vu mieux en résolution (n'est pas Thierry Legault qui veut...) mais on distingue la forme du Starliner arrimé à l'ISS. C'est donc mission accomplie  
      Il faut dire aussi que j'avais passé le C11 du mode hyperstar (F/1.9) au mode normal (F/10) la veille, sans prendre le temps de refaire une bonne collimation, trop fatigué pour ça  Ça n'a pas du aider avec la résolution.
       
      Pour le fun, deux images d'ambiance. Un rare selfie de votre serviteur :
       

       
      Et l'équipement, avec mon assistant dans le fond :
       

       
      De gauche à droite : le C8 sous sa couverture de survie (pour éviter que ça ne chauffe trop avant l’installation du filtre solaire et le pointage du soleil), le C11 (qui vit sous l'abris roulant qu'on voit derrière), mon assistant dans le fond, la 80ED sur Avalon M-zero (sous sa couverture Telegizmo 360) qui assure un suivit continu de T Crb en BVRI chaque nuit claire.
       
      Bon week-end !
       
      JF
       
  • Upcoming Events