Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

il y a 19 minutes, vaufrègesI3 a dit :
Il y a 2 heures, Tournesol a dit :

Je vais poser une question d'une grande naïveté : Comment peut-on affirmer d'une météorite qu'elle vient de Mars ou de la Lune par exemple ?

 

C'est une bonne question, et la réponse n'est pas si simple..

Je conseille vigoureusement ¬¬ ce lien :  https://www.nirgal.net/meteori.html

 

Merci pour le lien. Je trouve ça assez fascinant cet échange entre planètes/lunes.. on pourrait 'presque' comparer ça à une pollinisation ! O.o

La théorie c'est quoi, une ancienne activité volcanique sur Mars qui projette de la matière dans l'espace ? Du coup on a du en envoyer un peu partout aussi non ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 12 heures, vaufrègesI3 a dit :

PS2 : En conséquence, et pour tenir le choc, je suis en train de négocier l'achat d'un fauteuil roulant électrique .. Question : Est-ce dans le catalogue de Tesla ??...:|:ph34r:

Tu faisais déjà partie des fusées sur Astrosurf...

As-tu vraiment besoin d'une tesla-mobile pour te propulser sur orbite martienne ?

:D

Concernant les roues, je suppose que le "Stiffening Ring" à lui seul permet d'assurer le roulage sur sol dur ?

Les essais sur Terre ont-ils été poussés jusqu'à leur destruction complète ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Les essais sur Terre ont-ils été poussés jusqu'à leur destruction complète ?

 

Salut Alain ! :)

Ci-dessous, image d'une roue qui a été testée dans la cour martienne du JPL avec l'équivalent de plusieurs kilomètres de conduite sur un terrain dévastateur. Cette roue a été testée jusqu'à l'échec. Elle fonctionnerait toujours comme une roue, mais les arêtes vives sur les parties cassées de la peau de la roue pourraient gratter d'autres structures de roue, y compris un faisceau de câbles qui traverse la roue.

 

5ae06aee485c8_FIROUESCURIOHS.jpg.7fcee022d9a0a4451b98340e8febba41.jpg

 

 

 

Vidéo visible ici :  https://mars.jpl.nasa.gov/participate/students/STEM-job-career-role-models/NASA-science-engineering-women-career-role-model-Amanda-Steffy/

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Tournesol a dit :

Je vais poser une question d'une grande naïveté : Comment peut-on affirmer d'une météorite qu'elle vient de Mars ou de la Lune par exemple ?

 

Pour les météorites lunaires, nous connaissons la composition chimique et la minéralogie des roches lunaires depuis Apollo. On a donc identifié en tant que telle ALH81005, la première météorite lunaire, peu après sa découverte en 1982. On compte près de 300 météorites lunaires dans les collections.

 

Pour les météorites martiennes (on ne compte à ce jour que cinq chutes de météorites martiennes, la première en France à Chassigny en 1815, la plus récente au Maroc à Tissint, en 2011), l'association entre un groupe de météorites aux propriétés singulières et Mars a été faite seulement dans les années 80. Parce qu'on a montré l'identité de composition du gaz piégé dans les météorites et l'atmosphère de Mars mesurée par la sonde Viking. On dispose aujourd'hui de presque 200 météorites martiennes.

 

Sources (quasi recopiées) :

 

Mathieu Gounelle, Météorites. Entre ciel et terre, Muséum d'histoire naturelle, 2017 (catalogue de la récente expo)

Mathieu Gounelle, Météorites. À la recherche de nos origines, Flammarion, Champs/ sciences, 2013.

 

 

Edited by Motta
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Koji a dit :

une ancienne activité volcanique sur Mars

 

Même chose, mais cette fois-ci je recopie purement et simplement… Intéressant aussi pour la question de l'eau :

 

Les météorites martiennes et lunaires ont en commun d'avoir des âges plus jeunes que les chondrites. Certaines d'entre elles se sont formées lors d'épisodes de volcanisme beaucoup plus tardifs que ceux sur les astéroïdes différenciés. 

Un sous-groupe de météorites martiennes, les nakhlites, sont les météorites les plus jeunes dont nous disposons avec un âge d'1,3 milliards d'années. Elles auraient cristallisé à partir d'un magma de composition basaltique.

Les nakhlites ont la particularité de contenir des argiles et des oxydes de fer qui témoignent d'épisodes d'hydrothermalisme sur la planète rouge. Ces minéraux, découverts dans les années 70, ont été une des premières indications de la circulation d'eau liquide sous la surface martienne, peut-être à l'occasion d'impacts qui auraient localement fondu les glaces. Récemment, des observations réalisées par diverses sondes spatiales, et en particulier le petit robot de la NASA baptisé Curiosity, ont montré que de l'eau a circulé plus en surface.

 

 

 

Nakhlites parce que d'après la météorite trouvée à Nakhia en Egypte en 1911 :

 

 

Nakhla_meteor.JPG

 

Edited by Motta
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

On compte aussi, parmi les collections, un tout petit fragment de météorite lunaire et un autre, tout aussi tout petit, de météorite martienne, dans mon bureau…. Ben oui, j'ai pas pu résister, il y a déjà un certain temps…. xD

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, vaufrègesI3 a dit :

 

5ae06aee485c8_FIROUESCURIOHS.jpg.7fcee022d9a0a4451b98340e8febba41.jpg

 

Euh.. je viens de prendre conscience de la taille du bordel ! O.o Tu m'étonnes que les martiens se planquent ! :P

 

il y a 5 minutes, Motta a dit :

On compte aussi, parmi les collections, un tout petit fragment de météorite lunaire et un autre, tout aussi tout petit, de météorite martienne, dans mon bureau…. Ben oui, j'ai pas pu résister, il y a déjà un certain temps…. xD

 

Des miettes de météorites ? Chanceux ! :P

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 21 minutes, Motta a dit :

parmi les collections, un tout petit fragment de météorite lunaire et un autre, tout aussi tout petit, de météorite martienne, dans mon bureau

 

 

T'habites où exactement ??..

:D¬¬:ph34r:

 

 

il y a 46 minutes, Motta a dit :

Parce qu'on a montré l'identité de composition du gaz piégé dans les météorites et l'atmosphère de Mars mesurée par la sonde Viking. 

 

 

Page précédente, dans mon message du  17 avril 2018, j'indiquais que les mesures des instruments de Curiosity, beaucoup plus précises que celles réalisées par les missions précédentes, ont permis de confirmer le scénario d'un échappement de l'atmosphère originelle dans l'espace. Ainsi, selon les mesures de l'instrument SAM, la valeur du rapport 36Ar/38Ar (argon 36 sur argon 38) l'isotope 36Argon est quatre fois plus fréquent que 38Argon (4,2 exactement).

Lorsqu'on trouve le même rapport des isotopes de l'argon dans d'infimes quantités d'air piégées dans des météorites, le doute n'est effectivement plus permis sur leur origine martienne.

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Koji a dit :

La théorie c'est quoi, une ancienne activité volcanique sur Mars qui projette de la matière dans l'espace ?

 

J'ai répondu sur le volcanisme, mais pas réellement sur le problème de la "projection dans l'espace".

 

Non, en fait, la théorie, c'est que la projection dans l'espace est liée à des impacts, uniquement.

 

MG, Météorites… p. 101 : "Tout commence par des collisions extrêmement violentes - celles de petits corps, en particulier, qui voyagent aisément dans le système solaire. Régulièrement (à l'échelle des temps astronomiques), les astéroïdes et les comètes se percutent entre eux ; ils viennent aussi heurter à hypervitesse les planètes et leurs satellites. Des fragments de toutes tailles sont alors arrachés au corps cible et envoyés dans l'espace sous forme de météoroïde".

 

(Précision : météoroïde : dans l'espace ; météore : dans l'atmosphère ; météorite : le corps solide arrivé au sol (s'il y en a)).

 

Même idée dans : Christophe Sotin, Olivier Grasset, Gabriel Tobie, Planétologie. géologie des planètes et des satellites, Dunod, coll. Sciences Sup, p. 71, à propos des météorites martiennes et lunaires justement : "Les météorites (…) Pour un très faible nombre d'entre elles, il s'agit de fragments de corps majeurs du Système solaire éjectés dans le milieu interplanétaire au cours d'un impact."

  

 

Edited by Motta
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Koji a dit :

Des miettes de météorites ? Chanceux !

 

il y a 16 minutes, vaufrègesI3 a dit :

T'habite où exactement ??..

 

Ah mais nan, ça se trouve facilement ! Avec des prix à géométrie variable… A ma connaissance la boutique la plus abordable, tout en restant sérieuse (très sérieuse en l'occurrence), est celle de Luc Labenne (d'autres lui rachètent les trucs pour les revendre plus cher….) :

 

https://www.meteorites-et-bijoux.com

 

Ça commence à 28 euros le plus petit fragment de Mars, c'est raisonnable pour ce que c'est….

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Motta a dit :

Ah mais nan, ça se trouve facilement ! Avec des prix à géométrie variable… A ma connaissance la boutique la plus abordable, tout en restant sérieuse (très sérieuse en l'occurrence), est celle de Luc Labenne (d'autres lui rachètent les truc pour les revendre plus cher….) :

 

https://www.meteorites-et-bijoux.com

 

Ça commence à 28 euros le plus petit fragment de Mars, c'est raisonnable pour ce que c'est….

 

J'étais justement sur ce site ! (je me demandais le prix du gramme en fait)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Koji a dit :

(je me demandais le prix du gramme en fait)

 

Le poids n'est pas donné, juste la taille…. Je n'ai pas de balance chez moi qui me permette de te répondre…. Bon, c'est tout petit minuscule léger bien sûr….. N'empêche, avoir ça, ça a un côté assez… Enfin bon, tu vois je pense...

 

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Motta a dit :

Le poids n'est pas donné, juste la taille…. Je n'ai pas de balance chez moi qui me permette de te répondre…. Bon, c'est tout petit minuscule léger bien sûr….. N'empêche, avoir ça, ça a un côté assez… Enfin bon, tu vois je pense...

 

Je vois tellement que je me tâte d'aller voir l'expo au jardin des plantes, quand j'ai lu : 'en fin d’exposition, chacun peut toucher un bout de Lune et un morceau de Mars !' :o O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Koji a dit :

je me tâte d'aller voir l'expo au jardin des plantes

 

Il faut y aller, elle est vraiment très bien cette expo oui !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les astro géologue en herbe,

 

Ah ah c'est encore bibi loup lunaire qui a un échantillon de Regolith Breccia (des terres) de la lune.

Mon fournisseur c'est Labenne Météorite, le magasin cité plus haut.

En tous cas pour tous ceux qui souhaite faire l'acquisition de ces pierres précieuses, lunaire, de Mars.... je vous conseille d'avoir une loupe bino où à défaut une grosse loupe.

 

Là pour la suite météoritiques:

 

https://vseverin77.wixsite.com/le-loup-lunaire/meteorites

 

030b36_d5abcb882acd4213a72fe27a776bf17c~

 

Bon ciel géologique

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Motta a dit :

On compte aussi, parmi les collections, un tout petit fragment de météorite lunaire et un autre, tout aussi tout petit, de météorite martienne, dans mon bureau…. Ben oui, j'ai pas pu résister, il y a déjà un certain temps…. xD

Comme c'est bizarre !

Dans le mien aussi ! :)

Décidément les mondes sont petits ! :D

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A un pouillème près, au prix du gramme de météorite martienne, ça nous fait la planète entière à 2 10 puissance 19 milliards d'Euros...

Trop cher même pour Musk... 9_9

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Curiosity continue sa marche vers le Nord-Ouest, en descendant à travers les couches stratigraphiques exposées sur la crête "Vera Rubin" et en retournant vers l'unité géologique déjà en partie explorée en juin 2017 et nommée "Blunts Point", juste en dessous de la crête. Mais ce n'est probablement pas là que le forage prévu sera effectué mais encore plus bas, sur l'unité géologique "Murray"..
 

Le 25 avril 2018 (sol 2032) Curiosity a parcouru environ 17 mètres vers l'Ouest en se positionnant près du bord de la crête.

 

L'une des activités réalisées de ce week-end a été d'utiliser MAHLI pour prendre des images des roues du rover. Baptisée "Full MAHLI Wheel Imaging" (FMWI ), cette activité est programmée toutes les quelques centaines de mètres pour suivre les dommages causés aux roues par le terrain. Cette observation est importante pour estimer jusqu'à quel point le rover sera capable de rouler avant que les roues ne deviennent inutilisables, et aussi de comprendre si les arêtes vives des roues déchirées risquent d'endommager les câbles proches. Jusqu'à présent, l'équipe juge le rover en très bonne forme en prévision de plans qui amèneront à conduire beaucoup plus loin.


À chaque étape l'équipe scientifique continue d'occuper Curiosity avec des mesures supplémentaires pour mieux interpréter la géologie locale et régionale. Dans le plan d'activités scientifiques des 27 et 28 avril 2018 (sols 2034 et 2035) Curiosity commencera par l'étude du matériel rocheux exposé devant le rover avec les mesures ChemCam de chimie de surface (à l'aide du laser et des spectromètres embarqués). La caméra haute résolution de ChemCam sera ensuite utilisée pour l'imagerie d'une roche sur le bord Ouest d'un petit cratère nommé "Taconite" (roche nommé "Logan"). Imagerie à très haute résolution pour voir si elle présente des caractéristiques intéressantes associées au processus de cratère d'impact lui-même. Mastcam sera ensuite utilisé pour l'image de la zone environnante, y compris toutes les cibles ChemCam qui ont été analysées.

De plus, une suite d'images multispectrales sera obtenue à partir du champ d'éjectas proche du cratère "Taconite", afin de déterminer si la composition des blocs d'éjectas est variable, ce qui peut indiquer que les unités géologiques subsuperficielles diffèrent de celles plus proches du surface.

Le 28 avril 2018 (sol 2034) il est prévu que Curiosity enchaine en parcourant un trajet d'environ 48 mètres vers le Nord-ouest, ce qui entraînerait une nouvelle diminution d'altitude d'environ 10 mètres pour rejoindre "Blunts Point".

 

 

POSITION AU 25 AVRIL 2018 (SOL 2032) :

 

5ae23eabe9f8e_FILocation_Sol2032-full.thumb.jpg.527e80a39bab72618198f783bb2b6ee1.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 25 AVRIL 2018 (SOL 2032) :

 

Curiosity, à cheval sur le bord de la crête

5ae23dbb0536f_FI2032HAZCAV25AVR.jpg.6a8533c6ded606f916347c030d073d9d.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 25 AVRIL 2018 (SOL 2032) :

 

5ae23e0dc706a_FI2032HAZCAR.jpg.266fb50e0221273b4de8582a8c2260dd.jpg

 

 

NAVCAM - 25 AVRIL 2018 (SOL 2032) :

 

5ae23fc2ce624_FI2032NAVC2.jpg.4a0e50a2218df71f77fd012c177ac3cb.jpg

 

5ae24037aef5f_FI2032NAVC3.jpg.32f6d7edb3066d2210a8d63bf39bc832.jpg

 

Le cratère ensablé nommé "Taconite" et les éjectas autour

5ae2408ce22ba_FI2032NAVCX.jpg.7447fe9ea78645e1d87b7990afd45de0.jpg

 

5ae2420781d7b_FI2032NAVC5.jpg.fb274f350a5ababef476b1f8723b7ff5.jpg

 

5ae242344afa9_FI2032NAVC4.jpg.448880d556ad86a927153fb10889364b.jpg

 

 

Mosaïque prise par Curiosity vers le Mont Sharp en janvier 2018 (sol 1931). La mosaïque a été assemblée à partir de dizaines d'images prises par la Mast Camera (Mastcam) de Curiosity.

 

Voici ce qu'écrivait le JPL en fin Mars 2018 - Je cite : "Curiosity est prêt pour l'argile- Le centre de l'image est une zone avec des roches argileuses que les scientifiques sont impatients d'explorer" :):S

 

Ils ont changé d'avis manifestement.. et personne ne semble en mesure de dire pourquoi...

 

La vallée argileuse (marquée en surbrillance) :

 

5ae2439da716f_FIARGILE.jpg.1b9369b889ad1d8f5db32b728a5d5f26.jpg

 

Sans surbrillance :

5ae243dbde1e1_FIARGILE2B.jpg.9f83f1591b98dc4873c17723d2cab977.jpg

 

 

IMAGE ORIGINALE 19 MB : 

 

https://mars.nasa.gov/system/downloadable_items/40599_PIA22313.jpg

 

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, vaufrègesI3 said:

Voici ce qu'écrivait le JPL en fin Mars 2018 - Je cite : "Curiosity est prêt pour l'argile- Le centre de l'image est une zone avec des roches argileuses que les scientifiques sont impatients d'explorer" :):S

 

M'enfin.... pourquoi ils attendent ??? Z'ont peur de trouver quoi ?? ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, brizhell a dit :

M'enfin.... pourquoi ils attendent ??? Z'ont peur de trouver quoi ?? ;)

 

Salut Bernard :)

 

Ils ont peur des gros vers des sables, comme dans "Dune";)xD

 

Il est vrai que c'est totalement incompréhensible.. Toutes ces années d'avancées compliquées et laborieuses pour parcourir les 18 km qui séparent le point d'atterrissage de l'objectif ultime , et lorsque

le rover est à une petite centaine de mètres du Graal, l'équipe du rover décide de faire faire demi-tour au rover pour l'éloigner un max en sens inverse.. vers des unités géologiques.. déjà explorées !...

Peut-être qu'ils lisent ce fil, et ils ont décidé d'épicer un peu le scénario final :D:D..

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Serait-il envisageable que l'équipe qui suit le rover ait peur que l'exploration de la vallée argileuse sonne ensuite le glas de la mission et préfère faire quelques détours pour assurer des objectifs "secondaires" qui pourraient ne pas être financés après?

 

PS : Merci beaucoup pour ce fil d'une qualité extrême que je suis avec passion depuis des années!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, brizhell a dit :

M'enfin.... pourquoi ils attendent ??? Z'ont peur de trouver quoi ?? ;)

 

De source officieuse j'ai entendu dire que les chercheurs ont une peur bleue de trouver des traces de pas ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Nostra a dit :

Serait-il envisageable que l'équipe qui suit le rover ait peur que l'exploration de la vallée argileuse sonne ensuite le glas de la mission et préfère faire quelques détours pour assurer des objectifs "secondaires" qui pourraient ne pas être financés après?

 

 

C'est une éventualité qui peut traverser l'esprit B|.. mais qui ne résiste guère à l'analyse..

L'exploration des pentes du Mont Sharp par Curiosity sollicite des équipes de scientifiques, de maintenance, de pilotage, et tout un personnel voué aux communications, aux relations publiques, sans oublier l'encadrement de la mission au JPL et à la Nasa. Pour envisager que ce genre de manœuvres dilatoires puisse être entrepris, il faudrait quand même qu'un sacré paquet de tout ce beau monde soit plus ou moins compromis.. Je n'y crois pas une seconde..

 

Pour tenter de trouver l'explication à ce revirement, il faut peut-être revenir sur l'historique des forages dans la "Formation Murray". Cette unité géologique est composée principalement de "mudstone", c'est à dire d'une épaisse couche de sédiments lacustres, une "boue" cimentée à grains très fins accumulée au fond du lac antique. Son épaisseur est estimée à 200 mètres. Une bonne part ayant été évacuée par l'érosion éolienne, la couche la plus basse est la plus ancienne, la couche haute plus récente étant encore présente tout près de la crête "Vera Rubin".

 

La couche la plus basse de Murray est atteinte le 18 septembre 2014 à "Pahrump Hills". Curiosity y réalisera trois forages, dont le premier à "Confidence Hills" le 24 septembre 2014 (sol 759). Deux ans plus tard, et après avoir foré régulièrement dans cette unité géologique tout en s'élevant, le dernier forage réussi sera effectué le 20 octobre 2016 (sol 1495) à "Sebina", un site atteint peu après avoir dépassé les "Buttes Murray" (voir page 84 de ce fil).

 

Il s'agit là du dernier forage réalisé dans la "Formation Murray".. et du dernier forage tout court, le système de forage étant devenu HS peu après.. Le long parcours jusqu'à la crête "Vera Rubin" s'est donc poursuivi sans possibilité de forer cette unité géologique. La "Formation Murray" est très intéressante, car en remontant de son niveau inférieur vers les couches les plus hautes, elle permet de remonter dans le temps à travers l'analyse de sa variabilité minéralogique, et ainsi de participer à reconstituer l'histoire géologique du cratère Gale.. et de Mars.

 

Dans ce cadre l'équipe avait constitué ce graph qui montre les compositions minérales des mudstones sur 10 sites où le rover a recueilli des échantillons de roche et les a analysés avec l'instrument "Chemistry and Mineralogy" (CheMin) du rover. Le camembert le plus à droite et en montée montre la composition de la cible "Sebina" (S.B.), échantillonnée en octobre 2016.

 

5ae2e6341f32f_FImudstone-mineral-graph-crisp3-pia21146.jpg.fdfb1e832ec2a5695d44b604aa84597a.jpg

 

 

 


Pour les géologues il existe donc une véritable frustration de ne pas avoir pu forer la "Formation Murray" entre le site de "Sebina" et les abords de la crête "Vera Rubin". Et il est probable que ce soit ce qui motive ce retour en arrière "surprise" pour une tentative ultime de forage sous le Nord de la crête, c'est à dire au point le plus haut de la "Formation Murray".

 

On peut noter deux autres points qui accréditent cette hypothèse

- Les roches de "Murray" sont des roches très tendres, et elles permettraient en quelque sorte d'étalonner la nouvelle méthode de forage par rapport au système de forage initial.qui a été déjà expérimenté sur ce type de roches.

- Curiosity est situé dans la partie la plus étroite de la crête (env.300 m) ce qui limite les déplacements pour, un beau jour -_-, revenir visiter la vallée argileuse.

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, vaufrègesI3 a dit :

Ils ont peur des gros vers des sables, comme dans "Dune"

 

Bonjour,

 

Où alors 'est dans de la nature du sol qu'il craigne quelque chose, comme au Dakar où il arrive que les engins reste ensablé,.... imaginons que ce soit le cas et que le rover reste coincé.

Il n'aura pas d'assistance possible, alors prudence et mère de sûreté.

 

Bon ciel martien

Edited by Loup Lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/04/2018 à 18:00, Alain MOREAU a dit :
Le 25/04/2018 à 14:31, Motta a dit :

On compte aussi, parmi les collections, un tout petit fragment de météorite lunaire et un autre, tout aussi tout petit, de météorite martienne, dans mon bureau…. Ben oui, j'ai pas pu résister, il y a déjà un certain temps…. xD

Comme c'est bizarre !

Dans le mien aussi ! :)

Décidément les mondes sont petits ! :D

 

Bizarre en effet, j'ai sous les yeux une boite avec trois petits caillous de même provenance xD

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now