Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Didon, tu as vu, Daniel, finalement, les argiles n'ont pas besoin d'eau, juste de vapeur d'eau ?

 

Nan, rien...

B|

 

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 6 décembre 2017 (sol 1896) comme l'indiquent le long tracé des roues dans les image ci-dessous, Curiosity a roulé 25 mètres vers l'Est, parcours destiné à le placer carrément dans un cratère d'impact érodé et ensablé. Du coup le trajet s'est effectué sur un terrain quasiment plat (ce qui n'était pas arrivé depuis plusieurs mois) et qui ne présentait aucune difficulté. Le rover devrait passer quelques jours à cet emplacement où il est prévu d'évaluer la roche-mère, le sol et ce petit cratère d'impact.
Le sol autour du rover est garni de petites roches, ce qui rend le choix des cibles légèrement plus difficile pour les mesures APXS et MAHLI , car il est souvent difficile de mettre le bras en contact avec des surfaces irrégulières. Néanmoins, deux sols très occupés d'activités scientifiques sont prévus.

Le bras robotique devait être déployé pour collecter les données APXS et MAHLI sur 2 cibles du substrat rocheux (nommées "Muck" et "Wick") et une cible de sol nommée "Sandness". Le 8 novembre (sol 1898) devait être principalement consacré à la télédétection à distance des dust-devils et de la poussière atmosphérique.

ChemCam prendra le relais pour analyser une cible de sol nommée "Sandwick" ainsi qu'une cible AEGIS sélectionnée automatiquement.

Enfin il devait être réalisé une série de mosaïques Mastcam pour vérifier la géologie locale, y compris une cible d'ondulation de sable ainsi qu'une autre cible de sable plus grossier.

 

 

POSITION AU 6 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1896) :

 

5a2c186913b20_FILocationSol1896-full.thumb.jpg.b8a156a04a271b1aaebc48ba149f5664.jpg

 

 

HAZCAM AVANT :

- 6 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1896:

 

5a2c18a7d3e38_FI1896HAZCAV.jpg.f17d8d3f736189049598e48c84cd4516.jpg

 

 

- 7 DÈCEMBRE (SOL 1897) intégration APXS :

 

5a2c199231159_FI1897HAZCAV.jpg.f46f97034d9218fc9abcdc5ec1be963f.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 6 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1896) :

 

5a2c18eabe048_FI1896HAZCAR.jpg.f817b4f1d47943a558e54d23bb5c456b.jpg

 

 

 

PANO DE Damia BOUIC - 6 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1896) :

 

5a2c19ef3500f_FI1896panoDB.thumb.jpg.7629d409a3c2e150f53c0e6d6346700f.jpg

 

 

MASTCAM - 6 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1896) :

 

Un sol caillouteux

5a2c1a4e89be9_FI1896MASTC2.jpg.bba66fab0fc5af76cbdd05b8038c8fda.jpg

 

5a2c1b2850a8c_FI1896MASTC.jpg.13c80fed4d86c27e0b0a23177dc25e31.jpg

 

 

MAHLI - 6 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1896) :

 

5a2c1bb9df5a6_FI1896MH2.jpg.5c980953e42c5d2025a519b6102bb500.jpg

 

 

MAHLI - 7 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1897) :

 

5a2c1c115dcc9_FI1897MH.jpg.0223cac1e5b805ad8fbf1f5d6f2b52fd.jpg

 

5a2c1c53b4cd0_FI1897MH3.jpg.60d106fb2caa6138544434d23832f138.jpg

 

5a2c1c8734aef_FI1897MH2.jpg.f77934214ec30e67140ef72dfba5badd.jpg

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est dommage que l'on n'ait pas l'échelle sur ces belles photos de roches (d'Envaux ? est-ce bien sûr ?). Elles ont sans doute été prises à fort grossissement avec la caméra Mahli.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pas de "grossissement", mais des images prises au plus près des roches, parfois à quelques cm : La caméra est fixée en bout de bras avec tout le bazar des autres instruments : APXS, système de forage, brosse DRT, mini pelle...

On sait au moins que ces roches sont constituées en large part d'hématite, une minerai qui se forme le plus souvent avec l'eau. Ici des arguments objectifs militent pour cette solution, et possiblement suite à un processus "secondaire" : Lessivage par l'eau de roches riches en fer situées plus haut, puis transport et dépôt d'hydroxydes de fer, infiltration dans des roches et formation de l'hématite en milieu devenu moins acide.

Enfin.. c'est une hypothèse... d'un non géologueB|. Comme il a été dit fort justement plus haut, la géologie c'est compliqué, en particulier il faut se méfier des apparences... tout en les prenant en compte-_-.

Plus encore sur Mars où on ne bénéficie pas de pas tous les moyens d'investigation terrestres...  

Sur ces dernières images on remarque des roches qui comportent une érosion très voisine de celle résultant d'un courant d'eau tourbillonnaire, c'est il me semble moins explicable avec l'érosion éolienne.. mais allez savoir.   

 

On peut noter quand même que l'hématite constitue l'un des rares minéraux capables de fossiliser avec efficacité des microorganismes.. Vigilance ! :)^_^

 

L'image ci-dessous a été prise dans le célébrissime site fossilifère d'Ediacara Nilpena sur les marges occidentales des Flinders Ranges, en Australie du Sud   .

La petite bébête qui s'est imprimée dans l'hématite s'appelle "Dickonsonia", une espèce au corps mou, probablement gélatineux (comme les méduses) et elle vivait il y a 5 ou 600 millions d'années.

Bon, c'était déjà un "truc" multicellulaire, on n'aura certainement pas ça sur Mars... Quoique ¬¬.. 

 

5a2ebbf40b0be_FIDocksonia-Fossil-Close-Up-Nilpena.jpg.7ce2b4bee409ca7386cf75af72071edd.jpg

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Daniel,

 

Aux dernières nouvelles, l'argile martienne a pu se former sans eau, juste en présence de vapeur d'eau, tu as vu ça ?

 

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Bon, c'était déjà un "truc" multicellulaire, on n'aura certainement pas ça sur Mars... Quoique ¬¬.. 

 

Il y a peu d'espoir oui, mais on n'est sûr de rien. Par-contre si le robot trouvait réellement quelque chose,  je me demande si cette info serait divulgué au grand public ?

Edited by capt flam

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superfulgur a dit :

Aux dernières nouvelles, l'argile martienne a pu se former sans eau, juste en présence de vapeur d'eau, tu as vu ça ?

 

Non.. J'ai bien vu ton message précédent... mais je n'ai pas l'info.

La source ?

Dans un premier temps j'ai cru à une info résultant de la réunion annuelle en décembre de  l'AGU (Américan Géophysical Union). Mais elle commence aujourd'hui..  

 

Dans tous les cas, dans cette annonce je ne vois aucune mise en cause de la recherche de chimie prébiotique ou de de vie passée sur Mars. Surtout là où se situe Curiosity  où la présence de lacs antiques et d'argiles est avérée.

De plus, comme je le mentionnais plus haut, la chimie prébiotique et la vie n'ont pas nécessairement besoin de la présence de mers ou d'océans pour émerger. Seules les argiles semblent indispensables.

L 'assemblage de petites molécules (comme les acides aminés) en macromolécules (comme les protéines) nécessite l'élimination de molécules d'eau. Or, la thermodynamique indique qu'il est défavorable de réaliser une telle condensation dans l'eau elle-même.: Les argiles, contrairement à l'eau, permettent  des catalyses où les réactions organiques s'accélèrent. Elles se laissent pénétrer en surface et offrent donc, des propriétés d'absorption remarquables. Les cavités qu'elles recèlent sont des pièges à grosses molécules.

Il faut donc de l'eau, mais pas trop..

Alors si de la vapeur d'eau (géothermie ?.. ) permet aussi la formation d'argiles... Mars grouille de vie ;).  

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, capt flam a dit :

je me demande si cette info serait divulgué au grand public ?

 

En fait ce genre de truc tout le monde s'en fout...

La sortie du prochain iPhone... ça oui, c'est une info !

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu un haut le cœur..... Sans lire le texte au départ, j'ai cru que la photo du fossile dans le Flinders Rangers (ou j'ai passé quelque jours il y a longtemps, d'ailleurs, un endroit magnifique non loin de Port Augusta) était un cliché de Curiosity !!

 

Préviens Daniel, j'ai failli m’évanouir :D

 

Edited by brizhell

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 11 minutes, brizhell a dit :

Préviens Daniel, j'ai failli m’évanouir :D

 

C'est fait aussi un peu pour ça !!!!! -_- .. Pardon..

 

Mais t'es bien de "la civilisation de l'image" toi aussi ..

Faut lire un peu aussi..  pffffffffff....

 

¬¬:P

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il y a des strates c'est qu'un truc à pu les former, j'suis pas géologue non plus, mais bon de l' eau à l'état liquide c'est osé, quand au fossile terrestre vendu comme celui d'une méduse ce n'en est pas un passque bilobé

les fossiles de méduses sont tous quinqualobés, un truc comme ça, comme de nos jours...

 

Bon on s'en fout l'important c'est que ce fil est toujours aussi passionnant... 

Edited by jmpg86
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jmpg86 a dit :

l' eau à l'état liquide c'est osé

 

Je ne comprend pas ta remarque, non seulement il y a eu de l'eau sur Mars mais aussi un océan, des lacs  des rivières. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai que ça fait à peine 43 ans que les orbiteurs des deux missions Viking ont permis de découvrir que de nombreuses formations géologiques à la surface de Mars avaient été formées par l'action de l'eau.

 

-_-:/

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Nouveau bond d'environ 30 mètres au Sud-Est le 11 décembre 2017 (sol 1901) avec une élévation de 3 mètres.

À cette date Curiosity a parcouru 17,88 km.

 

Sur "Vera Rubin Ridge" Curiosity se concentre surtout sur les roches qui composent la crête, évalue leur chimie et image leurs structures pour essayer de comprendre l'origine de cette caractéristique importante du cratère Gale. Aujourd'hui 12 décembre 2017 (sol 1902) c'est plutôt le sable qui était au centre de l'attention du rover. De petites dépressions recueillent du sable lorsque le vent souffle le long de la crête, et l'équipe a voulu mesurer la composition chimique et granulométrique de ces dépôts de sable pour comprendre leurs similitudes (ou différences) avec celles des "dunes de Bagnold". MAHLI et APXS ont été déployés sur deux cibles, des petites dunes de sable nommées "Goatfell" et "Eilean Dubh". ChemCam visera la crête d'une autre ondulation à "Stonehaven", et Mastcam acquerra une observation multispectrale à "Corrie" qui couvre les crêtes d'ondulations ciblées par ChemCam, MAHLI et APXS.

Les roches de "Vera Rubin Ridge" n'ont pas manqué d'attention malgré les observations menées sur les petites dunes de sable. ChemCam a mesuré la chimie du substratum rocheux et la chimie de l'un des cailloux gris dispersés dans l'espace de travail. A été prévue par ailleurs une mosaïque Mastcam 360 degrés, y compris la cible de Curiosity, une étendue de roche rouge d'environ 5 m avec des caractéristiques de couleurs uniques vues depuis l'orbite.
Les observations environnementales incluent trois mesures de la poussière atmosphérique dans la journée, des recherches matinales de nuages au-dessus du rover et à travers l'horizon, des mesures passives et actives DAN ("Dynamic of Albedo Neutrons", un détecteur actif et passif de neutrons qui doit mesurer l’hydrogène présent dans la couche superficielle du sol martien pour permettre de déduire l'abondance de l'eau sous forme libre ou dans des minéraux hydratés) et des mesures régulières de la station météo REMS ("Rover Environmental Monitoring Station", qui mesure la pression atmosphérique, l’humidité, les radiations UV, la vitesse du vent, la température du sol et de l’air) ainsi que du RAD ("Radiation Assessment Detector", qui caractérise l'ensemble des particules élémentaires chargées (protons, électrons, noyaux d’hélium)…ou non (neutrons) qui atteignent le sol martien.

 

POSITION AU 11 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1901) :

 

5a3038a241556_FILocation_Sol1901-full.thumb.jpg.afd988666eb5e53a76d5281e6672d7dc.jpg

 

 

 

PROFIL D'ÉLÉVATION depuis l'atterrissage à "Bradbury Landing" et la position du rover au 6 décembre 2017 (sol 1896).

Depuis le point le plus bas atteint par Curiosity à "Yellowknife Bay" (flèche rouge en haut à gauche de l'image) situé 18,6 mètres plus bas que "Bradbury Landing", le rover s'est élevé de 330 mètres :

 

5a3038e81b1f8_FIElevation_Profile_Sols_0_1899.jpg.524e0516244a99474195039521c20d99.jpg

 

 

 

HAZCAM AVANT - 11 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1901) :

 

5a303976112f4_FI1901HAZCAV.jpg.4ec0f6e5407a4584dde5f1559a55660a.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 11 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1901) :

 

5a3039a6c8768_FI1901HAZCAR11dc.jpg.0663bd1325f3f3b40591821a8382fe85.jpg

 

 

PANO DE Damia BOUIC - 11 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1901) :

 

5a3039ee92a02_FI1901panoDB.thumb.jpg.811e40a7e8a1716fe71f982a7d2d9ddc.jpg

 

 

MASTCAM - 11 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1901) :

 

5a303a4aca456_FI1901MASTC2.jpg.c2d2990e925aa85a08c1c1fb03d7d58f.jpg

 

5a303a6e674b8_FI1901MASTC3.jpg.aa48b273be51d4b16f7ffd733ec79cd5.jpg

 

 

MASTCAM – 9 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1899) :

 

5a303ab96e726_FI1899MASTC9dc.jpg.8156194c992ca0d5d823f351b20a13c2.jpg

 

5a303ad711424_FI1899MASTC2.jpg.af5af099ee583de82c8c018d5bdc5981.jpg

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Petit parcours de 4m40 vers l'Ouest le 13 décembre 2017 (sol 1903), puis près de 14 mètres vers l'Est le 15 décembre (sol 1905) avec élévation d'un petit mètre. Curiosity a parcouru un total de 17,9 km.

Le JPL n'a pas encore publié la mise à jour correspondante

 

 

POSITION AU 15 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1905) :

 

5a36be8201902_FILocation_Sol1905-full.thumb.jpg.f5c6be7798cee9ee77b46c0e6030616f.jpg

 

 

CARTE GLOBALE DU PÉRIPLE DE CURIOSITY DEPUIS L'ATTERRISSAGE :

 

5a36bed885b74_FITraverseMap_Sol1905-full.thumb.jpg.f1924d161d9b628cf37679eb2e004fcc.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 15 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1905) :

 

5a36bfd63cd86_FI1905HAZCAV15dc.jpg.9916ffc473962ab5d6a4ae49053c509e.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 15 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1905) :

 

5a36c0089fce7_FI1905HAZCAR.jpg.81e5759af0c279f2f7b6f8f7869d171e.jpg

 

 

NAVCAM - 15 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1905) :

 

5a36c0475b8ba_FI1905NAVC.jpg.4bb55175d1a32265233feafe74abd511.jpg

 

5a36c08b0c391_FI1905NAVC2.jpg.9f59319b01da8e70d8c0a768147d96ad.jpg

 

5a36c0ae049c2_FI1905NAVC4.jpg.8e6be62ef24fe009e58269efeb3751cf.jpg

 

 

PANO DE Damia BOUIC - 15 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1905) :

 

5a36c100e3e90_FI1905panoDB.thumb.jpg.c639bc4de66d04ff92e67aff94a5131e.jpg

 

 

MASTCAM - 15 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1905) :

 

5a36c197cf8a0_FI1905MASTC2.jpg.9c5a2edf467bf45fc9f0dde801461737.jpg

 

5a36c1cd43f7a_MASTC1905MASTC.jpg.7ec79f5038793cf4a311d67225cbc82d.jpg

 

 

MAHLI - 16 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1906) :

 

Une cible après brossage et tirs lasers

5a36c2bb74c00_FI1906MHTL.jpg.f770777f0579c8f9a981cd82f2b3ccc3.jpg

 

 

 

MASTCAM - 13 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1903) :

 

Roches grises style "pâte à modeler" ou "chewing gum", au choix, assez insolites et isolées ici.. Très curieux. Difficile à priori d'en déterminer la nature et l'origine

5a36c318c3e03_FI1903MASTC.jpg.67c64caa0078afd709e6c29d75105f4b.jpg

 

Une roche cible brossée au centre de l'image

5a36c4386632f_FI1903MASTC2.jpg.b1bf26360890289c568c49c231577996.jpg

 

5a36c485290c5_FI1903MASTC3.jpg.1823e579b8cf57730fad212c558af835.jpg

 

 

MAHLI – 14 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1904) :

 

Roche cible brossée... mais toujours pas de forage.

5a36c4f4484f7_FI1904MH2.jpg.c460151fbdc56e59417b9ee17b9ffcfb.jpg

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour daniel   ! :)

ils feront marcher la foreuse lorsqu'ils jugeront du terrain le plus intéressant  ! Ou ils ont peur d'un échec ??

polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ensemble de forage est HS depuis le 1er décembre 2016

Depuis ils n'ont cessé de mener des tests sur cet instrument complexe (une petite usine à gaz) pour tenter de trouver une solution.

J'ai rapporté dans ce fil un entretien d'Emily Lakdawalla avec Steven Lee  le directeur adjoint du projet Curiosity, en septembre 2017 (mon message du 11 septembre  2017 page 97). Il apparaissait  que des solutions commençaient à se dégager.    

 

Dans une mise à jour du JPL du 24 octobre 2017 (mon message du 25 octobre page 98) il était précisé ceci :

  "Depuis décembre dernier, l'équipe d'ingénieurs et de scientifiques de Curiosity s'est efforcée de diagnostiquer et de contourner un problème de forage. Cet effort a fait d'excellents progrès et nous espérons être en mesure de forer à nouveau des roches Mars dans un avenir pas trop lointain ! Associé à cela est la conception de nouvelles méthodes pour livrer des échantillons de ces roches aux laboratoires de Curiosity".

 

"Un avenir pas trop lointain" ...  :/. Il est vrai que c'est assez vague comme niveau de précision.. Mais disons que deux mois après cette déclaration on commence à trouver que "pas trop lointain" .. ça fait un peu long ¬¬..

D'autant que la traversée de la crête Vera Rubin a donné de multiples opportunités de forage..

Mais bon.. ils savent ce qu'ils font et pourquoi ils le font, bien mieux que nous, c'est clair.

Donc patience..                                

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

PANORAMA ENCORE INCOMPLET DES RELIEFS IMPRESSIONNANTS FACE AU ROVER (et vers le delta alluvial)

 

Sean DORAN - 13 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1903) :

 

IMAGE CLIQUABLE

5a382f217e5a6_FI1903SDoran.thumb.jpg.66e89fd23991645d702ebc900e4470bf.jpg

Edited by vaufrègesI3

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'imagerie MastCam a bien travaillé, les panoramas peuvent être complétés - DEUX NOUVELLES VERSIONS :

 

1) Thomas APPÉRÉ - 13 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1903) :

 

5a3918c80ccba_FI1903THAP.thumb.jpg.011136d62bb3d29c60c55a09fb020a51.jpg

 

 

2) Damia BOUIC - 13 DÉCEMBRE 2017 (SOL 1903) :

 

5a3919341f6a9_FI1903_Mastcam34DB_tmp.thumb.jpg.6b3e4e81803bd26b63eb5f9e3568c7bb.jpg

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/12/2017 à 08:17, polo0258 a dit :

ils feront marcher la foreuse lorsqu'ils jugeront du terrain le plus intéressant  ! Ou ils ont peur d'un échec ??

 

Polo, Daniel t'a déjà expliqué que la foreuse est foireuse !:ph34r:

D'habitude j'admire toutes ces photos et savoure les explications en silence mais là c'en était trop ! :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci alain ! je le sais  ,daniel l'a fort bien expliqué  ,je pensais qu'ils voulaient tenter une  nouvelle procédure ou alors j'ai mal lu ! ;)

polo

Edited by polo0258

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, polo0258 a dit :

,je pensais qu'ils voulaient tenter une  nouvelle procédure ou alors j'ai mal lu !

 

Bonsoir Alain et polo :)

 

Oui la foreuse est foireuse ^_^, et oui ils ont imaginé et testé sur Terre de nouvelles procédures de forage ET de livraison d'échantill ons pour contourner le problème.

Il reste à mettre ces procédures en pratique sur Mars, et là on va dire qu'ils prennent leur temps.. Je vous tiens au courant -_- 

 

 

Sean Doran, amateur expert en traitement des images HiRise, a concocté deux vidéos 3D des contreforts du Mont Sharp.

 

Ici on balaye d'abord les mesas et les reliefs situés à l'Ouest près du Mont Sharp. Vers la fin de la vidéo on dépasse légèrement le delta alluvial que Curiosity "voit" devant lui au Sud-Ouest :

 

 

 

Au début de cette vidéo on survole la plaine sableuse traversée par Curiosity depuis son départ de Murray Buttes, puis la crête Vera Rubin. On se dirige ensuite vers le Sud-Est, en dépassant le delta alluvial pour finir face aux mesas qui dominent la plaine argileuse :

 

 

 

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now